Clasica San Sebastian
Clasica San Sebastian - Evenepoel succède à Alaphilippe Photo : @dklasikoa

Clasica San Sebastian - Evenepoel succède à Alaphilippe

C'est le premier grand exploit de sa jeune carrière ! Remco Evenepoel remporte ce samedi la 39e édition de la Clasica San Sebastian. A seulement 19 ans, le coureur de Deceuninck-Quick Step s'est imposé en solitaire sur la classique basque. Il devance Greg Van Avermaet (CCC) et Marc Hirschi (Sunweb). C'est le troisième belge à s'imposer sur cette épreuve après Claude Criquielion en 1983 et Philippe Gilbert en 2011. Remco Evenepoel succède à Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), qui a dû abandonner à 145 kilomètres de l'arrivée.

Remco Evenepoel remporte la Clasica San Sebastian 2019

Une échappée de neuf coureurs, Julian Alaphilippe abandonne

Un groupe de neuf coureurs se forme à l'avant de la course dès les premiers kilomètres de la courses avec notamment Koen Bouwman (Jumbo-Visma), Cyril Lemoine (Cofidis), Felix Grossschartner (Bora-Hansgrohe) et Markel Irizar (Trek Segafredo), qui prendra sa retraite à l'issue de cette course. Dans le peloton, certaines formations prennent déjà le contrôle dont Movistar. Le premier évènement de la journée intervient après à 145 kilomètres de l'arrivée avec l'abandon du dernier vainqueur Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step). Le Français ne s'est, visiblement, pas encore remis de son héroïque Tour de France. Quelques bornes plus loin, c'est Laurens De Plus (Jumbo-Visma) qui est contraint de quitter l'épreuve basque.

Egan Bernal et Adam Yates distancés, Movistar durcit le tempo

Dans l'ascension d'Erlaitz, le vainqueur du 106e Tour de France Egan Bernal (Tema Ineos) se fait distancer du peloton tout comme le vainqueur de l'épreuve en 2016 Adam Yates (Mitchelton-Scott), David Gaudu (Groupama-FDJ) ou encore Mikel Landa (Movistar). Le peloton est toujours contrôlé par la formation d'Alejandro Valverde (Movistar). L'équipe espagnole reprend les échappées et durcit le tempo dans l'ascension de l'Iturburu. Cette accélération écrème le peloton. Ils ne sont plus qu'une quarantaine de coureurs à suivre le rythme avant l'ultime montée de la classique espagnole.

Remco Evenepoel à l'avant, résiste et remporte la 39e édition

Avant cette dernière difficuté, Toms Skujins (Trek-Segafredo) place une attaque. Le champion de Lettonie est rejoint par Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step). Les deux coureurs possèdent 50 secondes avant d'aborder la dernière montée. Le jeune belge de 19 ans s'isole à l'avant dès les premières rampes du Murgil-Tontorra. Derrière, Alejandro Valverde (Movistar) réagit avec le champion d'Autriche Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe) ainsi que Hugh Carthy (EF-Education First). Remco Evenepoel bascule en tête avec 40 secondes d'avance. Au final, le Belge remporte la 39e édition de la Clasica San Sebastian. Il devance Greg Van Avermaet (CCC) et Marc Hirschi (Sunweb).

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

publicité

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts

publicité

Sondage

Si Chris Froome quitte la Team Ineos, dans quelle équipe il pourrait aller ?



















publicité

Partenaires