Milan-San Remo - Mathieu Van der Poel... devant Ganna, Van Aert, Pogacar

Par Clément LABAT-GEST le 18/03/2023 à 16:46

Photo : @Milano_Sanremo

Soixante-deux ans après son grand-père Raymond Poulidor, vainqueur en 1961, Mathieu van der Poel a remporté ce samedi la 114e édition de Milan-San Remo, et ce comme il l'avait rêvé, c'est-à-dire en solitaire ! Parti seul juste avant le sommet du Poggio, le Néerlandais de l'équipe Alpecin-Deceuninck s'est imposé avec quelques secondes d'avance sur un trio réglé au sprint par Filippo Ganna (ITA / INEOS Grenadiers) devant Wout Van Aert (BEL / Jumbo-Visma) et Tadej Pogacar (SLN / UAE Team Emirates), qui échoue ainsi au pied du podium après avoir été le premier des cadors à passer à l'attaque dans le juge de paix de la Classicissima.

Vidéo - Le 114e Milan-San Remo, il est pour Mathieu van der Poel !

 

Anthony Turgis, Julian Alaphilippe et Christophe Laporte : trois Français dans le top 15 !

Coéquipier du vainqueur du jour, le Danois Soren Kragh Andersen a pris la cinquième place, juste devant son compatriote Mads Pedersen (Trek-Segafredo). Vainqueur l'an dernier, le Slovène Matej Mohoric (Bahrain Victorious) a terminé huitième, tandis que son dauphin de l'édition 2022, le Français Anthony Turgis (TotalEnergies), a quant à lui échoué en neuvième position. Deux autres Français ont pris place dans le top 15, à savoir Julian Alaphilippe (Soudal Quick-Step), onzième, et Christophe Laporte (Jumbo-Visma), treizième.

 

Pogacar victime d'une chute dans le départ fictif, neuf coureurs dans l'échappée

Le premier Monument de l'année ! Comme le veut la tradition, Milan-San Remo, qui a eu lieu ce samedi 18 mars, lance la saison des grandes Classiques avec son célèbre enchaînement Cipressa-Poggio. Mais comme à chaque édition, certains coureurs espèrent pouvoir voler la vedette aux grands favoris et souhaitent se glisser dans l'échappée. Si le départ fictif a été marqué par la chute sans gravité de Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), l'entame de la 114e Classicissima (la Classique des classiques) est marquée par de nombreux attaques.

On retrouve rapidement un groupe de neuf coureurs pour ouvrir la route : Aleksandr Riabushenko (BLR / Astana Qazaqstan Team), Aloïs Charrin (FRA / Tudor Pro Cycling Team), Alessandro Tonelli - échappé pour la cinquième édition consécutive - Samuele Zoccarato (ITA / Green Project-Bardiani CSF-Faizanè), Mirco Maestri, Samuele Rivi (ITA / EOLO-Kometa), Negasi Haylu Abreha (ETH / Q36.5 Pro Cycling Team), Jan Maas et Alexandre Balmer (NED et SUI / Team Jayco AlUla). Ces coureurs constituent ainsi l'échappée de Milan-San Remo 2023. Ils prennent rapidement de l'avance et possèdent plus de 3 minutes de marge sur le peloton, et ce alors que la course ne fait que commencer.

 

Julian Alaphilippe va à terre également, quatre équipes gèrent la poursuite

La Primavera (la Classique Printanière) ou la course professionnelle la plus longue du monde, cela prend bien son sens ce samedi. Les coureurs engrangent les kilomètres durant les premières heures de course, avant la première ascension répertoriée : le Passo del Turchino (2,7 km à 5,6%). Dans cette montée, Julian Alaphilippe (Soudal Quick-Step) est victime d'une petite chute qui le contraint à changer de vélo et à chasser derrière le peloton pendant quelques kilomètres. Le Français parvient à reprendre sa place au sein de la la meute, mais il se serait assurément bien passé de cette péripétie.

À 100 kilomètres de l'arrivée, l'écart entre les neuf hommes de tête et le peloton - emmené par les équipes UAE Team Emirates, Alpecin-Deceuninck , Trek-Segafredo et Jumbo-Visma - s'élève à 2'30", puis 50 bornes plus loin, au pied du Capo Mele, les échappés n'ont plus que 1 minute d'avance. Dans cette bosse, le Français Aloïs Charrin est lâché, et ils ne sont ainsi plus que huit à composer le groupe de tête. Quelques instants plus tard, un outsider, l'Espagnol Alex Aranburu (Movistar Team), goûte au bitume, et ce juste avant le pied du Capo Berta, la première grosse difficulté de la journée (1,9 km à 6,7%).

 

Cavendish très vite hors-jeu, le groupe de tête repris avant une Cipressa... fatale à De Lie

À l'avant, le Capo Berta est fatal à Negasi Haylu Abreha et Aleksandr Riabushenko, tandis que Mark Cavendish (Astana Qazaqstan Team), le vainqueur de l'édition 2009, se fait déjà éjecter du peloton, et que Jonathan Milan (Bahrain Victorious) montre des gros signes de faiblesse. Les coureurs prennent alors la direction de la Cipressa (5,6 km à 4,1%), un endroit hautement stratégique et que tous les prétendants à la victoire veulent aborder dans les premières positions. Ça roule donc très vite au sein du peloton, ça frotte... et ça tombe, Jan Tratnik (Jumbo-Visma) et Michal Kwiatkowski (INEOS Grenadiers) faisant notamment partie des victimes. Quant aux échappés, ils sont tous repris juste avant le pied de la Cipressa.

Dans cette dernière, les coéquipiers de Tadej Pogacar sont aux commandes, mais l'allure imprimée par Diego Ulissi et Felix Grossschartner n'est pas aussi affolante qu'attendu. Ça va cependant trop vite pour Arnaud De Lie (Lotto Dstny), qui est la victime principale dans la Cipressa et ne gagnera donc pas Milan-San Remo à sa première participation. Au sommet de cette avant-dernière ascension de la journée, ce sont près de 100 coureurs qui composent encore le peloton. L'approche et la montée du Poggio vont être explosives !

 

Pogacar envoie les watts, un quatuor se détache, Van der Poel contre et s'impose !

C'est l'équipe Bahrain Victorious qui aborde en tête le juge de paix de la Primavera, puis Tim Wellens (UAE Team Emirates) place une terrible accélération, avec Tadej Pogacar dans sa roue. Le Slovène passe ensuite à l'offensive, et seuls trois coureurs parviennent à s'accrocher, en l'occurrence Filippo Ganna (INEOS Grenadiers), Wout Van Aert (Jumbo-Visma) et Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck). Juste avant le sommet, ce dernier place un contre, ce qui lui permet de passer au sommet avec 5" d'avance sur ses trois adversaires. L'écart se stabilise dans la descente, et il reste alors 2,5 kilomètres de plat avant l'arrivée sur la Via Roma. Sur cette portion, le Néerlandais se montre plus fort que ses trois poursuivants et il remporte ainsi en solitaire le premier Monument de la saison. Il est accompagné sur le podium par Filippo Ganna et Wout Van Aert.

Milan-San Remo - Classement général

1NEDMathieu VAN DER POELAlpecin-Deceuninck6h25'23"
2ITAFilippo GANNAINEOS Grenadiers+ 15"
3BELWout VAN AERTTeam Visma | Lease a Bikem.t.
4SLOTadej POGACARUAE Team Emiratesm.t.
5DANSoren KRAGH ANDERSENAlpecin-Deceuninck+ 26"
6DANMads PEDERSENLidl-Trekm.t.
7USANeilson POWLESSEF Education-EasyPostm.t.
8SLOMatej MOHORICBahrain Victoriousm.t.
9FRAAnthony TURGISTotalEnergiesm.t.
10BELJasper STUYVENLidl-Trekm.t.
11FRAJulian ALAPHILIPPESoudal Quick-Stepm.t.
12ITADavide BALLERINISoudal Quick-Step+ 32"
13FRAChristophe LAPORTETeam Visma | Lease a Bikem.t.
14DANMagnus CORT NIELSENEF Education-EasyPostm.t.
15BELJasper PHILIPSENAlpecin-Deceuninckm.t.
16AUSCaleb EWANLotto Dstnym.t.
17AUTMarco HALLERBORA-hansgrohem.t.
18ALLNikias ARNDTBahrain Victoriousm.t.
19ITAMatteo TRENTINUAE Team Emiratesm.t.
20BELYves LAMPAERTSoudal Quick-Stepm.t.
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

MILAN-SAN REMO

Tim Wellens, la stratégie UAE : "Ce n'est pas la Playstation"

MILAN-SAN REMO

Temps records sur le Poggio... la Primavera la plus rapide !

MILAN-SAN REMO

Matej Mohoric : "Je savais que Van der Poel roulerait..."

L'info en continu

02:13 Route Plus de sécurité dans le vélo... et la parole aux coureurs, la vidéo 20/04 Média Vos vidéos sont sur Dailymotion Cyclism'Actu, abonnez-vous ! 20/04 Liège-Bastogne-Liège Parcours, favorites... La 8e Doyenne Femmes dimanche 20/04 Gravel Alejandro Valverde a encore remporté La Indomable... un Français 2e 20/04 Route Lefevere : "Alaphilippe a couru blessé ? Il a eu le dernier mot... " 20/04 Liège-Bastogne-Liège Parcours, profil, favoris... la 110e de "La Doyenne" 20/04 Rétro Classiques Les "Cloches de Pâques", piégées à Liège-Bastogne-Liège 20/04 Liège-Bastogne-Liège Romain Bardet : "Petits yeux, et petite nuit..." 20/04 Tour de Turquie Le 59e Tour of Türkiye... parcours, favoris et profils 20/04 Liège-Bastogne-Liège Kévin Vauquelin : "Avec Pogacar... ça va être dur" 20/04 Liège-Bastogne-Liège Tadej Pogacar : "Attaquer à 100 km avec Van der Poel !" 20/04 Liège-Bastogne-Liège Évita Muzic : "On sera là pour viser la victoire" 20/04 Liège-Bastogne-Liège Benoît Cosnefroy : "Il y a un sentiment d'inachevé..." 20/04 Liège-Bastogne-Liège La Maison du Cyclisme Liège-Bastogne-Liège a ouvert 20/04 Interview Alexis Vuillermoz : "On me racontait les histoires de Voeckler..." 20/04 Tour de Turquie Mark Cavendish : "J'essaierai d'améliorer mon record" 20/04 Liège-Bastogne-Liège Juliette Labous : "Viser le podium... voire la gagne" 20/04 Liège-Bastogne-Liège Tom Pidcock : "Hâte de relever le défi, de souffrir..." 20/04 Liège-Bastogne-Liège Mathieu van der Poel : "Gagner... oui, c'est possible" 20/04 Média Cyclism'Actu sans pub, sans pop-up... 9,99 euros et ce pour 1 an
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ

Nos Partenaires

Publicité RM
pub STOP PUBpub Velo-Identity
Publicité AMS

Sondage

Mathieu van der Poel vainqueur de Liège-Bastogne-Liège 2024, vous y croyez ?







Publicité
Publicité
-
-