Route
Route - Les corps cétoniques  : Un lourd débat dans le peloton Photo : Sirotti

Route - Les corps cétoniques : Un lourd débat dans le peloton

Depuis quelque temps, un nouveau produit s'est répandu dans les pelotons professionnels : la cétone. Ici il n'es pas (encore) question de produit dopant. Pour l'Agence Mondiale Antidopage, cela ne correspond qu'à un complément alimentaire et donc peut être autorisé sans contrôles. Les corps cétoniques (à la base produits par le foie) ont pour effet de retarder la sollicitation des glucides pendant l'effort, ce afin de limiter la production d'acide lactique dans les muscles et donc la fatigue du coureur. Des débats animés ont déjà lieu dans le milieu, mais de nombreux coureurs utilisent déjà ce produit, en premier lieu la Jumbo-Visma.

Roger Legeay : "Le MPCC progresse"

Devant la radio belge La Tribune, l'un de ses coureurs Laurens De Plus a décrit l'utilisation de ce produit aussi utilisé pour faciliter la perte de poids : "J'en suis satisfait et je suis heureux que cela ne soit pas fait de manière hystérique. Tout le monde peut l'acheter. Seule la manière dont il est utilisé peut faire la différence."

Au sein de l'équipe néerlandaise, les corps cétoniques sont devenus une norme pour les préparateurs de l'équipe : "Si vous dites que vous souhaitez l'utiliser, l'équipe organisera tout et l'inclura dans votre plan de supplément. Cela a un peu le goût de Gin-Tonic avec beaucoup d'imagination, mais personne ne l'aime vraiment dans l'équipe. Tous les membres de l'équipe ne l'utilisent pas forcément." a rajouté le natif d'Aalst.

Comme Jumbo-Visma, certains coureurs de l'équipe Deceunink-Quick Step utilisent ce produit. Julian Alaphilippe lui-même ayant comparé ce produit à un "gel énergétique" ou a un "complément alimentaire".

Des débats existent toujours à l'heure actuelle pour juger si ce produit apporte réellement un plus ou si cela ne provoque qu'un effet placebo. Dans les colonnes du Monde, Olivier Rabin, directeur scientifique de l'AMA restait dubitatif : "On est toujours resté circonspect. Les méta-analyses montrent qu’il n’y a pas d’effet positif."

Du côté des équipes française notamment la Groupama-FDJ, l'utilisation de ce produit n'est pas autorisé par les coureurs comme le criait Marc Madiot. Le manager et accessoirement l'un des cadres du Mouvement pour un Cyclisme Crédible avait, en juillet dernier appelé David Lappartient à interdire ce produit. Ce notamment par l'inconnu règnant sur les conséquences à long terme de ce produit sur le corps.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Jean LEBRETON

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


News

Transferts


Sondage

Qui va remporter le Tour Down Under ?
















Partenaires