Bilan - Alaphilippe décevant, Evenepoel éblouissant... le Wolfpack 2022 !

Par Clément LABAT-GEST le 31/12/2022 à 20:17

Bilan - Alaphilippe décevant, Evenepoel éblouissant... le Wolfpack 2022 !
Photo : @qst_alphavinyl

Certes, la formation Quick-Step Alpha Vinyl Team - très prochainement Soudal-Quick Step - n'a pas réussi sa meilleure saison sur un plan comptable (47 victoires contre 65 l'an dernier) et a perdu sa place de numéro 1 au classement par équipes UCI, mais l'écurie de Patrick Lefevere peut tout de même tirer un bilan positif de sa saison 2022, notamment grâce au nouveau champion du monde Remco Evenepoel, vainqueur notamment du Tour d'Espagne. Un sacre qui a permis au Wolfpack de décrocher son premier Grand tour depuis sa création. Une performance qui ne masquera tout de même pas les nombreuses déceptions rencontrées par la formation belge. Le Français Julian Alaphilippe en tête. Bilan.

Vidéo - Les 29 coureurs de la Soudal Quick-Step pour la saison 2023

 

Remco Evenepoel : une saison qui restera dans l'histoire du cyclisme

En 2022, il a été au sommet du cyclisme mondial ! Vainqueur de Liège-Bastogne-Liège et de La Vuelta cette saison, sans compter ses autres succès (la Clasica San Sebastian, Tour de Norvège, Tour de l'Algarve...), Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl Team) a un peu plus sublimé son année avec ce titre mondial obtenu lors de la course en ligne des championnats du monde disputée à Wollongong (Australie). Désormais auréolé d'un maillot arc-en-ciel, le coureur de 22 ans sera encore plus surveillé la saison prochaine. Mais sa saison restera dans l'histoire du cyclisme.

Tout d'abord, il devient le plus jeune champion du monde depuis un jeune américain de 21 ans, à savoir Lance Armstrong en 1993. Remco Evenepoel a réalisé un doublé inédit en gagnant le Tour d'Espagne et la course en ligne des MondiauxEn 1980, le Français Bernard Hinault avait réussi l'exploit de remporter la même année Liège-Bastogne-Liège, le Tour d'Italie et les Championnats du monde. Quarante-deux ans plus tard, la performance est à nouveau réalisée par le Belge de 22 ans. En 2022, il remporte Liège-Bastogne-Liège, le Tour d'Espagne et les Mondiaux. Prenant la suite du "Blaireau", Remco Evenepoel s'inscrit donc dans la lignée des plus grands coureurs de tous les temps.

 

Julian Alaphilippe attendu au rebond en 2023 après une saison très morose

Julian Alaphilippe (Quick-Step Alpha Vinyl) aura connu une saison très difficile avec une chute sur Liège-Bastogne-Liège, un test positif au Covid sur l'Ethias - Tour de Wallonie et une nouvelle chute sur le Tour d'Espagne. Avec seulement deux victoires cette année sur le Tour du Pays Basque et sur l'Ethias - Tour de Wallonie, la saison aura été bien morne pour un coureur qui avait l'habitude de briller auparavant. Le double champion du monde ne portera également plus le maillot arc-en-ciel, le laissant à son coéquipier Remco Evenepoel. Une saison qui n'a pas été convaincante et qui n'a pas vraiment plu à son manager général Patrick Lefevere. "J’ai parlé avec lui. Tous ceux qui me connaissent savent que je suis quelqu’un d’assez direct dans mes propos. Je ne tourne pas autour du pot", a récemment expliqué le Belge à la RTBF.

"C’est un professionnel, nous sommes des professionnels. Les coureurs sont bien payés mais il faut un retour sur investissement. Je ne m’attaque jamais à des coureurs blessés ou malades. Mais quand ce n’est pas le cas, il faut être à la hauteur de son contrat, poursuit le manager général de la formation belge Quick-Step Alpha Vinyl TeamL’année dernière et la précédente, il doit les oublier le plus vite possible. Pour tellement de raisons, il n’a pas pu s’exprimer. Quand on regarde son palmarès en termes de victoires ces dernières années, c’est plutôt sur la pente descendante. Heureusement, il a pu se sauver en remportant deux fois les Mondiaux. Mais cela ne suffit pas." Un petit tacle pour piquer au vif l'orgueil du champion et puncheur tricolore pour le motiver, comme il l'avait déjà fait avant La Vuelta 2022. À voir si cela va fonctionner en vue de la saison 2023...

 

Fabio Jakobsen a assumé son statut en 2022

Fabio Jakobsen (Quick-Step Alpha Vinyl Team) revient de loin... Qui aurait pu imaginer le voir au sommet du cyclisme mondial après son grave accident en août 2020 ? Il y a plus de deux ans, l'ancien champion des Pays-Bas a lourdement chuté sur le Tour de Pologne après avoir été violemment percuté par son compatriote Dylan Groenewegen. En l'espace de deux ans, il a fait son retour à la compétition, a retrouvé la confiance et la forme, et a récupéré son niveau. Il est même devenu meilleur... En même temps, le Néerlandais était destiné à devenir l'une des références du sprint mondial. Dès ses débuts dans le peloton, le natif de Gorinchem s'est affirmé comme un talent en devenir (sept succès pour sa première année dans le World Tour en 2018) avec sa taille et sa puissance, digne d'un Marcel Kittel.

En 2019, le pensionnaire de Quick-Step Alpha Vinyl Team remportait sa première victoire sur un Grand tour (La Vuelta). C'est sur cette même épreuve qui l'a obtenu sa première tunique distinctive : maillot vert du meilleur sprinteur l'an dernier. Celui qui compte 39 victoires professionnelles a levé les bras à treize reprises cette saison, dont notamment une sur le Tour de FranceFabio Jakobsen est même devenu champion d'Europe en s'imposant devant le gratin du sprint continental (Arnaud Démare, Tim Merlier, Sam Bennett, Elia Viviani...). À 26 ans, il fait clairement partie des meilleurs sprinteurs du monde. Peut-être même le numéro 1...

 

Asgreen, Sénéchal, Lampaert... ils n'ont pas eu de réussite sur les Classiques

Habituée à triompher sur les courses d'un jour, notamment les Flandriennes, l'écurie belge de Patrick Lefevere n'a pas vraiment performé en 2022. La preuve : aucun succès majeur, hormis la victoire de Fabio Jakobsen sur Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Trop peu pour une formation qui a dominé ces courses dans le passé. Est-ce que c'est un problème d'effectif ? Avec des coureurs comme Kasper Asgreen (27 ans), le champion de France Florian Sénéchal (29 ans) ou encore Yves Lampaert (31 ans), le Wolfpack possède l'une des plus grosses armadas du peloton. On peut ainsi parler d'un manque de chance, avec notamment plusieurs chutes ou crevaisons importantes dans les moments clés. Heureusement que Remco Evenepoel a sauvé les meubles avec son succès sur Liège-Bastogne-Liège...

 

Quid de la saison 2023 pour l'équipe Soudal-Quick Step ?

Conservant une ossature dans son effectif, avec cinq départs (Mark Cavendish, Zdenek Stybar, Mikkel Frolich Honoré, Stijn Steels et Iljo Keisse) pour trois arrivées (Tim Merlier, Jan Hirt et Casper Pedersen), la formation Quick-Step Alpha Vinyl Team - très prochainement Soudal-Quick Step - aura bien évidemment de grandes ambitions. Tout d'abord, elle tentera de remporter une grande classique flandrienne avec des leaders comme Kasper Asgreen, Florian Sénéchal ou encore Julian Alaphilippe qui vise notamment le Tour des Flandres après une saison 2022 bien morose. L'autre grand moment de 2023 sera la tentative de Remco Evenepoel sur le Giro en mai prochain. Le Wolfpack pourra également compter sur une force de frappe impressionnante pour lui permettre de décrocher plusieurs succès l'an prochain : Andrea Bagioli (23 ans), Ilan Van Wilder (22 ans), Mauro Schmid (23 ans), Davide Ballerini (28 ans)...

L'info en continu

07:10 Tour de France Egan Bernal : "J'ai un gros rhume et une grippe depuis..." 07:00 Tour de France Mauro Gianetti : "Chapeau à Jonas Vingegaard et la Visma" 06:45 Tour de France Carlos Rodriguez : "J'ai voulu m'accrocher, je l'ai payé" 14/07 Tour de France Les vidéos du 111e Tour à revoir sur Dailymotion Cyclism'Actu 14/07 Tour de France Vingegaard: "Une des meilleures perfs de ma vie, et Tadej..." 14/07 Tour de France L'auteur du jet de chips a été relâché par la police 14/07 Tour de l'Ain Jefferson Alexander Cepeda a fait coup double sur la 2e étape 14/07 Tour de France Remco Evenepoel : "Visma a compris, Pogacar est imbattable" 14/07 Tour de France Joao Almeida : "On voulait laisser l'échappée mais Visma..." 14/07 Tour de France Un abandon et un seul hors délais sur cette 15e étape 14/07 Tour de France Guillaume Martin : "Il ne faut pas être trop mauvais perdant" 14/07 Tour de France Arnaud Démare, proche de la sortie : "Une mauvaise stratégie" 14/07 Tour de France Kévin Vauquelin : "Le spectacle... Nous on ne le voit pas" 14/07 Tour de France Jordan Jegat : "C'est un peu frustrant et décourageant" 14/07 Tour de France Pogacar : "J'ai senti que Vingegaard n'avait pas les jambes" 14/07 Tour de France Lenny Martinez : "Le niveau est tellement élevé..." 14/07 Tour de France Analyse : Pogacar réalise la meilleure performance all-time 14/07 Tour de France Richard Carapaz : "Le peloton ne nous a pas laissé d'écart" 14/07 Tour du Lac Qinghai Eric Fagundez la 8e étape, Alveiro Cepeda le général 14/07 Tour de France Tadej Pogacar assomme le Tour et Vingegaard sur la 15e étape
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB

Sondage

Qui va remporter le Tour de France 2024 ?










Publicité
Publicité
-
-