Tour de France
Tour de France - Soren Kragh Andersen gagne en finisseur à Lyon Photo : @LeTour

Tour de France - Soren Kragh Andersen gagne en finisseur à Lyon

Au terme d'un final haletant, Soren Kragh Andersen (Bora-hansgrohe) a remporté la 14e étape du Tour de France à Lyon. Le Danois s'est imposé en solitaire après être sorti du peloton à trois kilomètres de l'arrivée et en résistant jusqu'au bout au retour du peloton. Luka Mezgec (Mitchelton-Scott) a réglé le sprint pour la deuxième place devant Simone Consonni (Cofidis) et Peter Sagan (Bora-Hansgrohe).

Vidéo - Tour de France 2020 - Kragh Andersen gagne la 14e étape

Comme il y a deux jours lors de la victoire de Marc Hirschi, la Sunweb a réalisé une fin de course parfaite pour aller chercher le victoire, en faisant d'abord attaquer Tiesj Benoot, puis Hirschi et enfin Kragh Andersen dans le final. Auparavant, c'est l'équipe Bora-Hansgrohe qui avait animé l'étape en roulant fort dans le col du Béal pour distancer le maillot vert Sam Bennett (Deceuninck - Quick Step), ce qu'elle a réussi à faire. Même s'il n'a pris que la 4e place, Peter Sagan a donc repris des gros points à son rival. En revanche, rien à signaler du côté des leaders du classement général, qui sont tous arrivés dans le même groupe. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) reste donc maillot jaune devant Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) et Egan Bernal (INEOS Grenadiers) avant la grande étape de montagne dimanche.

 

Küng et Theuns en tête, Sagan met la pression sur Bennett

Le début de course est marqué par plusieurs attaques de coureurs qui veulent former l'échappée du jour. Après plusieurs tentatives, un trio composé de Stefan Küng (Groupama-FDJ), Edward Theuns (Trek-Segafredo) et Cees Bol (Sunweb) parvient à se constituer. Peu de temps après, un coéquipier de Bol, Casper Pedersen, sort à son tour du peloton. Bol se relève et attend son partenaire, mais une fois réunis, les deux coureurs décident d'attendre le peloton, une situation qui étonne et amuse Küng et Theuns. Après quelques minutes de tergiversation, les deux hommes de tête se remettent à rouler normalement et creusent l'écart sur le peloton contrôlé par la Bora-Hansgrohe de Peter Sagan, qui a une idée derrière la tête.

En effet, la formation allemande accélère fortement l'allure dans la côte du château d'Aulteribe, car un sprint intermédiaire se trouve quelques kilomètres plus loin. Sagan attaque en compagnie de son coéquipier Max Schachmann, et le maillot vert Sam Bennett (Deceuninck - Quick Step) doit se résoudre à laisser filer ces deux hommes malgré une belle résistance. Sagan passe le sprint intermédiaire en 3e position derrière les deux échappés, et Bennett en 6e position, ce qui permet au Slovaque de reprendre 5 points à l'Irlandais. Le peloton se reforme ensuite et l'écart avec Küng et Theuns remonte.

 

La Bora-Hansgrohe fait craquer Sam Bennett, l'échappée reprise

Les hommes de tête abordent l'ascension du col du Béal (2e catégorie, 10,2km à 5,6% de moyenne) avec près de 6 minutes d'avance sur le peloton qui était emmené par la Deceuninck - Quic Step. Mais dès le pied du col, la Bora-Hansgrohe reprend les choses en main et accélère le rythme pour mettre en difficulté Bennett. Caleb Ewan (Loto Soudal) est le premier à lâcher prise, imité quelques instants plus tard par de nombreux autres coureurs comme Elia Viviani (Cofidis), Bryan Coquard (B&B Hotels - Vital Concept), André Greipel (Israel Start-Up Nation) ou, plus surprenant, Pierre Latour (AG2R La Mondiale). En revanche, Bennett tient bon jusqu'à deux kilomètres du sommet, où il est finalement distancé. Heureusement pour lui, l'Irlandais ne bascule pas loin du peloton - à une trentaine de secondes - et est accompagné de nombreux coéquipiers, ce qui peut lui permettre d'espérer un retour. Pendant ce temps-là, Küng a distancé Theuns dans l'ascension, mais le Suisse ne compte plus que trois minutes d'avance sur le peloton.

Un bras de fer s'engage alors dans la descente entre la Bora-Hansgrohe et la Deceuninck - Quick Step, et l'écart entre les deux groupes augmentent petit à petit. Le rythme est tellement rapide que David de la Cruz (UAE Team Emirates) et Toms Skujins (Trek-Segafredo) partent à la faute dans cette descente et sont victimes d'une chute. Devant, la CCC Team de Matteo Trentin et Greg Van Avermaet aide la Bora-Hansgrohe, et le groupe Bennett perd de plus en plus de terrain. À 100 kilomètres de l'arrivée, le peloton principal compte 1'30'' d'avance sur le groupe Bennett... et 45'' de retard sur Küng, qui est toujours devant mais qui va se faire rattraper. Le Suisse est finalement repris à 80 kilomètres de l'arrivée, et au même moment, l'équipe Deceuninck - Quick Step abandonne la chasse et laisse filer le peloton.

Durant les kilomètres suivants, la Bora-Hansgrohe et la CCC continuent d'assurer le tempo, et aucun coureur n'ose attaquer. Les meilleurs puncheurs attendent sans doute les 11 derniers kilomètres, qui comportent deux petites côtes de 4e catégorie, pour tenter leur chance. En tout cas, à part Sagan et Trentin, il ne reste plus beaucoup de sprinteurs à l'avant. Citons tout de même Jasper Stuyven et Mads Pedersen (Trek-Segafredo), Luka Mezgec (Mitchelton-Scott), Sonny Colbrelli (Bahrain-McLaren), Christophe Laporte (Cofidis) et l'inévitable Wout Van Aert (Jumbo-Visma), qui sont bien présents dans ce peloton d'à peine cent unités.

 

Soren Kragh Andersen s'impose au terme d'un final de folie

Le groupe de tête arrive au pied de la côte de la Duchère et d'entrée, Tiesj Benoot (Sunweb) place une attaque. Derrière, c'est Valentin Madouas (Groupama-FDJ) tente de réagir, mais Lennard Kämna (Bora-Hansgrohe) se met en tête de peloton et roule pour son leader Sagan. Madouas est repris, tout comme Benoot quelques instants plus tard, alors que dans le même temps, Richie Porte (Trek-Segafredo) est victime d'un incident mécanique et doit prendre le vélo de so coéquipier Kenny Elissonde. Devant, Kämna est tellement fort qu'il prend quelques longueurs d'avance sur le peloton qui est emmené par Wout Van Aert (Jumbo-Visma) en personne. Le jeune Allemand aborde la dernière difficulté du jour, la côte de la Croix-Rousse, avec 6'' d'avance seulement.

Thomas De Gendt (Lotto Soudal) sort dans cette ascension et revient sur les talons de Kämna, tandis que derrière, Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quick Step) place un contre énorme. Le Français dépasse Kämna et passe en tête au sommet, mais ce qu'il reste du peloton est juste derrière. Marc Hirschi (Sunweb) en profite pour attaquer, mais Sagan veille au grain. Il reste 3 kilomètres, et tout le monde semble dans le rouge. Soren Kragh Andersen, le coéquipier de Hirschi, place alors un contre et parvient à prendre quelques mètres d'avance. Le Danois passe sous la flamme rouge avec 10'' d'avance sur le peloton qui est désorganisé, et il s'impose finalement en solitaire à Lyon.

Classement de l'étape 14

1DANKRAGH ANDERSEN SørenTeam Sunweb4h28'10
2SLOMEZGEC LukaMitchelton-Scott+15
3ITACONSONNI SimoneCofidis, Solutions Creditsm.t.
4SLKSAGAN PeterBora-Hansgrohem.t.
5DANPEDERSEN CapserTeam Sunwebm.t.
6BELSTUYVEN JasperTrek-Segafredom.t.
7ITATRENTIN MatteoCCC Teamm.t.
8BELNAESEN OliverAG2R La Mondialem.t.
9ITACOLBRELLI Sonny Bahrain-McLarenm.t.
10SUIHIRSCHI MarcTeam Sunwebm.t.
11FRATURGIS AnthonyTotal Direct Energiem.t.
12SLOPOGACAR TadejUAE Team Emiratesm.t.
13DANVALGREN MichaelNTT Pro Cyclingm.t.
14CANHOULE HugoAstana Pro Teamm.t.
15FRABARGUIL WarrenArkea - Samsicm.t.
16FRAMADOUAS ValentinGroupama-FDJm.t.
17FRAPACHER QuentinB&B Hotels-Vital Conceptm.t.
18ITACARUSO DamianoBahrain-McLarenm.t.
19ESPFRAILE MATARRANZ OmarAstana Pro Teamm.t.
20POLKWIATKOWSKI MichalINEOS Grenadiersm.t.
21BELVAN AVERMAET GregCCC Teamm.t.
22FRAEDET NicolasCofidis, Solutions Creditsm.t.
23COLHIGUITA Sergio AndresEF Pro Cyclingm.t.
24COLBERNAL Egan ArleyINEOS Grenadiersm.t.
25EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiersm.t.
26NEDDUMOULIN TomTeam Jumbo-Vismam.t.
27AFSIMPEY DarylMitchelton-Scottm.t.
28ESPVALVERDE AlejandroMovistar Teamm.t.
29SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Vismam.t.
30COLLOPEZ Miguel Angel Astana Pro Teamm.t.

Classement général provisoire après l'étape 14

1SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Visma61h03
2SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates+44
3COLBERNAL Egan ArleyINEOS Grenadiers+59
4COLURAN RigobertoEF Pro Cycling+1'10
5COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderArkea - Samsic+1'12
6COLLOPEZ Miguel Angel Astana Pro Team+1'31
7GBRYATES AdamMitchelton-Scott+1'42
8ESPLANDA MEANA MikelBahrain-McLaren+1'55
9AUSPORTE RichieTrek-Segafredo+2'06
10ESPMAS EnricMovistar Team+2'54
11FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+3'14
12NEDDUMOULIN TomTeam Jumbo-Visma+4'32
13EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+5'11
14ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+6'22
15ITACARUSO DamianoBahrain-McLaren+7'02
16COLHIGUITA Sergio AndresEF Pro Cycling+26'12
17FRABARGUIL WarrenArkea - Samsic+27'11
18FRAROLLAND PierreB&B Hotels-Vital Concept+34'07
19USAKUSS SeppTeam Jumbo-Visma+34'16
20ESPSOLER GIMINEZ MarcMovistar Team+36'09
21COLCHAVES RUBIO Johan EstebanMitchelton-Scott+37'53
22ESPIZAGIRRE GorkaAstana Pro Team+40'13
23ESPBILBAO PelloBahrain-McLaren+42'56
24FRACHEREL MikaëlAG2R La Mondiale+44'37
25ALLBUCHMANN EmanuelBora-Hansgrohe+52'48
26FRAMADOUAS ValentinGroupama-FDJ+59'19
27BELVAN AERT WoutTeam Jumbo-Visma+1h00'23
28FRAALAPHILIPPE JulianDeceuninck-Quick Step+1h01'49
29FRAPINOT ThibautGroupama-FDJ+1h04'52
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui sera champion du monde sur route dimanche ?



















Publicité

Partenaires

Publicité