Tour de France - G. Thomas «ne voulait pas être un simple équipier»
Tour de France
Photo : @IneosGrenadiers

Tour de France - G. Thomas «ne voulait pas être un simple équipier»

Il était prévu sur le 107e Tour de France mais finalement le Gallois va disputer le Tour d'Italie en 2020. Un revirement de situation inattendu mais compréhensible avec la mauvaise forme de Geraint Thomas (Team Ineos) pour cette reprise de saison. Le natif de Cardiff est revenu sur la décision de ses dirigeants. Avec le recul, le coureur de 34 ans comprend ce choix surtout qu'il n'aurait pas voulu faire qu'un simple travail d'équipier pour Egan Bernal.

Vidéo - Geraint Thomas revient sur sa non-sélection

"Cela peut sembler négatif, mais je ne voulais pas aller au Tour de France en n'étant pas à 100% et simplement rouler pour l'équipe. Je sens que je suis à un âge où je veux vraiment tirer le meilleur parti de toutes les chances que je peux obtenir. J'avais l'impression que le Giro me convenait mieux cette année. Je sens toujours que je suis à un niveau où je peux encore jouer un bon général et donc je ne voulais pas participer au Tour dans un autre rôle", explique Geraint Thomas à Cyclingnews.

 

"Les trois chronos me conviennent"

Cette année, le lauréat du Tour de France 2018 va donc se concentrer sur le Tour d'Italie (du 3 au 25 octobre), une première depuis trois saisons. "Ce fut une déception de ne pas être à 100% pour le Tour, mais j'ai définitivement fait du bon travail maintenant. Je pense que les six semaines supplémentaires jusqu'au début du Giro vont m'aider pour retrouver une bonne forme. Je suis pleinement motivé pour le Giro parce que j'ai passé beaucoup de temps en Italie. Les trois contre-la-montre me conviennent aussi et j'ai vraiment hâte d'y être. Évidemment, le Tour d'Italie était un gros objectif en 2017, mais je suis tombé. J'ai toujours dit que je voulais revenir, et donc cette année est une occasion parfaite", déclare le Gallois.

 

"Il ne faut jamais oublier Nibali"

Une chose demeure sure : Geraint Thomas sera l'un des candidats à la victoire finale sur le 103e Giro même si le coureur de 34 ans se méfie de plusieurs coureurs. "Vincenzo a remporté les trois Grands Tours. C'est un cycliste incroyable, l'un des meilleurs de sa génération donc il pourrait définitivement gagner à nouveau. Il ne faut jamais l'oublier. Fuglsang a eu de très bons résultats cette année et l'année dernière, donc ce sera certainement un candidat pour le podium. Il y a aussi Simon Yates qui a été incroyable en 2018 et 2019, donc je pense qu'il y a beaucoup de gars qui seront compétitifs", conclut-il.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Voyez-vous Julian Alaphilippe remporter une Ardennaise en 2021 ? Et si oui, combien ?








Partenaires

Publicité
Publicité