Tour de France
Tour de France - Public, podium, média : le plan d'ASO pour le Tour Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Tour de France - Public, podium, média : le plan d'ASO pour le Tour

En concertation avec le ministère des Sports, Amaury Sport Organisation, la société organisatrice du Tour de France, a dessiné les contours de ce que devrait être cette édition en matière de protocole sanitaire pour les coureurs et le public. Dans un entretien accordé à la DH Les Sports +, Christian Prudhomme a affirmé que les cérémonies protocolaires à chaque arrivée n'auront pas lieu traditionnellement sur les podiums avec les hôtesses. "Les maillots distinctifs seront très probablement remis aux coureurs à l'arrière du podium par un assistant de chaque équipe concernée", annonce le patron de La Grande Boucle. De plus, la presse sera tenue à l'écart après les arrivées des étapes.

Christian Prudhomme : "Ça ne sera pas l'année des selfies"

 

Dispositif de filtrage à l'entrée des cols

Concernant la logistique et le transports des coureurs, chaque équipe devra faire avec ses propres moyens de déplacements. Il n'y aura, par exemple, pas de transfert en avion pendant la première journée de repos, le lundi 7 septembre entre les Pyrénées et la Charente-Maritime, comme l'avait annoncé Christian Prudhomme lors de son passage à La Rochelle il y a quelques jours. Pour ce qui est du public, ASO devrait mettre en place un système de filtrage qui serait déployé avant chaque ascension. Pour assister au passage des coureurs, les spectateurs devront gravir les pentes à pied ou en vélo. Enfin, et pour respecter la jauge maximale des 5000 personnes autorisée pour un événement public, l'organisation n'écarte pas la piste de fermer l'accès à certains cols en septembre prochain.

 

Christian Prudhomme : "Je pense qu'on aura environ 60% de la caravane"

Ces mesures envisagées vont donc dans le sens des propos qu'avait tenus le patron du Tour la semaine dernière à La Rochelle. "Ce ne sera assurément pas la bonne année pour demander un autographe. Des précautions seront prises pour que les coureurs vivent quasiment en autarcie, dans leur monde. D’ailleurs, l’un des changements notables est que les coureurs devaient quitter les Pyrénées en avion pour aller jusqu’en Charente-Maritime, mais, et à leur demande, ils feront finalement la remontée entre Laruns et La Rochelle dans leur bus d’équipe."

 

Christian Prudhomme s'était également exprimé sur la caravane du Tour, élément incontournable de la traditionnelle ferveur du mois de juillet. ""Pour ce qui est de la caravane, nous serions tellement heureux si le cyclisme était une sort d'îlot de prospérité dans lequel la crise économique qui fait suite à la pandémie n'existait pas. Lorsqu'il a fallu prendre des décisions pour la caravane, c'était à la mi-avril, au sommet de la pandémie, un certain nombre de marques ont dit non. Je pense qu'on aura environ 60% de la caravane, 100 véhicules sur 160, parce que cette crise économique est bien là et touche aussi le cyclisme".

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Jules DERENNE

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter Milan-San Remo le 8 août ?



















Publicité

Partenaires

Publicité