Tour d'Espagne - Remco Evenepoel la 18e étape devant Enric Mas, Pinot 6e

Par Clément LABAT-GEST le 08/09/2022 à 17:13

Photo : @lavuelta

Animée à tous les échelons de la course, la 18e étape du Tour d'Espagne a vu la victoire ce jeudi, au sommet de l'Alto de Piornal, du patron de cette 77e édition : Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl Team) ! Attaqué à de nombreuses reprises par Enric Mas (Movistar Team), le Belge a souffert dans la roue de l'Espagnol dans le dernier kilomètre, mais il s'est accroché et a fait dans la différence dans les 150 derniers mètres pour remporter sa deuxième victoire d'étape sur cette Vuelta. Il s'est imposé devant Enric Mas et le malheureux Robert Gesink (Team Jumbo-Visma), dernier rescapé de l'échappée du jour et qui s'est fait reprendre à moins de 500 mètres du sommet. À l'avant lui aussi ce jeudi, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) a pris la sixième place après avoir été rattrapé par les cadors à 2 kilomètres de l'arrivée.

Vidéo - Remco Evenepoel s'est offert la 18e étape de La Vuelta !

 

Meurtri, Carlos Rodriguez se fait passer par Miguel Angel Lopez

Tandis que Juan Ayuso (UAE Team Emirates), Miguel Angel Lopez (Astana Qazaqstan Team), Joao Almeida (UAE Team Emirates) - auteur d'une offensive d'envergure non récompensée lors de cette 18e étape  - Thymen Arensman (Team DSM), Ben O'Connor (AG2R Citroën Team), Rigoberto Uran (EF Education-EasyPost) et Jai Hindley (BORA-hansgrohe) ont tous franchi la ligne 13 secondes après le vainqueur du jour, un membre du top 10 a failli ce jeudi, en l'occurrence Carlos Rodriguez (INEOS Grenadiers).

Victime de la chute fatale à Jay Vine (Alpecin-Deceuninck) en début d'étape, le champion d'Espagne s'est battu comme un lion tout au long de la journée, mais il a fini par craquer dans la dernière montée et a perdu un plus de 1 minute sur ses adversaires. Quatrième ce matin, Carlos Rodriguez est désormais cinquième du classement général (+ 6'49"), dépassé par Miguel Angel Lopez (+ 5'56"). Devant le Colombien et l'Espagnol, on retrouve toujours Remco Evenepoel, Enric Mas (2e à 2'07") et Juan Ayuso (3e à 5'14").

 

Beaucoup d'attaques... et une grosse chute qui met fin au Tour d'Espagne de Jay Vine !

On attaque la dernière ligne droite du Tour d'Espagne version 2022, avec une 18e étape montagneuse entre Trujillo et l'Alto del Piornal (192 kilomètres). Une journée difficile avec la double ascension du juge de paix (13,5 km à 5%) mais pas insurmontable Alto del Piornal, et qui pourrait convenir à l'échappée, à l'instar de la précédente journée qui a vu la victoire de Rigoberto Uran (EF Education-EasyPost). C'est pour cela qu'on assiste à de nombreux mouvements en début de course. Plusieurs coureurs tentent de former le groupe de tête, mais on doit finalement attendre quelques kilomètres avant de voir un groupe se former.

Avant que le bon coup du jour ne parte, une grosse chute intervient au sein du peloton. Impliquant une dizaine de coureurs, dont Mads Pedersen (Trek-Segafredo), Quentin Pacher (Groupama-FDJ) et Carlos Rodriguez (INEOS Grenadiers) - qui s'est sérieusement éraflé à de nombreux endroits du corps - elle provoque l'abandon du meilleur grimpeur de La Vuelta, l'Australien Jay Vine (Alpecin-Deceuninck) ! Solide leader du classement de la montagne, le double vainqueur d'étape sur cette 77e édition voit son Tour d'Espagne s'arrêter à quatre jours de l'arrivée à Madrid...

 

Thibaut Pinot et Richard Carapaz dans l'échappée, Joao Almeida attaque à 90 km de l'arrivée !

La course reprend ensuite ses droits et une grosse échappée se constitue, 42 coureurs - soit presque un tiers du peloton - se retrouvant à l'avant. Parmi les noms à retenir : Thibaut Pinot et Rudy Molard (Groupama-FDJ), Sergio Higuita (BORA-Hansgrohe), Hugh Carthy et Mark Padun (EF Education-EasyPost), Sam Oomen (Jumbo-Visma), Fausto Masnada (Quick-Step Alpha Vinyl Team), Vincenzo Nibali (Astana Qazaqstan Team), Carlos Verona (Movistar Team), Élie Gesbert (Team Arkéa-Samsic), Marc Soler (UAE Team Emirates) ou encore Tao Geoghegan Hart et Richard Carapaz (INEOS Grenadiers). Déjà vainqueur à deux reprises sur cette 77e Vuelta, ce dernier est le coureur le mieux placé au classement général puisqu'il pointe à la 16e place, à 26'20" du maillot rouge, Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl Team).

Cette avance permet ainsi au groupe de tête de créer un gros écart avec le peloton au fil des kilomètres, 9 minutes étant enregistrées avant la première difficulté du jour, le brutal Alto de la Desespera (3,7 km à 9,4%). Mais Joao Almeida n'attend même pas cette ascension pour passer à l'offensive puisque le Portugais, accompagné de son coéquipier Brandon McNulty, sort du peloton dans une bosse située juste avant cet Alto de la Desespera. Le sixième du classement général part ensuite seul et passe au sommet avec 1'15" d'avance sur un peloton qui a beaucoup maigri. Pointé à plus de 4 minutes de la tête de la course, Almeida retombe alors sur son coéquipier et compatriote Ivo Oliveira, ce qui va lui permettre de ne pas dépenser trop d'énergie avant la première ascension de l'Alto del Piornal.

 

Astana roule derrière Almeida, un trio en tête de course avec Pinot, Higuita et Carthy

Derrière Almeida, ce ne sont pas les coéquipiers de Remco Evenepoel ou d'Enric Mas (Movistar Team) qui roulent, mais ceux de Miguel Angel Lopez, qui n'a que 1'18" d'avance sur le Portugais au classement général. Le travail des coureurs de l'équipe Astana Qazaqstan Team permet au peloton de grignoter quelques secondes sur le vainqueur du Tour de Pologne 2021. À l'avant, Clément Russo (Team Arkéa-Samsic) passe quelques kilomètres seul en tête, avant de se faire reprendre à 60 kilomètres de l'arrivée. Au pied du Piornal, le groupe de tête possède 3'15" d'avance sur le duo Almeida-Oliveira et 4' sur le peloton maillot rouge.

Dès le pied, Hugh Carthy accélère au sein du groupe de tête. Le Britannique est ensuite rejoint par Sergio Higuita et Thibaut Pinot, tandis que Robert Gesink (Team Jumbo-Visma) et Élie Gesbert sont juste derrière. Quelques instants plus tard, Richard Carapaz fait ensuite la jonction avec le duo Gesink-Carapaz, ces trois hommes étant pointés à une vingtaine de secondes des trois coureurs de tête. Ivo Oliveira ayant fini son travail, Joao Almeida est désormais tout seul, avec 1 minute de marge sur un peloton qui a un peu ralenti.

 

Carapaz, Gesink et Gesbert font la jonction, Joao Almeida est en train de perdre son pari

Juste avant le sommet, le trio de poursuivants reprend le trio de tête, ce qui permet à Richard Carapaz de passer en tête et de solidifier sa première place au classement de la montagne. Un gros groupe comprenant des coureurs présents dans l'échappée du jour passe au sommet avec 2'35" de retard sur les six coureurs de tête, puis, une quinzaine de secondes plus tard, c'est au tour d'Almeida - qui bénéficie désormais du soutien de Marc Soler, qui l'a attendu - de se lancer dans la descente. Composé d'une dizaine de coureurs, le groupe maillot rouge possède 3'40" de retard, tandis que Carlos Rodriguez, diminué par sa chute survenue en début d'étape, navigue une quinzaine de secondes derrière.

Grâce au gros travail de son coéquipier Ben Turner, le champion d'Espagne parvient à reprendre rapidement sa place au sein du groupe des cadors, mais la montée finale sera certainement celle de trop pour le quatrième du général. Dans la descente, Vincenzo Nibali - qui était dans le groupe des poursuvants mais s'est relevé pour aider Miguel Angel Lopez - imprime un gros rythme, ce qui permet au groupe maillot rouge de revenir à 25 secondes du groupe Almeida et à moins de 2 minutes du sextuor qui se trouve à l'avant de la course.

 

Les cadors s'expliquent dans la montée finale !

Il reste alors 13 kilomètres à parcourir, les coureurs étant donc au pied de la montée finale du Piornal. Le premier à passer à l'attaque au sein de l'échappée, c'est Élie Gesbert. Tandis que le Breton parvient à creuser un écart de 15 secondes sur ses compagnons de fugue, Enric Mas passe à l'attaque à 10 kilomètres du sommet ! Remco Evenepoel saute immédiatement dans sa roue, tout comme Ben O'Connor (AG2R Citroën Team). Tous les autres cadors reviennent, puis O'Connor, Jai Hindley (BORA-hansgrohe) et Thymen Arensman (Team DSM) s'échappent.

Partant du principe que la meilleure défense, c'est l'attaque, c'est Remco Evenepoel qui décide ensuite de bouger ! Sur ces pourcentages qui lui sont favorables, le Belge fait une énorme impression et revient comme une balle sur le groupe O'Connor. Un peu plus dans le dur, Enric Mas parvient tout de même à revenir lui aussi, tous ces coureurs revenant sur Joao Almeida. Miguel Angel Lopez, Carlos Rodriguez et Juan Ayuso (UAE Team Emirates) sont en revanche derrière ce groupe, qui reprend Higuita et Carthy.

 

Robert Gesink tente de résister, Enric Mas le condamne, Remco Evenepoel s'impose

Devant, Robert Gesink distance Élie Gesbert, sur lequel il était revenu il y a quelques kilomètres. Le Breton lâche complètement prise et se fait doubler par Thibaut Pinot et Richard Carapaz, qui sont pointés à une quinzaine de secondes de Gesink à 3 kilomètres de l'arrivée. Secoué par de nombreuses attaques, le groupe maillot rouge a quant à lui 30" de retard sur l'homme de tête. Pinot et Carapaz sont ensuite repris, et il ne reste donc plus que le Néerlandais devant les cadors de La Vuelta, dans lequel ne figure plus Carlos Rodriguez.

Dans le dernier kilomètre, Enric Mas place une grosse accélération qui lui permet de distancer tous ses adversaires... sauf Remco Evenepoel. Même si celui-ci semble en souffrance, il s'accroche à la roue de son rival espagnol. Les deux hommes reviennent sur Gesink à un peu moins de 500 mètres de l'arrivée, puis le maillot rouge fait parler sa puissance dans les 150 derniers mètres pour planter Mas et signer son deuxième succès sur cette Vuelta, le premier sur une étape en ligne !

Tour d'Espagne - Classement de la 18è étape

1BELRemco EVENEPOELSoudal Quick-Step4h45'17"
2ESPEnric MASMovistar Team+ 2"
3NEDRobert GESINKTeam Visma | Lease a Bikem.t.
4AUSJai HINDLEYBORA-hansgrohe+ 13"
5NEDThymen ARENSMANTeam dsm-firmenich PostNLm.t.
6FRAThibaut PINOTGroupama-FDJm.t.
7AUSBen O'CONNORDecathlon AG2R La Mondiale Teamm.t.
8ESPJuan AYUSOUAE Team Emiratesm.t.
9COLMiguel Angel LOPEZAstana Qazaqstan Teamm.t.
10PORJoao ALMEIDAUAE Team Emiratesm.t.
11COLRigoberto URANEF Education-EasyPostm.t.
12SUIGino MADERBahrain Victorious+ 26"
13BELXandro MEURISSEAlpecin-Deceuninck+ 45"
14AFSLouis MEINTJESIntermarche-Wanty+ 1'13"
15ESPJose Manuel DIAZBurgos-BH+ 1'17"
16EQURichard CARAPAZINEOS Grenadiers+ 1'19"
17ESPCarlos RODRIGUEZINEOS Grenadiers+ 1'56"
18ESPMikel LANDABahrain Victoriousm.t.
19SUISebastien REICHENBACHGroupama-FDJ+ 2'14"
20FRAElie GESBERTArkea-B&B Hotels+ 2'22"
21FRARudy MOLARDGroupama-FDJ+ 2'26"
22SLOJan POLANCUAE Team Emirates+ 2'33"
23NEDSam OOMENTeam Visma | Lease a Bike+ 3'04"
24GBRHugh CARTHYEF Education-EasyPost+ 3'30"
25ESPRaul GARCIA PIERNAEquipo Kern Pharma+ 3'48"
26FRANans PETERSDecathlon AG2R La Mondiale Team+ 4'08"
27ESPLuis Leon SANCHEZBahrain Victorious+ 4'51"
28ESPDaniel NAVARROBurgos-BHm.t.
29ESPCarlos VERONAMovistar Team+ 5'28"
30ESPAlejandro VALVERDEMovistar Teamm.t.

Tour d'Espagne - Classement général provisoire après la 18è étape

1BELRemco EVENEPOELSoudal Quick-Step69h59'12
2ESPEnric MASMovistar Team+ 2'07
3ESPJuan AYUSOUAE Team Emirates+ 5'14
4COLMiguel Angel LOPEZAstana Qazaqstan Team+ 5'56
5ESPCarlos RODRIGUEZINEOS Grenadiers+ 6'49
6PORJoao ALMEIDAUAE Team Emirates+ 7'14
7NEDThymen ARENSMANTeam dsm-firmenich PostNL+ 8'09
8AUSBen O'CONNORDecathlon AG2R La Mondiale Team+ 9'34
9COLRigoberto URANEF Education-EasyPost+ 9'56
10AUSJai HINDLEYBORA-hansgrohe+ 12'03
11AFSLouis MEINTJESIntermarche-Wanty+ 13'53
12SLOJan POLANCUAE Team Emirates+ 19'03
13ESPAlejandro VALVERDEMovistar Team+ 24'31
14EQURichard CARAPAZINEOS Grenadiers+ 27'46
15NEDWilco KELDERMANBORA-hansgrohe+ 30'27
16GBRTao GEOGHEGAN HARTINEOS Grenadiers+ 39'58"
17ESPMikel LANDABahrain Victorious+ 42'33"
18ESPLuis Leon SANCHEZBahrain Victorious+ 43'41"
19FRAThibaut PINOTGroupama-FDJ+ 45'00"
20SUIGino MADERBahrain Victorious+ 47'06"
21ESPDavid DE LA CRUZAstana Qazaqstan Team+ 47'41"
22ESPOscar CABEDOBurgos-BH+ 49'28"
23ESPJose Felix PARRAEquipo Kern Pharma+ 53'51"
24SUISebastien REICHENBACHGroupama-FDJ+ 56'33"
25GBRHugh CARTHYEF Education-EasyPost+ 56'45"
26BELJan BAKELANTSIntermarche-Wanty+ 58'33"
27ESPMarc SOLERUAE Team Emirates+ 58'44"
28COLSergio HIGUITABORA-hansgrohe+ 1h00'36"
29NEDSam OOMENTeam Visma | Lease a Bike+ 1h10'42"
30FRARudy MOLARDGroupama-FDJ+ 1h11'30"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

TOUR D'ESPAGNE

Les quatre ProTeams complétant le plateau sont connues

TOUR D'ESPAGNE

Javier Guillen rêve du Pico Veleta et ses 3 398m de haut

TOUR D'ESPAGNE

Le parcours officiel de La Vuelta a Espana 2024 !

L'info en continu

02:13 Route Plus de sécurité dans le vélo... et la parole aux coureurs, la vidéo 20/04 Média Vos vidéos sont sur Dailymotion Cyclism'Actu, abonnez-vous ! 20/04 Liège-Bastogne-Liège Parcours, favorites... La 8e Doyenne Femmes dimanche 20/04 Gravel Alejandro Valverde a encore remporté La Indomable... un Français 2e 20/04 Route Lefevere : "Alaphilippe a couru blessé ? Il a eu le dernier mot... " 20/04 Liège-Bastogne-Liège Parcours, profil, favoris... la 110e de "La Doyenne" 20/04 Rétro Classiques Les "Cloches de Pâques", piégées à Liège-Bastogne-Liège 20/04 Liège-Bastogne-Liège Romain Bardet : "Petits yeux, et petite nuit..." 20/04 Tour de Turquie Le 59e Tour of Türkiye... parcours, favoris et profils 20/04 Liège-Bastogne-Liège Kévin Vauquelin : "Avec Pogacar... ça va être dur" 20/04 Liège-Bastogne-Liège Tadej Pogacar : "Attaquer à 100 km avec Van der Poel !" 20/04 Liège-Bastogne-Liège Évita Muzic : "On sera là pour viser la victoire" 20/04 Liège-Bastogne-Liège Benoît Cosnefroy : "Il y a un sentiment d'inachevé..." 20/04 Liège-Bastogne-Liège La Maison du Cyclisme Liège-Bastogne-Liège a ouvert 20/04 Interview Alexis Vuillermoz : "On me racontait les histoires de Voeckler..." 20/04 Tour de Turquie Mark Cavendish : "J'essaierai d'améliorer mon record" 20/04 Liège-Bastogne-Liège Juliette Labous : "Viser le podium... voire la gagne" 20/04 Liège-Bastogne-Liège Tom Pidcock : "Hâte de relever le défi, de souffrir..." 20/04 Liège-Bastogne-Liège Mathieu van der Poel : "Gagner... oui, c'est possible" 20/04 Média Cyclism'Actu sans pub, sans pop-up... 9,99 euros et ce pour 1 an
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ

Nos Partenaires

Publicité RM
pub Velo-Identitypub STOP PUB
Publicité AMS

Sondage

Mathieu van der Poel vainqueur de Liège-Bastogne-Liège 2024, vous y croyez ?







Publicité
Publicité
-
-