Route - Bilan - Année moyenne pour Groupama-FDJ... du renouveau en 2024 ?

Par Julie CAPY le 27/12/2023 à 19:14. Mis à jour le 29/12/2023 à 21:10.
Route - Bilan - Année moyenne pour Groupama-FDJ... du renouveau en 2024 ?
Route - Bilan
Photos : Sirotti

Dans l'interview qu'il a accordé à Cyclism'Actu le 24 novembre dernier, Marc Madiot dressait son bilan de la saison 2023 pour son équipe, la Groupama-FDJ. "C'est plutôt une bonne saison [...]. L'équipe a été présente, constante, tout au long de la saison. [...] Le bilan n'est pas exceptionnel, mais on est dans la bonne moyenne. On est quand même 7e équipe mondiale, ce qui démontre qu'on a été constant et régulier sur tous les terrains", a argué le manager général de la formation française. Celle-ci a connu une saison mouvementée, entre les départs émouvants de certains de ses coureurs phares (Thibaut Pinot, Arnaud DémareMathieu Ladagnous, Bruno Armirail) et un nombre total de 19 victoires, notamment sur le Championnat de France sur route, le CIC-Mont Ventoux ou la Bretagne Classic. Mais avec un mercato parfois décrié par les supporters, et un Tour de France où l'équipe n'a pas su se distinguer face à des Pogacar et Vingegaard surpuissants, que retenir de l'année 2023 pour la Groupama-FDJ ? Bilan. 

Vidéo - Marc Madiot est revenu pour Cyclism'Actu sur la saison 2024

 

Thibaut Pinot : des adieux en grande pompe...

S'il y a bien un événément que le cyclisme français n'a pas pu manquer cette année, ce sont les derniers instants en compétition de Thibaut Pinot. Le Virage Pinot sur l'étape du Petit Ballon du Tour de France et la Curva Pinot lors du Tour de Lombardie, tous deux organisés par ses supporters, ont produit d'émouvantes images de cohésion entre le coureur et son public. De nature plutôt discrète, le Franc-Comtois n'a pas pu échapper à un important hommage médiatique tout au long de la saison. Côté résultats, le néo-retraité de 33 ans n'aura pas été qu'un simple observateur pour ses dernières compétitions, et s'est fait remarquer sur le Tour d'Italie, dont il a remporté le classement de la montagne, et sur lequel il sera passé tout près de la victoire lors des 13e et 18e étapes. De quoi bien clôturer 13 ans d'une carrière bien fournie. 

 

 

...Mais un départ houleux pour Arnaud Démare

Il y en a un autre pour qui les au revoir ne se sont pas aussi bien déroulés... Après des tensions avec David Gaudu révélées sur les réseaux sociaux en début d'année, le sprinteur français a appris au printemps sa non-sélection pour le Tour de France, et la fin de son aventure avec la Groupama-FDJ. "Marc m'a appelé et il m'a dit : 'Écoute Arnaud, je ne t'emmènerai pas au Tour'. Je suis en colère, écoeuré car j'ai travaillé pour, j'ai fait des concessions dès cet hiver [...]. C'était le deuxième coup dur, le deuxième parpaing. Car aux Boucles de la Mayenne, il m'annonce que c'est la fin avec la Groupama-FDJ. Pas avec ces mots mais je comprends que c'est fini. Il me dit : 'On ne peut pas te garder'. Et c'est fini. Je pensais qu'ils allaient me laisser le choix, que je comptais à leurs yeux", expliquait Arnaud Démare au mois de juin. Avant d'officialiser son transfert vers Arkéa-Samsic en milieu de saison, le Picard avait avoué ne pas être "en grande condition", avec seulement deux victoires : la 2e étape des Boucles de la Mayenne et la Brussels Classic. Le sprinteur français aura toutefois su redresser la barre dans la deuxième partie de saison, mais sous un autre maillot que celui de la Groupama-FDJ.

 

 

David Gaudu, déception ou coup du sort ?

La saison 2023 n'aura pas amené les résultats attendus pour le coureur de 27 ans. Après un début de saison pourtant réjouissant, avec une victoire au classement de la montagne sur le Tour des Alpes Maritimes et du Var et une 2e place au général de Paris-Nice, de multiples bâtons sont venus se coincer dans les roues de David Gaudu. Contraint à l'abandon sur les classiques de printemps car affaibli par des allergies, puis relégué au second plan sur le Critérium du Dauphiné et le Tour de France (dont il finit 9e) face à des cadors imbattables, le Petit prince de Bretagne a enchaîné les déboires avec une intoxication alimentaire, une chute et une infection au Covid au mois d'août. C'est affaibli que le Français a tenté de reprendre la compétition au mois de septembre, sur le Tour de Slovaquie, avant de finalement abandonner le Tour du Luxembourg dès la première étape. David Gaudu s'est toutefois montré de nouveau en forme à l'intersaison, accrochant une 2e place sur l'épreuve de trail ASICS SaintéLyon : de quoi envisager une année 2024 plus fructueuse ?

 

Valentin Madouas en chemin vers la cour des grands

Fin 2022, Valentin Madouas annonçait la couleur : "Cette année, l'envie de lever les bras sur un Monument est naturellement d'autant plus grande. Personnellement, j'espère être aussi performant qu'en 2022 et même passer un cap supplémentaire". Si son objectif de s'imposer sur un Monument n'a pas été réalisé cette saison, le Français de 27 ans a su se distinguer durant le reste de la saison. 2e des Strade Bianche et vainqueur de la Bretagne Classic à domicile, le Brestois a surtout conquis le titre de Champion de France sur route à Cassel, en juin. Un accomplissement - et un maillot distinctif - qui saura motiver Valentin Madouas, prolongé au sein de la Groupama-FDJ jusqu'en 2026, à compléter son palmarès avec un victoire sur un Grand Tour, et, si les étoiles s'alignent enfin pour lui, sur un Monument.  

 

 

La jeunesse aux commandes : Romain Grégoire, Lenny Martinez

La Groupama-FDJ affichait en 2023 un âge moyen parmi ses coureurs de 26 ans. Une statistique plus faible que pour d'autres équipes françaises, comme AG2R Citroën Team ou Team Arkéa Samsic. Loin de la pénaliser, la présence de jeunes éléments dans ses rangs a renforcé le palmarès 2023 de l'équipe de Marc Madiot et promet de belles performances à l'avenir. Lenny Martinez s'est fait remarquer sur la Vuelta, son premier Grand Tour, dont il a porté le maillot rouge de leader du général durant trois étapes. A seulement 20 ans, le jeune coureur compte déjà trois top 10 sur des étapes du Tour d'Espagne. Sur des épreuves françaises cette fois-ci, c'est Romain Grégoire, lui aussi tout droit venu de L'équipe Continentale Groupama-FDJ, qui a brillé par ses résultats : une étape et le classement général des 4 Jours de Dunkerque, ainsi que celui du Tour du Limousin après deux victoires d'étape. Le jeune Français monte petit à petit les échelons du calendrier international, ayant fini dans le top10 des Strade Bianche et 2e d'une étape de La Vuelta. De jeunes noms dont l'on devrait observer la montée en puissance dans les années à venir...

 

 

2024 : nouveau vélo, nouveau staff, nouvelle dynamique ?

La saison 2024 semble marquer le début d'une nouvelle ère pour la Groupama-FDJ. L'équipe française a arrêté son partenariat historique avec le fabriquant de cycles Lapierre, après 22 années de collaboration. C'est sur des machines de la marque Willier Triestina que rouleront à compter du 1er janvier prochain les coureurs de l'équipe française. Cette dernière a également annoncé sur ses réseaux sociaux le départ en retraite des Directeurs sportifs Yvon Madiot et Franck Pineau. En remplacement, Philippe Mauduit gèrera dès 2024 la Direction course de l'équipe, et Julien Pinot prendra la tête de la Direction entraînement. William Green rejoindra le staff Groupama-FDJ en tant que Directeur sportif, après avoir exercé en Nouvelle-Zélande, chez Bolton Equities Black Spoke.

Du côté des coureurs, il faut noter la perte de noms importants dans l'effectif de la formation : comme Thibaut Pinot, Mathieu Ladagnous a mis le point final à sa carrière cette année, après 17 ans disputés entièrement sous les couleurs de la Groupama-FDJ. Bruno Armirail, Miles Scotson, Jake Stewart, Michael Storer et Bram Welten ont quant à eux décidé d'emprunter de nouveaux chemins, s'engageant avec d'autres équipes pour l'année à venir. En revanche, sept coureurs ont été recrutés pour 2024. Marc Sarreau fera notamment son retour à la Groupama-FDJ, dont il a fait partie de 2014 à 2020, avant de passer trois ans au sein d'AG2R Citroën Team. C'est un mercato encore une fois majoritairement français que l'équipe a réalisé pour la saison à venir : Cyril Barthe, Rémy Rochas, Clément Russo, et Eddy Le Huitouze (en provenance de L'équipe Continentale Groupama-FDJ) feront partie de l'effectif dès janvier prochain, accompagnés du Norvégien Sven Erik Bystrom et du Britannique Matthew Walls. Certains se sont montrés déçus des recrues de la Groupama-FDJ : en l'absence de grands noms, la présence de coureurs expérimentés et de jeunes pépites issues du vivier Groupama-FDJ saura-t-elle compenser ce bilan 2023 "pas exceptionnel" ? L'avenir nous le dira. 

A LIRE AUSSI

ROUTE - BILAN

Le Team TotalEnergies, une année 2023 compliquée

ROUTE - BILAN

Cofidis, elle Lafay sur le Tour et retrouve du crédit

ROUTE - BILAN

Bahrain Victorious en 2023... Gino Mäder doit être fier

L'info en continu

13:51 Transfert Un grand ménage s'annonce dans l'équipe Red Bull - BORA-hansgrohe 13:29 Tour de France La 18e étape entre Gap et Barcelonnette, parcours et analyse 13:05 Tour de France Lance Armstrong met en garde Pogacar : "En faisant cela..." 12:46 Tour de France Van Wilder : "Je sais qu'Evenepoel est très fort, mais là..." 12:23 Tour de France Pierre Rolland : "Tadej Pogacar a un seul point faible..." 12:04 Tour de France Almeida : "La priorité, c'est Pogacar, je suis là pour ça" 11:33 Tour de France Simon Yates : "J'étais à court de jambes dans le final" 11:01 Tour de France Biniam Girmay : "J'ai dit à mon équipe de ne pas s'inquiéter" 10:46 Tour de France Enric Mas : "J'aime pouvoir courir comme un enfant" 10:28 Tour de France Romain Grégoire : "Il nous manque un petit cran..." 10:10 Tour de France Bernard Hinault défend Tadej Pogacar : "Qu'on arrête..." 10:05 Tour de France Powless : "La victoire de Carapaz ? C'est juste exceptionnel" 10:02 Tour de France Remco Evenepoel : "Je suis bien là où je suis mais..." 09:59 Tour de France Tadej Pogacar confirme l'utilisation de monoxyde de carbone 09:46 Tour de France Richard Carapaz : "Je représente toute l'Amérique du Sud" 09:26 Tour de France Geraint Thomas : "Encore la même chose sur ce Tour..." 09:18 Baloise Ladies Tour Lorena Wiebes survole le prologue à Hulst 09:09 Tour de France 1 an et 9,99 euros... et Cyclism'Actu sans pop up et sans pub 08:49 Tour de France Jonas Vingegaard : "Si cela devait être mon mauvais jour..." 08:39 Tour de France Vos vidéos du Tour à revoir avec Dailymotion Cyclism'Actu
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB

Sondage

Jonas Vingegaard qui renverse Tadej Pogacar en 3e semaine du Tour, vous y croyez...









Publicité
Publicité
-
-