Tour des Flandres - Van der Poel, récital et 3e Ronde... Matthews déclassé

Par Nicolas GAUTHIER le 31/03/2024 à 16:30

Tour des Flandres - Van der Poel, récital et 3e Ronde... Matthews déclassé
Tour des Flandres
Photo : @RondeVlaanderen

Le roi du Tour des Flandres les années paires, c'est Mathieu van der Poel ! Après l'avoir emporté en 2020 et en 2022, le Néerlandais a remporté ce dimanche l'édition 2024 du Ronde, et avec la manière ! Vainqueur en solitaire pour la première fois, ce qui lui a permis de savourer son triomphe, le champion du monde a distancé tous ses rivaux à 45 kilomètres de l'arrivée, dans la montée du Koppenberg, avant de s'envoler et de filer vers Audenarde à toute vitesse pour devenir le septième homme à inscrire une troisième fois le Tour des Flandres à son palmarès, rejoignant ainsi dans l'histoire les Belges Achiel BuysseEric LemanJohan Museeuw et Tom Boonen, l'Italien Fiorenzo Magni et le Suisse Fabian Cancellara

Vidéo - Mathieu van der Poel a remporté le Tour des Flandres 2024

 

Un premier podium sur un Monument pour Arkéa-B&B Hotels grâce à Luca Mozzato !

Mathieu van der Poel ayant été intouchable ce dimanche, la grosse bataille, elle a eu lieu pour les deux autres places sur le podium, avec un sprint incroyable entre une dizaine de coureurs à bout de forces. Et le dauphin de Van der Poel sur ce 108e Ronde van Vlaanderen, c'est un représentant d'une équipe française : Luca Mozzato ! Auteur de la plus belle performance de sa carrière, l'Italien de 26 ans offre à sa formation Arkéa-B&B Hotels le premier podium de son histoire sur un Monument. Le podium avait dans un premier temps été complété par l'Australien Michael Matthews (Team Jayco AlUla), mais celui-ci ayant été déclassé pour sprint irrégulier, c'est finalement l'Allemand Nils Politt qui prend la troisième place de ce Tour des Flandres 2024.

 

L'Allemand de la formation UAE Team Emirates termine devant deux coéquipiers, en l'occurrence le Danois Mikkel Bjerg et le Portugais Antonio Morgado, cinquième à seulement 20 ans. Devancé également par Magnus Sheffield (États-Unis, INEOS Grenadiers), Oliver Naesen, le Belge de l'équipe Decathlon AG2R La Mondiale Team, a conclu ce Ronde en septième position. Repris dans les derniers mètres par leurs poursuivants après un raid de 30 bornes, Dylan Teuns (Belgique, Israel-Premier Tech) et Alberto Bettiol (Italie, EF Education-EasyPost) ont dû respectivement se contenter des huitième et neuvième places. 

 

Le résumé de la course

C'est à 230 kilomètres de l'arrivée que l'échappée du jour obtient officiellement son bon de sortie. En tête depuis une trentaine de bornes, les huit fuyards font enfin définitivement plier le peloton et ont désormais l'assurance de passer une très grande partie de la journée à l'avant. Le groupe de tête est composé de Bert Van Lerberghe (Soudal Quick-Step), David Dekker (Arkéa-B&B Hotels), Stanislaw Aniolkowski (Cofidis), Damien Touzé (Decathlon AG2R La Mondiale Team), Luke Durbridge, Elmar Reinders (Team Jayco AlUla), Lionel Taminiaux (Lotto Dstny) et Jelle Vermoote (Team Flanders-Baloise).

L'écart atteint rapidement les 4 minutes, et c'est à partir de ce moment que l'équipe Alpecin-Deceuninck du grand favori Mathieu van der Poel décide de mettre un coureur à rouler, en l'occurrence le Suisse Silvan Dillier. L'écart va se stabiliser autour des 4 minutes et pas grand chose n'est à signaler jusqu'à 110 kilomètres de l'arrivée. C'est ici que les grandes manoeuvres vont débuter, avec un objectif commun pour les adversaires de Van der Poel : isoler le champion du monde le plus rapidement possible ! 

 

Mads Pedersen très offensif, Stefan Küng et Julian Alaphilippe retardés

Les Lidl-Trek et les Visma | Lease a Bike sont les plus entreprenants, et même les cadors passent à offensive, à l'image de Mads Pedersen et Matteo Jorgenson, respectivement leaders de la formation américaine et de l'équipe néerlandaise. Le premier cité est notamment intenable, et après avoir fait partie d'un groupe d'une dizaine de coureurs - qui avait repris les échappés de la première heure et dans lequel figuraient également Tiesj Benoot, Dylan van Baarle (Team Visma | Lease a Bike), Nils Politt (UAE Team Emirates), Oliver Naesen (Decathlon AG2R La Mondiale Team) et Ben Turner (INEOS Grenadiers) - l'ancien champion du monde part à 85 kilomètres de l'arrivée avec Gianni Vermeersch, coéquipier de Mathieu van der Poel chez Alpecin-Deceuninck.

Forcément, celui-ci ne collabore pas avec Mads Pedersen, et alors qu'on imagine que ce dernier va se relever, il poursuit son effort, laissant ainsi l'impression de se sacrifier pour les autres cartes de la Lidl-Trek que sont Jonathan Milan et Toms Skujins. Pendant ce temps-là, une chute se produit au sein du peloton, avec commes principales victimes Stefan Küng (Groupama-FDJ) et Julian Alaphilippe (Soudal Quick-Step). Pas touchés physiquement, le Suisse et le Français doivent mener une chasse dont ils se seraient assurément bien passer, et après quelques kilomètres passés derrière le peloton, ils reprennent leur place au sein de celui-ci.

 

Le premier enchaînement Vieux Quaremont-Paterberg écrème le peloton

À 55 bornes du but, au pied du Vieux Quaremont, Mads Pedersen et Gianni Vermeersch possèdent 10 secondes d'avance sur un groupe composé d'une soixantaine de coureurs. Oier Lazkano accélère dans ce mont pavé, avec Mathieu van der Poel dans sa roue. Les deux hommes reviennent sur Pedersen et Vermeersch, puis Van der Poel met les gaz et distance quelque peu ses adversaires. Mais ces derniers parviennent à revenir avant le sommet du Vieux Quaremont, que franchissent en tête six coureurs, en l'occurrence Tim Wellens (UAE Team Emirates), Laurence Pithie (Groupama-FDJ), Dylan Teuns (Israel-Premier Tech), Mathieu van der Poel, Oier Lazkano et Mads Pedersen.

Un regroupement s'opère entre le sommet du Vieux Quaremont et le Paterberg, et en haut de celui-ci, ce sont une quinzaine de coureurs qui se retrouvent à l'avant. Avec les six hommes cités précédemment, il y a Ben Turner (INEOS Grenadiers), Laurenz Rex (Intermarché-Wanty), Matej Mohoric (Bahrain Victorious), Nils Politt (UAE Team Emirates), Ivan Garcia Cortina (Movistar Team), Oliver Naesen et Toms Skujins. Avant d'affronter le terrible Koppenberg, Garcia Cortina passe à l'attaque et aborde le douzième mont de la journée avec quelques encablures d'avance sur un groupe des poursuivants qui a grossi.

 

L'envol de Mathieu van der Poel !

Ivan Garcia Cortina ne va pas rester longtemps en tête puisqu'il se retrouve à pied dans le Koppenberg, rendu glissant par la pluie qui tombe depuis une bonne heure. L'Espagnol va être très loin d'être le seul à monter le Koppenberg à côté de leur machine puisque seuls Mathieu van der Poel, Matteo Jorgenson et Mads Pedersen le gravissent à velo ! Van der Poel passe au sommet avec une dizaine de secondes d'avance sur Jorgenson, un duo composé de Pedersen et de Teuns étant quant à lui pointé à près de 30".

On croit pendant quelques kilomètres que Jorgenson va réussir à revenir sur Van der Poel, mais celui-ci lâche véritablement les chevaux à 40 bornes d'Audenarde, la suite et fin de ce Tour des Flandres se résumant à un cavalier seul du champion du monde. Derrière le Néerlandais, qui entre dans les 30 derniers kilomètres avec 1'30" de marge, on retrouve un groupe de sept coureurs, avec en son sein Alberto Bettiol (EF Education-EasyPost), Tim Wellens, Dylan Teuns, Mads Pedersen, Laurenz Rex, Matteo Jorgenson et Ivan Garcia Cortina.

 

Une belle bagarre pour les deux autres places sur le podium

Avant le second enchaînement du Vieux Quarement et du Paterberg, deux coureurs prennent une belle option pour le podium, en l'occurrence Alberto Bettiol et Dylan Teuns. Au sommet du Paterberg, qui était le dix-septième et dernier mont du jour, Teuns passe avec quelques encablures d'avance sur Bettiol, puis le duo se reforme quelques centaines de mètres plus tard. Le Belge et l'Italien sont pourchassés par une dizaine de coureurs, dont les quatre UAE Team Emirates que sont Tim Wellens, Nils Politt, Mikkel Bjerg et le jeune Portugais de 20 ans Antonio Morgado.

Michael Matthews (Team Jayco AlUla), Oliver Naesen (Decathlon AG2R La Mondiale Team), Magnus Sheffield (INEOS Grenadiers), Toms Skujins (Lidl-Trek) sont avec eux. Teuns et Bettiol vont finalement se faire reprendre quelques mètres avant la ligne d'arrivée, et ce pour le plus grand bonheur de Mozzato et Politt, qui accompagnent Van der Poel sur le podium de ce Tour des Flandres 2024. Initialement troisième, Matthews s'est fait déclasser pour sprint irrégulier.

Tour des Flandres - Classement général

1NEDMathieu VAN DER POELAlpecin-Deceuninck6h05'17"
2ITALuca MOZZATOArkea-B&B Hotels+ 1'02"
3ALLNils POLITTUAE Team Emiratesm.t.
4DANMikkel BJERGUAE Team Emiratesm.t.
5PORAntonio MORGADOUAE Team Emiratesm.t.
6USAMagnus SHEFFIELDINEOS Grenadiersm.t.
7BELOliver NAESENDecathlon AG2R La Mondiale Teamm.t.
8BELDylan TEUNSIsrael-Premier Techm.t.
9ITAAlberto BETTIOLEF Education-EasyPostm.t.
10LETToms SKUJINSLidl-Trekm.t.
11AUSMichael MATTHEWSTeam Jayco AlUlam.t.
12BELTim WELLENSUAE Team Emirates+ 1'16"
13USARiley SHEEHANIsrael-Premier Tech+ 2'02"
14POLKamil MALECKIQ36.5 Pro Cycling Teamm.t.
15BELTiesj BENOOTTeam Visma | Lease a Bikem.t.
16FRAValentin MADOUASGroupama-FDJm.t.
17GBRJoshua TARLINGINEOS Grenadiersm.t.
18BELYves LAMPAERTSoudal Quick-Stepm.t.
19ITAMatteo TRENTINTudor Pro Cycling Teamm.t.
20ALLMax WALSCHEIDTeam Jayco AlUla+ 2'41"

A LIRE AUSSI

TOUR DES FLANDRES

Aless De Bock s'impose en solitaire sur le Ronde Juniors

TOUR DES FLANDRES

La Française Célia Gery a gagné le Ronde en Juniors

TOUR DES FLANDRES

Mads Pedersen et son mea culpa : "J'ai couru bêtement"

L'info en continu

26/05 Média Vos vidéos vélo sont à voir et revoir sur Youtube Cyclism'Actu 26/05 Tour de France Plugge : "Jonas Vingegaard sur le Tour ? Il va bien, mais..." 26/05 Tour d'Italie Tadej Pogacar... on n'avait plus vu ça sur le Giro depuis 1965 26/05 Média Cyclism'Actu sans pub, sans pop-up... c'est 9,99 euros et pour 1 an 26/05 Tour d'Italie Jonathan Milan : "C'est la pire chose qui peut arriver" 26/05 Tour d'Italie Tadej Pogacar : "Il est difficile de décrire ce moment..." 26/05 Saint-Lary La statue de Poulidor, les mots de Van der Poel lus par Prudhomme 26/05 Tour d'Italie Tim Merlier : "Une victoire un peu étrange..." 26/05 Critérium du Dauphiné C'est dans 7 jours... le 76e Critérium du Dauphiné 26/05 Tour d'Italie Geraint Thomas : "Comment on court de nos jours..." 26/05 Route Matthew Brennan promu chez la Visma | Lease a Bike en 2025 26/05 RideLondon Classique Lorena Wiebes remporte la dernière étape et le général 26/05 Tour d'Italie Tim Merlier la 21e étape, Tadej Pogacar sacré à Rome 26/05 Boucles de la Mayenne Valentin Retailleau : "On fait une saison énorme..." 26/05 VTT Pauline Ferrand-Prévôt arrêtera le VTT à la fin de l'année 26/05 Tour du Pays de Vaud Paul Seixas remporte le général, Sparfel la 4e étape 26/05 Critérium du Dauphiné Evenepoel et Roglic en têtes d'affiche du Dauphiné 26/05 VTT - CDM Tom Pidcock triomphe sur le XCO de Nove Mesto et imite "PFP" 26/05 Média Les vidéos à voir et revoir sur Dailymotion Cyclism'Actu ! 26/05 Boucles de la Mayenne Valentin Retailleau la der, Alberto Bettiol le général
fleche bas fleche haut
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB
Publicité AMS

Sondage

L'ultra-domination de Tadej Pogacar a-t-elle gâché le 107e Giro ?







Publicité
Publicité
-
-