Paris-Nice - Simon Yates la 8e étape, Wout Van Aert a sauvé Primoz Roglic
Paris-Nice
Photo : @ParisNice

Paris-Nice - Simon Yates la 8e étape, Wout Van Aert a sauvé Primoz Roglic

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Très attendue, la 8e étape de Paris-Nice, disputée dans des conditions climatiques difficiles, a tenu toutes ses promesses ! Sorti seul dans la dernière difficulté de la journée, le col d'Èze, le pur grimpeur Simon Yates (Team BikeExchange-Jayco) a fait trembler Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma), passé tout près de la correctionnelle mais qui a pu compter sur un exceptionnel Wout Van Aert, son coéquipier lui ayant tout simplement sauvé son Paris-Nice ! Proches de revenir sur le Britannique dans la descente du col d'Èze, Van Aert et Roglic n'ont finalement jamais pu reprendre Yates, qui a remporté cette incroyable 8e étape avec quelques secondes d'avance sur le Belge et le Slovène.

Vidéo - Primoz Roglic a eu chaud mais gagne enfin Paris-Nice !

 

Daniel Martinez s'est fait peur aussi, Guillaume Martin et Aurélien Paret-Peintre dans le top 10 !

Menacé mais suffisamment costaud pour résister, Primoz Roglic s'offre donc le premier Paris-Nice de sa carrière, Simon Yates et Daniel Martinez (INEOS Grenadiers) - arrivé dans un groupe à 1'44" et qui, lui aussi, a eu chaud en raison d'un ennui mécanique survenu avant le col d'Èze qui l'a éjecté du groupe maillot jaune - l'accompagnant sur le podium. Adam Yates (INEOS Grenadiers) et Nairo Quintana (Team Arkéa-Samsic) complètent le top 5 de cette 80e Course au soleil, tandis que Guillaume Martin (Cofidis) et Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën Team), les deux meilleurs Français au classement général suite aux difficultés rencontrées ce dimanche par Pierre Latour (Team TotamEnergies), terminent neuvième et dixième.

 

Beaucoup d'attaques... mais ça ne part pas !

Comme attendu, c'est la grosse bagarre en ce début de 8e et dernière étape de Paris-Nice. De nombreux coureurs décident de passer à l'offensive, et notamment Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma), Bauke Mollema (Trek-Segafredo), Guillaume Martin (Cofidis), Soren Kragh Andersen (Team DSM) ou encore Omar Fraile (INEOS Grenadiers). Certains parviennent à prendre leurs distances avec le peloton, mais celui-ci n'abdique jamais, et ce sont finalement une quarantaine de coureurs - dont tous les premiers du classement général, sauf Aleksandr Vlasov (BORA-hansgrohe), malade et en perdition, et Pierre Latour (Team TotalEnergies), victime d'une crevaison et qui navigue à plus d'1 minute - qui se présentent ensemble au pied de la côte de Peille (6,5 km à 6,9%), dont le sommet est situé à 45 kilomètres de l'arrivée.

 

La côte de Peille et Daniel Martinez font exploser la course, Van Aert et Roglic contrôlent

Dès le pied de cette avant-dernière ascension de la journée, l'équipe INEOS Grenadiers décide d'imprimer un gros tempo, ce qui fait quelques victimes de marque, dont Rohan Dennis (Team Jumbo-Visma), Bauke Mollema (Trek-Segafredo) et Joao Almeida (UAE Team Emirates), le meilleur jeune de cette Course au soleil. À 3 kilomètres du sommet, Daniel Martinez (INEOS Grenadiers) passe à l'attaque ! Le troisième du classement général fait exploser le groupe des favoris puisque seuls Wout Van Aert, Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma), Nairo Quintana (Team Arkéa-Samsic) et Simon Yates (Team BikeExchange-Jayco) peuvent résister.

Ange gardien de Roglic ce dimanche, Van Aert imprime ensuite un rythme régulier, ce qui permet à ce quintette de s'envoler. Derrière, à près d'une minute, un trio composé d'Adam Yates (INEOS Grenadiers), Andreas Leknessund (Team DSM) et Brandon McNulty (UAE Team Emirates) voit le retour d'une dizaine de coureurs, dont Joao AlmeidaGuillaume Martin (Cofidis), Jack Haig (Bahrain Victorious), et Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën Team). Au sommet de la côte de Peille, la situation est inchangée, Wout Van Aert étant toujours aux commandes dans le groupe de tête.

 

La poisse pour Daniel Martinez, victime d'un ennui mécanique

À 32 kilomètres de l'arrivée, Daniel Martinez est victime d'une crevaison de la roue arrière. Son directeur sportif n'étant pas derrière le groupe de tête, c'est la voiture neutre qui s'occupe du dépannage du Colombien, mais cela prend beaucoup de temps et il repart avec 45 secondes de retard sur ses anciens compagnons d'échappée, sa place sur le podium étant alors en grand danger ! Juste avant le pied du col d'Èze (6 km à 7,4%), le coureur de l'équipe INEOS Grenadiers est repris par le groupe des poursuivants, pointé à 50 secondes des hommes de tête.

 

Primoz Roglic lâché par Simon Yates, son dauphin au général

Dès le pied de la dernière montée de ce 80e Paris-Nice, Nairo Quintana passe à l'offensive, mais tout le monde parvient à suivre le Colombien. Celui-ci en remet une couche dans des pourcentages un peu plus forts, mais aucun coureur ne se couche, Wout Van Aert s'accrochant en pensant à la victoire d'étape. Et après Quintana, c'est Simon Yates qui tente sa chance. Très fort, l'Australien fait plier Quintana, Roglic et Van Aert, Paris-Nice étant peut-être en train de basculer ! Ne pouvant pas suivre son dauphin au classement général - qui était pointé à 47 secondes avant l'étape - Roglic met son destin entre les mains de Van Aert, toujours là et qui fait un gros boulot pour limiter l'écart.

 

Wout Van Aert, véritable ange gardien de Primoz Roglic !

À 1,5 borne du sommet, Quintana craque et doit laisser partir Van Aert et Roglic, ce dernier ayant toutes les peines du monde à suivre son coéquipier, véritablement impressionnant. Au sommet du col d'Èze, soit à 15 bornes de Nice, Yates possède 23 secondes d'avance sur le duo Van Aert - Roglic, tandis que Daniel Martinez, accompagné de Guillaume Martin et Brandon McNulty, pointe à 1'20" et est en route pour rester sur le podium, Quintana n'étant pas loin devant.

Dans la descente, Simon Yates fait un beau numéro et reprend quelques secondes à ses poursuivants, ce qui lui permet de croire encore à la victoire finale. Mais la tendance s'inverse par la suite et le duo du Team Jumbo-Visma grappille seconde après seconde sur l'homme de tête. Mais les dernières secondes sont les plus dures à reprendre, et Simon Yates trouve les ressources pour résister et s'offrir une magnifique victoire d'étape. Van Aert et Roglic arrivent quelques secondes plus tard, et le Slovène peut souffler, il vient de gagner Paris-Nice 2022 !

Paris - Nice - Classement de la 8è étape

1GBRSimon YATESTeam BikeExchange-Jayco2h52'59''
2BELWout VAN AERTJumbo-Visma+ 9''
3SLOPrimoz ROGLICJumbo-Vismam.t.
4USABrandon MCNULTY UAE Team Emirates+ 1'44''
5DANSoren KRAGH ANDERSENTeam DSMm.t.
6SUIStefan KUNGGroupama-FDJm.t.
7FRAAurelien PARET-PEINTRE AG2R Citroenm.t.
8GBRAdam YATESINEOS Grenadiersm.t.
9NEDWout POELSBahrain Victoriousm.t.
10ESPIon IZAGIRRECofidism.t.
11AUSJack HAIGBahrain Victoriousm.t.
12FRAGuillaume MARTINCofidism.t.
13COLDaniel MARTINEZINEOS Grenadiersm.t.
14COLNairo QUINTANATeam Arkea-Samsicm.t.
15NORAndreas LEKNESSUNDTeam DSM+ 1'47''
16BELSteff CRASLotto Soudal+ 2'19''
17PORJoao ALMEIDAUAE Team Emiratesm.t.
18NZLFinn FISHER-BLACKUAE Team Emirates+ 3'56''
19ESPGorka IZAGIRREMovistar+ 6'13''
20LUXAlex KIRSCHTrek-Segafredo+ 6'34''

Paris - Nice - Classement général

1SLOPrimoz ROGLICJumbo-Visma29h19'15''
2GBRSimon YATESTeam BikeExchange-Jayco+ 29''
3COLDaniel MARTINEZINEOS Grenadiers+ 2'37''
4GBRAdam YATESINEOS Grenadiers+ 3'29''
5COLNairo QUINTANATeam Arkea-Samsic+ 3'43''
6AUSJack HAIGBahrain Victorious+ 3'51''
7ESPIon IZAGIRRECofidis+ 4'52''
8PORJoao ALMEIDAUAE Team Emirates+ 5'43''
9FRAGuillaume MARTINCofidis+ 5'48''
10FRAAurelien PARET-PEINTRE AG2R Citroen+ 6'32''
11NORAndreas LEKNESSUNDTeam DSM+ 8'13''
12USABrandon MCNULTY UAE Team Emirates+ 10'05''
13CANHugo HOULEIsrael-Premier Tech+ 11'42''
14FRAPierre LATOURTeam TotalEnergies+ 12'12'
15NEDWout POELSBahrain Victorious+ 12'18''
16BELSteff CRASLotto Soudal+ 14'37''
17DANSoren KRAGH ANDERSENTeam DSM+ 15'53''
18NEDBauke MOLLEMATrek-Segafredo+ 19'02''
19FRAQuentin PACHERGroupama-FDJ+ 19'18''
20BELMauri VANSEVENANTQuick-Step Alpha Vinyl+ 22'51''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 
logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


L'info en continu

07/12 Média Cyclism'Actu TV, la chaîne pour visionner toutes vos vidéos vélo 07/12 Transfert Le Team DSM promeut Oscar Onley, Lund Andresen et Milesi 07/12 Route UAE Team Emirates sera en stage à Alicante à partir de samedi 07/12 Transfert Sinkeldam chez Alpecin-Deceuninck : "Je suis super motivé" 07/12 Tour de France Femmes Vollering était "un peu déçue du tracé au début" 07/12 Livre Une idée pour Noël... "Le Grand Livre du Cyclisme Français 2022" 07/12 Route Benoît Génauzeau: "On ne recrutera pas de coureurs de B&B Hôtels" 07/12 Média Retrouvez en kiosque le spécial Vélo d'Or 2022 de "Vélo Magazine" 07/12 Route Adrien Garel, ex de B&B Hotels : "Quand on oublie qui on est..." 07/12 Transfert Jesse Vandenbulcke s'engage avec Human Powered Health 07/12 Triathlon Warren Barguil 2e à La Réunion... Julien Absalon 6e ! 07/12 Route Pierre Rolland : "Jérôme Pineau ne voulait pas de cette issue !" 07/12 Transfert India Grangier rejoint finalement Coop-Hitec Products 07/12 ITW/Le Mag Marc Sarreau : "J'ai vraiment envie de performer en 2023" 07/12 Média Intégrer l'équipe de Cyclism'Actu dès décembre, c'est possible 07/12 ITW/Le Mag Benoît Genauzeau : "On est déçus pour Sagan et Latour..." 07/12 Transfert Le Team U Nantes Atlantique fait signer Hubert Grygowski 07/12 Route Les coureurs de la nouvelle équipe de Bas Tietema sont connus ! 07/12 Route L'équipe Plantur-Pura change de nom et devient Fenix-Deceuninck 07/12 Transfert Arensman, Carapaz, Yates... LE transfert à retenir, c'est ?
fleche bas fleche haut

Transferts

TRANSFERTS
2022 - 2023

Partenaires

pub Deporvillage Finisseur Novembre 2022
Publicité AMS
Publicité
Publicité

Sondage

Selon vous, quel est LE transfert à retenir de cette intersaison ?














Publicité
Publicité
-
-