Tour de France - Pedersen la 13e étape, Küng 4e... Vingegaard en jaune !
Tour de France
Photo : @LeTour

Tour de France - Pedersen la 13e étape, Küng 4e... Vingegaard en jaune !

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Mads Pedersen tient sa victoire d'étape sur le Tour de France ! Et c'est en baroudeur que le Danois de la Trek-Segafredo s'est imposé ce vendredi lors de la 13e étape, qui se concluait à Saint-Etienne. Initialement membre d'une échappée composée de sept coureurs, l'ancien champion du monde est sorti du groupe avec Fred Wright (Bahrain Victorious) et Hugo Houle (Israel-Premier Tech) à une douzaine de kilomètres de l'arrivée, avant de régler facilement au sprint le Britannique et le Canadien pour s'offrir son premier succès sur un Grand Tour.

Vidéo - Mads Pedersen l'étape à Saint-Etienne, Vingegaard en jaune !

 

Filippo Ganna, Stefan Küng et Matteo Jorgenson ont coincé

Après avoir fait beaucoup d'efforts en début de course, Stefan Küng (Groupama-FDJ), Matteo Jorgenson (Movistar Team) et Filippo Ganna (INEOS Grenadiers) ont coincé dans le final, finissant respectivement quatrième, cinquième et sixième de cette étape, à 30 secondes du vainqueur du jour. Réglé par Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma) devant Florian Sénéchal (Quick-Step Alpha Vinyl Team), le peloton est arrivé avec un retard de 5'45". Pas inquiété ce vendredi, Jonas Vingegaard (Team Jumbo-Visma) conserve son maillot jaune.

 

Une succession d'attaques en début de course, Filippo Ganna fait mal dans la côte de Brié

Les 25 premiers kilomètres étant en faux plat descendant, le début d'étape n'est vraiment pas idéal pour sortir du peloton. Pourtant, de nombreux coureurs tentent de s'extirper de la meute, et notamment les très bons rouleurs que sont Mads Pedersen (Trek-Segafredo), Filippo Ganna (INEOS Grenadiers), Stefan Küng (Groupama-FDJ) ou encore Stefan Bissegger (EF Education-EasyPost). Après une quinzaine de kilomètres de course, cinq coureurs parviennent cependant à s'extirper : Kamil Gradek (Bahrain Victorious),  Taco van der Hoorn (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), Matis Louvel (Team Arkéa-Samsic), Jérémy Lecroq (B&B Hotels-KTM) et Nils Politt (BORA-hansgrohe).

Malheureusement pour eux, ces cinq hommes sont repris quelques minutes plus tard, puis un nouveau quintette prend la poudre d'escampette, avec en son sein Danny van Poppel (BORA-hansgrohe), Pierre-Luc Périchon (Cofidis), Mads Pedersen (Trek-Segafredo), Luca Mozzato (B&B Hotels-KTM) et, encore, Taco van der Hoorn. Mais la situation évolue de nouveau dans la première difficulté du jour, la côte de Brié (2,4 km à 6,9%), et ce sous l'impulsion d'un impressionnant Filippo Ganna. L'Italien de l'équipe INEOS Grenadiers imprime un rythme d'enfer dans cette ascension, condamnant les échappés. Dans la roue de l'Italien, on ne trouve que deux coureurs, Matteo Jorgenson (Movistar Team) et Stefan Küng, l'Américain et le Suisse s'étant fait la peau pour accompagner le double champion du monde du contre-la-montre.

 

Trois coureurs à l'avant, les Alpecin-Deceuninck condamnent un contre

Les trois coureurs franchissent le sommet ensemble, puis poursuivent leur effort en commun. Derrière, un groupe de 19 coureurs prend ses distances avec le peloton, dans lequel on retrouve Marc Soler (UAE Team Emirates), Patrick Konrad, Nils Politt (BORA-hansgrohe), Mattia Cattaneo, Mikkel Honoré (Quick-Step Alpha Vinyl Team), Pierre-Luc Périchon (Cofidis), Damiano Caruso, Fred Wright (Bahrain Victorious), Chris Hamilton, Andreas Leknessund (Team DSM), Alberto Bettiol (EF Education-EasyPost), Andreas Kron (Lotto Soudal), Mads Pedersen, Bauke Mollema (Trek-Segafredo), Edvald Boasson Hagen (Team TotalEnergies), Hugo Houle, Krists Neilands (Israel-Premier Tech), Nick Schultz (Team BikeExchange-Jayco) et Luca Mozzato (B&B Hotels-KTM).

Dans ce groupe des poursuivants, il n'y a aucun coureur de l'équipe Alpecin-Deceuninck, et ces derniers se mettent donc à rouler au sein du peloton afin de rétablir la situation. Bien organisés et très costauds, Jasper Philipsen et ses coéquipiers parviennent à revenir sur les 19 coureurs en contre. Pendant ce temps-là, Ganna, Küng et Jorgenson sont toujours une vingtaine de secondes devant la meute, tandis qu'un groupe d'attardés, avec notamment Fabio Jakobsen, Florian Sénéchal (Quick-Step Alpha Vinyl Team) et Peter Sagan (Team TotalEnergies), est en train de revenir sur le peloton.

 

Une échappée de sept coureurs, les équipes des sprinters se mettent en ordre de marche

Après une heure de course, parcourue à 52 km/h de moyenne, la situation commence enfin à se décanter puisque les trois hommes de tête reçoivent le soutien de quatre coureurs, en l'occurrence Hugo Houle, Mads Pedersen, Fred Wright et Quinn Simmons (Trek-Segafredo). Sorti à contre-temps, Owain Doull (EF Education-EasyPost) reste en chasse-patate pendant quelques kilomètres, avant de se faire rattraper par un peloton désormais emmené par les Lotto Soudal de Caleb Ewan, les Alpecin-Deceuninck de Jasper Philipsen et les DSM d'Alberto Dainese.

À un peu plus de 130 bornes de Saint-Etienne, et alors que l'avance des échappés est de 2'15", Matteo Jorgenson est victime d'une crevaison qui l'éjecte du groupe de tête. Le jeune Américain parvient cependant à revenir quelques kilomètres plus loin, et ils sont donc de nouveau sept à l'avant. Au pied du col de Parménie (5,1 km à 6,6%), qui est la grosse difficulté du jour, l'écart n'est que de 1'30" entre l'échappée et le peloton. Cette ascension permet aux sept coureurs de tête de prendre un peu de temps à la meute, 2'15" étant enregistrées au sommet.

 

Les échappés reprennent espoir, nouvelle chute pour Caleb Ewan, la Quick-Step Alpha Vinyl roule

Cet écart diminue de nouveau par la suite... puis repart à la hausse suite à une nouvelle partie montante présente sur le parcours. Devant, les échappés commencent sérieusement à s'accélérer, alors que le peloton est quant à lui perturbé par la chute de Caleb Ewan (Lotto Soudal), qui part à la faute dans un virage à droite. Touché physiquement, l'Australien met du temps à remonter sur sa machine. Leur sprinteur étant à l'arrière de la course, les Lotto Soudal arrêtent logiquement de rouler, mais une autre équipe belge vient travailler aux côtés des Alpecin-Deceuninck, la Quick-Step Alpha Vinyl Team, et ce bien que Fabio Jakobsen soit souvent apparu en difficulté lors de cette 13e étape.

 

Le peloton lâche l'affaire... puis le Team BikeExchange-Jayco sort de sa torpeur, mais en vain

Au pied de la côte de Saint-Romain-en-Gal (6,6 km à 4,5%), soit à 50 kilomètres de l'arrivée, ce sont 2 minutes qui séparent le groupe de tête du peloton. Manquant cruellement de main d'oeuvre, le peloton coupe son effort après quelques kilomètres d'ascension, ce qui permet aux six hommes de tête - Quinn Simmons s'est fait lâcher après avoir beaucoup travaillé pour Mads Pedersen - de voir leur marge atteindre 3'30". C'est à ce moment que le Team BikeExchange-Jayco décide de se mettre enfin au travail, mais n'est-il déjà pas trop tard ?

Les coéquipiers de Michael Matthews roulent très fort et reprennent 1 minute en quelques kilomètres, tandis que de nombreux coureurs se font distancer du peloton. Le problème, c'est que la BikeExchange-Jayco se retrouve vite en manque de coureurs pour rouler, l'écart plafonnant alors. Ça sent donc très bon pour les échappés, qui possèdent encore 2'15" à 20 bornes du but. Une demi-douzaine de bornes plus loin, l'écart est le même et le Team BikeExchange-Jayco décide alors d'arrêter la poursuite. C'est donc désormais clair : le vainqueur de la 13e étape du Tour de France 2022 est à l'avant !

 

Ganna, Küng et Jorgenson payent leurs efforts, Mads Pedersen le plus fort... et le plus rapide !

À 12 bornes du but, Mads Pedersen passe à l'attaque dans un long faux plat montant. L'offensive du Danois fait mal aux trois coureurs qui ont fait énormément d'efforts en début de course, à savoir Matteo Jorgenson, Filippo Ganna et Stefan Küng. Fred Wright et Hugo Houle arrivent quant à eux à s'accrocher à la roue du Danois. Ce trio prend une trentaine de secondes d'avance sur l'autre trio, et c'est bien entre Houle, Wright et Pedersen que va se jouer la victoire. Bien plus rapide que ses adversaires, ce dernier n'a aucun mal à les dominer dans la dernière ligne droite, et ce après avoir lancé à 300 mètres de la ligne. Wright prend la deuxième place et Houle la troisième. Arrivé à 30 secondes en compagnie de Jorgenson et Ganna, Küng termine quatrième à Saint-Etienne.

Tour de France - Classement de la 13è étape

1DANMads PEDERSENTrek-Segafredo+ 4h13'03"
2GBRFred WRIGHTBahrain Victoriousm.t.
3CANHugo HOULEIsrael-Premier Techm.t.
4SUIStefan KUNGGroupama-FDJ+ 30"
5USAMatteo JORGENSONMovistarm.t.
6ITAFilippo GANNAINEOS Grenadiers+ 32"
7BELWout VAN AERTJumbo-Visma+ 5'45"
8FRAFlorian SENECHALQuick-Step Alpha Vinylm.t.
9ITALuca MOZZATOB&B Hotels-KTMm.t.
10ITAAndrea PASQUALONIntermarche-Wanty-Gobert Materiauxm.t.
11ITAAlberto DAINESETeam DSMm.t.
12SLOTadej POGACARUAE Team Emiratesm.t.
13AUTMarco HALLERBORA-hansgrohem.t.
14NORAlexander KRISTOFFIntermarche-Wanty-Gobert Materiauxm.t.
15BELAmaury CAPIOTTeam Arkea-Samsicm.t.
16BELTiesj BENOOTJumbo-Vismam.t.
17CANGuillaume BOIVINIsrael-Premier Techm.t.
18NOREdvald BOASSON HAGENTeam TotalEnergiesm.t.
19DANJonas VINGEGAARDJumbo-Vismam.t.
20RUSAleksandr VLASOVBORA-hansgrohem.t.
21FRAChristophe LAPORTEJumbo-Vismam.t.
22ALLJonas RUTSCHEF Education-EasyPostm.t.
23FRAMathieu BURGAUDEAUTeam TotalEnergiesm.t.
24DANAndreas KRONLotto Soudalm.t.
25GBRGeraint THOMASINEOS Grenadiersm.t.
26DANMikkel HONOREQuick-Step Alpha Vinylm.t.
27GBRAdam YATESINEOS Grenadiersm.t.
28BELStan DEWULFAG2R Citroenm.t.
29FRADavid GAUDUGroupama-FDJm.t.
30FRARomain BARDETTeam DSMm.t.

Tour de France - Classement général provisoire après la 13è étape

1DANJonas VINGEGAARDJumbo-Visma50h47'34"
2SLOTadej POGACARUAE Team Emirates+ 2'22"
3GBRGeraint THOMASINEOS Grenadiers+ 2'26"
4FRARomain BARDETTeam DSM+ 2'35"
5GBRAdam YATESINEOS Grenadiers+ 3'44"
6COLNairo QUINTANATeam Arkea-Samsic+ 3'58"
7FRADavid GAUDUGroupama-FDJ+ 4'07"
8GBRTom PIDCOCKINEOS Grenadiers+ 7'39"
9ESPEnric MASMovistar+ 9'32"
10RUSAleksandr VLASOVBORA-hansgrohe+ 10'06"
11KAZAlexey LUTSENKOAstana Qazaqstan Team+ 10'33"
12NEDSteven KRUIJSWIJKJumbo-Visma+ 14'50"
13AFSLouis MEINTJESIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 15'46"
14FRAValentin MADOUASGroupama-FDJ+ 17'54"
15SLOPrimoz ROGLICJumbo-Visma+ 21'50"
16LUXBob JUNGELSAG2R Citroen+ 22'00"
17USASepp KUSSJumbo-Visma+ 24'55"
18USANeilson POWLESSEF Education-EasyPost+ 27'29"
19POLRafal MAJKAUAE Team Emirates+ 31'48"
20ESPLuis Leon SANCHEZBahrain Victorious+ 38'37"
21FRAThibaut PINOTGroupama-FDJ+ 39"52"
22ITADamiano CARUSOBahrain Victorious+ 42'07"
23AUTPatrick KONRADBORA-hansgrohe+ 42'28"
24BELDylan TEUNSIsrael-Premier Tech+ 43'50"
25BELTiesj BENOOTJumbo-Visma+ 48'07"
26FRATony GALLOPINTrek-Segafredo+ 51'11"
27ALLLennard KAMNABORA-hansgrohe+ 54'34"
28GBRChristopher FROOMEIsrael-Premier Tech+ 54'42"
29ESPIon IZAGIRRECofidis+ 56'33"
30USABrandon MCNULTY UAE Team Emiratesm.t.
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 
logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


L'info en continu

09:56 Route Gino Mäder, déterminé : "Je veux aller encore plus loin en 2023" 09:33 Route Alexander Kristoff : "Si j'avais signé chez B&B Hotels-KTM..." 09:10 Route La tunique de Groupama-FDJ pour 2023... elle est connue ! 08:55 ITW Marc Madiot : "Je sais que certains confrères nous envient..." 08:37 Média Rejoindre l'équipe de Cyclism'Actu en décembre, c'est possible 08:14 Agenda Cyclo-cross, BMX Racing... le programme du week-end ! 08:00 ITW Thibaut Pinot : "Si c'est ma dernière année ? Je ne sais pas..." 07:53 Route Huit coureurs intègrent le programme de détection d'Arkéa-Samsic 07:40 Route Jakobsen - Philipsen : le duel des cinq prochaines années ? 07:30 Tro Bro Léon Laurent Pichon est mis à l'honneur par l'organisation 07:20 Route Quand Egan Bernal s'entraîne sous de fortes averses en Colombie ! 07:07 Route UAE Team Emirates est en stage à Alicante à partir de ce samedi 07:00 ITW/Le Mag Genauzeau : "Les Flandriennes, un axe fort de notre saison" 09/12 ITW/Le Mag Nans Peters : "Je veux retourner sur le Tour de France" 09/12 Média Cyclism'Actu TV, la chaîne pour regarder toutes vos vidéos vélo 09/12 ITW/Le Mag Arnaud Démare : "Je veux retrouver le Tour de France..." 09/12 Route Le staff technique d'UAE Team Emirates pour la saison 2023 09/12 ITW/Le Mag Valentin Madouas : "Je sais de quoi je suis capable... " 09/12 Route La Team Arkéa-Samsic donne rendez-vous à ses fans dimanche ! 09/12 Route 18 coureurs en 2023 pour le Team Novo Nordisk, dont 2 Français
fleche bas fleche haut

Transferts

TRANSFERTS
2022 - 2023

Partenaires

pub Deporvillage Finisseur Novembre 2022
Publicité AMS
Publicité
Publicité

Sondage

Selon vous, quel est LE transfert à retenir de cette intersaison ?














Publicité
Publicité
-
-