Giro
Giro - Taaramäe gagne en solitaire, Nibali soulage l'Italie Photo : @giroditalia

Giro - Taaramäe gagne en solitaire, Nibali soulage l'Italie

 

Au lendemain d'une étape qui a bouleversé la hiérarchie établie lors des deux semaines précédentes, le peloton repartait de France pour regagner l'Italie et Sant-Anna di Vinadio, à la veille de l'arrivée à Turin. Au programme, trois ascensions de première catégorie et une ascension finale courte mais raide. Au départ de Guillestre, 4 hommes se tenaient en moins de 2 minutes. Autant dire que le maillot rose d'Esteban Chaves (Orica-GreenEDGE) restait fragile avant d'entamer la dernière journée en montagne. Si les baroudeurs ont pu se disputer la victoire, qui est finalement revenue à Rein Taaramäe (Katusha), la bataille pour le maillot rose a connu un nouveau rebondissement, avec une attaque irrésistible de Vincenzo Nibali (Astana), qui a quasiment remporté la 99e édition du Giro d'Italia.

 

La dernière chance pour détrôner Cunego

Le principal enjeu de ce début de journée était d'intégrer l'échappée du jour pour les coureurs bien classés au classement de la montagne. Avec tant d'ascensions répertoriées, la tunique bleue de Damiano Cunego (Nippo-Vini Fantini) était convoitée par plusieurs hommes. Mikel Nieve (Team), Stefan Denifl (IAM Cycling) et Darwin Atapuma (BMC), entre autres, ont ainsi pris les devants dans le Col de Vars. Au pied du Col de la Bonnette, alors que l'écart avec le peloton est monté à près de 8 minutes, Nieve tente de partir en solitaire. L'Espagnol vite le large mais Darwin Atapuma, Giovanni Visconti (Movistar) et Joe Dombrowski (Cannondale) multiplient les accélérations pour revenir. Il parvient tout de même à basculer en tête et prend provisoirement les rênes du classement maillot bleu, avant de se laisser reprendre dans la descente par un groupe de 7 coureurs. Dombrowski est le suivant à attaquer, avec une nouvelle fois Atapuma. Le duo est ensuite rejoint par Visconti

Alors que personne n'a bougé dans le groupe des favoris, durant la majeure partie de l'étape ; le trio de tête voit Tanel Kangert (Astana), Rein Taaramäe (Katusha) et Nieve revenir dans le Col de la Lombarde. Atapuma, infatiguable, relance encore une fois le rythme, ce qui est fatal à Nieve. Le groupe de tête est alors composé de cinq grimpeurs et compte toujours plus de 10 minutes d'avance sur le maillot rose. Astana est la première équipe à allumer une mèche en vue de la bataille pour le maillot rose. Michele Scarponi accélère avec Vincenzo Nibali dans sa roue. Esteban Chaves (Orica-GreenEDGE) reste au contact, Steven Kruijswijk (LottoNL-Jumbo) revient facilement avec Alejandro Valverde (Movistar), Bob Jungels (Etixx-Quick Step), Rafal Majka (Tinkoff) et Rigoberto Uran (Cannondale).

 

Nibali soulage l'Italie, Chaves craque

À 14 kilomètres de l'arrivée, Taaramäe se défait de ses compagnons d'échappée, alors que Kangert se relève pour attendre Nibali. Le Requin de Messine attaque d'ailleurs quelques minutes plus tard, sous la banderole des 15 derniers kilomètres. Seuls Chaves et Valverde parviennent à suivre le rythme du champion d'Italie, qui parvient finalement à partir seul, le maillot rose ne parvenant plus à s'accrocher. Nibali retrouve à 13 kilomètres de la ligne son coéquipier, alors que le leader et le 4e du général peinent à faire jeu égal. Chaves peut toutefois compter sur son compatriote, Rigoberto Uran, qui s'est mis à rouler dès qu'il est revenu sur ce duo. Mais Chaves, comme tétanisé par son maillot rose, ne parvient pas à suivre Uran et Valverde.

Rein Taaramäe ne sera jamais repris, et devance de près d'une minute Darwin Atapuma, qui empoche une seconde deuxième place. Joe Dombrowski termine à la troisième position. Nibali ne coupe la lign qu'avec 12 secondes d'avance sur Uran et Valverde. Ce dernier va prend d'ailleurs la 2e place au général. Chaves perd lui plus d'une minute et trente secondes, et échoue donc sur la dernière marche du podium. Kruijswijk, tombé la veille, termine ce Giro à la 4e place, malgré un Giro quasiment parfait.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Cyprien BRICOUT

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts

Publicité

Sondage

Si Chris Froome quitte la Team Ineos, dans quelle équipe il pourrait aller ?



















Publicité

Partenaires

Publicité