Route (F)
Route (F) - Annemiek van Vleuten : «Les gens sous-estiment Movistar» Photo : @MitcheltonSCOTT

Route (F) - Annemiek van Vleuten : «Les gens sous-estiment Movistar»

Dans un long entretien accordé à El Peloton, Annemiek van Vleuten est revenue sur son choix de quitter la Mitchelton-SCOTT pour la formation Movistar. Membre de l'équipe australienne depuis 2016, la Néerlandaise de 38 ans a voulu s'offrir un nouveau challenge en intégrant une équipe qui ne cesse de progresser depuis son arrivée dans les pelotons en 2018.

Vidéo - Annemiek van Vleuten courra avec Aude Biannic en 2021

 

"Jumbo-Visma ne m'a jamais contacté"

"Je pense que les gens sous-estiment le talent qu'il y a chez Movistar. Je pense que c'est aussi le bon moment pour eux que je rejoigne l'équipe car ils se sont développés et ils sont prêts à passer à l'étape suivante. J'ai pu voir que Movistar roulait mieux ensemble qu'avant, que l'équipe était plus organisée. C'est devenue une équipe différente, prête à courir ensemble et à gagner des courses ensemble."

Expliquant qu'elle n'avait jamais parlé avec la Jumbo-Visma - "Ils ne m'ont jamais contacté. Mais même s'ils l'avaient fait, je préfère ne pas rouler pour une équipe néerlandaise. J'apprécie un environnement avec des cultures différentes, c'est une force pour moi" - la triple championne du monde (course en ligne en 2019, contre-la-montre en 2017 et 2018) a en revanche été contactée par la Trek-Segafredo Women d'Elisa Longo Borghini, Elizabeth Deignan et Audrey Cordon-Ragot.

 

"Honnêtement, j'aurais vraiment adoré faire partie de Trek-Segafredo"

"Lorsque Trek-Segafredo m'a approché, une de mes pensées a été de me demander ce que cette équipe pouvait bien attendre de moi. Elle est déjà remplie de stars ! Dans ma réponse à Ina Teutenberg (la directrice sportive de l'équipe américaine, ndlr), j'ai également dit qu'il fallait garder le cyclisme féminin intéressant et ne pas mettre les meilleures coureuses dans la même formation. Quand une équipe domine trop, cela ne rend pas le cyclisme féminin excitant. Mon cœur me dit aussi de rendre le cyclisme féminin plus intéressant, et non moins intéressant [...] Mais honnêtement, j'aurais vraiment adoré faire partie de Trek-Segafredo. S'ils n'avaient pas eu un effectif aussi solide, j'aurais signé immédiatement car, comme pour Movistar, cela aurait été un défi", conclut Annemiek van Vleuten.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quelle équipe du WorldTour a le plus beau maillot en 2021 ?



















Partenaires

Publicité
Publicité