Paris-Roubaix - Mathew Hayman surprend Tom Boonen
Paris-Roubaix
Photo : Sirotti

Paris-Roubaix - Mathew Hayman surprend Tom Boonen

Publié le par Cyprien BRICOUT

 

Vidéo - Hayman prive Boonen d'un record légendaire

Une semaine après le Tour des Flandres, le 114e Paris-Roubaix s'annonçait comme une nouvelle bataille entre Peter Sagan (Tinkoff) et Fabian Cancellara (Trek-Segafredo). Toutefois, les outsiders étaient nombreux ce dimanche matin au départ de Compiègne, et sur une course souvent imprévisible, beaucoup avaient pour ambition de succéder à John Degenkolb

 

Rapidité et nervosité 

La course est partie sur un gros rythme puisque plus de 45 kilomètres ont été couverts dans la première heure. De nombreux coureurs voulaient faire la course à l'avant cette année, et suite à plusieurs tentatives, la bonne échappée s'est finalement détâchée après 75 kilomètres de course. Ce groupe est initialement composé de 16 coureurs : Sylvain Chavanel (Direct Energie), Mathew Hayman, Magnus Cort Nielsen (Orica-GreenEDGE), Jelle Wallays (Lotto Soudal), Johan Le Bon (FDJ), Marko Kump (Lampre-Merida), Yannick Martinez (Delko-Marseille Provence KTM), Tim Declercq (Topsport Vlaanderen-Baloise), Salvatore Puccio (Team Sky), Reinardt Janse van Reensburg (Dimension Data), Frederik Backaert (Wanty-Groupe Gobert), Maxime Daniel (AG2R La Mondiale), Michael Morkov (Katusha), Borut Bozic (Cofidis) et Imanol Erviti (Movistar). 

Dès le premier secteur pavé, de Troisvilles à Inchy, l'écrémage du peloton débute sous l'impulsion des coureurs du Team Sky. Devant, Morkov est victime d'une crevaison et se voit reprendre par le peloton. L'écart stagne autour de la minute avant de finalement grandir progressivement. Dans le secteur de Saint-Python, c'est Martinez, déjà en difficulté, qui doit lâcher ses compagnons d'échappée sur saut de chaîne. Dans la 5e section pavée, Wallays est le 3e à devoir se relever, après avoir crevé lui aussi. Le groupe de tête n'est plus alors composé que de 13 coureurs. La première chute importante survient à mi-course, en queue de peloton. Federicco Zurlo (Lampre-Merida) et Oscar Gatto (Tinkoff), coéquipier de Sagan, restent au sol et sont contraints à l'abandon. Niki Terpstra (Etixx-Quick Step) et Lieuwe Westra (Astana), distancés par cet incident, reviennent dans le peloton quelques kilomètres plus loin. Yaroslav Popovych (Trek-Segafredo), qui courait ce dimanche la dernière course de sa carrière, rejoint ensuite les hommes de tête.

 

Sagan et Cancellara piégés

Suite à une chute à 116 kilomètres de Roubaix, fatale à Alexander Porsev (Katusha), les deux grands favoris Fabian Cancellara et Peter Sagan sont distancés, tout comme Alexander Kristoff (Katusha) et Jürgen Roelandts (Lotto Soudal). L'équipe Etixx-Quick Step de Tom Boonen en profite pour rouler fort en tête de peloton, grâce notamment à Tony Martin, et distance ce groupe de retardés qui se retrouve à près d'une minute. Dans le secteur d'Haveluy, Martin accélère de nouveau et n'est suivi que par Tom Boonen, Edvald Boasson Hagen (Dimension Data), Luke Durbridge (Orica-GreenEDGE), Robert Wagner (LottoNL-Jumbo) et Ian Stannard (Team Sky). À la sortie de ce secteur, le groupe des favoris est relégué à une minute et trente secondes.

Dans la Trouée d'Arenberg, les deux groupes se livrent bataille par champions interposés : Boonen roule en tête de son groupe alors que Cancellara prend les choses en main derrière. Seule une poignée de coureurs sont capables de suivre le Suisse. Intercalé entre ces deux groupes, une quinzaine de coureurs dont Sep Vanmarcke (LottoNL-Jumbo), reviennent sur le groupe de Boonen à 83 kilomètres du but. Dans le groupe des favoris, Alexander Kristoff est victime d'une crevaison et perd encore du temps. Dans la foulée, Mathew Hayman attaque en tête de course, avant d'être repris quelques kilomètres plus loin. Toutefois, son accélération aura été fatale à Johan le Bon, Borut Bozic et Marko Kump. À 68 kilomètres, alors qu'il s'est rapproché à environ 30 secondes de Boonen et de l'armada LottoNL-Jumbo, Cancellara demande à Popovych, toujours parmi les échappés, de se relever pour venir l'aider derrière. Les fuyards ne sont alors plus que 9 à tenter de résister au retour des suiveurs.

 

Cancellara chute lourdement

La jonction entre les échappés et le groupe Boonen s'opère à 63 kilomètres de l'arrivée. Ce nouveau groupe d'environ 25 éléments met un peu de temps à s'organiser. Dans le secteur d'Orchies, Sagan et Cancellara partent seuls. Ils seront rattrapés un peu plus loin par quelques coureurs dont Niki Terpstra. Le groupe de tête est lui réduit à 14 coureurs seulement suite à une nouvelle accélération de Tom Boonen sur les pavés. À 53 kilomètres du but, une chute impressionnante piège Gianni Moscon et Luke Rowe (Team Sky) en tête de course. L'équipe britannique, qui dominait jusqu'ici la course, se retrouve en difficulté, avec une nouvelle chute de Salvatore Puccio quelques minutes plus tard. Rowe parvient tout de même à réintégrer le groupe de tête, où il retrouve Stannard, contrairement à ses deux coéquipiers italiens. 

Étrangement, cela ne permet pas au groupe des favoris de se rapprocher du groupe de tête. Au contraire, l'écart remonte à près de 50 secondes, sous l'impulsion de Sep Vanmarcke, qui accélère sur les pavés de Mons-en-Pévèle, en compagnie de Ian Stannard. Dans le deuxième groupe, Cancellara provoque une grosse chute, qui envoie une dizaine de coureurs au sol dont Niki Terpstra. Seuls quatre coureurs dont Sagan constituent alors le groupe de poursuite. Spartacus aura perdu deux minutes dans cette chute. Devant, les deux fuyards ont été repris et un groupe de 7 coureurs évolue alors en tête : Boonen, Hayman, Vanmarcke, Stannard, Erviti, Saramotins et Boasson Hagen

 

Un final indécis

Ces coureurs sont rejoints au prix d'un gros effort par Luke Rowe, Heinrich Haussler (IAM Cycling) et Marcel Sieberg (Lotto Soudal). Sagan bloque et ne parvient pas à revenir à moins d'une minute de ce groupe. Les 10 hommes sont certainement partis pour jouer la gagne. Quelques timides tentatives d'attaque surviennent en tête, mais les dix restent groupés. À 30 kilomètres du Vélodrome, le groupe de Sagan passe enfin sous la minute de retard. Devant, Saramotins est le premier à lâcher, à l'entrée du secteur de Camphin-en-Pévèle. Sur les pavés, Rowe, Erviti, Haussler et Sieberg sont également distancés. Stannard, Boonen, Hayman, Vanmarcke et Boasson Hagen sont alors partis pour aller au bout. 

Au niveau du mythique Carrefour de l'Arbre, Vanmarcke passe la cinquième et crée un petit écart avec les autres. Hayman est obligé de lâcher l'affaire avant de revenir dans un second temps sur le trio de poursuivants. Le Belge est finalement repris à moins de 12 kilomètres du but. Cinq hommes sont alors en lice pour se disputer une victoire de prestige. Stannard tente sa chance à 6 kilomètres de Roubaix, en vain. Les cinq de tête se mettent alors à beaucoup s'observer. 2 kilomètres plus tard, c'est Hayman qui en met une petite, sans véritablement y croire. Boonen place une accélération, contrée par Stannard. Le Belge de l'équipe Etixx-Quick Step attaque une nouvelle fois dans les rues de Roubaix.

Il est rattrapé et contré par Hayman dans un premier temps, avant qu'ils ne se rejoignent pour finir en duo. Derrière eux, Vanmarcke sort en contre et revient sur le vélodrome. Le trio laisse les deux poursuivants revenir dans le dernier tour. Au sprint, c'est Mathew Hayman, échappé depuis près de 200 kilomètres, qui s'impose devant Tom Boonen et Ian Stannard.

Paris-Roubaix - Classement général

1AUSMathew HAYMANTeam BikeExchange-Jayco5h51'53''
2BELTom BOONENQuick-Step Alpha Vinylm.t.
3GBRIan STANNARDINEOS Grenadiersm.t.
4BELSep VANMARCKEJumbo-Vismam.t.
5NOREdvald BOASSON HAGENTeam Dimension Data for Qhubeka+ 3"
6AUSHeinrich HAUSSLERIAM Cycling+ 1'00"
7ALLMarcel SIEBERGLotto Soudalm.t.
8LETAleksejs SARAMOTINSIAM Cyclingm.t.
9ESPImanol ERVITIMovistar+ 1'07"
10FRAAdrien PETITTeam TotalEnergies+ 2'20"
11SLKPeter SAGANTinkoffm.t.
12BELMaarten WYNANTSJumbo-Vismam.t.
13BELOliver NAESENIAM Cyclingm.t.
14GBRLuke ROWEINEOS Grenadiersm.t.
15NEDRamon SINKELDAMAlpecin-Fenixm.t.
16NEDDylan VAN BAARLEEF Education-EasyPostm.t.
17BELBert DE BACKERAlpecin-Fenixm.t.
18AUSLuke DURBRIDGETeam BikeExchange-Jayco+ 4'40"
19ALLMarcus BURGHARDTBMC Racing Team+ 5'48"
20FRAChristophe LAPORTECofidis+ 6'18"
21BELGijs VAN HOECKESport Vlaanderen-Baloisem.t.
22BELFrederik BACKAERTIntermarche-Wanty-Gobert Materiauxm.t.
23NEDKoen DE KORTAlpecin-Fenixm.t.
24AUSZachary DEMPSTERBORA-hansgrohem.t.
25BELTom VAN ASBROECKJumbo-Vismam.t.
26FRAFlorian SENECHALCofidism.t.
27NEDMaarten TJALLINGIIJumbo-Visma+ 6'28"
28FRAMaxime DANIELAG2R Citroen+ 7'12"
29ALLNikias ARNDTAlpecin-Fenixm.t.
30GBRMark CAVENDISHTeam Dimension Data for Qhubekam.t.
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 
logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


L'info en continu

26/05 Alpes Isère Tour Jauregui : "Je me savais en très bonne condition" 26/05 Tour de Norvège La 4e étape, les purs sprinteurs enfin en action ? 26/05 Boucles de la Mayenne La 2e étape, les puncheurs attendus aux Avaloirs 26/05 Tour d'Italie Juan Pedro Lopez perd 3 minutes : "Je dois l'accepter" 26/05 Tour d'Italie Edoardo Affini, 2e : "Je ne suis pas vraiment explosif" 26/05 Tour d'Italie La 19e étape, l'acte 1 de la trilogie finale du Giro ! 26/05 Circuit de Wallonie Andrea Pasqualon : "La course parfaite pour moi !" 26/05 Tour d'Italie Richard Carapaz : "J'ai surveillé Landa et Hindley..." 26/05 Tour d'Italie Fernando Gaviria : "Une lutte pour contrôler le peloton" 26/05 Boucles de la Mayenne Jason Tesson : "J'ai fait jouer ma giclette" 26/05 Tour du Pays de Vaud Le prologue pour le champion belge Duarte Marivoet 26/05 Tour de la Mirabelle Corentin Ermenault sort vainqueur du prologue 26/05 Tour de Norvège Remco Evenepoel : "Les autres étaient dans le dur" 26/05 Tour d'Italie Vendrame a pu saluer ses proches : "Ça fait plaisir" 26/05 Tour d'Estonie Marceli Boguslawski mate Edmondson sur le prologue 26/05 Tour d'Italie Positif au Covid, Joao Almeida a dû quitter le 105e Giro 26/05 Tour Poitou-Charentes Le 36e TPC... le tracé et les équipes en lice 26/05 Tour d'Italie Dries De Bondt : "J'ai lancé au bon moment" 26/05 Jeu Tous vos pronostics du 105e Giro et des courses du WorldTour 26/05 Tour de Norvège Evenepoel enlève la 3e étape, Johannessen craque
fleche bas fleche haut
100€ OFFERT AVEC logo Unibet
Tour d'Italie 2022
Carapaz RichardHindley Jai
1.52.6
Landa, MikelNibali Vincenzo
1081
Bilbao PelloBuchmann Emmanuel
121201
Clôture des paris le 29/05 à 14:00

Partenaires

pub Deporvillage Mai 2022
Publicité
Publicité

Sondage

Qui va remporter le Tour d'Italie dimanche ?








Publicité
-
-