Coronavirus
Coronavirus - Philippe Gilbert : «On avance tous dans l'inconnu» Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Coronavirus - Philippe Gilbert : «On avance tous dans l'inconnu»

Les annulations ou les reports de courses se succèdent : Tour d'Italie, Milan-San Remo, Paris-Roubaix... La liste est longue, et elle s'est allongée avec le report de l'épreuve en ligne des Jeux Olympiques, qui se déroulera finalement l'année prochaine à Tokyo. Dans ces condititions, les coureurs professionnels attendent un signal des organisateurs afin d'adapter les entraînements. Philippe Gilbert (Lotto-Soudal) fait partie de cette catégorie en attente de réponses. Le coureur expérimenté de 37 ans estime avancer dans le flou.

Vidéo - Quand Philippe Gilbert évoquait ses objectifs à Cyclism'Actu

"Ce n'est pas facile pour les organisateurs de prendre des décisions car on avance tous dans l'inconnu. On est tous dans la même situation : on espère tous que le Tour va s'organiser et que le reste de la saison va reprendre son cours, mais on comprend que certaines choses sont beaucoup plus importantes. Il y a des priorités avant le sport. Au quotidien, je fais deux exercices de rouleau par jour. J'ai aussi des exercices de gym. J'ai la chance d'avoir un trampoline à la maison, ça permet de travailler spécifiquement. C'est du poids de corps car pas d'accès à une salle, mais ça suffit", explique Philippe Gilbert dans des propos rapportés par la RTBF.

Pour le Tour de France, le Belge évoque déjà une solution pour assurer l'équité. "Ce qu'on souhaiterait, c'est d'avoir une sorte de période d'entrainement où on serait tous sur le même pied d'égalité. Pratiquement tout le monde continue de rouler sauf en Italie, en France et en Espagne, trois des pays les plus importants du cyclisme qui sont donc pénalisés. On aimerait que tout le monde puisse s'entrainer au moins un mois et repartir idéalement sur une course de préparation avant le Tour de France. Recommencer par le Tour : C'est chaud ! 21 étapes et une épreuve difficile. Il faut de bonnes bases pour partir sur trois semaines de course. Il faudrait donc au moins une course, ne serait-ce que pour la confiance, et un mois d'entrainement", conclut Philippe Gilbert.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui sera champion du monde sur route dimanche ?



















Publicité

Partenaires

Publicité