ITW - Warren Barguil : «La direction sportive devra faire des choix...»
ITW
Photo : @Arkea_Samsic

ITW - Warren Barguil : «La direction sportive devra faire des choix...»

La saison 2021 de Warren Barguil s'est achevée le 15 septembre dernier sur une deuxième place sur le Grand Prix de Wallonie, battu logiquement au sprint par son compatriote Christophe Laporte (Cofidis). La malchance a ensuite frappé le Breton, victime d'une fracture du bassin suite à une lourde chute subie à l'entraînement. Plein de ressources, le coureur de la Team Arkéa-Samsic s'est remis de cette blessure plus rapidement que prévu, ce qui lui permet d'être actuellement en Espagne avec ses coéquipiers à l'occasion du premier stage de la Team Arkéa-Samsic en vue de 2022. C'est donc d'Altea, dans la province d'Alicante, que Warren Barguil a donné de ses nouvelles à Cyclism'Actu.

Vidéo - Warren Barguil s'exprime au micro de Cyclism'Actu

 

"Globalement, ça a été une saison correcte, j'étais loin d'être à la rue"

"Ce premier stage se passe très bien. Je suis content d'être ici avec les collègues car ce n'était pas forcément prévu au programme après ma chute de fin septembre. Enchaîner les kilomètres sous le soleil, c'est toujours bien. Je suis à peu près au même niveau que les années précédentes, un petit peu moins peut-être car je suis quand même resté cinq semaines sans pouvoir marcher", confie celui qui prévoit de faire son retour à la compétition à la mi-février si tout continue à aller dans le bon sens.

Auteur d'une dernière saison faite de hauts et de bas, le vainqueur du Tour du Limousin - Périgord - Nouvelle-Aquitaine retire certaines satisfactions de 2021. "C'est une bonne saison. Sur les Ardennaises, j'ai bien marché à la Flèche Wallonne (5e) et ça allait pas trop mal non plus à l'Amstel Gold Race, même si je n'ai pas eu trop de chance au moment du sprint (25e, mais dans le temps du 4e, ndlr). La suite a été plus compliquée, avec les trois chutes de trop sur le Tour de France et cette chute fin septembre alors que j'avais retrouvé un très bon niveau. J'étais bien parti pour enchaîner des bons résultats, mais ça ne s'est malheureusement pas passé ainsi. Globalement, ça a été une saison correcte, j'étais loin d'être à la rue."

 

Le Tour de France 2021 de Warren Barguil : "Mes deux pires semaines sur le Tour"

Si le natif d'Hennebont s'est montré à son avantage sur certains évènements, il a également connu de grosses désillusions en 2021, et notamment sur le Tour de France, où tout s'est mal goupillé d'entrée de jeu. "Dès la 1ère étape, je suis dans la grosse chute à 70 km/h, donc c'était déjà compliqué. Après, je retombe chez moi, entre Lorient et Pontivy, avec Primoz Roglic, et puis il y a cette troisième chute sur les gravillons (13e étape, ndlr). J'ai été dans tous les mauvais coups sur ce Tour. Même si c'était top de faire quatre jours à la maison, ça a été mes deux pires semaines sur le Tour. Ça a été très compliqué pour moi, mais aussi pour l'équipe en général. Heureusement que Nacer (Bouhanni) nous a sauvés en faisant plusieurs top 3 au sprint", souligne Warren Barguil.

Avec trois places dans les vingt premiers du classement final depuis 2018, dont une dixième place il y a deux ans, le Breton de 30 ans est régulier sur le Tour de France. Néanmoins, il n'a jamais réussi à retrouver le niveau qui lui avait permis en 2017 de remporter deux étapes, de terminer dixième du classement général et de se parer du maillot à pois sur les Champs-Élysées. "Ce n'est jamais facile de faire ce genre de performances", répond Warren Barguil lorsqu'on lui demande ce qui lui a manqué ces dernières années pour rééditer de tels exploits.

 

"En 2017, les watts poussés n'étaient pas aussi hauts qu'actuellement"

"Tout était un peu aligné en 2017", poursuit-il. "J'avais fait le choix cette année-là de complètement me désintéresser du classement général et j'avais perdu pas mal de temps lors de la première semaine. Ce Tour était également tracé d'une façon où les arrivées me correspondaient bien, et le niveau n'était pas aussi relevé que maintenant. Les watts poussés n'étaient pas aussi hauts qu'actuellement. Après, je n'ai pas dit mon dernier mot, je pense que ce n'est pas fini." Toujours ambitieux et désireux de faire de grandes choses sur les plus grandes courses du monde, le double vainqueur d'étapes sur le Tour d'Espagne 2013 va entamer sa cinquième saison au sein d'une Team Arkéa-Samsic qu'il a vue évoluer au fil du temps.

 

Arkéa-Samsic invitée sur toutes les courses WorldTour : "On est super content !"

"Je suis arrivé en 2018, à un moment où l'équipe commençait à grandir par rapport aux années précédentes. C'était vraiment un gros challenge de passer d'une très grosse équipe (Team Sunweb, ndlr) à une équipe qui était en Continental Pro. Je pense avoir apporter ma petite pierre à l'édifice pour qu'Arkéa-Samsic grandisse, j'ai cru au projet jusqu'au bout et je n'ai surtout rien lâché. Mon titre de champion de France en 2019 a fait beaucoup de bien à l'équipe parce qu'on traversait une période très compliquée à l'époque, puis il y a eu les arrivées de Nairo (Quintana) et de Nacer (Bouhanni) qui ont fait que l'équipe a encore plus grandi et que l'on fait partie des meilleures ProTeams."

Le travail effectué par les coureurs et l'encadrement de la formation managée par Emmanuel Hubert va se traduire d'une façon très positive en 2022 puisque la Team Arkéa-Samsic, au même titre qu'Alpecin-Fenix, aura l'occasion de disputer toutes les courses du WorldTour la saison prochaine, dont les trois Grands Tours. Une information qui ne peut que réjouir l'un des leaders de la numéro 2 au classement ProTeam 2021. "On est super content !", s'exclame Warren Barguil, avant de préciser que cette nouvelle donne impliquera de prendre des décisions importantes dans les semaines qui arrivent.

 

"Je choisirais plus une victoire à l'Alpe d'Huez sur le Tour qu'une simple victoire sur le Giro"

"La direction sportive va devoir faire des choix car on ne pourra pas faire toutes les courses WorldTour, ça fera beaucoup. Mais pour le moment, on est juste heureux de cette bonne nouvelle et de ne plus dépendre des invitations des grosses courses. Ça va également nous apporter plus de sérénité pour travailler et nous permettre de bien ajuster les programmes de courses." Vainqueur d'étape sur le Tour de France et le Tour d'Espagne, le quatrième de la Flèche Wallonne 2020 aura donc l'occasion en 2022 de se rendre sur le Tour d'Italie - même si rien n'est cependant acté pour le moment -  afin de compléter sa collection de victoires sur les Grands Tours.

"Pour moi, c'est une grande source de motivation et c'est un gros objectif que je me fixe." Le Breton ne serait cependant pas contre échanger un succès sur le Tour d'Italie contre une nouvelle victoire sur le Tour de France, surtout si elle était obtenue au sommet d'un haut lieu de la Grande Boucle. "Gagner n'importe quelle étape du prochain Giro ou gagner au sommet de l'Alpe d'Huez sur le Tour en juillet prochain ? Là, le choix est très, très compliqué", réplique Warren Barguil lorsqu'on lui propose ce dilemme. "Si c'est gagner en haut du Mortirolo ou d'un grand col italien, je dirai peut-être le Giro, mais là, je choisis plutôt l'Alpe d'Huez, forcément. Ça serait juste énorme, donc je choisirais plus ça qu'une simple victoire sur le Tour d'Italie", conclut celui qui nous a également confiés avoir vu à l'entraînement que Nairo Quintana "allait et roulait bien".

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

22:18 Boucles Drôme-Ardèche Tout savoir sur les Boucles Drôme-Ardèche, ici 22:11 Omloop Het Nieuwsblad (F) 24 équipes en lice de l'Omloop Het Nieuwsblad 21:46 Route (F) Niamh Fisher-Black prolonge chez Team SD Worx jusqu'en 2024 21:30 Tour de France Bernard Hinault : "Julian Alaphilippe me ressemble..." 21:22 Challenge Majorque Simon Clarke : "Je priais pour une opportunité" 21:01 Challenge Majorque Pour tout savoir sur le Trofeo Alcúdia ce jeudi 20:43 Challenge Majorque Albanese : "Il n'y avait pas de collaboration" 20:30 Infirmerie Egan Bernal conscient et a de la mobilité aux 4 extrémités ! 20:20 Challenge Majorque Owsian, 8e : "Je commets une erreur sur le sprint" 19:56 Challenge Majorque Goossens : "Les sensations étaient très bonnes" 19:53 Route Alaphilippe, Pogacar, Van Aert... où les leaders vont reprendre ? 19:33 Challenge Majorque Buchmann : "Nous n'avons pas eu de chance au sprint" 19:10 GP La Marseillaise TotalEnergies avec Latour, sans Turgis ni Sagan 18:47 Challenge Majorque Tim Wellens, 4e : "McNulty était le meilleur" 18:24 Challenge Majorque McNulty : "Une super façon de commencer l'année" 18:02 Tour de France On connaît déjà les 1ères étapes du Tour de France 2023 18:00 Tour d'Antalya Il y aura 23 équipes au départ du Tour d'Antalya 17:48 Route Adrie van der Poel : "Mathieu devrait apprendre à s'économiser" 17:25 Tour d'Andalousie INEOS Grenadiers avec Geoghegan Hart, sans Hayter 17:02 Cyclo-cross Witse Meeussen prolonge avec la Pauwels Sauzen-Bingoal
fleche bas fleche haut

Transferts

TRANSFERTS
2021 - 2022
Publicité

Sondage

Quel coureur va gagner son premier Grand Tour ?



















Partenaires

Publicité
Publicité