Tour d'Italie
Tour d'Italie - Zakarin l'étape, Yates et Lopez grands perdants Photo : @giroditalia

Tour d'Italie - Zakarin l'étape, Yates et Lopez grands perdants

Pour la première arrivée au sommet de ce Tour d'italie, l'échappée est allée au bout et c'est Ilnur Zakarin qui s'est imposé. Présent à l'avant dès le départ, le Russe s'est débarrassé de Mikel Nieve à 2km du sommet pour l'emporter en soltiaire. Derrière, la bataille a fait rage entre les favoris, et c'est une nouvelle fois Mikel Landa qui fait la meilleure opération en terminant 3e du jour. Primoz Roglic et Vincenzo Nibali se sont marqués, et presque tous les autres leaders en ont profité à l'exception de Simon Yates et Miguel Angel Lopez, grands perdants du jour. Au prix d'un bel effort, Jan Polanc conserve son maillot rose.

Tour d'Italie 2019 - Ilnur Zakarin remporte la 13e étape

 

Une échappée de 27 coureurs avec Mollema, Zakarin et Vuillermoz

Le début d'étape est très rapide et le peloton se scinde en plusieurs morceaux avant que tout ne rentre dans l'orde. Finalement, après de nombreuses attaques, 27 hommes parviennent à prendre l'échappée du jour, dont Bauke Mollema (Trek-Segafredo) accompagné de 3 coéquipiers (Ciccone, Brambilla et Conci), Ilnur Zakarin (Katusha), Masnada et Cattaneo (Androni), Gallopin et Vuillermoz (AG2R La Mondiale), trois coureurs Astana (Izagirre, Cataldo et Zeits), trois Movistar (Amador, Carretero et Rojas), Antonio Nibali et Pozzovivo (Bahrain-Merida) ou encore Davide Formolo (Bora-Hansgrohe), Joe Dombrowski (EF Education First), Eddie Dunbar (Ineos), Mikel Nieve (Mitchelton-Scott) et Antwan Tolhoek (Jumbo-Visma). Tao Geoghegan Hart aussi était devant, mais il a chuté dans la descente de la première ascension et a dû abandonner.

 

Les Astana durcissent le rythme

Les présences de coureurs dangereux au général ne plait pas à la Jumbo-Visma, qui maintient l'écart aux alentours des deux minutes dans la vallée. Devant, les coureurs de la Trek-Segafredo font le plus gros du travail pour leur leader Mollema, et l'écart reste stable au moment d'aborder le Pian del Lupo, deuxième difficulté répertoriée du jour. Dans cette ascension, Ciccone et Brambilla continuent de rouler fort, et l'échappée perd des unités. Dans le peloton, Pello Bilbao et Miguel Angel Lopez haussent brusquement le rythme, ce qui est fatal à de nombreux coureurs dont le maillot rose Jan Polanc, Bob Jungels, Valentin Madouas ou encore tous les équipiers de Roglic (qui a tout de même Tolhoek dans l'échappée). Au sommet, ce qu'il reste du groupe de tête (une quinzaine de coureurs) passe avec une minute d'avance seulement sur le groupe des favoris, réduit lui aussi à une quinzaine d'unités. Le groupe maillot rose est à 2'20''. Comme lors du premier col, Ciccone est passé en tête au sommet pour s'assurer du maillot azurro.

 

Le peloton à l'arrêt, tout bon pour Mollema et Zakarin ?

Dans la descente qui suit, le groupe maillot rose parvient à revenir sur le groupe des favoris, toujours emmené par l'équipe Astana. Devant, Ciccone et Brambilla continuent encore et toujours de rouler, mais ils sont moins efficaces et le "peloton" se rapproche à 30'' à 40km de l'arrivée, alors que la route recommence à s'élever. Cependant, les Astana baissent de rythme, les leaders en profitent pour se ravitailler et l'échappée reprend du champ. À 25km du but, Masnada accélère devant et emmène dans sa roue Izagirre, Carretero, Ciccone et Dombrowski, et ces 5 hommes prennent rapidement 45'' d'avance sur le groupe Mollema emmené par l'infatigable Brambilla, le peloton étant quasiment à l'arrêt à 2'. À 20km de l'arrivée, Brambilla se gare et laisse Mollema et Zakarin prendre les choses en main. Les deux hommes accélèrent et seuls Formolo, Nieve et Amador s'accrochent. Ce groupe revient sur la tête, qui compte désormais 10 coureurs, alors que derrière le peloton n'avance pas et pointe à 2'20'' !

 

Ciccone infatigable, Landa encore à l'attaque, Yates et Lopez distancé

Devant, Ciccone se met directement à rouler pour Mollema, alors que derrière la Bahrain-Merida se décide à accélérer le rythme. Ciccone est impressionnant et les coureurs dans sa roue sont distancés un par un, si bien qu'à 15km du but, il n'est plus accompagné que de son leader Mollema, Zakarin et Nieve. Dans le peloton, Landa est comme hier, le premier à mettre le feu aux poudres dans les pentes les plus raides, et le Basque s'envole seul ! Nibali est juste derrière avec son coéquipier Pozzovivo, Rafal Majka, Miguel Angel Lopez, Primoz Roglic et Richard Carapaz. En revanche, Simon Yates connait une défaillance et est distancé en compagnie du maillot rose et de Madouas. Landa revient sur ses coéquipiers Carretero et Amador, qui l'emmènent pendant quelques kilomètres sur des portions plus plates. Il pointe à 1'30'' de la tête et a 20'' d'avance sur le groupe Roglic, où figure également Pavel Sivakov, qui est revenu. Le groupe Yates-Polanc est encore 30'' plus loin. À 12km du sommet, Lopez connait un problème mécanique et doit s'arrêter, il perd beaucoup de temps et repart dans la roue de Yates.

 

Zakarin l'étape, Roglic et Nibali se marquent, les autres en profitent

À 6km du sommet, Ciccone se gare enfin et laisse MollemaZakarin et Nieve seuls. Les trois hommes comptent un peu plus d'une minute d'avance sur la fusée Landa, qui reprend du temps rapidement. Devant, Zakarin attaque et sort seul, et il semble bien parti pour aller chercher une victoire de prestige, même si Nieve s'accroche à quelques longueurs. Dans le groupe des favoris, Majka attaque suivi par Carapaz, mais Nibali et Roglic se marquent et ne réagissent absolument pas. Les deux hommes n'avancent plus et se font rattraper par Lopez, qui a fait le jump seul. Roglic prend alors ses responsabilités et roule, puis il attaque au moment où Lopez rentrait, mais Nibali tient. Devant, Nieve est revenu sur Zakarin, mais il est à nouveau distancé à 2km de la ligne, cette fois définitivement. À une minute de l'homme de tête, on retrouve Mollema et Landa, qui a repris le Néerlandais. Finalement Zakarin s'impose en soltiaire devant Nieve et Landa. Carapaz finit très fort et prend la 4e place, à 1'38'' du vainqueur. Nibali et Roglic terminent ensemble à environ 3', tandis que Lopez et surtout Yates sont les grands perdants du jour.

Classement de l'étape 13

1RUSZAKARIN IlnurKatusha-Alpecin5h34'40''
2ESPNIEVE MikelMitchelton-Scott+ 35''
3ESPLANDA MEANA MikelMovistar Team+ 1'20''
4EQUCARAPAZ RichardMovistar Team+ 1'38''
5NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredo+ 1'45''
6POLMAJKA RafalBora-Hansgrohe+ 2'07''
7SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Visma+ 2'57''
8ITANIBALI VincenzoBahrain-Merida Pro Cycling Teamm.t.
9RUSSIVAKOV PavelTeam Ineos+ 3'34''
10ITAFORMOLO DavideBora-Hansgrohe+ 3'50''
11COLLOPEZ Miguel Angel Astana Pro Team+ 4'19''
12ESTKANGERT TanelTeam EF Education First+ 4'23''
13USADOMBROWSKI JoeTeam EF Education First+ 4'25''
14FRAMADOUAS ValentinGroupama-FDJ+ 4'37''
15SLOPOLANC JanUAE Team Emirates+ 4'39''
16ITACICCONE GiulioTrek-Segafredo+ 4'54''
17GBRYATES SimonMitchelton-Scott+ 5'00''
18ITAPOZZOVIVO DomenicoBahrain-Merida Pro Cycling Team+ 6'40''
19ITAMASNADA FaustoAndroni Giocattoli - Sidermec+ 7'59''
20FRAGALLOPIN TonyAG2R La Mondiale+ 9'30''

Classement général provisoire après l'étape 13

1SLOPOLANC JanUAE Team Emirates54h28'59''
2SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Visma+ 2'25''
3RUSZAKARIN IlnurKatusha-Alpecin+ 2'56''
4NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredo+ 3'06''
5ITANIBALI VincenzoBahrain-Merida Pro Cycling Team+ 4'09''
6EQUCARAPAZ RichardMovistar Team+ 4'22''
7POLMAJKA RafalBora-Hansgrohe+ 4'28''
8ESPLANDA MEANA MikelMovistar Team+ 5'08''
9RUSSIVAKOV PavelTeam Ineos+ 7'13''
10COLLOPEZ Miguel Angel Astana Pro Team+ 7'48''
11ESTKANGERT TanelTeam EF Education First+ 7'52''
12GBRYATES SimonMitchelton-Scott+ 8'14''
13ITAFORMOLO DavideBora-Hansgrohe+ 8'44''
14ESPNIEVE MikelMitchelton-Scott+ 8'52''
15FRAMADOUAS ValentinGroupama-FDJ+ 11'24''
16GBRCARTHY HughTeam EF Education First+ 13'10''
17USADOMBROWSKI JoeTeam EF Education First+ 15'14''
18COSAMADOR AndreyMovistar Team+ 15'43''
19FRAGALLOPIN TonyAG2R La Mondiale+ 16'03''
20LUXJUNGELS BobDeceuninck-Quick Step+ 17'22''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


Brèves

Transferts


Sondage

Qui remportera le 106e Tour de France ?



















Partenaires