Tour de Lombardie - Alaphilippe : «J'ai déjà fini 2e... donc on m'attend»
Tour de Lombardie
Photo : @deceuninck_qst

Tour de Lombardie - Alaphilippe : «J'ai déjà fini 2e... donc on m'attend»

Un peu plus d'une semaine après avoir conservé son titre de champion du monde, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) est actuellement en Italie, le pays dans lequel il dispute ses deux dernières courses de la saison. Un peu juste et seulement vingt-cinquième mercredi de Milan-Turin, il reste le Tour de Lombardie samedi au Français pour décrocher un dernier grand résultat en 2021. Lors d'une conférence de presse virtuelle, le double champion du monde a fait part de ses ambitions, tout en revenant longuement sur son année en arc-en-ciel et sur le bonheur que ce maillot lui procure.

Vidéo - Julian Alaphilippe s'exprime avant le Tour de Lombardie

 

Qui va remporter le Tour de Lombardie samedi ?



  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

"Une année particulière que je n'oublierai jamais"

"Je suis très heureux. Porter le maillot toute l'année, ça a été quelque chose à part. Il y a eu des belles victoires, des moments plus durs aussi, mais c'était une année particulière que je n'oublierai jamais, qui aura marqué ma carrière. Les moments les plus durs, c'était surtout en début de saison où j'ai peiné à remettre en route après le Tour de La Provence, j'ai un peu galéré jusqu'aux Classiques. Sur le Tour de France aussi, ça avait bien commencé mais j'ai eu du mal à terminer. Ce sont des petits moments, j'aurais aimé que ça se passe autrement mais avec le recul je suis très content de comment ça s'est fait", a expliqué Alaphilippe.

"Pour l'instant ça n'a rien changé du tout car j'ai l'impression de ne pas avoir quitté le maillot que j'ai eu cette année. Je suis attendu sur chaque course, j'ai déjà fini deuxième sur le Lombardie (en 2017, ndlr) donc on m'attend, on attend Remco Evenepoel aussi, mais c'est comme ça à chaque course. Il faut juste rester tranquille et ne pas oublier qu'il y a beaucoup de coureurs qui veulent gagner cett course-là. Il faut juste faire ce qu'on a à faire et profiter. Là, ce sont les derniers déplacements avant la coupure hivernale, j'ai une grande motivation pour terminer l'année", a-t-il ajouté.

 

"Je vais modifier des choses pour l'année prochaine"

Avant de réussir le doublé sur les mondiaux, Alaphilippe avait avoué qu'il s'était mis une certaine pression avec le maillot arc-en-ciel sur le dos. A-t-il tiré des leçons pour la saison prochaine ? "Oui, j'ai tiré certaines leçons, mais j'aurai surtout du temps cet hiver pour penser à tout ça. Je m'étais préparé à perdre le maillot, c'était une sorte de soulagement, mais d'un autre côté, on prend le départ des mondiaux pour gagner et ce maillot reste le plus beau dans le cyclisme. C'était mon rêve de le porter une année, et mon rêve se réalise pour la deuxième fois. C'est quand même vraiment spécial, mais c'est sûr que je vais modifier des choses pour l'année prochaine."


"Je me sens relativement bien"

En revanche, il ne pense pas que cette saison 2021 a été la plus éprouvante de sa carrière. "Oui et non. Je me souviens que 2019 avait été une saison particulièrement fatigante pour moi, j'avais d'ailleurs peiné à terminer. Là ça va, je me sens relativement bien, j'ai bien récupéré après les Mondiaux, j'avais aussi bien récupéré après le Tour de France en ne faisant pas de critériums. Il y a plein de petites choses qui m'ont fait garder de l'énergie pour bien finir la saison", a expliqué le natif de Saint-Amand-Montrond.

 

"Paris-Roubaix ? Je vais y participer un jour, c'est sûr"

Pour finir, Julian Alaphilippe a évoqué le Paris-Roubaix spectaculaire que nous avons vécu dimanchedernier. S'il assure vouloir prendre un jour le départ de l'Enfer du Nord, il était tout de même bien content de ne pas y être cette année. "Je ne regrette pas de ne pas l'avoir fait, j'étais content de passer ma journée devant ma télé à encourager les copains. J'aurais peut-être eu les jambes, mais c'est une course complètement à part. Je vais y participer un jour, c'est sûr, j'ai envie, mais là ce n'était pas le moment et j'ai vraiment profité de mon dimanche devant la télé", a-t-il conclu.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

10:00 Route Price-Pejtersen : "Un niveau très élevé chez Bahrain-Victorious" 09:37 Route Strade, San Remo, Ardennaises... le programme d'Ide Schelling 09:15 Dopage L'UCI dispose d'un programme antidopage "complet et de qualité" 08:52 Challenge Majorque Pour tout savoir sur le Trofeo Calvia ce mercredi 08:44 Tour d'Antalya Il y aura 23 équipes au départ du Tour d'Antalya 08:20 Route Un maillot 2022 atypique pour l'équipe EF Education-EasyPost 07:56 Omloop Het Nieuwsblad (F) Il y aura 24 équipes présentes au départ 07:34 Divers Les trois équipes de la structure Uno-X rejoignent le MPCC 07:11 GP La Marseillaise Cofidis autour de Bryan Coquard et Guillaume Martin 07:01 Agenda Vélo Mondiaux, Majorque, Marseillaise... à venir cette semaine 25/01 Média Toutes vos vidéos cyclisme sont à revoir sur Cyclism'Actu TV 25/01 Route Alaphilippe, Pogacar, Van Aert... où les cadors vont reprendre ? 25/01 Média Il y aura une saison III du documentaire sur la Movistar Team 25/01 Route Et si vous découvriez le Québec avec Pascal Hervé, comme guide ? 25/01 Route Kevin Geniets a prolongé avec la Groupama-FDJ jusqu'en 2024 25/01 Route Steels : "Evenepoel est dans un bien meilleur état qu'en 2021" 25/01 Matériel Pourquoi utiliser pour les entrainements, BKOOL tout cet hiver 25/01 Route Sagan, Evenepoel, Contador... ils sont solidaires d'Egan Bernal 25/01 Route Paul Ourselin : "Être épargné par la malchance cette année" 25/01 Matériel Garmin avec son "home trainer innovant", le Tacx NEO 2T Smart
fleche bas fleche haut

Transferts

TRANSFERTS
2021 - 2022
Publicité

Sondage

Quel coureur va gagner son premier Grand Tour ?



















Partenaires

Publicité
Publicité