Tour de Lombardie - Tadej Pogacar triomphe, Roglic 4e, Alaphilippe 6e !
Tour de Lombardie
Photo : @Il_Lombardia

Tour de Lombardie - Tadej Pogacar triomphe, Roglic 4e, Alaphilippe 6e !

En guise de conclusion à sa formidable saison, marquée notamment par ses victoires sur Liège-Bastogne-Liège et le Tour de France, Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates) a remporté ce samedi le Tour de Lombardie ! Sorti du groupe des cadors dans la grosse difficulté du jour, à environ 35 kilomètres de l'arrivée, puis rejoint par Fausto Masnada (Deceuninck-Quick Step) dans la descente, le Slovène a facilement disposé de l'Italien au sprint. Le podium de cette 115e édition est complété par Adam Yates (INEOS Grenadiers), qui a franchi la ligne juste devant Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma) - apparu pas au mieux ce samedi - et Alejandro Valverde (Movistar Team).

Vidéo - Après Liège, Tadej Pogacar s'offre le Tour de Lombardie !

 

Alaphilippe, Gaudu et Bardet : trois Français dans les huit premiers !

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) - qui semblait très fort, mais a dû faire dans le final avec la présence de Masnada à l'avant - David Gaudu (Groupama-FDJ) et Romain Bardet (Team DSM), les trois Français figurant dans le groupe des poursuivants, ont respectivement terminé sixième, septième et huitième. Cité parmi les grands favoris du jour, Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) n'a pas été en mesure de suivre les meilleurs dans le Passo di Ganda et a terminé 19e à plus de 3 minutes du grand vainqueur du jour.

 

Tim Wellens et Victor Campenaerts dans l'échappée, Benoît Cosnefroy chute et abandonne !

C'est après une trentaine de kilomètres de course que l'échappée du jour se constitue. Tout d'abord composé de Mattia Bais (Androni Giocattoli-Sidermec), Domen Novak (Bahrain Victorious), Andrea Garosio (Bardiani-CSF-Faizanè), Thomas Champion (Cofidis), Jan Bakelants (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), Chris Hamilton (Team DSM), Amanuel Ghebreigzabhier (Trek-Segafredo) et Davide Orrico (Vini Zabù), un groupe de huit coureurs voit ensuite revenir deux costauds, en l'occurrence Victor Campenaerts (Team Qhubeka NextHash) et Tim Wellens (Lotto Soudal).

Longtemps stabilisé autour des 3 minutes par les Israel Start-Up Nation de Michael Woods, l'avance augmente ensuite pour atteindre au maximum 6'30". Tandis que la formation AG2R Citroën Team perd deux élements sur chute, Jaakko Hänninen et surtout Benoît Cosnefroy, le Team Jumbo-Visma et la Deceuninck-Quick Step viennent aider Israel Start-Up Nation en tête de peloton, ce qui permet à ce dernier de n'être plus pointé qu'à 3'30" à 100 kilomètres de l'arrivée. Une dizaine de bornes plus loin, au pied de Dossena, la quatrième des sept difficultés répertoriées du jour, l'écart a quelque peu diminué et est désormais de 3 minutes.

 

Les premières escarmouches à 90 kilomètres de l'arrivée

Et c'est dans cette montée que les premières attaques interviennent au sein du peloton, les équipiers des favoris mettant le feu aux poudres. On retrouve ainsi à l'offensive des coureurs comme Eddie Dunbar (INEOS Grenadiers), Steven Kruijswijk (Team Jumbo-Visma) et Andrea Bagioli (Deceuninck-Quick Step). Mais c'est finalement un groupe de cinq coureurs qui se détache, avec Ben Tulett (Alpecin-Fenix), Pavel Sivakov (INEOS Grenadiers), George Bennett (Team Jumbo-Visma), Fausto Masnada (Deceuninck-Quick Step) et Neilson Powless (EF Education-NIPPO).

Ils sont ensuite rejoints par Michael Storer (Team DSM), mais les UAE-Team Emirates ne sont pas décidés à laisser partir ce coup et ramènent le peloton. Bien décidée à faire bouger les choses, la formation INEOS Grenadiers envoie ensuite Tao Geoghegan Hart à l'avant, tandis que certains coureurs du groupe de tête marquent le pas, et notamment ChampionCampenaerts et Wellens. Un peu plus bas, Geoghegan Hart n'arrive pas quant à lui à creuser sur le peloton et se fait reprendre. Au sommet de Dossena, le peloton - qui a bien maigri - est pointé à 2 minutes des six hommes de tête.

 

Alexey Lutsenko et Davide Formolo à terre, les échappés revus

Dans l'ascension suivante, de nouvelles attaques interviennent, ce qui met notamment en lumière les difficultés de Simon Yates (Team BikeExchange), qui se fait lâcher. Ça va beaucoup mieux en revanche pour Sivakov, Masnada, Marc Hirschi (UAE-Team Emirates), Romain Bardet (Team DSM) et Jonas Vingegaard (Team Jumbo-Visma), ces cinq coureurs prenant un peu d'avance sur le peloton. Mais encore une fois, tout finit par se regrouper, alors que les six rescapés de l'échappée matinale n'ont plus que 30 secondes d'avance.

Dans la descente, plusieurs chutes interviennent au sein du peloton, dont celles d'Alexey Lutsenko (Astana-Premier Tech) et Davide Formolo (UAE-Team Emirates). Cela provoque quelques cassures, tandis que l'aventure des coureurs de tête prend fin à 55 bornes de Bergame. Finalement regroupé, le peloton file alors vers le pied de l'avant-dernière montée du jour, le Passo di Ganda (9,2 km à 7,3%), attendu comme étant le juge de paix de cette édition 2021. C'est Tiesj Benoot (Team DSM), coéquipier de Romain Bardet, qui emmène le peloton lors des premiers kilomètres de cette montée, de nombreux coureurs - mais pas de grands favoris - s'écartant alors.

 

Remco Evenepoel distancé, Tadej Pogacar à l'attaque !

Lorsque le Belge se gare, ce sont les INEOS Grenadiers qui se mettent en tête du peloton. C'est à ce moment que Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step), qui traînait en queue de groupe depuis un petit moment, se fait distancer, Aleksandr Vlasov (Astana-Premier Tech), Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) et Rigoberto Uran (EF Education-NIPPO) subissant le même sort ! En meilleure forme que ces coureurs, Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo) place alors une attaque. L'Italien est repris quelques instants plus tard par Bardet, Sivakov et Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates), puis ce dernier distance ses trois rivaux et se lance alors dans un raid solitaire.

 

Tadej Pogacar lâche tout le monde dans le Passo di Ganda

Derrière le Slovène, on retrouve un groupe d'une quinzaine de coureurs, dans lequel on retrouve notamment Romain Bardet (Team DSM), Julian Alaphilippe et Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step), David Gaudu (Groupama-FDJ), Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma), Nairo Quintana (Team Arkéa-Samsic), Alejandro Valverde (Movistar Team) ou encore Adam Yates (INEOS Grenadiers). C'est ce dernier qui réagit derrière Pogacar, le Britannique imprimant alors un rythme d'enfer qui asphyxie de nombreux coureurs.

Seuls Alaphilippe, Valverde, Gaudu, Roglic, Bardet, Masnada, Woods et Jonas Vingegaard (Team Jumbo-Visma) peuvent suivre Adam Yates, mais ce groupe est pointé à 40 secondes de Pogacar à quelques encablures du sommet. C'est Fausto Masnada, le coéquipier d'Alaphilippe, qui roule alors dans le groupe des poursuivants, avant que le Français ne place lui-même une accélération. Hormis Vingegaard, tout le monde parvient à prendre la roue d'Alaphilippe, mais celui-ci, en grande forme ce samedi, continue son pressing dans la descente.

 

Fausto Masnada attaque dans la descente et revient sur Tadej Pogacar

Le champion du monde coupe cependant son effort quelques instants plus tard, et c'est alors Masnada qui sort seul du groupe et part à la poursuite d'un Pogacar qui s'est fait deux frayeurs dans la descente. Derrière, personne ne veut prendre les choses en main, ce qui permet au vainqueur du Tour de France d'augmenter son avance de façon assez conséquente. C'est ainsi qu'à 25 bornes de l'arrivée, Pogacar possède respectivement 20 et 45 secondes de marge sur Masnada et le groupe Alaphilippe-Roglic.

Au sein de ce dernier, c'est finalement Vingegaard qui se met à rouler, l'écart se stabilisant alors. En chasse derrière Pogacar, Masnada fait quant à lui une belle descente et grignote son retard sur le coureur de tête. Et c'est à 16 kilomètres de l'arrivée que l'Italien rattrape le Slovène, deux hommes ouvrant désormais la route sur ce Tour de Lombardie 2021. Uniquement emmené par Vingegaard, le groupe des poursuivants plafonne et pointe toujours à 45 secondes, avant que ça s'organise enfin un peu au sein de ce groupe.

 

Mésentente totale dans le groupe Alaphilippe, Pogacar et Masnada vont au bout, Pogacar s'impose

À l'avant, Fausto Masnada, moins rapide que Tadej Pogacar au sprint, reçoit des consignes de la part de ses dirigeants et ne passe alors plus de relais au Slovène. Mais ça n'a finalement aucune influence sur l'écart entre le duo de tête et le groupe des poursuivants puisque la mésentente est de retour à l'arrière ! Au pied du Colle Aperto (1,3 km à 7%), l'ultime bosse de la journée, l'écart est ainsi reparti à la hausse et ce sont de nouveau 45 secondes qui séparent les hommes de tête des poursuivants.

Tadej Pogacar tente de distancer Fausto Masnada dans la montée, mais le natif de Bergame ne lâche rien et s'accroche dans la roue du Slovène. Derrière, Romain Bardet place une accélération fatale à Primoz Roglic et Adam Yates, mais c'est trop tard pour les poursuivants, qui ne peuvent plus rentrer sur le duo de tête. C'est au sprint que Pogacar et Masnada vont se départager, le Slovène prenant alors facilement le dessus sur son adversaire, devenant ainsi le premier vainqueur du Tour de France à remporter le Tour de Lombardie depuis Bernard Hinault en 1979. Revenus de l'arrière dans la dernière ligne, Adam Yates termine troisième, tandis que Primoz Roglic échoue au pied du podium.

Classement général

1SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates6h01'39''
2ITAMASNADA FaustoDeceuninck-Quick Stepm.t.
3GBRYATES AdamINEOS Grenadiers+ 51''
4SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Vismam.t.
5ESPVALVERDE AlejandroMovistar Teamm.t.
6FRAALAPHILIPPE JulianDeceuninck-Quick Stepm.t.
7FRAGAUDU David Groupama-FDJm.t.
8FRABARDET RomainTeam DSMm.t.
9CANWOODS MichaelIsrael Start-Up Nationm.t.
10COLHIGUITA Sergio AndresEF Education-Nippo+ 2'25''
11COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderArkea - Samsicm.t.
12HONVALTER AttilaGroupama-FDJm.t.
13ITANIBALI VincenzoTrek-Segafredom.t.
14DANVINGEGAARD JonasTeam Jumbo-Vismam.t.
15ITAFORTUNATO LorenzoEolo-Kometam.t.
16POROLIVEIRA NelsonMovistar Teamm.t.
17RUSSIVAKOV PavelINEOS Grenadiers+ 2'35''
18ESPNIEVE MikelTeam BikeExchange+ 2'49''
19BELEVENEPOEL RemcoDeceuninck-Quick Step+ 3'13''
20NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredo+ 3'23''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Qui est la plus grosse déception de la saison 2021 ?















Partenaires

Publicité
Publicité