Tour de France - Jonas Vingegaard la 18e étape, Pogacar battu, Gaudu 4e !
Tour de France
Photo : @LeTour

Tour de France - Jonas Vingegaard la 18e étape, Pogacar battu, Gaudu 4e !

Publié le par Arthur De SMEDT

Quelle dernière journée dans les Pyrénées ! Disputée entre Lourdes et Hautacam, la 18e étape, d'une intensité folle durant plus de 140 kilomètres, a consacré Jonas Vingegaard, qui a montré - si cela était nécessaire - qu'il était bien le plus fort du Tour de France 2022 ! Pouvant compter sur une équipe en feu, le leader du Team Jumbo-Visma a été propulsé vers la victoire par Wout Van Aert, qui a fait craquer Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) à 4 kilomètres du sommet de la montée finale. Le maillot jaune s'est ensuite envolé, remportant cette étape - sa deuxième sur cette 109e édition - avec plus d'une minute d'avance sur son dauphin au classement général. Cette victoire lui permet également de prendre la première place du classement du meilleur grimpeur au détriment de Simon Geschke (Cofidis), pour qui cette étape a été de trop.

Vidéo - La 18e étape pour Jonas Vingegaard, le plus fort à Hautacam

 

Gaudu dépasse Quintana et devient quatrième du général, Bardet perd deux places

Derrière Wout Van Aert, incroyable troisième à Hautacam après avoir été actif dès le départ de l'étape, Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) et David Gaudu (Groupama-FDJ) ont respectivement fini quatrième (+ 2'54") et cinquième (+ 2'58"). Des performances qui permettent au Britannique de conforter sa troisième place au classement général et au Breton de prendre la quatrième place à Nairo Quintana (Team Arkéa-Samsic), seulement treizième de l'étape à 5'22". Au classement général, et à trois jours de l'arrivée à Paris, Jonas Vingegaard peut être serein puisqu'il dispose désormais de 3'26" d'avance sur un Tadej Pogacar qui aura de nouveau essayé de renverser la situation ce jeudi, mais en vain.

Suivent Geraint Thomas, troisième à 8'00", David Gaudu, quatrième à 11'05", et Nairo Quintana, cinquième à 13'25". Plusieurs changements interviennent dans la suite du top 10, Louis Meintjes (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux, 6e à 13'43") et Aleksandr Vlasov (BORA-hansgrohe, 7e à 14'10") passant devant Romain Bardet (Team DSM), qui a souffert ce jeudi (17e à 6'40") et est désormais huitième du général, à 16'11" du maillot jaune. Enfin, Alexey Lutsenko (Astana Qazaqstan Team), excellent sixième au sommet d'Hautacam (+ 3'09"), intègre le top 10 (9e à 20'09"), juste devant Adam Yates (10e à 20'17"). C'est Enric Mas (Movistar team) qui fait les frais de l'entrée du Kazakh dans les dix premiers du classement général.

 

Wout van Aert intenable, Cofidis contrôle pour Geschke, aucune échappée après 40 kilomètres

Comme sur la 17e étape mercredi, le parcours est totalement plat durant les 60 premiers kilomètres jusqu'au pied du Col d'Aubisque. Et dès le coup d'envoi à Lourdes, c'est l'increvable Wout van Aert qui accèlère et prend quelques mètres d'avance, accompagné par Neilson Powless (EF Education-EasyPost). Le ton est donné pour la Jumbo-Visma, on veut placer des pions à l'avant pour ne pas revivre le scénario de la veille, quand Jonas Vingegaard s'est retrouvé esseulé dans le final. Tout en puissance, le maillot vert part même seul, Powless - dangereux au classement de la montagne - se relevant en voyant le travail de la Cofidis pour protéger le maillot à pois de Simon Geschke.

Derrière, les relances sont incessantes et le rythme très élevé. Van Aert navigue une dizaine de secondes devant le peloton, mais personne n'arrive à faire le jump. Certains coureurs sont déjà en difficulté à l'arrière, comme Mikkel Bjerg (UAE Team Emirates), pas aussi en forme que la veille. Après 15 km, le maillot vert est finalement repris, mais Christophe Laporte relance directement pour la Jumbo. Un groupe de 6 se dégage avec Stan Dewulf, Andreas Leknessund, Stefan Bisseger, Florian Vermeersch et Michael Matthews. Encore piégé, Geschke fait à nouveau rouler sa formation, lui qui doit absolument marquer quelques point à l'Aubisque pour sécuriser sa tunique. Au bout de 35 km, tout le monde se regroupe et tout reste à faire.

 

Un groupe d'une trentaine avec 30" d'avance, Van Aert remporte le sprint intermédiaire

Un groupe de 16 coureurs parvient ensuite à prendre un peu d'avance, avec notamment Tiesj Benoot (Jumbo-Visma). Des grappes de coureurs reviennent en plusieurs temps, comme Valentin Madouas (Groupama-FDJ) et Wout van Aert, et c'est finalement 34 coureurs qui ouvrent la route avec 30" sur le peloton. Parmi les autres présents, du beau monde avec Jungels, Konrad, Teuns, Jorgenson, Leknessund, Uran, Martinez, Woods, Gallopin, Van Baarle, Gorka Izagirre, Bettiol, Schachmann, Benjamin Thomas, Bonnamour, Politt, Ciccone, Dewulf, KronBurgaudeau, Mohoric, Haller, Louvel, Capiot, Cosnefroy, Rutsch, Riabushenko, Dainese, Rowe, Groenewegen...

A l'arrière de la course, à la faveur d'un rétrécissement, Nils Eekhoff (Team DSM) et Jack Bauer (Team BikeExchange-Jayco) percutent une moto et la voiture UAE Team Emirates ! Une image spectaculaire, mais plus de peur que de mal pour les deux hommes, très énervés mais qui repartent. A l'avant, l'échappée fleuve ne prend pas le large, la faute à une équipe Cofidis toujours en contrôle. Au sprint intermédiaire de Laruns, Van Aert - déjà assuré d'être en vert à Paris - met un point d'honneur à passez en tête et à prendre 20 nouveaux points. La meute passe 20" après alors qu'on entame le col d'Aubisque.

 

Enric Mas attaque, Geschke craque, Ciccone et Pinot visent le maillot à pois !

Dès les premières pentes, ça relance de nouveau dans le groupe maillot jaune sous l'impulsion de Simon Geschke, Alexey Lutsenko (Astana Qazaqstan), Enric Mas (Movistar) et Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) notamment. Louis Meintjes (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) tente aussi sa chance un peu après, et ce sont donc les 7e, 10e, 11e, 13e et 14e du général qui se lancent à la poursuite de la tête, qui explose déjà. La Jumbo-Visma gère le rythme d'un peloton très maigre, tandis que Geschke n'a pas les jambes des jours précédents et figure désormais derrière les cadors. Le maillot à pois de l'Allemand est en très grand danger !

Au sommet de l'Aubisque, Giulio Ciccone marque 20 points, ce qui lui permet de revenir à 3 unités de Geschke (61 contre 64). Deuxième derrière Ciccone, Thibaut Pinot marque quant à lui 15 points, ce qui lui permet de posséder désormais 46 unités. Parti avec un temps de retard, Louis Meintjes, accompagné de Chris Hamilton (Team DSM), passe à 45 secondes au sommet, tandis que le peloton maillot jaune est pointé à plus de 3 minutes. Dans la descente - mal négociée par Enric Mas, qui y perd sa place au sein du groupe de tête - Meintjes voit son retard s'accentuer, le Sud-Africain n'étant alors vraiment pas dans une bonne situation.

 

Van Aert fait exploser le groupe de tête, Pogacar lance la grande bagarre dans Spandelles !

Au pied du deuxième des trois cols du jour, celui de Spandelles (10,3 km à 8,3%) - emprunté pour la première fois par les coureurs du Tour - les vingt échappés ont 2' d'avance sur le petit groupe Meintjes-Mas et 4'30" de marge sur le peloton. Dès le pied, Brandon McNulty se place en tête de peloton et accélère progressivement le rythme, comme il a pu le faire mercredi en direction de Peyragudes. Devant, c'est Wout Van Aert qui fait le ménage, seuls Thibaut Pinot, Carlos Verona, Alexey Lutsenko et Daniel Martinez pouvant suivre. En difficulté, Giulio Ciccone voit quant à lui ses chances de revêtir le maillot à pois s'envoler.

Au sein du groupe maillot jaune, Romain Bardet (Team DSM), Adam Yates (INEOS Grenadiers) et Aleksandr Vlasov (BORA-hansgrohe) sont lâchés... puis Tadej Pogacar attaque à 6 kilomètres du sommet ! Comme d'habitude, Jonas Vingegaard (Team Jumbo-Visma) ne lâche pas la roue arrière du Slovène, tandis que Geraint Thomas (INEOS Grenadiers), David Gaudu (Groupama-FDJ) et Nairo Quintana (Team Arkéa-Samsic) naviguent une quinzaine de secondes derrière. Mieux que mercredi, Sepp Kuss (Team Jumbo-Visma) parvient à revenir auprès de son leader quelques instants plus tard, tout comme Thomas et Quintana.

 

Pogacar harcèle Vingegaard, un trio en tête de course, Vingegaard évite la chute... pas Pogacar !

Au moment où Gaudu semble pouvoir revenir sur ce groupe, Pogacar en remet une, mais Vingegaard ne cède toujours rien. À plusieurs reprises, le maillot blanc se lève de la selle et place des accélérations, auxquelles le maillot jaune répond à chaque fois. Devant, Van Aert continue son travail de démolition, le Belge n'ayant plus que Pinot et Martinez avec lui. Pogacar et Vingegaard rattrapent petit à petit les coureurs qui étaient à l'avant, et notamment Meintjes. Au sommet du col de Spandelles, c'est Wout Van Aert qui passe en tête et marque 10 points, Martinez et Pinot passant respectivement en deuxième et troisième positon, ce qui signifie que le Franc-Comtois a maintenant 52 unités, soit 12 de moins que Simon Geschke.

Dans la descente, Tadej Pogacar met une grosse pression sur Jonas Vingegaard, qui manque de partir à la faute dans un virage à gauche. Le Danois parvient cependant à rester sur sa machine et à revenir au contact de son adversaire quelques instants plus tard. Et c'est finalement Pogacar qui tombe quelques virages plus loin suite à une erreur de trajectoire commise, là aussi, dans un virage à gauche. Le double vainqueur du Tour se relève rapidement et parvient ensuite à faire la jonction avec Vingegaard, ce dernier l'ayant attendu, ce qui nous vaut une belle poignée de main entre les deux hommes.

 

Pogacar et Vingegaard se calment, Gaudu distance Quintana, Pinot rompt

Logiquement, les deux hommes font une seconde partie de descente bien plus calme, ce qui permet à Pinot, Martinez et Van Aert d'aborder la montée finale d'Hautacam (13,6 km à 7,8%) avec plus de 2 minutes de marge. Benoot, Kuss, Thomas, Houle, Madouas et Meintjes sont quant à eux revenus sur les deux plus forts du Tour juste avant le pied de la dernière grande montée de la Grande Boucle 2022, tandis que le groupe Gaudu-Quintana est pointé 45 secondes derrière le groupe maillot jaune. Sur les premières pentes d'Hautacam, Thibaut Pinot est le seul à véritablement rouler au sein du trio de tête, Daniel Martinez et Wout Van Aert étant passifs.

Derrière, c'est Sepp Kuss qui roule, avec Jonas Vingegaard, Tadej Pogacar et Geraint Thomas derrière lui. Ils reviennent sur Dylan Teuns, qui était encore intercalé, et reprennent régulièrement du temps aux échappés, tandis qu'un peu plus bas, Madouas et Gaudu font la fête à Quintana, qui perd le contact avec les deux Français et voit Gaudu provisoirement lui passer devant au général. À 9 bornes du sommet, Wout Van Aert place une grosse accélération qui fait exploser Thibaut Pinot, mais pas Daniel Martinez, qui s'accroche !

 

Van Aert et Martinez ne peuvent aller au bout, Vingegaard beaucoup trop fort et proche du sacre

À un peu moins de 8 kilomètres du sommet, et au moment où Lutsenko, Verona et Pinot se font revoir, Kuss augmente le rythme, ce qui provoque le décrochage de Geraint Thomas. Avec 25" d'avance à 6 bornes du but, le duo de tête voit ses chances de victoire sérieusement diminuer, et ce malgré tous les efforts consentis par Van Aert, qui tente de se défaire de Martinez. Le Belge et le Colombien sont finalement repris quelques centaines de mètres plus loin, et Van Aert se met immédiatement au service de Vingegaard. Kuss se relève et Martinez est tout de suite distancé, et on ne retrouve donc que trois hommes en tête : Van Aert, le maillot vert, Vingegaard le maillot jaune, et Pogacar, le maillot blanc. 

Van Aert donne tout pour Vingegaard, et le Belge monte tellement vite que Pogacar ne peut pas suivre l'allure imprimée par le Belge. À un peu moins de 4 kilomètres du sommet, Van Aert laisse Vingegaard s'envoler vers les cimes, le Danois empochant, quelques minutes plus tard, sa deuxième victoire d'étape sur ce Tour 2022. Victorieux avec 1'04" d'avance sur Pogacar, Vingegaard s'est sérieusement rapproché de son premier sacre sur la Grande Boucle, ses 3'26" de marge sur le Slovène avant le contre-la-montre de samedi à Rocamadour - le dernier grand rendez-vous de cette édition 2022 - semblant largement suffisantes.

Tour de France - Classement de la 18è étape

1DANJonas VINGEGAARDJumbo-Visma3h59'50''
2SLOTadej POGACARUAE Team Emirates+ 1'04''
3BELWout VAN AERTJumbo-Visma+ 2'10''
4GBRGeraint THOMASINEOS Grenadiers+ 2'54''
5FRADavid GAUDUGroupama-FDJ+ 2'58''
6KAZAlexey LUTSENKOAstana Qazaqstan Team+ 3'09''
7COLDaniel MARTINEZINEOS Grenadiersm.t.
8USASepp KUSSJumbo-Visma+ 3'27''
9RUSAleksandr VLASOVBORA-hansgrohe+ 4'04''
10FRAThibaut PINOTGroupama-FDJ+ 4'09''
11AFSLouis MEINTJESIntermarche-Wanty-Gobert Materiauxm.t.
13COLNairo QUINTANATeam Arkea-Samsic+ 5'22''
14GBRAdam YATESINEOS Grenadiers+ 5'34''
15FRAValentin MADOUASGroupama-FDJ+ 5'48''
16BELDylan TEUNSIsrael-Premier Tech+ 6'23''
17FRARomain BARDETTeam DSM+ 6'40''
18AUTGregor MUHLBERGERMovistar+ 7'23''
19ESPEnric MASMovistarm.t.
20CANHugo HOULEIsrael-Premier Tech+ 7'27''
21ESPLuis Leon SANCHEZBahrain Victorious+ 9'59''
22AUTPatrick KONRADBORA-hansgrohe+ 10'02''
23LUXBob JUNGELSAG2R Citroen+ 10'38''
24COLRigoberto URANEF Education-EasyPost+ 10'39''
25NZLNick SCHULTZTeam BikeExchange-Jayco+ 11'12''
26FRAPierre LATOURTeam TotalEnergies+ 13'37''
27NEDBauke MOLLEMATrek-Segafredo+ 14'17''
28ALLMaximilian SCHACHMANNBORA-hansgrohe+ 14'23''
29ESPGorka IZAGIRREMovistar+ 14'27''
30BELTiesj BENOOTJumbo-Visma+ 15'43''

Tour de France - Classement général provisoire après la 18è étape

1DANJonas VINGEGAARDJumbo-Visma71h53'34''
2SLOTadej POGACARUAE Team Emirates+ 3'26''
3GBRGeraint THOMASINEOS Grenadiers+ 8'00''
4FRADavid GAUDUGroupama-FDJ+ 11'05''
5COLNairo QUINTANATeam Arkea-Samsic+ 13'35''
6AFSLouis MEINTJESIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 13'43''
7RUSAleksandr VLASOVBORA-hansgrohe+ 14'10''
8FRARomain BARDETTeam DSM+ 16'11''
9KAZAlexey LUTSENKOAstana Qazaqstan Team+ 20'09''
10GBRAdam YATESINEOS Grenadiers+ 20'17''
11ESPEnric MASMovistar+ 24'08''
12FRAValentin MADOUASGroupama-FDJ+ 33'34''
13LUXBob JUNGELSAG2R Citroen+ 42'23''
14USANeilson POWLESSEF Education-EasyPost+ 44'58''
15FRAThibaut PINOTGroupama-FDJ+ 46'09''
16ESPLuis Leon SANCHEZBahrain Victorious+ 47'07''
17AUTPatrick KONRADBORA-hansgrohe+ 51'38''
18GBRTom PIDCOCKINEOS Grenadiers+ 53'00''
19USASepp KUSSJumbo-Visma+ 57'59''
20BELDylan TEUNSIsrael-Premier Tech+ 1h06'01''
21USABrandon MCNULTY UAE Team Emirates+ 1h23'40''
22USAMatteo JORGENSONMovistar+ 1h31'22''
23BELWout VAN AERTJumbo-Visma+ 1h33'49''
24NZLNick SCHULTZTeam BikeExchange-Jayco+ 1h35'33''
25CANHugo HOULEIsrael-Premier Tech+ 1h35'41''
26NEDBauke MOLLEMATrek-Segafredo+ 1'38'05''
27COLRigoberto URANEF Education-EasyPost+ 1h40'23''
28ESPCarlos VERONAMovistar+ 1h45'17''
29COLDaniel MARTINEZINEOS Grenadiers+ 1h48'27''
30AUTGregor MUHLBERGERMovistar+ 1h53'17''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 
logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


L'info en continu

07:30 Route Trek-Segafredo a dévoilé ses nouvelles tuniques pour 2023 07:07 Transfert Roesems s'est engagé avec Alpecin-Deceuninck Development 05/12 Média Cyclism'Actu TV, c'est la chaîne pour visionner vos vidéos vélo 05/12 ITW/Le Mag Ben O'Connor : "J'ai confirmé les attentes placées en moi" 05/12 Transfert Chris Lawless a quitté TotalEnergies et rejoint WiV SunGod 05/12 Route Julian Alaphilippe et Remco Evenepoel ont pris la pose à Calpe ! 05/12 Transfert Dejaegher intègre la réserve d'Intermarché-Wanty-Gobert 05/12 Tour d'Italie Le Giro d'Italia a dévoilé son nouveau maillot rose ! 05/12 Transfert Quasi 100 sans contrat... les équipes qui peuvent recruter ? 05/12 Omloop Het Nieuwsblad Un final inédit pour l'Omloop Het Nieuwsblad 05/12 Transfert Jesse Vandenbulcke rebondit chez Human Powered Health 05/12 Cyclo-cross Groenewegen a été battu par... un ado de 15 ans à Amsterdam 05/12 Tour de France Uno-X Pro Cycling Team sur le Tour de France 2023 ? 05/12 Triathlon Warren Barguil termine... 2e du Triathlon à La Réunion ! 05/12 ITW Thomas Bonnet, en Pro : "Courir avec Sagan, ça va faire drôle..." 05/12 Transfert Le Team DSM promeut Tobias Lund Andresen, Onley et Milesi 05/12 Route/Bilan Alejandro Valverde... la Team Movistar trop dépendante ? 05/12 Critérium Pogacar s'est adjugé la 1ère édition du Critérium de Madrid 05/12 Route B&B Hotels-KTM et Pineau... on aurait dû (enfin) être fixé ? 05/12 Agenda Cyclo-cross, Groupama-FDJ 2023... l'agenda de la semaine !
fleche bas fleche haut

Transferts

TRANSFERTS
2022 - 2023

Partenaires

pub Deporvillage Finisseur Novembre 2022
Publicité AMS
Publicité
Publicité

Sondage

Selon vous, quel est LE transfert à retenir de cette intersaison ?














Publicité
Publicité
-
-