Tour de France - Mohoric gagne une 19e étape de folie à la photo-finish

Par Nicolas GAUTHIER le 21/07/2023 à 17:12

Photo : @LeTour

Nouvelle journée de folie sur les routes du Tour de France ! Au terme d'une énorme lutte de plus de 100 kilomètres pour former l'échappée victorieuse, un groupe d'une trentaine d'unités s'est joué la victoire dans le final de cette 19e étape vendredi - la plus rapide de ce Tour avec plus de 49 km/h de moyenne ! Et c'est finalement Matej Mohoric (Bahrain Victorious) qui s'est imposé à Poligny à l'issue d'un sprint très serré, privant le vainqueur de la veille Kasper Asgreen (Soudal Quick-Step) du doublé pour quelques centimètres ! Déclaré vainqueur à la photo-finish, le Slovène de 28 ans remporte un 3e succès en carrière sur la Grande Boucle - après son doublé en 2021 -, offrant également un 3e bouquet à son équipe sur cette édition 2023. Ben O'Connor (AG2R Citroën Team) complète le podium du jour. 

Vidéo - Matej Mohoric, vainqueur de cette 19e étape

 

Un top 10 digne d'un Monument, Vingegaard pas inquiété

Parti avec le Danois et l'Australien à plus de 30 kilomètres de l'arrivée dans la dernière difficulté du jour, Mohoric et ses deux compères ont parfaitement collaboré pour résister au retour de leur poursuivants. Se sachant battu au sprint, O'Connor a tenté d'anticiper aux 500 mètres, sans succès. Asgreen a alors pris les devants et longtemps mené, avant de se faire sauter sur la ligne par Mohoric au jeté de vélo ! Quarente seconde plus tard, le maillot vert Jasper Philipsen (Alpecin-Deceuninck) a de nouveau pris la 4e place en règlant au sprint le groupe de 9 costauds qui était en poursuite.

Le Belge devance Mads Pedersen (Lidl-Trek, 5e), Christophe Laporte (Jumbo-Visma, 6e), Alberto Bettiol (EF Education-EasyPost, 8e), Matteo Trentin (UAE Team Emirates, 9e), Tom Pidcock (INEOS Grenadiers, 10e), Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck, 12e)... Un classement digne des plus grandes Classiques du printemps, preuve de la difficulté de cette journée ! Emmené par la Jumbo-Visma du maillot jaune, le peloton principal a franchi la ligne avec plus de 13 minutes de retard, aucun coureur n'étant assez dangereux à l'avant pour menacer Jonas Vingegaard ni chambouler le top 10. Seul changement notable au classement général : Tom Pidcock remonte à la 13e place, Ben O'Connor à la 17e.

 

L'échappée ne part pas... petit coup de chaud pour Adam Yates

Ils sont très nombreux à vouloir se glisser dans l'échappée ce vendredi midi, cette 19e étape du Tour de France pouvant sourire aux baroudeurs. Le début de course est donc marqué par de nombreuses attaques, mais il faut attendre une vingtaine de bornes avant de voir Alexey Lutsenko (Astana Qazaqstan Team) et Mads Pedersen (Lidl-Trek) se détacher. Le Kazakh et le Danois passent au sommet de la côte du Bois de Lionge avec quelques secondes de marge sur un peloton très étiré. L'avantage des deux hommes augmente lors des kilomètres suivants, et ce malgré les difficultés rencontrées par Lutsenko en descente.

Les multiples relances à l'avant du peloton condamnent cependant les deux fuyards, repris après une petite quarantaine de kilomètres de course. Pendant que Julian Alaphilippe (Soudal Quick-Step) et Stefan Küng (Groupama-FDJ) prennent la poudre d'escampette, il y a un peu le feu dans la maison UAE Team Emirates puisque Adam Yates, troisième du classement général, a pris une cassure et se trouve dans un groupe qui pointe à 30 secondes du peloton principal. Grâce au travail de son coéquipier Rafal Majka, qui tracte le Britannique dans la côte non répertoriée de Sarrogna, Adam Yates parvient à rapidement rétablir la situation, contrairement à une cinquantaine de coureurs qui se retrouvent à l'arrière de la course.

 

Une échappée de 9 avec Alaphilippe, Barguil, Pedersen... Gros bras de fer avec le peloton ! 

À 120 bornes de l'arrivée, et alors que l'échappée n'est toujours pas partie, un très beau groupe parvient à se détacher. Dans celui-ci, on retrouve les Belges Victor Campenaerts (Lotto Dstny) et Tiesj Benoot (Jumbo-Visma), le Français Julian Alaphilippe (Soudal Quick-Step), l'Allemand Nils Politt (BORA-hansgrohe), l'Italien Matteo Trentin (UAE Team Emirates), l'Australien Jack Haig (Bahrain Victorious) et le Danois Mads Pedersen (Lidl-Trek). Au courage, deux coureurs parviennent à faire la jonction, il s'agit du Français Warren Barguil (Team Arkéa-Samsic) et de l'Allemand Georg Zimmermann (Intermarché-Circus-Wanty).

Les neuf hommes de tête font la différence par rapport à la meute et leur avance dépasse très vite la minute. Non représentées à l'avant, les équipes Israel-Premier Tech, EF Education-EasyPost et Uno-X Pro Cycling Team se placent alors aux avant-postes et se mettent à rouler. Le travail commun de ces trois formations permet à l'écart de se stabiliser autour de la minute, mais jusqu'à quand vont-elles pouvoir rouler ? Un énorme bras de fer s'enclenche sur des routes toujours en prise et mal plates, alors que la moyenne atteint les 49 km/h depuis le départ ! Nul doute que ce début d'étape va laisser des traces, un groupe de 38 coureurs étant toujours attardé plus de 3 minutes derrière un peloton qui ne débranche pas.

 

Politt malchanceux, un gros groupe sort en contre et fait la jonction

La mano a mano se poursuit sans relâche pendant plusieurs kilomètres sans que l'écart n'évolue. Mais à 90 bornes de la ligne, coup dur pour Nils Politt et l'échappée : l'Allemand casse sa chaîne dans une relance et doit attendre le retour du peloton pour pouvoir changer de vélo ! Un fait de course qui va peut-être faire pencher la balance en faveur de la poursuite, les fuyards n'étant plus que 8 à l'avant et perdant un excellent rouleur. La chasse reprend d'ailleurs du poil de la bête suite à cet incident et réduit l'écart pour la première fois sous la minute.

Au sprint intermédiaire situé à Ney (75 km restant), Mads Pedersen passe logiquement en tête et prend 20 pts pour le classement du maillot vert, lui permettant de conforter sa 2e place. Derrière, le peloton passe avec seulement 35 secondes de retard, Jasper Philipsen (Alpecin-Deceuninck) passant en 9e position. Mais le Belge ainsi que de nombreux coureurs présent à l'avant poursuivent leur effort, et c'est donc un groupe d'une trentaine d'unités qui fausse compagnie au peloton maillot jaune et s'en va à la poursuite de l'échappée ! Une situation étonnante qui rebat totalement les cartes pour la victoire d'étape, puisque la jonction est faite à 67 km de l'arrivée, notamment sous l'impulsion des Uno-X Pro Cycling Team.

 

Le peloton abdique, la grosse échappée va se jouer la victoire !

Difficile d'y voir clair parmi ce gros mouvement de course, mais on retrouve un total de 36 coureurs à l'avant, dont de nombreux sprinteurs, comme Dylan Groenewegen (Team Jayco AlUla), Jasper Philipsen - accompagné de Mathieu van der Poel -, Mads Pedersen, Jordi Meeus (BORA-hangsrohe), Christophe Laporte (Jumbo-Visma)... A peine le temps de s'organiser pour la tête que deux coureurs ressortent : l'intenable Victor Campenaerts et Simon Clarke (Israel-Premier Tech). Ce duo prend une vingtaine de secondes sur le reste des poursuivants. Personne n'étant dangereux pour le général, le peloton maillot jaune laisse filer et pointe déjà à près de deux minutes à 60 km. La gagne se trouve parmi les 36 de devant, quelle étape !

Les deux hommes de tête s'entendent bien et réalise un beau numéro, augmentant leur avantage à 50 secondes sur le groupe de chasse, toujours emmené par des Uno-X qui ne ménagent pas leurs efforts malgré les nombreuses autres formations représentées. Sous l'impulsion de l'équipe norvégienne, l'écart repart ensuite à la baisse à l'approche de la dernière difficulté du jour, la Côte d'Ivory (2.3 km à 6.1%). A 32 km de l'arrivée, Simon Clarke est victime de crampes et doit laisser partir Campenaerts seul !

 

Magnifique bataille au sein de l'échappée, il y en a de partout !

Avant d'arriver au pied de la montée, les route s'élève déjà et certains en profitent pour attaquer ! On retrouve le vainqueur de la veille Kasper Asgreen (Soudal Quick-Step), Ben O'Connor (AG2R Citroën Team) et Matej Mohoric (Bahrain Victorious), un trio de costauds qui sort bien et revient très vite sur un Campenaerts en bout de course. Le rouleur belge doit s'écarter et laisser partir ce trio de coureurs frais, qui possède 30 secondes sur le petit peloton derrière. Tout le monde est à la llimite, et les sprinteurs souffrent particulièrement. Pedersen et Laporte sentent le danger et relancent pour tenter de se rapprocher au sommet. Mohoric le franchit en tête avec environ 15 secondes sur un premier groupe de contre, et 25 sur le groupe maillot vert. Il reste alors une belle descente et 28 kilomètres à parcourir jusqu'à Poligny.

Si l'entente est parfaite à l'avant, on assiste à un regroupement général en poursuite, à près de 30" du trio de tête. La descente se fait à vive allure, Corbin Strong (Israel-Premier Tech) subissant d'ailleurs une vilaine chute. Christophe Laporte et Mathieu van der Poel se détachent, mais le Néerlandais - qui a Philipsen derrière - refuse de relayer le Français, qui insiste mais est finalement repris. Le contre manque cruellement d'organisation, c'est du chacun pour soi et il y en a de partout ! Ca ressort directement avec Alberto Bettiol (EF Education-EasyPost), Matteo Trentin (UAE Team Emirates) et encore van der Poel. Un contre repris par un impressionnant Georg Zimmerman (Intermarché-Circus-Wanty), qui fait la jonction seul. Laporte, Pidcock, Pedersen, Mezgec et Philipsen parviennent à leur tour à intégrer ce groupe fort de 9 unités et pointé à 20 secondes du trio à l'avant.

 

Un trio Asgreen-Mohoric-O'Connor pour la gagne, Mohoric s'impose pour quelques centimètres !

Malgré leur avantage numérique, les neuf poursuivants ne reprennent rien aux trois costauds de devant et concède même du terrain. Sous l'arche des 10 kms, 22 secondes séparent ces deux groupes, qui se livrent une superbe lutte pour la victoire. On arrive alors dans la fameuse dernière ligne droite... longue de 8 kilomètres ! Les chasseurs aperçoivent ainsi la tête de course, qui ne fléchit pas et fait grimper l'écart à 30 secondes aux 5 bornes. Sauf gros marquage, la gagne devrait se jouer entre les trois qui ouvrent la route.

Le trio coopère bien jusqu'à la flamme rouge pour ne pas laisser échapper cette victoire. Moins rapide, Ben O'Connor tente d'anticiper le sprint et de surprendre ses rivaux aux 500 mètres, mais l'Australien et bien pris en chasse par Asgreen et doit s'avouer vaincu. Le Danois poursuit son effort et semble bien parti pour s'offrir le doublé, mais Mohoric reste bien dans sa roue et déboite au dernier moment. Les deux hommes sont au coude à coude sur la ligne, mais le Slovène jette son vélo à un meilleur timing et saute de justesse le vainqueur de la veille ! Troisième bouquet sur le Tour pour lui après son doublé en 2021. Philipsen règle lui les groupe des poursuivants pour la 4e place.

Tour de France - Classement de la 19è étape

1SLOMatej MOHORICBahrain Victorious3h31'02"
2DANKasper ASGREENSoudal Quick-Stepm.t.
3AUSBen O'CONNORDecathlon AG2R La Mondiale Team+ 4"
4BELJasper PHILIPSENAlpecin-Deceuninck+ 39"
5DANMads PEDERSENLidl-Trekm.t.
6FRAChristophe LAPORTETeam Visma | Lease a Bikem.t.
7SLOLuka MEZGECTeam Jayco AlUlam.t.
8ITAAlberto BETTIOLEF Education-EasyPostm.t.
9ITAMatteo TRENTINUAE Team Emiratesm.t.
10GBRTom PIDCOCKINEOS Grenadiersm.t.
11ALLGeorg ZIMMERMANNIntermarche-Wantym.t.
12NEDMathieu VAN DER POELAlpecin-Deceuninck+ 43"
13AUTMarco HALLERBORA-hansgrohe+ 1'41"
14NEDDylan GROENEWEGENTeam Jayco AlUla+ 1'43"
15GBRFred WRIGHTBahrain Victoriousm.t.
16CANHugo HOULEIsrael-Premier Techm.t.
17BELOliver NAESENDecathlon AG2R La Mondiale Teamm.t.
18NEDLars VAN DEN BERGGroupama-FDJm.t.
19FRAAnthony TURGISTotalEnergiesm.t.
20LETKrists NEILANDSIsrael-Premier Techm.t.
21NORRasmus TILLERUno-X Mobilitym.t.
22BELTiesj BENOOTTeam Visma | Lease a Bikem.t.
23ESPIon IZAGIRRECofidism.t.
24AUSJack HAIGBahrain Victoriousm.t.
25FRAWarren BARGUILArkea-B&B Hotels+ 1'47"
26FRAJulian ALAPHILIPPESoudal Quick-Step+ 1'53"
27NZLCorbin STRONGIsrael-Premier Tech+ 5'46"
28ITADaniel OSSTotalEnergiesm.t.
29BELVictor CAMPENAERTSLotto Dstnym.t.
30BELJordi MEEUSBORA-hansgrohem.t.

Tour de France - Classement général provisoire après la 19è étape

1DANJonas VINGEGAARDTeam Visma | Lease a Bike75h49'24"
2SLOTadej POGACARUAE Team Emirates+ 7'35"
3GBRAdam YATESUAE Team Emirates+ 10'45"
4ESPCarlos RODRIGUEZINEOS Grenadiers+ 12'01"
5GBRSimon YATESTeam Jayco AlUla+ 12'19"
6ESPPello BILBAOBahrain Victorious+ 12'50"
7AUSJai HINDLEYBORA-hansgrohe+ 13'50"
8AUTFelix GALLDecathlon AG2R La Mondiale Team+ 16'11"
9USASepp KUSSTeam Visma | Lease a Bike+ 16'49"
10FRADavid GAUDUGroupama-FDJ+ 17'57"
11FRAGuillaume MARTINCofidis+ 22'53"
12FRAThibaut PINOTGroupama-FDJ+ 27'26"
13GBRTom PIDCOCKINEOS Grenadiers+ 44'44"
14ESPJonathan CASTROVIEJOINEOS Grenadiers+ 46'57"
15AUSChris HARPERTeam Jayco AlUla+ 54'31"
16POLRafal MAJKAUAE Team Emirates+ 55'15"
17AUSBen O'CONNORDecathlon AG2R La Mondiale Team+ 59'46"
18ESPMikel LANDABahrain Victorious+ 1h03'01"
19NEDWilco KELDERMANTeam Visma | Lease a Bike+ 1h03'42"
20FRAValentin MADOUASGroupama-FDJ+ 1h08'54"
21FRAWarren BARGUILArkea-B&B Hotels+ 1h16'29"
22BELTiesj BENOOTTeam Visma | Lease a Bike+ 1h35'28"
23AUTFelix GROSSSCHARTNERUAE Team Emirates+ 1h37'51"
24FRAClement BERTHETDecathlon AG2R La Mondiale Team+ 1h42'49"
25LUXBob JUNGELSBORA-hansgrohe+ 1h46'15"
26DANMattias SKJELMOSE JENSENLidl-Trek+ 1h54'44"
27AUSJack HAIGBahrain Victorious+ 1h58'01"
28FRAJulian ALAPHILIPPESoudal Quick-Step+ 2h00'23"
29FRAMathieu BURGAUDEAUTotalEnergies+ 2h01'50"
30NEDWouter POELSBahrain Victorious+ 2h02'58"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

TOUR DE FRANCE

Jean Deguerry : "Mon projet ? N'oublier aucun département..."

TOUR DE FRANCE

Julian Alaphilippe : "Faire un podium n'a jamais été mon but"

TOUR DE FRANCE

Le Prix "Les Agriculteurs aiment le Tour", le Rhône s'impose

L'info en continu

28/02 Route Le Vendée U domine le Challenge Raymond Poulidor, les résultats 28/02 Média S'abonner à la chaîne Youtube Cyclism'Actu pour revoir les vidéos vélo 28/02 Média La 2e saison de la série sur la Visma bientôt sur Amazon Prime Video 28/02 Trophée Laigueglia Lenny Martinez : "Ça rend les choses plus belles... " 28/02 Transfert Domenico Pozzovivo : "Cela ressemble à un scénario de film..." 28/02 Cyclo Sylvain Chavanel et Miguel Indurain en juin à l'Alpinum TotalEnergies 28/02 Média Gé Thomas soutient Alaphilippe : "Peut-être que Lefevere était ivre" 28/02 Tour de France Julian Alaphilippe : "Faire un podium n'a jamais été mon but" 28/02 Tour de Catalogne Parcours officiel et profils de la 103e Volta a Catalunya 28/02 Rétro Classiques Wout van Aert, l'émergence du champion en pleine apocalypse 28/02 Route L'Ardèche a honoré Christian Prudhomme au Salon de l'agriculture 28/02 Le Samyn des Dames Vittoria Guazzini : "C'est un grand soulagement" 28/02 Infirmerie Cecilie Uttrup Ludwig souffre d'une fracture après sa chute 28/02 Chronique Cyrille Guimard : "Lenny Martinez, il confirme son talent" 28/02 Trophée Laigueglia Andrea Vendrame : "Lenny Martinez était trop fort" 28/02 Trophée Laigueglia Louis Barré : "Je sens que je suis plus régulier" 28/02 Umag Trophy Matthew Brennan s'impose et imite Olav Kooij, Noa Isidore 2e 28/02 Strade Bianche La Movistar Team avec le deuxième de l'édition 2020 28/02 Transfert Magnus Sheffield prolonge chez INEOS Grenadiers jusqu'en 2026 28/02 Strade Bianche La Lidl-Trek avec Simmons, van Anrooij, Longo Borghini...
fleche bas fleche haut
Publicité RM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUBpub Velo-Identity
Publicité AMS

Sondage

Est-ce que les Strade Bianche devraient être un Monument ?









Publicité
Publicité
-
-