GP La Marseillaise
GP La Marseillaise - Groupama-FDJ avec Valentin Madouas et Geniets Photo : Groupama-FDJ

GP La Marseillaise - Groupama-FDJ avec Valentin Madouas et Geniets

Valentin Madouas sera le leader de l'équipe Groupama-FDJ sur le GP La Marseillaise dimanche 2 février. Le coureur de 23 ans pourra compte sur l'aide de Matthieu Ladagnous, Léo Vincent, Antoine Duchesne et Olivier Le Gac. Le Luxembourgeois Kevin Geniets pourrait également avoir sa carte à jouer, tandis qu'Alexys Brunel complète la sélection pour ce qui sera sa première course en tant que professionnel.

Valentin Madouas : "Faire aussi bien que l'année dernière"

 

Bricaud : "Une sélection jeune mais solide"

"Le Grand Prix La Marseillaise est toujours un moment fort parce que c’est le premier dossard de l’année pour beaucoup de coureurs, et c’est aussi la reprise de la compétition devant le public français. Tout le monde se retrouve, et se jauge un peu aussi, c’est le moment où les états de forme de chacun commencent à se dévoiler, où les hommes forts du début de saison se révèlent. On a coutume de plaisanter sur le fait qu’une victoire sur La Marseillaise ne porterait pas bonheur pour le reste de la saison. Personnellement, je ne suis absolument pas superstitieux et s’il y a un beau résultat à aller chercher, nous ne nous en priverons pas", a déclaré le directeur sportif Thierry Bricaud. "J’ai en tout cas une belle sélection, jeune mais solide. Je sais pouvoir compter particulièrement sur Valentin Madouas et Kevin Geniets, deux spécialistes des courses de mouvement. Alexys Brunel fera ses premiers tours de roue en tant que coureur WorldTour, ce sera aussi une course fondatrice pour lui, pour prendre de nouvelles marques. Pour tous les coureurs, il sera l’heure de reprendre des repères et de lancer de la meilleure manière cette saison 2020. Il n’y a plus qu’à."

 

Madouas : "La Marseillaise est une course qui me plait bien"

"J’ai passé un bon hiver studieux, entre école et reprise de l’entraînement. Avec quelques uns de mes coéquipiers, nous avons également passé une semaine à Calpe pour un stage intensif de travail. Même si le temps n’était pas extraordinaire, nous avons pu ‘remettre en route’ sérieusement et commencé à nous concentrer sur les échéances qui arrivent. Maintenant, j’ai hâte de prendre le départ", a expliqué Madouas. "La Marseillaise est une course qui me plaît bien. L’année dernière, elle avait été perturbée par le mistral, la dernière boucle avait été annulée. Cette année, je devrais y être à l’aise. Je ne fais pas de plans sur la comète, ce sera la première course d’un gros bloc pour moi mais j’espère être dans le match et commencer ma montée en puissance sur de bonnes bases."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »


L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts


Sondage

Aucune course jusqu'au 1er juin : le Tour de France 2020 peut-il avoir lieu ?







Partenaires