Route
Route - Valentin Madouas : 'J'ai appris pas mal de choses' Photo : @GroupamaFDJ

Route - Valentin Madouas : "J'ai appris pas mal de choses"

Après avoir réalisé un excellent Tour d'Italie, Valentin Madouas a repris la compétition la semaine dernière sur la Route d'Occitanie. Le Français, 13ème du Giro 2019, a semblé plutôt en forme après une petite coupure. Il a tenté de suivre les meilleurs durant les étapes montagneuses et il a travaillé pour Arnaud Démare durant les étapes plates. Madouas semble satisfait de ses performances et de sa forme. Il s'est exprimé à DirectVelo : "Ce n’est pas trop mal. J’étais en reprise, alors je savais quand même que mes performances n’allaient pas être exceptionnelles, d’autant que j’avais vraiment bien coupé après le Giro. Je suis monté en pression au fil des étapes. Samedi, ça allait déjà mieux que sur la première étape. C’est bon signe pour le Championnat de France et pour la suite de la saison".

Tour d'Italie 2019 - Valentin Madouas après la 6e étape

Le Français est conscient qu'il n'a pas encoré pleinement récupéré de son Giro mais reste optimiste pour les prochaines échéances : "Ça fait du bien de reprendre directement par une course comme celle-là, puisque ça permet de bien travailler. Par contre, sur l’étape-reine, j’ai senti que j’avais payé les efforts effectués lors des deux premiers jours. Quand on est en reprise, le plus compliqué, c’est de pouvoir enchaîner les gros efforts plusieurs jours d'affilée. Mais en même temps, c’est ce dont j’ai besoin, alors j’étais très content de pouvoir enchaîner les efforts ici. J’étais également content d’avoir Arnaud Démare à mes côtés. C’était l’occasion de bien se préparer pour le Championnat de France".

Valentin Madouas n'a que 22 ans et réalise sa deuxième saison professionnelle. Pour la première fois, il a participé à un Grand Tour. Il essaye au maximum de prendre de l'expérience pour connaitre son corps : "Je voulais faire un Grand Tour assez tôt dans ma carrière pour ça aussi... Pour découvrir comment récupérer de ces trois semaines là dans les jours qui suivent. C’est intéressant de voir comment on ressort de là, et comment s’organiser pour vite retrouver le bon coup de pédale et une bonne condition. J’ai appris pas mal de choses en terme de gestion de la récupération, et d’entraînement. C’est super important, même si j’ai conscience que j’apprendrai encore beaucoup d’autres choses dans les prochaines années".

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Thomas LANGEARD

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


Brèves

Transferts


Sondage

Que peut désormais ambitionner Julian Alaphilippe sur le Tour de France ?








Partenaires