Chronique - Guimard : «Pogacar est au-dessus d'Hinault et Merckx»
Chronique
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Chronique - Guimard : «Pogacar est au-dessus d'Hinault et Merckx»

Dans une nouvelle chronique pour Cyclism'Actu, l'ancien grand directeur sportif et sélectionneur de l'équipe de France Cyrille Guimard décortique l'actualité cycliste. Cette semaine, Le Druide fait le bilan des Classiques ardennaises avec l'accent mis sur les coureurs marquants de ces derniers jours, comme Tom Pidcock (INEOS Grenadiers), David Gaudu (Groupama-FDJ) ou Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), qu'il n'hésite pas à comparer aux plus grands.

Vidéo - Guimard : "Pidcock s'impose parmi les 5 meilleurs du monde"

 

Cyrille, quel bilan faites-vous des Classiques ardennaises ?

Julian Alaphilippe est revenu à son meilleur niveau avec une victoire sur la Flèche Wallonne. Tadej Pogacar a été aérien sur Liège-Bastogne-Liège en faisant preuve de beaucoup de calme et de sérénité, il ne fait pas d'erreur. Primoz Roglic a aussi été présent, même s'il n'a pas été chercher une victoire. Et on a également vu Tom Pidcock, qui est tout simplement en train de s'imposer parmi les cinq meilleurs coureurs mondiaux.

 

En parlant de Tom Pidcock, c'est un coureur qui a brillé en cyclo-cross, qui a remporté le Tour d'Italie espoirs et qui maintenant gagne des Classiques. Vu son âge et son profil, est-ce qu'il ne pourrait pas gagner quatre ou cinq fois le Tour de France ?

Est-il capable de remporter plusieurs Grands Tours ? Pourquoi pas. N'oublions pas qu'il n'a que 21 ans et son palmarès est déjà très très riche. Il a remporté Paris-Roubaix chez les juniors et chez les espoirs, ce qui classe déjà le talent de ce coureur, mais il a aussi remporté le Tour d'Italie espoirs en explosant tout le monde. Et c'est un garçon qui est juste derrière Van Aert et Van der Poel en cyclo-cross aujourd'hui. Il sait pratiquement tout faire, maintenant il va même aller faire un peu de VTT pour s'amuser. Le problème, c'est qu'aujourd'hui, il y a une concurrence sur les Grands Tours avec Bernal, Pogacar et Evenepoel, qui sont aussi tous très jeunes. Il y a plusieurs coureurs de la même génération qui peuvent tous gagner le Tour sur les dix ans qui viennent. On n'a jamais eu autant de coureurs de qualité avec ce potentiel pour remporter un Grand Tour, et on peut même ajouter David Gaudu.

 

Vous mettez David Gaudu au niveau de ces coureurs-là ?

David a une fausse carte, c'est le contre-la-montre, et j'allais dire qu'il avait une deuxième fausse carte, c'est qu'il est un petit peu plus vieux que les autres et va avoir 25 ans, même si ça ne remet pas en cause son potentiel de peut-être futur vainqueur de Grand Tour. Le problème pour lui, c'est qu'il faut qu'il élimine quatre ou cinq coureurs. Aujourd'hui, on a cinq ou six coureurs capables de gagner un Grand Tour, et compte tenu de son niveau en contre-la-montre, ça limite ses possibilités, car lâcher tout le monde à la pédale sur une arrivée au sommet, ce n'est pas encore gagné...

 

Depuis ses débuts chez les pros, Tadej Pogacar ne cesse d'impressionner. Cette année, il a remporté l'UAE Tour, Tirreno-Adriatico et Liège-Bastogne-Liège en réglant au sprint Julian Alaphilippe. Est-ce qu'il n'est pas tout simplement le meilleur coureur du monde à l'heure actuelle ?

N'oublions pas qu'il n'a que 22 ans... Je me suis amusé à regarder son palmarès depuis les juniors, c'est quand même pas mal, et il a toujours eu une progression constante. Pour dire qu'il est le meilleur coureur du monde, il faut attendre de voir revenir Remco Evenepoel, qui est absent depuis sa chute sur le Tour de Lombardie l'an dernier. Il faut se dire une chose, c'est qu'avant cette chute, Evenepoel était invaincu, il avait gagné toutes les courses auxquelles il avait participé. Donc attendons de voir Evenepoel revenir à son meilleur niveau, et s'il revient à son meilleur niveau, qui sera capable de le battre ? Quand on connaît ses qualités en montagne et en contre-la-montre... Lui aussi a une fausse carte, c'est en descente, et je pense que sa chute sur le Lombardie ne va pas arranger les choses. Mais s'il apprend à descendre et qu'il n'a plus cette fausse carte, ce sera difficile de le piéger. Donc Pogacar ou Evenepoel ? On va attendre un petit peu. Et ne condamnons pas Egan Bernal non plus.

Un des phénomènes que j'ai remarqués chez Pogacar, c'est qu'on a toujours l'impression qu'il promène son vélo, quelles que soient les circonstances de course. Il ne se bat jamais. Sur Liège, il allait dans tous les coups avec une grande facilité, et le seul moment où je l'ai vu se battre, c'est dans les quatre derniers kilomètres, et là ça envoyait. Même quand il est à fond, il ne donne pas l'impression d'effort, il donne une impression de fluidité et de facilité. C'est assez amusant à constater. Il y avait Hinault, Merckx... Est-ce qu'il est de la même trempe que ces légendes ? Vu son palmarès, je dirais même qu'il est au-dessus. Il n'a que 22 ans et il a déjà gagné le Tour, Liège-Bastogne-Liège et il a fait troisième d'un Tour d'Espagne à 20 ans en gagnant trois étapes.

 

On est à environ deux mois du départ du Tour de France. Est-ce qu'on peut tirer des enseignements de ces dernières semaines de course en vue de la Grande Boucle ?

C'est un petit peu trop tôt, même si on connaît le potentiel de tous les prétendants. Sauf méforme ou accident, s'ils arrivent au départ des Grands Tours dans leur condition maximale, on sait ce qu'ils sont capables de faire. On est à deux mois du Tour, et aujourd'hui on sait régler les programmations de courses et d'entraînement pour arriver au départ des grands objectifs en étant très proche du 100%.

 

Pour conclure, un petit mot sur le Tour de Romandie qui a lieu cette semaine...

Le Tour de Romandie est une épreuve charnière qui clôture la saison des Classiques et qui ouvre la saison des courses par étapes. Certains coureurs continuent après Liège et seront au départ, ils devraient être en bonne condition, et il y en a d'autres qui vont faire leur rentrée avec des objectifs plus lointains ensuite. Le Tour de Romandie est intéressant, mais on n'a pas de vraie réponse par rapport aux Grands Tours, on a seulement une vision de l'état des différents favoris en fonction de leurs objectifs. En règle générale, c'est une course qui est très ouverte, mais qui n'a été remportée pratiquement que par des très grands coureurs. Mais pas obligatoirement ceux qu'on attendait au départ.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter le 104e Tour d'Italie ?



















Partenaires

Publicité
Publicité