Route - Van der Poel, son casse-tête... Route, VTT, Le Tour, Paris 2024

Par Louis BOUCHARDON le 22/09/2023 à 16:40. Mis à jour le 24/09/2023 à 09:01.
Photo : Sirotti

A moins d’un an des Jeux Olympiques de Paris 2024, le parcours de l’épreuve de VTT cross-country a été dévoilé. Sur le site de la colline D’Elancourt, le tracé pourrait bien correspondre à Mathieu Van der Poel, qui aura l'occasion de le découvrir dans quelques heures puisque l'épreuve test va se dérouler dimanche. Sélectionneur de l'équipe VTT des Pays-Bas, Gerben De Knegt a évoqué le cas de la star néerlandaise auprès de Wielerflits, et selon lui, Mathieu van der Poel va devoir faire des concessions s'il souhaite briller dans cette discipline l'été prochain, et notamment par rapport au Tour de France.

Vidéo - Quel sera le programme estival de Van der Poel en 2024 ?

 

"Doubler route et VTT sera un vrai défi”

"Mon programme idéal pour Mathieu, c'est une préparation sans le Tour, ou alors avec le Tour mais en le quittant dès le premier jour de repos", explique-t-il. Le petit-fils de Raymond Poulidor sera l'une des attractions des prochains Jeux olympiques, mais pour y décrocher une médaille d’or, le leader d’Alpecin Deceuninck va assurément devoir faire des choix, tant sur sa préparation qu'au niveau de son calendrier, la course sur route pouvant également être un très gros objectif au vu du parcours proposé.

"Le VTT nécessite une préparation spécifique. Si vous faites le Tour en entier, cela signifie aussi que vous ne touchez pas au VTT pendant trois semaines et que vous n'avez que huit jours pour aiguiser vos sensations sur ce vélo. Cela dépend de ce que Mathieu veut lui-même et aussi du circuit car soyons honnêtes, la course sur route à Paris lui convient très bien également. Doubler route et VTT sera un vrai défi”, conclut Gerben De Knegt, qui n'a forcément pas oublié les déconvenues subies en VTT par Mathieu van der Poel lors des Jeux olympiques de Tokyo en 2021 et les Championnats du monde de Glasgow en 2023, deux compétitions sur lesquelles il avait très rapidement abandonné sur chute.

 

Daniel Mangeas : "Mathieu van der Poel, le petit phénomène de Raymond Poulidor"

Si la victoire de Mathieu van der Poelsur la course en ligne lors des Super Championnats du monde, a fait plaisir à beaucoup de monde, le Néerlandais étant très apprécié dans le monde du cyclisme, le sacre du coureur de 28 ans a été particulièrement apprécié par notre chroniqueur Daniel Mangeas. Ami proche de Raymond Poulidor, le grand-père du nouveau porteur du maillot arc-en-ciel, la voix du vélo en France aujourd'hui, anciennement du Tour de France, a connu Mathieu van der Poel très jeune et a donc fatalement une affection particulière pour le plus Français des Néerlandais. Quelques heures après le triomphe du Batave à Glasgow, Daniel Mangeas était revenu, pour Cyclism'Actu, sur ce moment si particulier.

 

Comment Daniel Mangeas a vécu le premier sacre mondial sur la route de Mathieu van der Poel ?

J'ai beaucoup pensé à Raymond (Poulidor) et j'imaginais ce qu'il aurait pu dire s'il avait été devant son écran de télévision. Surtout que selon moi, c'est l'un des plus grands Championnats du monde que l'on ait vécus. Je le mets dans la lignée de Bernard Hinault à Sallanches. Les images de ce Championnat du monde - sa chute, son final, son attaque - resteront dans la mémoire collective, comme l'a été le titre mondial de Bernard Hinault. Les meilleurs étaient devant et Mathieu (van der Poel) a réussi à les mettre KO. Je pense que cela restera à jamais dans l'histoire du cyclisme. Il savait que son père (Adrie) avait fait deuxième d'un Championnat du monde (derrière Greg LeMond en 1983 à Altenrhein, ndlr), que son grand-père avait également fait deuxième (derrière Eddy Merckx en 1974 à Montréal, ndlr), et lui est champion du monde. C'est absolument génial.

 

On a senti beaucoup d'émotion chez Mathieu van der Poel après cette victoire.

Je ne sais pas s'il l'a dit ou s'il le dira, mais il a très certainement vécu l'émotion la plus forte de sa carrière. Un titre de champion du monde, c'est le maillot arc-en-ciel sur les épaules pendant un an, et cela rapporté aux performances de son père et de son grand-père, ainsi qu'à ce qu'il s'est passé l'année dernière (il avait été arrêté par la police australienne la nuit précédant la course en ligne des Mondiaux, ndlr), il y a eu une surabondance d'émotions sur la ligne d'arrivée. J'imagine le bonheur qui a été le sien. J'entends Raymond dire : "Ah mon petit phénomène". Il me disait toujours : "Tu verras Daniel, c'est un petit phénomène, un vrai phénomène, c'est mon phénomène". 

 

Cette dynastie 'Van der Poulidor', avec ces trois générations qui marquent l'histoire du cyclisme (Raymond Poulidor, Adrie van der Poel et Mathieu van der Poel), est exceptionnelle.

C'est incroyable. J'ai commenté la victoire de Raymond Poulidor à Saint-Lary (le dernier de ses sept succès sur le Tour de France, ndlr), j'ai commenté Adrie sur le Tour de France à Pau (victoire de lors la 16e étape du Tour 1988, ndlr), et il y a maintenant Mathieu. Raymond a cru en lui dès le départ. Lorsqu'il parlait de son petit-fils, il était très disert et avait décelé un talent exceptionnel chez lui. Sa carrière est en tout cas réussie. Ce garçon est capable de briller partout, ça s'appelle la grande classe. Et il y aura peut-être une quatrième génération lorsque Mathieu sera papa...

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

ROUTE

Magnus Sheffield prolonge avec INEOS Grenadiers jusqu'en 2026

ROUTE

La Suédoise Emma Johansson intègre le CA d'Uno-X Mobility Cycling

ROUTE

L'Ardèche a honoré Christian Prudhomme au Salon de l'agriculture

L'info en continu

15:28 Cyclism'Actu Pour un an et pour 9,99 euros, CyclismActu plus simple à lire 15:05 Infirmerie Fracture du sacrum pour Cecilie Uttrup Ludwig après sa chute 14:26 Carnet noir Un coureur espagnol décède à 18 ans suite à un accident 13:56 JO - Paris 2024 Le village olympique et paralympique inauguré ce jeudi 13:45 Cyclo-cross L'UCI veut protéger la Coupe du monde, des mesures annoncées 13:13 Route La Suédoise Emma Johansson intègre le CA d'Uno-X Mobility Cycling 12:40 Paris-Nice Les débuts de Remco Evenepoel sur une course par étapes en France 12:22 Strade Bianche Bastien Tronchon a hâte : "C'est la course de mes rêves" 11:44 Trophée Laigueglia Louis Barré : "Je suis un peu plus régulier qu'en 2023" 11:08 Strade Bianche Madouas, Grégoire... et Martinez pour la Groupama-FDJ 10:50 Piste Une championne olympique arrête sa carrière avec effet immédiat 10:27 Trophée Laigueglia Andrea Vendrame : "De bon augure pour les Strade Bianche" 10:00 Strade Bianche Yvon Ledanois : "Nous aurons deux coureurs protégés" 09:34 Trophée Laigueglia Bricaud : "Lenny Martinez... ce n'est pas mal à 20 ans !" 09:22 Sport business Voici le palmarès détaillé des 20e Trophées Sporsora 09:00 Trophée Laigueglia Lenny Martinez : "Ça rend les choses plus belles... " 08:48 Strade Bianche INEOS Grenadiers avec Tom Pidcock, mais sans Egan Bernal 08:15 Route Magnus Sheffield prolonge avec INEOS Grenadiers jusqu'en 2026 08:00 Média Thomas au soutien d'Alaphilippe : "Peut-être que Lefevere était ivre" 07:44 Infirmerie Entre 4 et 5 semaines d'absence pour Florian Sénéchal
fleche bas fleche haut
Publicité RM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUBpub Velo-Identity
Publicité AMS

Sondage

Est-ce que les Strade Bianche devraient être un Monument ?









Publicité
Publicité
-
-