Tour de France - Poels la 15e étape, Vingegaard et Pogacar inséparables !

Par Nicolas GAUTHIER le 16/07/2023 à 18:15

Photo : @LeTour

Concluant une superbe deuxième semaine du Tour de France, la 15e étape a vu la victoire ce dimanche de Wout Poels, qui s'est imposé à Saint-Gervais Mont-Blanc ! Décrochant, à 35 ans, la première victoire de sa carrière sur un Grand Tour, le grimpeur néerlandais de la formation Bahrain Victorious s'est montré le plus fort d'une échappée composée initialement de 38 coureurs. L'ancien lieutenant de Chris Froome au sein du Team Sky a lâché son dernier rival, Wout van Aert (Jumbo-Visma), dans la côte des Amerands pour imiter son coéquipier Pello Bilbao, lauréat de la 10e étape mardi. Auteur d'une superbe course, le Français Mathieu Burgaudeau (TotalEnergies) a pris la troisième place. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ / 6e), Guillaume Martin (Cofidis / 7e), Simon Guglielmi (Team Arkéa-Samsic / 9e) et Warren Barguil (Team Arkéa-Samsic / 10e) ont également fini dans le top 10.

Vidéo - À l'avant ce dimanche, Mathieu Burgaudeau a fini 3e

 

Toujours 10 secondes entre Vingegaard et Pogacar... suspense garanti lors de la dernière semaine !

Plus de 6 minutes derrière, le combat des chefs a vécu un nouvel épisode dans la montée finale vers le Bettex. Et comme la veille à Morzine Les Portes du Soleil, Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) et Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) n'ont pas pu se départager et ont donc franchi la ligne ensemble, le Danois conservant ainsi ses 10 secondes d'avance sur le Slovène à une semaine de l'arrivée finale à Paris. Si le maillot jaune a adopté une attitude 100% défensive, le maillot blanc a porté deux violentes attaques dans le dernier kilomètre, mais il n'a pas réussi à faire la différence.

Dans la course pour la troisième place, la bonne opération est réalisée par Adam Yates (UAE Team Emirates), qui passe quatrième et revient à 19 secondes de Carlos Rodriguez (INEOS Grenadiers), toujours sur le podium provisoire. En difficulté dans la montée finale, Jai Hindley (BORA-hansgrohe) a perdu gros ce dimanche, l'Australien rétrogradant au cinquième rang, à 1'17" du podium. Victime d'un problème mécanique juste avant la grosse bagarre, Felix Gall (AG2R Citroën Team) sort du top 10 provisoire, dans lequel on retrouve désormais deux Français puisque David Gaudu (Groupama-FDJ) - auteur d'une très rassurante fin d'étape après être pourtant apparu dans le dur dès la deuxième des cinq difficultés du jour - et Guillaume Martin - qui a repris beaucoup de temps en se glissant dans la bonne échappée - sont respectivement neuvième et dixième.

 

Encore un départ rapide et une échappée qui met du temps à partir

Le premier attaquant de cette 15e étape du Tour de France, c'est Mathieu van der Poel ! Le Néerlandais de la formation Alpecin-Deceuninck lance les hostilités dès le départ réel donné, imité ensuite par bon nombre de coureurs. Au bout de quelques kilomètres, un groupe de neuf coureurs prend une quinzaine de secondes d'avance sur le peloton, avec en son sein Neilson Powless, deuxième du classement de la montagne derrière Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) et qui porte donc le maillot à pois que ne peut porter le maillot jaune.

À ses côtés, on retrouve son coéquipier Alberto Bettiol, Stefan Küng (Groupama-FDJ), Jasper Stuyven (Lidl-Trek), Ben O'Connor (AG2R Citroën Team), Gorka Izagirre (Movistar Team), Matthew Dinham (Team dsm-firmenich) et Anthony Turgis (TotalEnergies). Non représentée à l'avant, la formation Cofidis fait le forcing pour revenir sur cette échappée, aidée par la Lidl-Trek, qui veut absolument placer à l'avant Giulio Ciccone, candidat au maillot à pois. La chasse est efficace et tout se regroupe un peu moins de 5 bornes avant d'aborder le col non répertorié des Fleuries (8,9 km à 4,6%), situé après une trentaine de kilomètres de course.

 

Wout Van Aert fait grosse impression, un très gros groupe à l'avant

Sorti en solitaire, Nils Politt (BORA-hansgrohe) arrive au pied avec 15 secondes de marge sur un trio composé de Julian Alaphilippe (Soudal Quick-Step), Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën Team) et Alexey Lutsenko (Astana Qazaqstan Team). Les deux Français et le Kazakh font la jonction avec l'Allemand dans la montée, les quatre hommes étant ensuite rejoints par un impressionnant Wout Van Aert (Jumbo-Visma), qui a dépassé en injection certains coureurs sortis du peloton quelques instants plus tôt, dont le champion de France Valentin Madouas (Groupama-FDJ).

Trop juste, Paret-Peintre perd le contact avec le groupe de tête, sur lequel parviennent à revenir Marc Soler (UAE Team Emirates), Mattias Skjelmose, Giulio Ciccone, Juan Pedro Lopez (Lidl-Trek), Omar FraileMichal Kwiatkowski (INEOS Grenadiers), Mathieu Burgaudeau (TotalEnergies), Mikel Landa, Wout Poels (Bahrain Victorious), Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), Neilson Powless (EF Education-EasyPost), Mathieu van der Poel, Soren Kragh Andersen (Alpecin-Deceuninck), Rui Costa (Intermarché-Circus-Wanty), Ion Izagirre (Cofidis), Alex Aranburu (Movistar Team), Michael Woods, Hugo Houle, Krists Neilands (Israel-Premier Tech), Lawson Craddock (Team Jayco AlUla), Warren Barguil (Team Arkéa-Samsic) et Torstein Traeen (Uno-X Pro Cycling Team).

 

Un spectateur à l'origine d'une grosse chute dans le peloton, l'échappée en profite

Le peloton n'étant pas loin, Julian Alaphilippe décide de relancer, et seul Alexey Lutsenko saute dans sa roue. Derrière, Olivier Le Gac (Groupama-FDJ), Andrey Amador, Rigoberto Uran, Magnus Cort (EF Education-EasyPost), Guillaume Martin (Cofidis), Chris Hamilton (Team dsm-firmenich), Marco Haller, Patrick Konrad (BORA-hansgrohe), Dylan Teuns (Israel-Premier Tech), Luka Mezgec, Christopher Juul-Jensen (Team Jayco AlUla), Nans Peters (AG2R Citroën Team), Simon Guglielmi (Team Arkéa-Samsic) et Jonas Abrahamsen (Uno-X Pro Cycling Team) intégrent un groupe des poursuivants très fourni.

Alors que le peloton n'est pas très loin, les trente-huit coureurs de tête vont bénéficier d'un coup de pouce du destin puisqu'une grossse chute causée par un spectateur se produit au sein de la meute (voir les détails de l'accident ICI). Une grande partie du peloton se retrouve à terre, et cela a forcément pour conséquence de calmer ce dernier, et donc de permettre au groupe de tête de s'envoler dans cette 15e étape. Au pied du col de la Forclaz de Montmin (7,2 km à 7,3%), première des cinq difficultés répertoriées du jour, le duo Alaphilippe-Lutsenko - qui ne s'est pas relevé - possède 30" d'avance sur les trente-six poursuivants et plus de 7 minutes sur le peloton.

 

Alalphilippe et Lutsenko se relèvent, Marco Haller et Rui Costa anticipent

Au sommet, franchi en tête par Lutsenko devant Alaphilippe - qui a montré quelques faiblesses dans la montée - les poursuivants ont toujours plus de 30 secondes de retard. Neilson Powless et Giulio Ciccone se livrent un duel pour la troisième place, et c'est ce dernier qui prend 6 points, l'Américain devant s'en contenter de 4, ce qui lui permet tout de même de reprendre la tête du classement de la montagne. Une fois la descente terminée, les deux hommes de tête attendent les poursuivants et on retrouve ainsi trente-huit coureurs dans le premier groupe.

Quelques kilomètres avant le col de la Croix Fry (11,3 km à 7%), Marco Haller décide d'anticiper la grosse bagarre entre les grimpeurs et attaque en solitaire. Au pied de ce col de 1ère catégorie, l'Autrichien devance ses anciens compagnons de fugue de 1 minute, le peloton étant quant à lui pointé à plus de 7'. Rapidement, Rui Costa part à la poursuite de Haller, là aussi en solitaire. Bien plus à l'aise que le coureur de la BORA-hansgrohe lorsque la route s'élève, le Portugais met peu de temps à faire la jonction, puis il distance son adversaire.

 

L'échappée perd du monde dans la Croix Fry, un quatuor se détache

Derrière l'ancien champion du monde, ça commence à bouger et certains coureurs se font distancer, dont Julian Alaphilippe, Michael WoodsNeilson Powless, Ion Izagirre et Mathieu van der Poel. Dans le peloton, emmené par la Jumbo-Visma, David Gaudu est proche de la rupture dans ce col de la Croix Fry, le Breton de la Groupama-FDJ occcupant les dernières positions. Au sommet de la Croix Fry, Giulio Ciccone fait une très belle opération en franchissant la ligne en première position, ce qui lui permet de marquer 10 points et de revenir à égalité avec Neilson Powless.

Le col des Aravis (4,4 km à 5,8%) est ensuite au menu des coureurs. Dans celui-ci, Marc Soler passe à l'attaque et personne ne réagit dans un premier temps. À la bascule, l'Espagnol possède 12" de marge sur un trio composé de Wout Van Aert, Krists Neilands et Wout Poels, tandis que le groupe Pinot-Martin est pointé à un peu plus de 20 secondes et que le peloton - dans lequel se trouve toujours Gaudu, qui semble aller mieux - est à plus de 6 minutes. Le trio revient sur Soler dans une descente marquée par les chutes de Rigoberto Uran et Chris Hamilton, le Colombien et l'Australien pouvant néanmoins repartir.

 

La grosse chute de Krists Neilands, Poels distance Van Aert et Soler

Un peu plus tard, l'un des quatre membres du groupe de tête tombe , en l'occurrence Krists Neilands. Voulant prendre un bidon auprès de la moto fraîcheur, le Letton le fait juste avant une courbe et touche la moto, ce qui le projette violemment à terre. Le coureur d'Israel-Premier Tech ne gagnera pas cette 15e étape du Tour... Dans la portion amenant au pied de la terrible côte des Amerands et ses 2,7 kilomètres à 10,9% de moyenne, Van Aert, Poels et Soler augmentent leur avantage sur les poursuivants, et c'est avec 1'15" de marge que Wout van Aert et Wout Poels attaquent l'avant-dernière difficulté répertoriée du jour, Marc Soler étant quelques secondes derrière le duo belgo-néerlandais après avoir été distancé dans la descente de la côte de Domancy.

Alors que Soler est en train de rentrer sur Van Aert et Poels, ce dernier place une forte accélération qui lui permet de lâcher le Belge. En difficulté dans ces forts pourcentages, l'ancien champion de Belgique est même dépassé par Soler à 2 kilomètres du sommet. Un sommet que franchit en tête Wout Poels, qui possède alors une trentaine de secondes d'avance sur Soler et Van Aert, à nouveau ensemble. Derrière, on joue perdant, Landa, Martin, Pinot, Craddock, Burgaudeau et Guglielmi étant à près de 2 minutes à 8 bornes de l'arrivée.

 

Wout Poels était le plus fort, Jonas Vingegaard et Tadej Pogacar ne se quittent pas

Reste alors à affronter les 7 kilomètres à 7,7% de la moyenne de la montée finale du Bettex. L'homme de tête va bien et ne perd rien sur Wout Van Aert, qui a lâché Marc Soler dès le pied. Plus bas, le peloton a bien maigri puisqu'on ne retrouve que Jonas Vingegaard, Sepp Kuss (Jumbo-Visma), Tadej Pogacar, Adam Yates, Rafal Majka (UAE Team Emirates), Carlos Rodriguez (INEOS Grenadiers)... et David Gaudu, qui va beaucoup mieux. Une accélération de Majka fait mal à Gaudu, puis Adam Yates entre en action, avec Pogacar et Vingegaard dans sa roue. À l'avant, Wout Poels ne peut plus être rejoint et remporte cette 15e étape devant Wout van Aert et Mathieu Burgaudeau.

En ce qui concerne la bataille des cadors, Tadej Pogacar laisse partir (volontairement ?) Adam Yates et reste avec Vingegaard, qui ne bronche pas. C'est le maillot blanc qui porte la première accélération à environ 1 kilomètre de l'arrivée, mais il ne parvient pas à décrocher le maillot jaune. Pogacar retente quelques centaines de mètres plus loin, mais là encore, Vingegaard reste calé dans sa roue. Finalement, les deux hommes franchissent la ligne d'arrivée ensemble, l'écart de 10 secondes au classement général ne bougeant donc pas. Vivement la troisième semaine !

Tour de France - Classement de la 15è étape

1NEDWouter POELSBahrain Victorious4h40'45''
2BELWout VAN AERTTeam Visma | Lease a Bike+ 2'08''
3FRAMathieu BURGAUDEAUTotalEnergies+ 3'00''
4USALawson CRADDOCKTeam Jayco AlUla+ 3'10''
5ESPMikel LANDABahrain Victorious+ 3'14''
6FRAThibaut PINOTGroupama-FDJm.t.
7FRAGuillaume MARTINCofidis+ 3'32''
8DANMattias SKJELMOSE JENSENLidl-Trek+ 3'43''
9FRASimon GUGLIELMIArkea-B&B Hotels+ 3'59''
10FRAWarren BARGUILArkea-B&B Hotels+ 4'20''
11BELDylan TEUNSIsrael-Premier Tech+ 5'06''
12ESPAlex ARANBURUMovistar Team+ 5'10"
13CANHugo HOULEIsrael-Premier Tech+ 5'31"
14ITAGiulio CICCONELidl-Trek+ 5'35"
15COLRigoberto URANEF Education-EasyPost+ 5'53"
16SLOTadej POGACARUAE Team Emirates+ 6'04"
17DANJonas VINGEGAARDTeam Visma | Lease a Bikem.t.
18GBRAdam YATESUAE Team Emirates+ 6'24"
19ESPCarlos RODRIGUEZINEOS Grenadiers+ 6'42"
20USASepp KUSSTeam Visma | Lease a Bike+ 7'05"
21ESPMarc SOLERUAE Team Emiratesm.t.
22FRADavid GAUDUGroupama-FDJ+ 7'15"
23ESPPello BILBAOBahrain Victorious+ 7'24"
24POLRafal MAJKAUAE Team Emirates+ 7'52"
25AUSJai HINDLEYBORA-hansgrohe+ 7'58"
26AUTFelix GALLDecathlon AG2R La Mondiale Team+ 8'17"
27GBRSimon YATESTeam Jayco AlUla+ 8'20"
28GBRTom PIDCOCKINEOS Grenadiers+ 8'35"
29ESPJonathan CASTROVIEJOINEOS Grenadiers+ 10'47"
30AUTGregor MUHLBERGERMovistar Teamm.t.

Tour de France - Classement général provisoire après la 15è étape

1DANJonas VINGEGAARDTeam Visma | Lease a Bike62h34'17"
2SLOTadej POGACARUAE Team Emirates+ 10"
3ESPCarlos RODRIGUEZINEOS Grenadiers+ 5'21"
4GBRAdam YATESUAE Team Emirates+ 5'40"
5AUSJai HINDLEYBORA-hansgrohe+ 6'38"
6USASepp KUSSTeam Visma | Lease a Bike+ 9'16"
7ESPPello BILBAOBahrain Victorious+ 10'11"
8GBRSimon YATESTeam Jayco AlUla+ 10'48"
9FRADavid GAUDUGroupama-FDJ+ 14'07"
10FRAGuillaume MARTINCofidis+ 14'18"
11AUTFelix GALLDecathlon AG2R La Mondiale Team+ 14'39"
12GBRTom PIDCOCKINEOS Grenadiers+ 16'53"
13FRAThibaut PINOTGroupama-FDJ+ 20'12"
14ESPMikel LANDABahrain Victorious+ 22'48"
15ALLEmanuel BUCHMANNBORA-hansgrohe+ 29'50"
16ESPJonathan CASTROVIEJOINEOS Grenadiers+ 34'21"
17POLRafal MAJKAUAE Team Emirates+ 47'31"
18AUSChris HARPERTeam Jayco AlUla+ 48'14"
19NEDWilco KELDERMANTeam Visma | Lease a Bike+ 55'43"
20FRAClement BERTHETDecathlon AG2R La Mondiale Team+ 1h01'09"
21FRAValentin MADOUASGroupama-FDJ+ 1h01'16"
22AUSBen O'CONNORDecathlon AG2R La Mondiale Team+ 1h01'26"
23BELWout VAN AERTTeam Visma | Lease a Bike+ 1h07'25"
24AUTFelix GROSSSCHARTNERUAE Team Emirates+ 1h14'10"
25FRAWarren BARGUILArkea-B&B Hotels+ 1h16'05"
26FRAMathieu BURGAUDEAUTotalEnergies+ 1h21'18"
27DANMattias SKJELMOSE JENSENLidl-Trek+ 1h22'26"
28COLHarold TEJADAAstana Qazaqstan Team+ 1h32'36"
29LUXBob JUNGELSBORA-hansgrohe+ 1h33'25"
30BELTiesj BENOOTTeam Visma | Lease a Bike+ 1h35'29"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

TOUR DE FRANCE

Jean Deguerry : "Mon projet ? N'oublier aucun département..."

TOUR DE FRANCE

Julian Alaphilippe : "Faire un podium n'a jamais été mon but"

TOUR DE FRANCE

Le Prix "Les Agriculteurs aiment le Tour", le Rhône s'impose

L'info en continu

28/02 Route Le Vendée U domine le Challenge Raymond Poulidor, les résultats 28/02 Média S'abonner à la chaîne Youtube Cyclism'Actu pour revoir les vidéos vélo 28/02 Média La 2e saison de la série sur la Visma bientôt sur Amazon Prime Video 28/02 Trophée Laigueglia Lenny Martinez : "Ça rend les choses plus belles... " 28/02 Transfert Domenico Pozzovivo : "Cela ressemble à un scénario de film..." 28/02 Cyclo Sylvain Chavanel et Miguel Indurain en juin à l'Alpinum TotalEnergies 28/02 Média Gé Thomas soutient Alaphilippe : "Peut-être que Lefevere était ivre" 28/02 Tour de France Julian Alaphilippe : "Faire un podium n'a jamais été mon but" 28/02 Tour de Catalogne Parcours officiel et profils de la 103e Volta a Catalunya 28/02 Rétro Classiques Wout van Aert, l'émergence du champion en pleine apocalypse 28/02 Route L'Ardèche a honoré Christian Prudhomme au Salon de l'agriculture 28/02 Le Samyn des Dames Vittoria Guazzini : "C'est un grand soulagement" 28/02 Infirmerie Cecilie Uttrup Ludwig souffre d'une fracture après sa chute 28/02 Chronique Cyrille Guimard : "Lenny Martinez, il confirme son talent" 28/02 Trophée Laigueglia Andrea Vendrame : "Lenny Martinez était trop fort" 28/02 Trophée Laigueglia Louis Barré : "Je sens que je suis plus régulier" 28/02 Umag Trophy Matthew Brennan s'impose et imite Olav Kooij, Noa Isidore 2e 28/02 Strade Bianche La Movistar Team avec le deuxième de l'édition 2020 28/02 Transfert Magnus Sheffield prolonge chez INEOS Grenadiers jusqu'en 2026 28/02 Strade Bianche La Lidl-Trek avec Simmons, van Anrooij, Longo Borghini...
fleche bas fleche haut
Publicité RM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUBpub Velo-Identity
Publicité AMS

Sondage

Est-ce que les Strade Bianche devraient être un Monument ?









Publicité
Publicité
-
-