Route - Bilan - Lotto fonce vers sa Dstny... et son retour en WorldTour ?

Par Martin LARUELLE le 06/11/2023 à 10:56. Mis à jour le 10/12/2023 à 09:00.
Route - Bilan - Lotto fonce vers sa Dstny... et son retour en WorldTour ?
Route - Bilan
Photo : Sirotti / LottoDSTNY

La saison 2023 de l'équipe Lotto - Dstny est une réussite. La nouvelle pépite de la formation belge, Arnaud De Lie, a répondu présent durant la délicate saison de la confirmation. L'équipe a également su sécuriser de gros points UCI qui seront cruciaux pour atteindre son objectif de réintégrer la division WorldTour en 2026. Ceci grâce non seulement à 21 victoires décrochées tout au long de la saison, mais aussi et surtout à un effectif extrêmement bien balancé. Là où De Lie avait porté l'équipe à bout de bras la saison dernière, la contribution des différents coureurs au total de points de l'équipe a été bien plus équilibrée cette saison. Et puis, cerise sur le gâteau, l'équipe est parvenue à réaliser tout cela avec un budget relativement limité et surtout en ne reniant pas sa philosophie de développer des jeunes coureurs, principalement belges. Les investissements des années précédentes ont payé et Florian Vermeersch, Maxim Van Gils ou encore Andreas Kron - tous moins de 25 ans - ont décroché d'excellents résultats cette saison. Le seul gros couac de ce grand cru 2023 restera sans doute la gestion du cas Caleb Ewan, qui après avoir fait les beaux jours de l'équipe durant de nombreuses années, sort par la petite porte après deux saisons en mode mineur. 

Vidéo - Arnaud De Lie, son 1er succès WorldTour à Québec

 

Un ouf de soulagement au classement UCI

L'année 2023 devait sonner le début de la rédemption pour l'équipe Lotto - Dstny. Après avoir loupé son objectif de conserver sa place au sein des 18 équipes WorldTour, l'équipe souhaitait commencer le nouveau cycle de 3 ans sur de bonnes bases, afin de réintégrer la division élite du cyclisme professionnel dès la saison 2026. Et l'on peut dire que ce fut un succès. Malgré un budget peu conséquent par rapport à d'autres formations, l'équipe belge termine à une très jolie 9e place au classement UCI des équipes, entre autres devant la BORA - hansgrohe ! Elle possède surtout près de 7.000 points d'avance sur l'équipe Arkéa - Samsic, qui pointe à la 19e place du classement UCI et serait donc reléguée en division ProTeam dans l'état actuel des choses. C'est une avance déjà conséquente qui devrait permettre à la formation Lotto - Dstny d'envisager l'avenir avec sérénité. Grâce à cette saison réussie, l'équipe termine également en tête du classement des équipes ProTeam et sera donc automatiquement invitée aux trois Grands Tours, sur les cinq Monuments ainsi que tous les autres événements WorldTour en 2024. 

 

Arnaud De Lie, la confirmation d'un énorme talent

La saison dernière, Arnaud De Lie avait explosé aux yeux du grand public. Neuf victoires lors de sa première saison professionnelle, c'est mieux que ce qu'avaient réalisé de grands champions comme Sagan, Pogacar ou Evenepoel. Mais on le sait, la saison de la confirmation est toujours plus délicate. Cependant, De Lie n'a pas fait que confirmer, il a encore placé la barre un peu plus haut. Il a atteint un total de 10 victoires, décroché son premier succès WorldTour au GP Québec devançant des coureurs chevronnés comme Michael Matthews (Jayco - AlUla), Matej Mohoric (Bahrain Victorious) ou encore le -futur - champion d'Europe Christophe Laporte (Jumbo - Visma). La prochaine étape dans son développement, c'est la découverte d'un Grand Tour, et peut-être même déjà la plus grande course du monde, le Tour de France. Rien ne semble pouloir freiner le jeune belge dans son ascension fulgurante. Et l'excellente nouvelle pour Lotto - Dstny, c'est qu'il a prolongé son contrat jusqu'à la fin de la saison 2026 et devrait continuer à contribuer au retour de l'équipe vers les sommets du cyclisme mondial. 

 

Des jeunes promesses aux dents longues

Il serait réducteur de résumer la belle saison de l'équipe Lotto - Dstny au seul Arnaud De Lie. Derrière cette figure de proue, d'autres coureurs ont réalisé une excellente saison. Parmi eux, Andreas Kron aura débloqué son compteur en Grand Tour lors du Tour d'Espagne, avec sa victoire lors de la 2e étape. Maxim Van Gils a lui terminé 2e de l'étape du Grand Colombier au Tour de France et a accumulé les places d'honneur avec entre autres une 7e place à l'Amstel Gold Race, une 8e sur la Flèche Wallonne et une 11e sur Liège - Bastogne - Liège.

De son côté, Florian Vermeersch s'était révélé aux yeux du grand public lors de l'édition dantesque de Paris - Roubaix en 2021, terminant à la 2e place pour sa première participation. Cette saison, il a confirmé qu'il était une valeur sûre de l'équipe avec de nombreux top 10 décrochés sur des classiques et semi-classiques, ainsi que de solides performances sur les courses d'une semaine avec une 2e place sur le Renewi Tour (Tour du Benelux) et une 5e place sur le Tour du Danemark. Il a également terminé la saison en boulet de canon avec une 2e place aux Championnats du Monde de Gravel et plusieurs podiums et top 10 dans les classiques de fin de saison. Lorsqu'on ajoute Alec Segaert, Lennert Van Eetvelt ou encore Sylvain Moniquet à cette liste, l'équipe Lotto - Dstny peut définitivement voir l'avenir en rose. 

 

Le gros couac Caleb Ewan

La saison de l'équipe Lotto - Dstny aurait été une réussite complète sans le divorce avec son (ancien) coureur vedette, l'Australien Caleb Ewan. Le sprinteur de poche a fait les beaux jours de la formation belge depuis son arrivée en 2019. Et cela a commencé sur les chapeaux de roue avec 4 étapes sur le Tour d'Italie et 5 sur la Grande Boucle. Mais depuis une grosse chute lors du Tour de France en 2021, la machine s'est enrayée et Ewan n'a plus jamais été aussi dominant. Combiné à l'émergence d'Arnaud De Lie, la situation de l'Australien au sein de l'équipe devenait compliquée. Les nuages s'amoncelaient petit à petit dans la relation entre le coureur et l'équipe, jusqu'à ce que l'orage éclate durant le Tour de France de cette année. Après son abandon sur la 13e étape, le manager de l'équipe, Stéphane Heulot, a vivement reproché à Ewan son manque d'implication et a fustigé son attitude qu'il a jugée non professionnelle. La relation était brisée et Ewan retournera au bercail en 2024. Il rejoindra la formation Jayco - AlUla avec laquelle il avait fait ses débuts dans le peloton professionnel il y a (déjà) une dizaine d'années. Dans l'espoir d'à nouveau truster les premières places. 

 

 

#ForTijl

Le bilan de la saison 2023 de l'équipe Lotto - Dstny serait malheureusement incomplet sans mentionner le décès de son jeune coureur Tijl De Decker. Le 25 août, De Decker décédait des suites d'un accident survenu deux jours auparavant lors d'une de ses séances d'entrainement. De quoi réveiller de très mauvais souvenirs pour la formation belge, qui avait connu un drame similaire avec le décès de Bjorg Lambrecht après une chute lors de la 3e étape du Tour de Pologne en 2019. Tijl De Decker n'avait que 22 ans, mais il avait déjà montré de belles choses en remportant notamment Paris - Roubaix Espoirs quelques mois avant son décès. Il avait également déjà décroché sa première victoire professionnelle avec une étape du Tour de Taïwan en début de saison. Lotto - Dstny a décidé d'honorer sa mémoire grâce au #ForTijl, qui a été utilisé sur tous les posts de l'équipe sur leurs réseaux sociaux en cette fin de saison. Les coureurs ont également porté un brassard noir lors du Tour d'Espagne. Après une saison 2023 à nouveau bien trop meurtrière pour les cyclistes, il nous reste à espérer que 2024 ne nous apporte plus de si tristes nouvelles. 

 

Un avenir sous les meilleurs auspices

Après une grosse déception à la fin de la saison dernière, qui s'est clôturée avec une relégation dans l'antichambre de la division WorldTour, l'équipe Lotto - Dstny a su rebondir de la meilleure des manières en sécurisant une place parmi le top 10 des équipes UCI cette saison. Si la tendance se poursuit lors des 2 prochaines saisons, l'équipe n'aura aucun mal à réintégrer le WorldTour. De plus, avec une pépite comme Arnaud De Lie, l'équipe peut viser des victoires lors des plus grandes courses, et pourquoi pas une grande classique flandrienne dès la saison prochaine ? Le jeune belge fera également ses débuts sur un Grand Tour et y décrochera plus que probablement des victoires d'étapes, si pas en 2024, durant les saisons qui suivent. L'équipe dispose également d'un bel équilibre entre les coureurs expérimentés et constants, comme Victor Campenaerts ou Jasper De Buyst, des jeunes qui accumulent les résultats comme Van Gils, Vermeersch et Kron, et des promesses comme Alec Segaert et Lennert Van Eetvelt. L'équipe Lotto - Dstny continuera donc de répondre présente en 2024 et restera sans doute fidèle à sa philosophie d'animatrice de courses, à l'image de Victor Campenaerts, toujours à l'offensive et élu Super Combatif du Tour 2023, ou d'un Thomas De Gendt, qui endosse désormais le rôle d'un capitaine de route au sein de l'équipe. Avec tous ces ingrédients réunis, Lotto - Dstny devrait même pouvoir passer un nouveau cap en 2024, grâce à une vision à long-terme qui a déjà commencé à porter ses fruits. 

A LIRE AUSSI

ROUTE - BILAN

Le Team TotalEnergies, une année 2023 compliquée

ROUTE - BILAN

Cofidis, elle Lafay sur le Tour et retrouve du crédit

ROUTE - BILAN

Année moyenne pour Groupama-FDJ... du renouveau en 2024 ?

L'info en continu

18:21 Tour de France Tadej Pogacar : "Parfois, je ne sais pas pourquoi j'attaque" 18:04 Tour de France Romain Grégoire : "J'ai tout donné, donc aucun regret" 17:50 Tour de France Richard Carapaz : "C'est une merveilleuse victoire" 17:32 Tour de France Marc Fayet : "À quand ce jour sans... pour Tadej Pogacar ?" 16:53 Tour de France Richard Carapaz la 17e étape... Vingegaard ne rassure pas 16:32 Tour du Val d'Aoste Ilkhan Dostiyev remporte une 1ère étape... de 40 km 16:04 Tour de France Pourquoi Magnus Cort Nielsen porte une moustache... bleue ? 15:56 Transfert Le Mercato 2024-2025... toutes les infos et les rumeurs 15:31 Transfert Red Bull-BORA-hansgrohe devrait perdre de nombreux coureurs 14:53 Tour de France Deux sprinteurs abandonnent lors de la 17e étape du Tour 14:21 Tour de France L'équipe Astana Qazaqstan perd un quatrième coureur 14:10 Tour de France Une taupe chez UAE Team Emirates ? Mais qui est "Mou" ? 13:56 Critérium Le calendrier complet des 13 Critériums d'après Tour de France 13:33 Route Le DS d'une équipe féminine provisoirement suspendu trois mois 13:15 Tour de France Jonas Vingegaard : "Le maillot à pois ? Je préfère le Jaune" 13:05 Tour de France 1 an et 9,99 euros... Cyclism'Actu sans pop up et sans pub 13:03 Tour de France La 17e étape... enfin pour une échappée ? Parcours et profil 12:34 Tour de France Deux coureurs annoncés non-partants avant la 17e étape 12:30 Tour de France Evenepoel : "Si on pouvait arrêter le Tour maintenant..." 12:25 Tour de France P. Roodhooft : "Girmay ? On ne peut pas se réjouir mais..."
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB

Sondage

Jonas Vingegaard qui renverse Tadej Pogacar en 3e semaine du Tour, vous y croyez...









Publicité
Publicité
-
-