Milan-San Remo - Jasper Stuyven s'impose devant Ewan et Van Aert
Milan-San Remo
Photo : @Milano_Sanremo

Milan-San Remo - Jasper Stuyven s'impose devant Ewan et Van Aert

Au terme d'un final comme toujours palpitant, Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) a remporté la 112e édition de Milan-San Remo. Le Belge est sorti du groupe de tête à 3 kilomètres de l'arrivée avant d'être rejoint par Soren Kragh Andersen (Team DSM) sous la flamme rouge. Il a ensuite lancé le sprint et a réussi à garder quelques mètres d'avance sur les coureurs qui revenaient vite de l'arrière. Caleb Ewan (Lotto Soudal) termine 2e, comme en 2018, le podium étant complété par Wout Van Aert (Jumbo-Visma), qui n'aura donc pas réussi à conserver sa couronne.

Vidéo - Jasper Stuyven remporte Milan-San Remo !

Déjà vainqueur du Omloop Het Nieuwsblad l'an passé, Stuyven remporte là le plus grand succès de sa carrière. le Belge de 28 ans a attaqué au moment parfait dans le final, profitant notamment du marquage entre les grands favoris. Peu avant, Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quick Step) avait attaqué dans le Poggio, mais le champion du monde n'a pas réussi à faire de différences et a finalement terminé 16e, le premier Français étant Anthony Turgis (Total Direct Energie), 10e.

 

Huit coureurs à l'avant, le peloton gère

L'échappée du jour se forme quelques instants après le départ, et elle est composée de huit coureurs : Andrea Peron et Charles Planet (Team Novo Nordisk), Mattia Viel et Filippo Tagliani (Androni Giocattoli - Sidermec), Alessandro Tonelli (Bardiani-CSF-Faizanè), Taco van der Hoorn (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux), Mathias Norsgaard (Movistar) et Nicola Conci (Trek - Segafredo). L'avance des hommes de tête va atteindre 7'30'' avant que le peloton ne commence à réduire tranquillement l'écart. Logiquement, rien ne se passe ou presque pendant plusieurs heures, le peloton étant emmené par les équipes Alpecin-Fenix, Jumbo-Visma et Deceuninck-Quick Step. Peu après la mi-course, au Colle del Govio, l'avance des fuyards est descendue à 4'30''.

 

Le rythme s'accélère progressivement, l'échappée reprise dans la Cipressa

Le rythme s'accélère à l'approche des Capi (Capo Mele, Capo Cervo et Capo Berta), tant à l'avant que dans le peloton. L'échappée perd des éléments, et ils ne sont plus quatre en tête à 40km de l'arrivée : Norsgaard, Van der Hoorn, Conci et Tonelli, mais le peloton est revenu à 1'30''. Ensuite, les coureurs se dirigent vers la Cipressa, et l'allure s'intensifie encore sous l'impulsion notamment des coureurs de l'équipe AG2R Citroën. Dans l'ascension, c'est la Jumbo-Visma qui prend les choses en main, et tous les échappés sont repris. Le rythme imposé par la formation est tel qu'aucun coureur ne peut attaquer, et que plusieurs sont lâchés, dont Alberto Bettiol (EF Education-Nippo) et Fernando Gaviria (UAE Team Emirates). En revanche, la plupart des autres favoris étaient bien placés à l'avant.

 

Jasper Stuyven surprend les grands favoris

C'est la formation INEOS Grenadiers qui emmène dans la descente de la Cipressa, et le peloton se scinde en deux parties, mais tout rentre dans l'ordre peu avant le Poggio. Les coureurs abordent cette dernière ascension à fond, et de nouveaux coureurs sont directement distancés, dont Elia Viviani (Cofidis). C'est toujours l'équipe INEOS Grenadiers qui emmène avec Filippo Ganna, tandis que Caleb Ewan (Lotto Soudal) est idéalement placé en 3e position, juste devant Alaphilippe et Van Aert. Le Français passe alors à l'attaque, suivi comme son ombre par le Belge, mais ils sont une dizaine à suivre les deux hommes, dont Ewan, Van der Poel, Sagan, Colbrelli, Kwiatkowski, Matthews, Van Avermaet, Pidcock...

Personne ne parvient à faire la différence dans la descente, et des coureurs reviennent même de l'arrière. À 3km du but, Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) parvient à prendre quelques mètres d'avance. Il est ensuite repris par Soren Kragh Andersen (Team DSM) sous la flamme rouge, et les deux hommes semblent bien partis pour se disputer la victoire, même si ça revient fort derrière. Stuyven lance alors le sprint et résiste jusqu'au bout au retour du peloton et de Caleb Ewan, qui termine 2e comme il y a trois ans, tandis que Wout Van Aert complète le podium. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) s'offre un nouveau top 10 sur Milan-San Remo en terminant 4e, juste devant Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix).

Classement général

1BELSTUYVEN JasperTrek-Segafredo6h38'06''
2AUSEWAN CalebLotto Soudalm.t.
3BELVAN AERT WoutTeam Jumbo-Vismam.t.
4SLKSAGAN PeterBora-Hansgrohem.t.
5NEDVAN DER POEL MathieuAlpecin-Fenixm.t.
6AUSMATTHEWS MichaelTeam BikeExchangem.t.
7ESPARANBURU AlexAstana-Premier Techm.t.
8ITACOLBRELLI Sonny Bahrain Victoriousm.t.
9DANKRAGH ANDERSEN SørenTeam DSMm.t.
10FRATURGIS AnthonyTeam TotalEnergiesm.t.
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Transferts

TRANSFERTS
2021 - 2022
Publicité

Sondage

Quel coureur va gagner son premier Grand Tour ?



















Partenaires

Publicité
Publicité