Mondiaux - Guimard : «Je ne vois ni Van Aert ni Alaphilippe gagner... »
Mondiaux
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Mondiaux - Guimard : «Je ne vois ni Van Aert ni Alaphilippe gagner... »

Cyrille Guimard est de retour sur Cyclism'Actu pour une nouvelle chronique à l'occasion des championnats du monde sur route, une course qu'il connaît particulièrement bien vu qu'il a été sélectionneur de l'équipe de France. Le Druide est d'abord revenu sur la sélection de Thomas Voeckler avant d'évoquer la course en ligne hommes et ses favoris et ses favoris, dont Wout Van Aert, Mathieu van der Poel et bien sûr Julian Alaphilippe, le tenant du titre.

Vidéo - La chronique de Cyrille Guimard avant les mondiaux

 

Cyrille, l'équipe de France a dévoilé ce mardi sa sélection définitive pour la course en ligne des mondiaux. La présence d'Arnaud Démare est-elle une surprise?

À partir du moment où il faisait partie de la présélection, j'ai envie de dire pourquoi pas. La France a la chance d'avoir droit à un coureur supplémentaire suite au titre de Julian, donc de mettre un sprinteur dans l'équipe par rapport au parcours proposé... Arnaud n'est pas maladroit sur ce type de parcours, il sort du Tour d'Espagne où il a bien roulé pendant trois semaines, donc ça ne mange pas de pain d'utiliser cette place supplémentaire pour le prendre. Il peut aussi rouler si c'est nécessaire, et en cas de sprint il pourrait jouer sa carte. Donc je ne trouve pas sa sélection anormale.

 

Le sélectionneur Thomas Voeckler voulait d'abord prendre Olivier Le Gac avant de finalement opter pour Démare. La France ne manquera-t-elle pas d'équipiers capables de rouler longtemps end ébut de course et de sacrifier leurs chances ?

La France ne manquera pas d'équipiers parce que c'est l'équipe de Belgique dans son ensemble qui sera l'équipière. Ils ont dans leurs rangs deux coureurs qui seront difficiles à battre à la pédale, mais ça va aussi imposer à la Belgique d'avoir un contrôle très important sur le déroulement de la course. Pendant ce temps-là, la France n'aura pas à assurer le contrôle de la course, même si elle a le vainqueur sortant. Ensuite, il faudra se débarrasser de Van Aert dans le final, et peut-être qu'il n'aura plus suffisamment d'équipiers pour l'aider, un peu à l'image de ce qu'il s'est passé l'an passé.

 

L'an passé, Julian Alaphilippe était clairement le leader unique de l'équipe de France. Est-ce que ce sera le cas cette année ?

La stratégie de course a une certaine teneur avant le départ, mais pendant la course il faut avoir l'intelligence de s'adapter aux circonstances. Alaphilippe va catalyser l'attention, mais des coureurs comme Cosnefroy peuvent jouer un rôle important, Laporte et Sénéchal également. C'est quand même mieux d'avoir deux ou trois coureurs derrière Alaphilippe qui peuvent jouer un rôle important dans le final, non plus en tant qu'équipier mais peut-être en tant que "destabilisateur" pour mettre en difficulté certains leaders qui n'auraient plus d'équipiers. C'est envisageable de voir Cosnefroy ou Sénéchal attaquer à 6-7 kilomètres de l'arrivée. Plutôt que leader, je préfère dire que Julian est le fil conducteur, c'est lui qui va donner le la durant toute la course. Ça veut dire aussi qu'il peut inverser les choses. L'important c'est de gagner, peu importe le numéro du dossard. Julian est rassembleur, il donne l'ambiance et personne ne conteste ses qualités, donc on ne peut avoir qu'une équipe qui fonctionne. Elle ne peut pas ne pas fonctionner.

 

Pour vous, Wout Van Aert est-il l'homme à battre sur ces mondiaux ?

Oui, c'est le favori, c'est l'homme à battre, et c'est très bien comme ça ! C'est un statut lourd à porter. Mais le cyclisme, ce n'est pas du foot, ce n'est pas de la boxe. Au départ, il y a au moins dix nations qui peuvent gagner, donc on ne peut pas avoir une stratégie par rapport à un seul adversaire. Il faut établir sa stratégie par rapport à un peloton entier, où tout évolue à chaque instant. En plus, il peut y avoir des crevaisons, des chutes qui redistribuent les cartes. Il faut surtout que les coureurs soient intelligents en course.

 

Pour conclure, si vous deviez donner un pronostic...

C'est très difficile à dire. Honnêtement, je vois difficilement Julian Alaphilippe et Wout Van Aert l'emporter, vu l'atmosphère qu'il y a avant ces championnats du monde. On polarise trop autour de ces deux personnages, et ça marche rarement. Van der Poel manque un peu de compétition, mais il a les qualités pour gagner. Tout est possible sur les championnats du monde. Un Kasper Asgreen c'est pas mal non plus, le Danemark en général marche très bien. Rien ne nous dit que Pogacar ne sera pas dans l'allure. Et il y a Sagan, il sort du Tour de Slovaquie qu'il a gagné, c'est un coureur de championnat et s'il retrouve l'envie... Il ne faut jamais condamner ce genre de coureurs.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

27/10 Route Sir Wiggins sur sa carrière : "Je n'appréciais pas la notoriété" 27/10 Le Mag Cyclism'Actu Stéphane Rossetto : "J'ai eu beaucoup de malchance" 27/10 Route Le Giro et La Vuelta, au programme de Joao Almeida en 2022 ? 27/10 Route Jasper De Plus va arrêter sa carrière professionnelle, à 24 ans 27/10 Cyclo Le GT 20 en Corse, la grande traversée de la Corse en vélo ! 27/10 Média Sur Cyclism'Actu TV, toutes vos vidéos vélo sont à retrouver ! 27/10 Route Alejandro Valverde : "2022, ça sera à 100% ma dernière année !" 27/10 Route Morten Nortoft va poursuivre l'aventure avec la Riwal Cycling 27/10 Route B&B Hotels p/b KTM prolonge quatre coureurs, dont Cyril Barthe 27/10 Route La Movistar Team accueille Ibarguren et Piepoli dans son staff 27/10 Cyclo-cross Wout Van Aert : "J'ai des décisions importantes à prendre" 27/10 Route Tadej Pogacar a reçu le Golden Visa des Emirats Arabes Unis 27/10 Route Wout Van Aert sacré pour la troisième fois Flandrien de l'année 27/10 Média Rejoignez la rédaction Cyclism'Actu dès ce mois de novembre ! 27/10 Route Bouhanni, Matthews, Coquard... ceux qui n'ont pas gagné en 2021 ! 27/10 Infirmerie Gianni Moscon ne subira finalement pas d'opération au coeur 27/10 Route Davide Rebellin : "On ne sait pas si je vais pouvoir revenir..." 27/10 Route Froome : "Gagner un 5e Tour de France demeure mon objectif" 27/10 Tour de la Guadeloupe Tzortzakis récidive, Bennett toujours leader 27/10 Route Oscar Riesebeek se remet doucement de sa fracture du bassin
Publicité

Sondage

Le parcours du Tour de France 2022, il est parfait pour qui ?



















Partenaires

Publicité
Publicité