Tour des Flandres - Pogacar s'offre un 4e Monument... Van der Poel 2e !

Par Clément LABAT-GEST le 02/04/2023 à 16:33

Photo : @RondeVlaanderen

Le plus fort des trois, c'était lui sur ce 107e Tour des Flandres ! Au terme d'une course légendaire d'une intensité rare - plus de 44 kmh de moyenne, l'édition la plus rapide de l'Histoire - Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) n'a laissé aucune chance à ses rivaux Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck) et Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma), qui ont cédé tout à tour face à la puissance du Slovène dans le final. Parti seul dans la dernière ascension du Vieux Quaremont à 20 kilomètres du but, Pogacar a résisté jusqu'au bout à un Van der Poel magnifique d'abnégation pour franchir la ligne en solitaire à Audenarde, ajoutant ainsi un quatrième Monument à son palmarès. Il rejoint également Louison Bobet et Eddy Merckx dans le cercle très fermé des vainqueurs du Tour de France et du Ronde ! Arrivé dans le groupe pour la dernière marche sur le podium, Wout Van Aert a dû s'incliner face à Mads Pedersen (Trek-Segafredo) au sprint et termine 4e. Neilson Powless (EF Education-EasyPost) prend la 5e place, Stefan Küng (Groupama-FDJ) finit 6e. Pas de Français dans le top 10, avec Christophe Laporte (Team Jumbo-Visma) 14e, Benoît Cosnefroy (AG2R Citroën Team) 16e et Anthony Turgis (TotalEnergies) 17e.

Vidéo - Tadej Pogacar le plus fort du Tour des Flandres !


Tadej Pogacar va-t-il remporter les cinq Monuments ?

  •  
  •  
  •  



Van der Poel et Pogacar ont eu chaud, Madouas abandonne

Il y avait bien évidemment du monde, ce dimanche matin, à Bruges pour le départ du 107e Tour des Flandres. Symbole de cette ferveur populaire qui fait l'histoire du 'Ronde van Vlaanderen', avec ses célèbres monts et ses aléas. Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck), tenant en titre et récent vainqueur de Milan-San Remo, a bien failli l'apprendre à ses dépens. Présenté comme l'un des favoris avec Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma) et Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), le Néerlandais se fait piéger par une bordure créée par la formation Bahrain Victorious. Le petit-fils de Raymond Poulidor n'est pas le seul à être distancé dans les premiers kilomètres. Valentin Madouas (Groupama-FDJ) - 3e l'an dernier - est aussi piégé.

Mais, après plus de 20 kilomètres de poursuite, le "groupe Van der Poel" opère la jonction sauf... MadouasMalade, le coureur français de Groupama-FDJ n'arrive pas à suivre le rythme élevé. Il abandonnera quelques minutes plus tard. Après Van der Poel, c'est Tadej Pogacar qui se trouve provisoirement dans un second peloton. La cassure a eu lieu après une chute impliquant Oier Lazkano (Movistar Team) et Danny van Poppel notamment. Le Néerlandais de la BORA-hansgrohe a d'ailleurs abandonné. Finalement, le peloton se reforme avant l'approche du premier secteur pavé, celui du Huisepontweg. Toujours aucune échappée après 90 kilomètres de course parcourus à plus de 48km/h de moyenne ! 

 

Une échappée avec Merlier, une énorme chute collective... Alaphilippe et Van Aert au sol

Jasper De Buyst (Lotto-Dstny), Daan Hoole (Trek-Segafredo), Elmar Reinders (Team Jayco-AlUla), Filippo Colombo (Q36.5 Pro Cycling Team) et Guillaume Van Keirsbulck (Bingoal WB) s'extirpent du peloton. Ils forment ainsi l'échappée du jour. À 163km de l'arrivée, la Soudal-Quick Step passe également à l'action avec le champion de Belgique Tim Merlier. Le sprinteur a suivi le mouvement initié par Jonas Rutsch (EF Education-EasyPost). Hugo Houle (Israël-Premier Tech) est le dernier coureur à faire la jonction à l'avant, ils sont désormais huit avec une avance qui ne cesse d'augmenter au fil des kilomètres.

À 140 bornes de l'arrivée, soit à l'approche du Vieux Quaremont (2,6 km à 3,5%), plusieurs coureurs sont tombés dans le peloton, parmi lesquels l'ancien vainqueur Peter Sagan (Team TotalEnergies), Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), Neilson Powless (EF Education-EasyPost) et surtout... le Français Julian Alaphillippe (Soudal-Quick Step). Le coureur du Wolfpack est notamment touché à la jambe gauche. Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma) a également été pris dans la chute collective mais il est vite remonté sur son vélo, au contraire de Tim Wellens (UAE Team Emirates) qui a été contraint d'abandonner. Peter SaganBen Turner (INEOS Grenadiers) et Oier Lazkano (Movistar Team) ont également renoncé à la suite de cette chute qui a été provoquée par Filip Maciejuk (Bahrain-Victorious). Le Polonais a glissé dans l'herbe en voulant remonter dans les premières positions.

 

La course se décante, Pogacar à l'attaque, le peloton attentif

Après cette chute, le peloton commence à se tendre, mais chacun retrouve sa place comme Julian AlaphilippeComme sur le Vieux Quaremont, les DSM placent une grosse accélération sur le sommet du Kortekeer (0,9 km à 6,6%) après avoir quasiment mis le peloton à l'arrêt. Mal placés au pied du Kortekeer, Mathieu van der Poel, Christophe Laporte (Team Jumbo-Visma) ou encore Yves Lampaert (Soudal-Quick Step) ont été piégés sur l'accélération des DSM. Mais comme depuis le début de la journée, le peloton se reforme. L'échappée compte toujours une avance confortable à 110 kilomètres de l'arrivée (près de six minutes d'avance).

Nouvelle chute dans le secteur pavé de Holleweg avec notamment deux outsiders : Dries Van Gestel (Team TotalEnergies) et Magnus Sheffield (INEOS Grenadiers), ce qui casse encore le peloton. L'ancien champion du monde Mads Pedersen (Trek-Segafredo) tente de sortir au sommet du Wolvenberg (0,6 km à 6,7%). Le Danois est suivi par Kevin Geniets (Groupama-FDJ), Matteo Trentin (UAE Team Emirates) et Gianni Vermeersch (Alpecin-Deceuninck). Un autre groupe opère la jonction avec notamment la présence de... Tadej Pogacar (UAE Team Emirates). On retrouve ainsi une dizaine de coureurs au sein du groupe des poursuivants. Mais cette tentative est reprise par le peloton. À l'avant, les échappés comptent désormais trois minutes d'avance, alors qu'on entre dans les cents derniers kilomètres de la journée !

 

Asgreen, Küng, Powless, Cosnefroy... une contre-attaque de qualité, le peloton joue avec le feu

C'est désormais le Molenberg qui se profile pour les coureurs. Kasper Asgreen (Soudal-Quick Step) le monte à fond et provoque un nouveau mouvement de course intéressant. Au sommet, le vainqueur de l'édition 2021 emmène dans son sillage Trentin, Stefan Kung (Groupama-FDJ), Fred Wright (Barhrain Victorious), Neilson Powless, Nathan Van Hooydonck (Jumbo-Visma), Florian Vermeersch (Lotto Dstny), Mads Pedersen et Jonathan Narvaez (INEOS Grenadiers). Un groupe de contre dangereux qui collabore immédiatement. Enchaînant le Marlboroughstraat puis le Berendries, les neuf poursuivants reviennent à 1'30" de la tête, tandis que le peloton temporise et pointe déjà à plus de 30 secondes. Sentant le danger, Benoît Cosnefroy (AG2R Citroën Team) et Matteo Jorgenson (Movistar) décident de faire le jump et rentrent rapidement sur la contre-attaque.

On retrouve donc désormais 11 hommes à moins d'une minute de l'échappée matinale, mais surtout avec une minute d'avance sur un peloton dans lequel personne ne veut prendre la responsabilité de la poursuite ! Les formations des grands favoris jouent au bluff mais prennent des risques à laisser autant d'avance à de sérieux outsiders, d'autant plus que la tendance se confirme dans les kilomètres qui suivent. Le contre opèrent la jonction avec la tête dans l'ascension du Berg Ten Houte, à moins de 80 bornes de l'arrivée, le peloton naviguant lui à près de deux minutes derrière ! Nils Politt (BORA-hangsrohe) tente de faire bouger les choses et part seul en contre, mais l'Allemand ne creuse pas vraiment. La situation de course se stabilise à l'approche de l'enchaînement Vieux Quaremont-Paterberg, qui devrait voir les favoris se dévoiler.

 

Girmay et Mohoric éliminés sur chute, Pogacar lance les hostilités et impressionne !

Avant d'aborder le Kanarieberg, une nouvelle grosse chute à pleine vitesse met à terre une dizaine de coureurs en plein milieu du peloton ! Biniam Girmay (Intermarché - Circus - Wanty) - à l'origine de l'incident en touchant une roue arrière - ou encore Matej Mohoric (Bahrain Victorious) sont parmi les plus touchés. Le peloton continue à s'enterrer, poussant d'autres coureurs à partir en contre. Axel Zingle (Cofidis) rejoint Nils Politt en chasse-patate, Matis Louvel (Arkéa-Samsic) et Sandy Dujardin (TotalEnergies) sont un peu plus loin, tandis que l'écart grimpe à plus de trois minute désormais ! L'équipe UAE Team Emirates est la première à craquer et finit par mettre les équipiers de Pogacar à la barre pour stopper l'hémorragie.

Une action qui permet de faire légèrement baisser l'écart avec la tête de course dans la section de transition jusqu'au pied du Vieux Quaremont, à 55 kms d'Audenarde. Sur un pavé humide et sale, les hommes forts de l'échappée se dégagent sous l'impusion de Trentin. Derrière, Mikkel Bjerg fait le pied à fond et lance Pogacar. Le Slovène fait forte impresssion et s'envole seul, tout en puissance ! Pidcock, Van Aert et Van der Poel et Laporte sont distancés et passent à environ 20 secondes au sommet, alors que le peloton a explosé. L'écart avec le groupe de tête, toujours solidaire, est passé sous les deux minutes. Pogacar continue sur son énorme rythme dans le Paterberg, qui ne chamboule pas la situation de course alors qu'il reste moins de 50 bornes à parcourir !

 

Le trio Pogacar - Van Aert - Van der Poel se rapproche de la tête, Pedersen s'isole, Van Aert coince !

Esseulé, le double vainqueur du Tour de France préfère temporiser et décide d'attendre le retour de ses rivaux. Au pied du Koppenberg, on y voit enfin un peu plus clair : douze coureurs ouvrent la route avec 1'30" d'avance sur un groupe cinq étoile avec PogacarPidcockVan AertVan der PoelLaporte et Politt, qui s'est accroché. Sur les terribles pentes du Koppenberg, Pogacar accélère à nouveau et met en difficulté Van Aert et Van der Poel, qui résistent au courage. Comme attendu, les trois grandissimes favoris se retrouvent enfin ensemble et pointent à une minute de l'échappée, toujours à douze. Laporte et Pidcock sont eux à 20 secondes du trio. Les visages des coureurs sont marqués par l'énorme intensité de la course, même s'il reste encore 40 kms avant la ligne !

L'entente à l'avant n'est plus aussi bonne - la présence de poids mort comme Van Hooydonck et Trentin désorganisant les relais - et le trio magique continue à se rapprocher dans le Taaienberg. Victime d'un saut de chaîne, Van der Poel est contraint à un violent effort mais parvient à rentrer rapidement. Cosnefroy et Narvaez accusent le coup devant et sont repris, les neuf fuyards restant conservant une quarantaine de secondes. Mads Pedersen décide d'anticiper avant d'aborder le Kruisberg et prend quelques mètre d'avance. Le Danois semble fort et creuse sur ses anciens compagnons de fuite. Derrière, Van der Poel place une belle attaque et fait craquer Van Aert ! Le Belge n'explose pas mais cède du terrain petit à petit, se retrouvant seul en contre à quelques secondes de ses deux adversaires directs.

 

Pogacar le plus fort, Van der Poel résiste : duel au sommet !

Dans la section plane avant l'ultime l'enchaînement Vieux Quaremont-Paterberg, Pedersen continue à creuser avec une demi-minute d'avance sur ses poursuivants, tandis que Pogacar et Van der Poel font l'effort pour opérer la jonction et garder à distance Wout Van Aert. Le leader du Team Jumbo-Visma voit son coéquipier Nathan Van Hooydonck se relever du contre pour l'attendre et boucher les 20" qui le sépare de la poursuite, désormais emmenée par Trentin. Dans les premiers faux plats du Vieux Quaremont, Van Aert est presque revenu mais Pogacar n'attend pas et attaque ! Le Slovène est fort et distance tout le monde, même un Van der Poel accrocheur. Au sommet du mont pavé, Pogacar a repris et lâché Pedersen et prend les commandes de ce Tour des Flandres ! Le Danois accompagne un temps Van der Poel puis craque, laissant les deux hommes forts de cette édition se livrer un superbe mano à mano à 15" d'intervalle.

 

Pogacar conclu en solitaire, Van der Poel 2e, Pedersen sur le podium

L'écart est le même au pied du Paterberg, le Néerlandais faisant preuve d'une magnifique abnégation. Au courage, il maintient son retard sur Pogacar une fois cette dernière difficulté franchie. Un duel à couper le souffle qui ne doit pas faire oublier la lutte pour la dernière place sur le podium, Pedersen ne comptant plus que quelques secondes de marge sur un groupe avec Van Aert, Küng, Powless et compagnie. Sous la banderole des 10 kms, Pogacar semble remporter son bras de fer et porte son avance à 20".

Pogacar ne craque pas dans les derniers kilomètres et remporte donc pour la prmeière fois le Tour des Flandres, son 4e Monument en carrière ! Van der Poel franchit la ligne 16" plus tard mais ne pourra pas se reprocher grand chose. Dans le sprint pour la 3e place, Mads Pedersen conclut sa superbe journée en se montrant le plus rapide, privant Wout Van Aert et l'armada Jumbo-Visma d'un podium.

Tour des Flandres - Classement général

1SLOTadej POGACARUAE Team Emirates6h12'07"
2NEDMathieu VAN DER POELAlpecin-Deceuninck+ 16"
3DANMads PEDERSENLidl-Trek+ 1'12"
4BELWout VAN AERTTeam Visma | Lease a Bikem.t.
5USANeilson POWLESSEF Education-EasyPostm.t.
6SUIStefan KUNGGroupama-FDJm.t.
7DANKasper ASGREENSoudal Quick-Stepm.t.
8GBRFred WRIGHTBahrain Victoriousm.t.
9USAMatteo JORGENSONMovistar Team+ 1'19"
10ITAMatteo TRENTINUAE Team Emirates+ 2'49"
11BELNathan VAN HOOYDONCKTeam Visma | Lease a Bike+ 3'12"
12BELFlorian VERMEERSCHLotto Dstny+ 3'31"
13BELTiesj BENOOTTeam Visma | Lease a Bike+ 5'12"
14FRAChristophe LAPORTETeam Visma | Lease a Bike+ 5'16"
15DANMikkel BJERGUAE Team Emiratesm.t.
16FRABenoit COSNEFROYDecathlon AG2R La Mondiale Teamm.t.
17FRAAnthony TURGISTotalEnergies+ 6'04"
18NORAlexander KRISTOFFUno-X Mobility+ 6'09"
19ALLJohn DEGENKOLBTeam dsm-firmenich PostNLm.t.
20ALLNils POLITTBORA-hansgrohem.t.
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

TOUR DES FLANDRES

Mads Pedersen et son mea culpa : "J'ai couru bêtement"

TOUR DES FLANDRES

Luka Mezgec : "C'est terrible de déclasser Matthews..."

TOUR DES FLANDRES

Antonio Morgado... du jamais-vu depuis 80 ans !

L'info en continu

16:11 Tour du Doubs Lenny Martinez le doublé... la Groupama-FDJ le triplé ! 15:39 Route Arnaud De Lie fera son retour à la compétition dans deux semaines 15:00 Route Mikkel Bjerg et Tim Wellens ont prolongé avec UAE Team Emirates 14:23 Rétro Classiques L'avènement d'un phénomène à l'Amstel... Van der Poel ! 14:16 Amstel Gold Race Marianne Vos s'impose... l'énorme boulette de Lorena Wiebes 14:04 Tour du Jura Guillaume Martin : "Je suis maintenant tourné vers la suite" 13:51 Amstel Gold Race Mathieu Van der Poel : "2019... je n'oublierai jamais" 13:43 Tour du Jura Jordan Jegat : "On est tous sur une bonne dynamique... " 13:37 Média Vos vidéos vélo sont sur Dailymotion Cyclism'Actu, abonnez-vous ! 13:23 Amstel Gold Race Parcours, profil, favoris... Van der Poel après Pogacar ? 13:10 Média Cyclism'Actu cherche de nouveaux rédacteur... pourquoi pas vous ? 12:57 Amstel Gold Race Neutralisée jusqu'à Valkenburg, la course Femmes a repris 12:46 Tour du Finistère Parcours, équipes... la 38e édition, le 11 mai à Quimper 12:37 Tour du Doubs La course neutralisée 45 minutes... suite à une chute 12:23 VTT - CDM Les épreuve de short track à Evie Richards et Samuel Gaze 12:02 Route Jonas Vingegaard... un rapatriement par avion médicalisé en projet 11:46 Média Cyclism'Actu sans pub et sans pop-up... 9,99 euros et pour un an 11:38 Piste - Coupe des Nations Gros remporte la vitesse, Thomas 3e de l'omnium 11:15 Tour d'Italie Biniam Girmay... une star de plus au départ du 107e Giro 10:49 Route Patrick Lefevere s'interroge : "J'ai convoqué une réunion de crise..."
fleche bas fleche haut
Publicité RM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub Velo-Identitypub STOP PUB
Publicité AMS

Sondage

Mathieu van der Poel vainqueur de Liège-Bastogne-Liège 2024, vous y croyez ?







Publicité
Publicité
-
-