Tour de France - L'étape du Ventoux pour Van Aert, Pogacar attaqué !
Tour de France
Photo : @JumboVismaRoad

Tour de France - L'étape du Ventoux pour Van Aert, Pogacar attaqué !

Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma) a remporté ce mercredi à Malaucène la très attendue 11e étape du Tour de France, marquée par la double ascension du Mont Ventoux. Présent dans une échappée de 17 coureurs, aux côtés notamment de Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et Pierre Rolland (B&B Hotels p/b KTM), le champion de Belgique s'est envolé dans la deuxième ascension du mont Chauve, distançant son dernier rival, Kenny Elissonde (Trek-Segafredo), à 11 kilomètres du sommet. Arrivé en compagnie de son coéquipier Bauke Mollema, le Français a pris la deuxième place à 1'14"du vainqueur du jour.

Vidéo - Wout Van Aert a remporté la 11e étape du Tour de France 2021

 

Retrouvez tous les classements sur le site officiel du Tour de France en cliquant ICI

 

Jonas Vingegaard a lâché (pour rien) Tadej Pogacar, Ben O'Connor n'a pas tenu la cadence

Concernant la lutte pour le classement général, Tadej Pogacar n'a pas été aussi impérial que dans les Alpes puisqu'il s'est fait distancer par Jonas Vingegaard (Team Jumbo-Visma) dans le Mont Ventoux. Bénéficiant de près de 40 secondes d'avance au sommet du Géant de Provence, le Danois a cependant perdu tout son avantage dans la descente sur Tadej Pogacar, mais aussi sur Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) et Rigoberto Uran (EF Education-NIPPO), les quatre coureurs passant la ligne ensemble, 1'38" après Wout Van Aert.

Si le maillot jaune a montré une petite faiblesse, son dauphin au classement général a quant à lui beaucoup souffert puisque Ben O'Connor (AG2R Citroën Team) a franchi la ligne près de 4 minutes après ses rivaux. L'Australien se fait ainsi dépasser au classement général par Rigoberto Uran, Jonas Vingegaard et Richard Carapaz, respectivement deuxième (+ 5'18"), troisième (+ 5'32") et quatrième ( +5'33") du Tour de France ce mercredi soir. Suivent Wilco Kelderman (BORA-hansgrohe, 6e à 6'16"), Alexey Lutsenko (Astana-Premier Tech, 7e à 6'30"), Enric Mas (Movistar Team, 8e à 7'11"), Guillaume Martin (Cofidis, 9e à 9'29") et Pello Bilbao (Bahrain Victorious, 10e à 10'28"). Distancé dès la première ascension du Mont Ventoux, David Gaudu (Groupama-FDJ) a perdu toute chance ce mercredi de briller au classement général.

 

Julian Alaphilippe intenable !

Comme on pouvait s'y attendre, c'est à un début d'étape très rapide et animé auquel on assiste. Et celui qui a des fourmis dans les jambes dans les premiers kilomètres, c'est Julian Alaphilippe. Dans tous les bons coups, le coureur de la Deceuninck-Quick Step s'échappe dans un premier temps avec Nairo Quintana (Team Arkéa-Samsic), avant de faire exploser le Colombien dans la première difficulté du jour, la côte de Fontaine-de-Vaucluse (1,9 km à 6%). Seul pendant quelques kilomètres, le champion du monde est ensuite rejoint par trois hommes : ses compatriotes Pierre Rolland (B&B Hotels p/b KTM) et Anthony Perez (Cofidis), ainsi que l'Irlandais Dan Martin (Israel Start-Up Nation).

 

4 hommes en tête, 13 poursuivants et un peloton emmené... par les INEOS Grenadiers

Derrière ce quatuor, qui a pris ses distances avec le peloton - auquel n'appartiennent plus Tony Martin (Team Jumbo-Visma) et Clément Russo (Team Arkéa-Samsic), contraints à l'abandon - deux groupes se constituent. Composé de Vegard Stake Laengen (UAE-Team Emirates), Bauke Mollema et Julien Bernard (Trek-Segafredo), Nils Politt (BORA-hansgrohe), Xandro Meurisse et Kristian Sbaragli (Alpecin-Fenix), Luke Durbridge (Team BikeExchange) et Quentin Pacher (B&B Hotels p/b KTM), le premier groupe de poursuivants voit ensuite le retour de Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma), Kenny Elissonde (Trek-Segafredo), Pierre-Luc Périchon (Cofidis), Benoît Cosnefroy et Greg Van Avermaet (AG2R Citroën Team).

Au pied du col de la Liguière (9,3 km à 6,7%), dont le sommet est situé à 115 bornes de l'arrivée, le quatuor de tête possède 1 minute d'avance sur les treize poursuivants et 3'30" de marge sur un peloton emmené par les INEOS Grenadiers de Richard Carapaz. Dans cette difficulté, tous les sprinteurs sont distancés par le peloton, leur mission de la journée étant désormais de rouler suffisamment vite pour rentrer dans les délais. C'est Dan Martin qui passe en tête au sommet de col de la Liguière, tandis que le groupe de contre - dont ne fait plus partie Benoît Cosnefroy - s'est rapproché des quatre échappés.

 

David Gaudu accuse le coup, le groupe de tête se scinde en deux

Et c'est au moment d'aborder la première ascension du Mont Ventoux que la jonction s'opère entre les deux groupes, seize coureurs ouvrant désormais la route et possédant plus de 5 minutes d'avance sur le peloton. Et cette première montée du Géant de Provence fait mal à certains cadors du peloton, dont Nairo Quintana et surtout David Gaudu (Groupama-FDJ), le dixième du classement général, qui souffre de la chaleur et se fait distancer ! À l'avant, Julian Alaphilippe continue son travail de sape et place une grosse accélération. Ils sont six à prendre la roue du Français, en l'occurrence Anthony Perez, Wout Van Aert, Luke Durbridge, Xandro Meurisse, Kenny Elissonde et Julien Bernard.

 

Pierre Rolland coince, Julian Alaphilippe prend des points pour les pois

L'écart avec les autres membres de l'échappée atteint rapidement la minute, ce qui incite les piégés Pierre Rolland et Bauke Mollema à accélérer franchement au moment d'arriver au Chalet Reynard, là où la pente devient plus raide. À 2 kilomètres du sommet, le Néerlandais distance le Français et fait un gros effort pour revenir sur le groupe de tête, ce qu'il parvient à faire quelques instants plus tard, contrairement à Pierre Rolland, qui passe au sommet - franchi en tête par Julian Alaphilippe - avec 40 secondes de retard. Emmené par les coéquipiers de Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates), le peloton est quant à lui pointé à un peu moins de 5 minutes à 76 bornes de Malaucène, tandis que David Gaudu passe avec 2 minutes de retard sur la meute.

 

Wout Van Aert et Kenny Elissonde s'isolent l'avant

Dans la descente, Pierre Rolland perd beaucoup temps sur les huit coureurs qui le précèdent et on comprend alors que l'Orléanais ne reviendra jamais sur ces derniers. L'écart est en revanche stable entre le groupe de tête et le peloton, 4'45" les séparant au pied de la seconde ascension du Mont Ventoux. C'est Julien Bernard qui imprime le rythme dans le groupe de tête, un rythme trop rapide pour Anthony Perez, qui coince et doit laisser partir ses compagnons de fugue. À 15 bornes du sommet, Kenny Elissonde décide d'attaquer au moment où son coéquipier Julien Bernard se relève.

Personne ne saute dans la roue du petit grimpeur tricolore, avant que Wout Van Aert ne hausse le rythme, avec Julian Alaphilippe et Bauke Mollema dans son sillage. Mais quelques instants plus tard, ces derniers ne peuvent plus tenir la roue du Belge, qui part alors seul à la poursuite de Kenny Elissonde. Il ne faut pas attendre bien longtemps pour voir Van Aert revenir sur Elissonde, tandis qu'au même moment, à l'arrière, Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën Team), treizième du classement général, n'est pas bien et doit laisser partir le peloton, tout comme Jakob Fuglsang (Astana-Premier Tech), Steven Kruijswijk (Team Jumbo-Visma) et Wout Poels (Bahrain Victorious).

 

Wout Van Aert s'envole, Ben O'Connor distancé

À 11 kilomètres du sommet, Bauke Mollema distance Julian Alaphilippe pour ce qui est des poursuivants, puis c'est Wout Van Aert qui se débarrasse de Kenny Elissonde et s'envole en tête de la course. Au sein du peloton, mené par les INEOS Grenadiers et toujours pointé à plus de 4 minutes de l'homme de tête, l'écrémage se poursuit, des coureurs comme Louis Meintjes (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), Mattia Cattaneo (Deceuninck-Quick Step) et Pello Bilbao (Bahrain Victorious) étant notamment distancés. Et c'est ensuite Ben O'Connor, (AG2R Citroën Team), le deuxième du classement général, qui craque et doit lâcher prise, alors que Guillaume Martin (Cofidis) est au bord de la rupture.

Dans le dur, l'Australien ne craque cependant pas complètement et tente de limiter les dégâts par rapport à un groupe maillot jaune composé de douze coureurs, en l'occurrence Tadej Pogacar et Rafal Majka (UAE-Team Emirates), Richard Carapaz et Michal Kwiatkowski (INEOS Grenadiers), Enric Mas (Movistar Team), Alexey Lutsenko (Astana-Premier Tech), Michael Woods (Israel Start-Up Nation), Rigoberto Uran (EF Education-NIPPO), Jonas Vingegaard (Team Jumbo-Visma), Wilco Kelderman (BORA-hansgrohe), Guillaume Martin (Cofidis) et Pello Bilbao (Bahrain Victorious), qui s'est refait la santé.

 

Jonas Vingegaard fait craquer Tadej Pogacar !

À 4 kilomètres du sommet, et alors que Wout Van Aert file tout droit vers la victoire, Guillaume Martin, Pello Bilbao, Rafal Majka et Michael Woods sont lâchés du groupe maillot jaune, tout comme Enric Mas quelques minutes plus tard. C'est le moment choisi par Jonas Vingegaard pour passer à l'offensive ! Et le Danois fait le ménage puisque seul Tadej Pogacar peut s'accrocher à sa roue. Mais le maillot jaune semble souffrir, ce qui se traduit quelques instants plus tard puisque Pogacar est tout simplement distancé par Vingegaard.

 

Le triomphe de Wout Van Aert, Jonas Vingegaard repris

Pendant ce temps-là, Wout Van Aert passe au sommet avec 1'15" d'avance sur Elissonde et Mollema, tandis que Vingegaard - qui a creusé un écart de plus de 30 secondes sur Pogacar, Carapaz et Uran - est juste derrière les deux coureurs de la Trek-Segafredo. Il reste alors 22 kilomètres de descente pour rejoindre Malaucène, une ville que rejoint en premier Wout Van Aert, qui s'offre sa quatrième victoire d'étape sur les routes du Tour. Derrière, Elissonde et Mollema terminent deuxième et troisième, tandis que Vingegaard ne peut conserver son avantage sur le trio composé de Pogacar, Carapaz et Uran. Mais le Danois a cependant montré que le Tour 2021 n'était pas terminé.

 

Retrouvez tous les classements sur le site officiel du Tour de France en cliquant ICI

 

Classement de la 11è étape

1BELVAN AERT WoutTeam Jumbo-Visma5h17'43''
2FRAELISSONDE KennyTrek-Segafredo+ 1'14''
3NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredom.t.
4SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates+ 1'38''
5COLURAN RigobertoEF Education-Nippom.t.
6EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiersm.t.
7DANVINGEGAARD JonasTeam Jumbo-Vismam.t.
8KAZLUTSENKO AlexeyAstana-Premier Tech+ 1'56''
9NEDKELDERMAN WilcoBora-Hansgrohem.t.
10ESPMAS EnricMovistar Team+ 3'02''
11ESPBILBAO PelloBahrain Victorious+ 3'28''
12FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 4'05''
13BELMEURISSE XandroAlpecin-Fenix+ 5'09''
14COLCHAVES RUBIO Johan EstebanTeam BikeExchangem.t.
15AUSO'CONNOR BenAG2R Citroen+ 5'35''
16ITACATTANEO MattiaDeceuninck-Quick Stepm.t.
17ESPVALVERDE AlejandroMovistar Teamm.t.
18POLMAJKA RafalUAE Team Emirates+ 5'46''
19AFSMEINTJES LouisIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 7'18''
20CANWOODS MichaelIsrael Start-Up Nation+ 7'34''
21NEDKRUIJSWIJK StevenTeam Jumbo-Visma+ 11'32''
22POLKWIATKOWSKI MichalINEOS Grenadiers+ 12'18''
23FRAALAPHILIPPE JulianDeceuninck-Quick Stepm.t.
24COLHIGUITA Sergio AndresEF Education-Nippom.t.
25PORGUERREIRO RubenEF Education-Nippom.t.
26AUSPORTE RichieINEOS Grenadiersm.t.
27ESPRODRIGUEZ CristianTeam TotalEnergies+ 13'07''
28BELNAESEN OliverAG2R Citroen+ 14'28''
29USAKUSS SeppTeam Jumbo-Vismam.t.
30SUIDILLIER SilvanAlpecin-Fenixm.t.

Classement général provisoire après la 11è étape

1SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates43h44'38''
2COLURAN RigobertoEF Education-Nippo+ 5'18''
3DANVINGEGAARD JonasTeam Jumbo-Visma+ 5'32''
4EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 5'33''
5AUSO'CONNOR BenAG2R Citroen+ 5'58''
6NEDKELDERMAN WilcoBora-Hansgrohe+ 6'16''
7KAZLUTSENKO AlexeyAstana-Premier Tech+ 6'30''
8ESPMAS EnricMovistar Team+ 7'11''
9FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 9'29''
10ESPBILBAO PelloBahrain Victorious+ 10'28''
11ITACATTANEO MattiaDeceuninck-Quick Step+ 15'35''
12FRAPARET-PEINTRE AurelienAG2R Citroen+ 24'44''
13BELVAN AERT WoutTeam Jumbo-Visma+ 25'21''
14COLCHAVES RUBIO Johan EstebanTeam BikeExchange+ 25'53''
15FRAGAUDU David Groupama-FDJ+ 30'51''
16AFSMEINTJES LouisIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 32'20''
17NEDPOELS WouterBahrain Victorious+ 38'49''
18NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredo+ 39'13''
19BELTEUNS DylanBahrain Victorious+ 43'54''
20PORGUERREIRO RubenEF Education-Nippo+ 47'37''
21ESPCASTROVIEJO Jonathan NicolasINEOS Grenadiers+ 49'17''
22COLHENAO MONTOYA SergioTeam Qhubeka NextHash+ 50'57''
23FRAELISSONDE KennyTrek-Segafredo+ 53'35''
24DANFUGLSANG JakobAstana-Premier Tech+ 54'35''
25COLHIGUITA Sergio AndresEF Education-Nippo+ 54'41''
26ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+ 54'54''
27CANWOODS MichaelIsrael Start-Up Nation+ 57'00''
28AUTKONRAD PatrickBora-Hansgrohe+ 57'12''
29NEDKRUIJSWIJK StevenTeam Jumbo-Visma+ 57'38''
30FRAALAPHILIPPE JulianDeceuninck-Quick Step+ 59'33''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

07:30 Tour de France L'Étape du Tour à l'Alpe d'Huez, ça sera le 10 juillet 07:07 Transfert Le Stade Rochelais Charente-Maritime engage Nenadovic 15/10 Média Toutes vos vidéos vélo sont à retrouver sur Cyclism'Actu 15/10 Tour de France Julien Jurdie : "Bravo à ASO... ce Tour est génial !" 15/10 Route Richard Carapaz disputera le Tour de l'Équateur mi-novembre 15/10 Tour de France Cyrille Guimard : "Si j'étais à la tête d'une équipe..." 15/10 Transfert Direction la Caja Rural-Seguros RGA pour Fernando Barcelo 15/10 GP du Morbihan Godon, Viviani... Le GP du Morbihan, c'est samedi ! 15/10 Tour de France Femmes Marion Rousse : "Je réalise la chance que j'ai" 15/10 Sondage Ce parcours du Tour de France 2022, il est parfait pour... ? 15/10 Cyclo Les Gascons Riders rendent un hommage à Nico Portal ce week-end 15/10 Transfert Le retour de Miguel Angel Lopez chez Astana, c'est fait ! 15/10 Tour de France Bernard Hinault : "Si moi... j'étais directeur sportif" 15/10 Route L'UCI s'inquiète d'une Coupe du monde de foot tous les deux ans 15/10 Infirmerie Gianni Moscon aurait visblement des problèmes cardiaques ! 15/10 Média Pour rejoindre la rédaction Cyclism'Actu d'ici la fin octobre ! 15/10 Route Latour : "L'arrivée de Peter Sagan nous amènera que du bon... " 15/10 Cyclo Roulez avec Alaphilippe... c'est en Corse lors de l'Isula Race 15/10 Route Mal embarquée, Team Qhubeka NextHash tente le tout pour le tout ! 15/10 Tour de France Gaudu : "On décidera avec l'équipe de qui y sera !"
Publicité

Sondage

Le parcours du Tour de France 2022, il est parfait pour qui ?



















Partenaires

Publicité
Publicité