JO - Paris 2024 - Cosnefroy : «Je ne sais pas ce que je pouvais faire de plus»

Par Arthur DE SMEDT le 08/07/2024 à 19:05. Mis à jour le 09/07/2024 à 22:00.
JO - Paris 2024 - Cosnefroy : «Je ne sais pas ce que je pouvais faire de plus»
JO - Paris 2024
Photo : @Cyclism'Actu / CyclismActu.net

C'est évidemment LE grand absent de la liste de Thomas Voeckler pour les épreuves sur route des Jeux olympiques de Paris 2024. Le sélectionneur de l'équipe de France a en effet levé le voile sur son quatuor ce lundi lors d'une conférence de presse organisée à Orléans, où le Tour de France 2024 fait relache. Les heureux élus se nomment Julian Alaphilippe (Soudal Quick-Step), Christophe Laporte (Team Visma | Lease a Bike), Valentin Madouas (Groupama-FDJ) et Kévin Vauquelin (Arkéa-B&B Hotels)... et donc pas de Benoît Cosnefroy (Decathlon AG2R La Mondiale Team) ! Une surprise de taille vu la saison exceptionnelle du Normand (7 succès au compteur), dont on pensait qu'il avait fait l'impasse sur le Tour afin d'effectuer la meilleure préparation possible pour cette course olympique à laquelle il semblait être certain de participer...

Vidéo - La conférence de presse de Cosnefroy sur sa non-sélection

 

"Je n'ai sincèrement rien à me reprocher. Je ne sais pas ce que je pouvais faire de plus"

"Accepter et regarder devant. Soyez forts", a réagi juste après l'annonce Benoît Cosnefroy sur son compte X, preuve de sa déception légitime vis-à-vis de la décision de Thomas Voeckler. Sans forcément rentrer dans la polémique, le puncheur de 28 ans est revenu plus en détail en conférence de presse sur ce choix qui a dû mal à passer mais qu'il respecte. "Bien sûr que je suis énormément déçu. Je l'ai appris il y a une semaine, donc la déception est un peu avalée, mais ça reste une immense déception de ne pas être dans cette sélection. Je m'étais préparé mentalement et physiquement pour ce rendez-vous. Evidemment que j'en ai rêvé, c'était un objectif. La déception est à la hauteur de l'évènement".

Comment le sélectionneur lui a-t-il présenté les choses et justifié son absence ? "J'ai eu Thomas au téléphone quand il me l'a annoncé, il avait ses arguments. Il pense que la course n'était pas forcément faite pour moi. Mais c'est à lui d'y répondre et d'expliquer ses raisons. Je lui fait entièrement confiance, il a montré par le passé qu'il prenait de bonnes décisions et avait de bonnes stratégies. Son palmarès à la tête de l'équipe de France en est la preuve. C'est sa décision, c'est à lui qu'il faut poser ces questions. Mais il y a beaucoup de qualité au sein de l'équipe, chacun mérite sa sélection. En aucun cas je ne polémiquerai là-dessus. Il n'y a rien à redire. Sur un plan personnel, au vu de ma saison, je n'ai sincèrement rien à me reprocher. Je ne sais pas ce que je pouvais faire de plus".

 

"De belles courses à aller chercher avec les classiques de fin de saison"

Pour rebondir et oublier cette échec, Benoît Cosnefroy ne va "pas changer ses plans et son programme". Celui qui n'a plus couru depuis sa 7e place aux Championnats de France le 23 juin dernier va reprendre le rythme de la compétition sur le Tour de Wallonie (22-26 juillet), qui était sensée être sa course préparatoire pour les Jeux olympiques. Si le Tour de Pologne pourrait également être intégré à son calendrier, l'objectif reste bien évidemment "les classiques de fin de saison", avec la Bretagne Classic et les GP de Québec et de Montréal. "Il y a de belles courses à aller chercher, je vais essayer de poursuivre cette belle dynamique", a-t-il conclu.

A LIRE AUSSI

JO - PARIS 2024

L'Irlande avec Ben Healy et Ryan Mullen aux Jeux

JO - PARIS 2024

Julian Alaphilippe au Czech Tour pour préparer Paris 2024

JO - PARIS 2024

Ellen Van Dijk sera prête pour les Jeux olympiques

L'info en continu

01:08 Tour de France Pour un an, 9,99 euros, Cyclism'Actu sans pub et sans pop up 00:51 Tour de France Adrie van der Poel : "Mathieu à Paris 2024, je suis confiant" 00:49 Tour de France Sandy Dujardin : "J'espère revenir sur le Tour sans fracture" 00:38 Tour de France Patrick McQuaid : "Le vélo, l'un des sports les plus propres" 00:20 Tour de France La collection Sports d'Époque spéciale cyclisme, c'est ici 00:03 Tour de France Philippe Gilbert : "ASO s'il vous plait... pour Evenepoel !" 21/07 Tour de France Les vidéos du Tour à voir et revoir via Youtube Cyclism'Actu 21/07 Tour de France Julien Jurdie : "Des doutes ? Je fais confiance à Pogacar" 21/07 Tour de France Tom Steels : "Evenepoel est fait pour le Tour, il l'a montré" 21/07 Tour de France Gianetti : "Le doublé Giro-Tour... Pogacar est un phénomène" 21/07 Tour de France Tadej Pogacar : "La plus belle époque de l'histoire du vélo" 21/07 Tour de France Biniam Girmay : "L'impression de planer, c'est merveilleux" 21/07 Tour de France Richard Carapaz : "Très fier de pouvoir ramener ce maillot" 21/07 Tour de France Matxin Fernandez : "Tadej Pogacar, il bat tous les records" 21/07 Tour de France Emmanuel Hubert : "Gagner sur le Tour, ça classe une équipe" 21/07 Tour de France Jonas Vingegaard : "Tadej Pogacar était toujours meilleur..." 21/07 Tour de France Tiesj Benoot : "C'est incroyable ce qu'a fait Vingegaard" 21/07 Tour du Val d'Aoste Pablo Torres la 5e étape, Jarno Widar fait le doublé 21/07 Tour de France Remco Evenepoel : "Il y a un gros écart avec Pogacar mais..." 21/07 Tour de France Vincent Lavenu : "Les objectifs n'ont pas été atteints"
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB

Sondage

Lorsqu'il évolue à ce niveau, Tadej Pogacar est-il imbattable sur un Tour de France ?







Publicité
Publicité
-
-