UCI
UCI - Lappartient sur l'AIGCP : «Toute confiance est brisée» Photo : Sirotti

UCI - Lappartient sur l'AIGCP : «Toute confiance est brisée»

La guerre entre l'Union Cycliste Internationale et les organismes parallèles se poursuit. Alors que la société Velon a récemment porté plainte contre l'UCI devant la commission européenne, c'est désormais David Lappartient, le président de l'UCI, qui passe à l'attaque dans une lettre adressée à l'ensemble des équipes WorldTour et continentales professionnelles, comme l'a révélé Cyclingnews. Dans ce document, le Morbihannais s'attaque sévèrement à l'AIGCP - l'Association Internationale des Groupes Professionnels -, reprochant principalement à cette dernière de "s'associer à une tentative de déstabilisation de l’UCI et de promouvoir d’autres intérêts que tout le monde connaît bien."

L'UCI s'exprime sur le sujet du dopage mécanique en 2017

Cette riposte de Lappartient fait suite à la lettre envoyée par l'AIGCP à l'UCI en octobre dernier, dans laquelle l'association des équipes faisait part de ses "sérieuses préoccupations concernant le niveau actuel et l'exécution de la gouvernance du cyclisme professionnel exercée par l’UCI". Rappelant dans son écrit l'ensemble des décisions prises par l'UCI - il en énumère une trentaine - dans le but d'améliorer la vie des équipes professionnelles et "de leur permettre de concourir dans les meilleures conditions possibles", David Lappartient est ensuite rentrer dans le vif du sujet en accusant l'AIGCP et Velon de vouloir remettre en cause les actions menées par l'institution décisionnaire du cyclisme mondial.


"Une impasse dommageable pour nous tous"

"Il est clair que les actions menées par le même groupe de personnes sont de nature concertée et font partie d’une stratégie globale visant à remettre en cause l’autorité de l’UCI en tant qu’organe directeur du cyclisme professionnel. En écrivant cette lettre, je souhaite simplement attirer votre attention sur la situation de conflit d’intérêts dans laquelle se trouvent certains de vos représentants vis-à-vis de Velon et vous montrer que la réalité est heureusement très différente." Listant ensuite les différents éléments prouvant selon lui que l'AIGCP et Velon veulent discréditer l'UCI, le président de cette dernière désire désormais trouver des solutions afin de sortir de cette "impasse, dommageable pour nous tous."

 

"Le cyclisme a besoin d'une UCI forte"

"Cette situation est clairement intenable. Toute confiance dans les représentants de l'AIGCP est maintenant brisée. Nous devons trouver des solutions autres que des discussions avec l'AIGCP et son président, sinon nous risquons de plonger le cyclisme professionnel dans une crise sans précédent [...] Si nous devons avancer dans l'intérêt du cyclisme sans acteurs ou familles, nous le ferons parce que notre sport ne peut plus attendre. Le cyclisme a besoin d’une UCI forte, à l’écoute des préoccupations de ses parties prenantes. Le statut du cyclisme en tant que sport mondial majeur repose sur l'unité de toutes ses familles et non sur une entreprise individuelle lancée par l'une de ces familles, quelle qu'elle soit."

Le séminaire UCI WorldTour prévu les 10 et 11 décembre prochain risque donc d'être très animé au vu de la situation actuelle.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter le Critérium du Dauphiné ?



















Publicité

Partenaires

Publicité