Tour d'Italie
Photo : @giroditalia

Tour d'Italie - Bouwman la 7e étape, Tom Dumoulin équipier modèle et 4e

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Après deux journées destinées aux sprinteurs, c'était au tour des attaquants de s'illustrer ce vendredi à l'occasion de la 7e étape du Tour d'Italie. Initialement composée de sept coureurs, l'échappée du jour a été au bout, et ce sont finalement quatre hommes qui se sont joués la victoire. Superbement soutenu par son coéquipier Tom Dumoulin, quatrième de cette 7e étape, Koen Bouwman a levé les bras à Potenza après avoir réglé au sprint Bauke Mollema (Trek-Segafredo) et Davide Formolo (UAE Team Emirates). Bien au chaud au sein du peloton durant les 196 kilomètres de course, Juan Pedro Lopez (Trek-Segafredo) - qui a franchi la ligne 2'59" après le vainqueur du jour - conserve le maillot rose de leader du Giro.

Vidéo - Bauke Mollema a terminé deuxième de la 7e étape du Giro

 

70 premiers kilomètres très intenses, une échappée de grande qualité

Erik Fetter (EOLO-Kometa), Sylvain Moniquet, Thomas De Gendt (Lotto Soudal), Dries De Bondt, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), Magnus Cort Nielsen (EF Education-EasyPost), Mauro Schmid (Quick-Step Alpha Vinyl Team), Nans Peters, Mikaël Cherel (AG2R Citroën Team), Joe Dombrowski (Astana-Premier Tech), Lennard Kämna (BORA-hansgrohe)... Contrairement à la veille, ils sont nombreux ce vendredi à vouloir faire partie de l'échappée du jour et le premier tiers de l'étape est très animé. Il faut finalement attendre 70 kilomètres pour voir le bon groupe se constituer, sept hommes le composant.

On retrouve du très beau monde à l'avant puisque Tom Dumoulin (Team Jumbo-Visma), Bauke Mollema (Trek-Segafredo), Wout Poels (Bahrain Victorious) et Davide Formolo (UAE Team Emirates) ont réussi à se glisser dans ce coup. Les trois Néerlandais et l'Italien sont accompagnés de Koen Bouwman (Team Jumbo-Visma), Davide Villella (Cofidis) et Diego Camargo (EF Education-EasyPost). Une fois l'échappée constituée, le peloton s'accorde une petite pause, puis la Trek-Segafredo du maillot rose Juan Pedro Lopez décide d'imprimer un léger tempo. Au sommet de la deuxième des quatre ascensions répertoriées du jour, le Monte Sirino, l'avance des échappées s'élève à près de 5'30", Koen Bouwman étant alors tout proche d'être leader virtuel du Tour d'Italie puisqu'il pointait ce matin... à 5'30" de Juan Pedro Lopez.

 

Wout Poels et Davide Villella lâchent prise... ce dernier revient

L'écart se stabilise par la suite, puis se met à diminuer car devant, ça ne s'entend vraiment pas, quasiment tous les coureurs de l'échappée rechignant à rouler. Juste avant le pied de la Montagna Grande di Viggiano (6,6 km à 9,1%), soit à 67 bornes de Potenza, Davide Villella manque un virage à gauche et tombe sans gravité dans l'herbe. Contraint de changer de vélo, le coureur de la Cofidis attaque la montée avec une vingtaine de secondes de retard sur ses anciens compagnons de fugue. Dès les premiers pourcentages, Wout Poels - qui a fait énormément d'efforts en début d'étape - est distancé du groupe de tête, tandis que c'est tout l'inverse pour Villella, qui parvient à rentrer.

Mais l'Italien change encore de vélo quelques instants plus et perd de nouveau le contact avec Dumoulin, Mollema, Camargo, Bouwman et Formolo. Au sommet de la Montagna Grande di Viggiano - franchi en tête par Koen Bouwman, qui devient virtuellement le meilleur grimpeur du Giro au détriment de Lennard Kämna - le peloton est toujours pointé à 5'30" des cinq hommes de tête, ces derniers étant ainsi très bien partis pour se jouer la victoire d'étape. S'étant bien accroché dans la montée, Davide Villella reprend sa place au sein du groupe de tête dans la descente et revient donc dans le jeu.

 

L'équipe INEOS Grenadiers se comporte en patronne, un quatuor se détache à l'avant

À environ 50 kilomètres de l'arrivée, le peloton change d'allure sous l'impulsion de l'équipe INEOS Grenadiers. Les coéquipiers de Richard Carapaz appuyent assez fort sur les pédales, ce qui fait immédiatement diminuer l'écart. Les six hommes de tête abordent ainsi le dernier col répertorié de la journée, La Sellata (7,8 km à 5,9%), avec 3'30" de marge. Les coups de boutoir portés par Tom Dumoulin dès les premières pentes font mal à Camargo, qui est irrémédiablement distancé. Villella est lui aussi en difficulté et navigue à quelques encablures du quatuor lorsque Dumoulin place une nouvelle grosse attaque ! 

Le Néerlandais est suivi par Formolo et Mollema, puis ce dernier passe à l'offensive lui aussi. Le vainqueur du Tour de Lombardie 2019 prend quelques secondes d'avance sur le duo Dumoulin-Formolo, avant de se faire rattraper à 4 bornes du sommet. C'est ensuite Formolo qui accélère et distance ses deux rivaux, mais l'Italien bute à son tour et se fait reprendre par les deux Bataves à un peu moins de 2 kilomètres du haut du col. Koen Bouwman parvient lui aussi à revenir sur le devant de la scène et franchit même le sommet de La Sellata en tête. Il reste alors 24 kilomètres à parcourir et le peloton - dans lequel il ne s'est absolument rien passé dans l'ascension - est pointé à 3'25".

 

Tom Dumoulin travaille, Koen Bouwman conclut

Dans une bosse située à 9 kilomètres de Potenza, Bauke Mollema tente de faire la différence et place une attaque qui fait mal à Tom Dumoulin. Mollema n'ayant pas réussi à faire la différence, tout le monde se relève, ce qui permet à Dumoulin de rentrer. Quelques centaines de mètres plus loin, Mollema en remet une et Dumoulin - qui s'est mis au service de Bouwman après son retour - est de nouveau distancé. Ils ne sont donc plus que trois en tête au sommet de cette petite bosse, mais Dumoulin ne lâche pas l'affaire et revient encore à 3 bornes du but. Il se mue immédiatement en équipier modèle et roule pour favoriser une arrivée au sprint, et donc les desseins de Bouwman. Bien plus explosif que Mollema et Formolo, ce dernier s'impose très facilement devant son compatriote et l'Italien, s'offrant ainsi la deuxième victoire de sa carrière après une étape du Critérium du Dauphiné en 2017.

Tour d'Italie - Classement de la 7è étape

1NEDKoen BOUWMANTeam Jumbo-Visma5h12'30
2NEDBauke MOLLEMATrek-Segafredo+ 2"
3ITADavide FORMOLOUAE Team Emiratesm.t.
4NEDTom DUMOULINTeam Jumbo-Visma+ 19"
5ITADavide VILLELLACofidis+ 2'25"
6ALLLennard KAMNABORA-hansgrohe+ 2'59"
7ITAVincenzo ALBANESEEOLO-Kometam.t.
8PORJoao ALMEIDAUAE Team Emiratesm.t.
9ESPAlejandro VALVERDEMovistar Teamm.t.
10EQURichard CARAPAZINEOS Grenadiersm.t.
11FRARomain BARDETTeam DSMm.t.
12GBRSimon YATESTeam Jayco AlUlam.t.
13AUTFelix GALLAG2R Citroen Teamm.t.
14FRAGuillaume MARTINCofidism.t.
15HONAttila VALTERGroupama-FDJm.t.
16ESPMikel LANDABahrain Victoriousm.t.
17ITALorenzo FORTUNATOEOLO-Kometam.t.
18ITADomenico POZZOVIVOIntermarche-Circus-Wantym.t.
19ESPPello BILBAOBahrain Victoriousm.t.
20SLODomen NOVAKBahrain Victoriousm.t.
21NEDGijs LEEMREIZETeam Jumbo-Vismam.t.
22ITAVincenzo NIBALIAstana Qazaqstan Teamm.t.
23NEDSam OOMENTeam Jumbo-Vismam.t.
24ITAGiulio CICCONE Trek-Segafredom.t.
25AUSLucas HAMILTONTeam Jayco AlUlam.t.
26AUSRichie PORTEINEOS Grenadiersm.t.
27FRAPavel SIVAKOVINEOS Grenadiersm.t.
28NEDWilco KELDERMANBORA-hansgrohem.t.
29GBRHugh CARTHYEF Education-EasyPostm.t.
30ALLEmanuel BUCHMANNBORA-hansgrohem.t.

Tour d'Italie - Classement général provisoire après la 7è étape

1ESPJuan Pedro LOPEZTrek-Segafredo28h39'05"
2ALLLennard KAMNABORA-hansgrohe+ 38"
3ESTRein TAARAMAEIntermarche-Circus-Wanty+ 58"
4GBRAdam YATESINEOS Grenadiers+ 1'42"
5BELMauri VANSEVENANTSoudal Quick-Step+ 1'47"
6NEDWilco KELDERMANBORA-hansgrohe+ 1'55"
7PORJoao ALMEIDAUAE Team Emirates+ 1'58"
8ESPPello BILBAOBahrain Victorious+ 2'00"
9AUSRichie PORTEINEOS Grenadiers+ 2'04"
10FRARomain BARDETTeam DSM+ 2'06"
11EQURichard CARAPAZINEOS Grenadiersm.t.
12ESPMikel LANDABahrain Victorious+ 2'15"
13NEDThymen ARENSMANTeam DSMm.t.
14AUSJai HINDLEYBORA-hansgrohe+ 2'16"
15COLSantiago BUITRAGOBahrain Victorious+ 2'18"
16NEDKoen BOUWMANTeam Jumbo-Visma+ 2'19"
17GBRHugh CARTHYEF Education-EasyPost+ 2'20"
18ESPAlejandro VALVERDEMovistar Team+ 2'23"
19AUSLucas HAMILTONTeam Jayco AlUla+ 2'27"
20ITAGiulio CICCONE Trek-Segafredo+ 2'32"
21ITADomenico POZZOVIVOIntermarche-Circus-Wanty+ 2'37"
22ALLEmanuel BUCHMANNBORA-hansgrohe+ 2'39"
23NEDBauke MOLLEMATrek-Segafredo+ 2'43"
24COLIvan SOSAMovistar Team+ 3'05"
25FRAPavel SIVAKOVINEOS Grenadiers+ 3'14"
26CZEJan HIRTIntermarche-Circus-Wanty+ 3'16"
27AUSDamien HOWSONTeam Jayco AlUla+ 3'41"
28FRAGuillaume MARTINCofidis+ 4'06
29NORTobias FOSSTeam Jumbo-Visma+ 4'14"
30ITAVincenzo NIBALIAstana Qazaqstan Team+ 4'16"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

TOUR D'ITALIE

Pascal Ackermann devrait participer à son 2e Giro en 2023

TOUR D'ITALIE

Serry : "Beaucoup veulent faire le Giro dans l'équipe "

TOUR D'ITALIE

Israel, EOLO... les équipes invitées sur le Giro 2023

Publicité

L'info en continu

05/02 Média Toutes vos vidéos de vélo se trouvent sur Cyclism'Actu TV 05/02 Route Gougeard : "Revenir chez les pros n'est pas le seul objectif..." 05/02 UAE Tour Une 5e édition avec 16 équipes du World Tour et 4 Pro Teams 05/02 Route Filippo Ganna : "Je ne m'attendais pas à bien commencer 2023" 05/02 Cyclo-cross - Mondiaux Léo Bisiaux : "J'aurai 18 ans le 14 février... " 05/02 Route Elizabeth Deignan : "Atteindre mon pic de forme sur le Tour" 05/02 Étoile de Bessèges Marc Madiot : "Tout ne s'est pas passé comme prévu" 05/02 Média Cyclism'Actu sans la Pub et pour seulement 9,99 euros par an 05/02 Etoile de Bessèges Powless-Jensen, le Mag... la seconde qui change tout 05/02 Route Aude Biannic, ses deux dernières saisons : "Fin 2024, j'arrête" 05/02 Tour de Valence Rui Costa : "C'est un début de saison fantastique !" 05/02 Cyclo-cross - Mondiaux Mathieu van der Poel : "Difficile de décrire..." 05/02 Étoile de Bessèges Mattias Skjelmose : "C'est parfois ça le cyclisme" 05/02 Colombie - Route Chaves sacré devant Martinez et... Nairo Quintana 05/02 Étoile de Bessèges Mads Pedersen : "Pas fan des chronos normalement" 05/02 Étoile de Bessèges Neilson Powless : "Je peux être un leader... " 05/02 Tour du Sahel Ed Doghmy s'offre la der, El Arbaoui remporte le général 05/02 Étoile de Bessèges Thibaut Pinot, 6e du général : "Une bonne reprise" 05/02 Etoile de Bessèges Kévin Vauquelin : "Satisfait de mes sensations" 05/02 Tour de Valence Femmes Floortje Mackaij : "Ça donne beaucoup de moral"
fleche bas fleche haut

Nos Partenaires

pub Velo-Identitypub STOP PUB
Publicité AMS
Publicité RM

Transferts

TRANSFERTS
2022 - 2023
Publicité TMZ

Sondage

Qui va devenir champion du monde de cyclo-cross dimanche ?














Publicité
Publicité
-
-