Média
Média - Voeckler sur la moto de La Chaine L'Equipe et sur le Giro Photo : @FranceTelevisions

Média - Voeckler sur la moto de La Chaine L'Equipe et sur le Giro

Le sélectionneur de l'équipe de France, Thomas Voeckler, sera consultant sur La Chaine L'Equipe pour l'Etoile de Bessèges (5-9 février) et le Tour de La Provence (13-16 février), deux courses qui seront diffusées en direct par le média français. L'ancien porteur du maillot jaune l'a confirmé de lui-même jeudi dernier par téléphone à Cyclism'Actu : "Je serai en effet sur la moto de La Chaine L'Equipe pour ces deux courses et d'autres ayant eu l'accord de France Télévisions pour le faireJe reste bien sûr sur la moto pour France Télévisions sur le Tour de France et leurs autres courses où je suis habituellement." Selon nos informations, Thomas Voeckler sera certes consultant sur la moto de La Chaine L'Equipe pour les courses françaises mais aussi sur le Giro d'Italia qui est diffusé la chaine sportive de la TNT. Reste à voir qui remplacera Cyrille Guimard en cabine ? "Le Druide" a en effet récemment subi une intervention chirurgicale importante et doit observer une période de repos de plusieurs semaines. Toute l'équipe de Cyclism'Actu lui souhaite d'ailleurs un prompt rétablissement, et tout le meilleur aussi à Thomas Voeckler dans ses nouvelles aventures.

Vidéo - Tout sur le parcours du Tour de La Provence 2020

 

Thomas Voeckler et ses plans pour les JO de Tokyo

Dans un long entretien avec nos confrères de Ouest France, le sélectionneur de l'équipe de France Thomas Voeckler a évoqué la saison 2020, très importante pour lui puisqu'il s'agit d'une année olympique. À Tokyo, sur un parcours extrèmement difficile, Voeckler ne cache pas qu'il a une idée des coureurs qu'il aimerait emmener : "Je peux déjà vous dire que trois coureurs se dégagent dans mon esprit : Julian Alaphilippe, Thibaut Pinot et Romain Bardet. Le vélo est un sport imprévisible donc il peut arriver beaucoup de choses d’ici là, mais dans ma tête, je vais être franc, aujourd’hui au moment où je vous parle, je compte sur ces trois-là. Julian et Thibaut sortiront du Tour, on connaît leurs qualités, et je tiens aussi à ce qu’un grimpeur qui ne soit pas au Tour, en l’occurrence Romain, soit là aussi", a-t-il déclaré.

 

"Une médaille c'est bien, l'or c'est mieux"

Au Japon, Voeckler assume ses ambitions et vise le podium, voire mieux... "La médaille d’or serait le Graal, une médaille serait le minimum. En clair, une médaille c’est bien, l’or c’est mieux (rires). Ce que j’espère aussi, c’est de réaliser une course où, stratégiquement, nous sommes présents. Acteurs. Ce que je ne veux pas, c’est qu’on se marche les uns sur les autres. Mais pour répondre à votre question, il y a quatre ans nous étions passés tout près de la médaille avec Julian (4e après une chute). Là, nous serons favoris. Nous aurons, je pense, trois coureurs capables d’être champion olympique", assure-t-il.

 

"Je vois Thibaut Pinot gagner le Tour"

Le sélectionneur espère donc avoir trois cartes à jouer - Alaphilippe, Pinot, Bardet - à Tokyo, mais ces coureurs auront des trajectoires différentes avant les Jeux. Alaphilippe se concentrera à nouveau sur les Classiques - "il peut gagner le Tour des Flandres dès cette année", estime Voeckler - et sur le Tour de France, où il ne devrait pas viser le classement général, contrairement à Thibaut Pinot. "Je l’avoue, ça me va bien qu’il (Alaphilippe) ne joue pas le général cette année pour qu’il garde un peu de forces pour les JO la semaine d’après. Pinot, je le vois gagner le Tour, oui. Il peut vraiment le faire. Il aura bien construit sa saison, avec une première participation à Paris-Nice, une montée en puissance au printemps… Il sera attendu après ce qu’il a fait l’an passé, il est objectivement parmi les grands favoris. Je ne suis pas inquiet dans le fait qu’il va rebondir après sa mésaventure de l’été dernier", déclaré Voeckler.

 

"Je trouve ça très positif que Romain Bardet aille faire le Giro"

Contrairement à ses deux compères, Romain Bardet ne sera pas sur le Tour de France cette année mais sur le Tour d'Italie. Un choix qui fait plaisir au sélectionneur de l'équipe de France : "Je pense qu’il peut jouer un podium, mais sur le Tour d’Italie cette année il y aura quand même pas mal de kilomètres en chrono et ça risque d’être pénalisant pour lui. Mais je trouve ça très positif qu’il aille faire le Giro. Il manquait sans doute un peu de plaisir depuis quelque temps, il se fixe un nouveau challenge, c’est une super attitude. Par le passé, il a porté les espoirs français sur le Tour comme Pinot était souvent à l’étranger, et il a brillé avec une deuxième et une troisième place à Paris. Certes, il a connu un Tour un peu en dessous l’été dernier, mais c’est vite oublier ce qu’il a fait avant."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter le 75e Tour d'Espagne ?



















Publicité

Partenaires

Publicité