Route - Arnaud Démare tire les leçons : «Je dois me faire plus confiance»
Route
Photo : @GroupamaFDJ

Route - Arnaud Démare tire les leçons : «Je dois me faire plus confiance»

Après s'être exprimé dans l'émission Stade 2 pour évoquer la sortie de son livre, "Une année dans ma roue", qui est sorti le 10 novembre dernier, Arnaud Démare s'est de nouveau confié dans un long entretien paru sur le site de son équipe Groupama-FDJ. L'ancien champion de France a expliqué ce qui l'a poussé à écrire cet ouvrage. "Au départ, je ne savais vraiment pas ce que je voulais faire ressortir. Au terme des huit semaines de chroniques avec Mathieu Coureau pour Ouest France, on s’est appelé et on s’est demandé si on devait s’arrêter là. Ça avait plu aux gens, j’avais eu de bons retours, mais d’un autre côté, ça demandait aussi pas mal d’implication. J’étais un peu sur la réserve dans un premier temps, puis on s’est dit « continuons et voyons ce que ça donne ». Au final, on a tenu bon toute la saison", explique Démare.

Vidéo - Arnaud Démare vainqueur de Paris-Tours en 2021

 

"j'ai douté à un moment donné"

Auteur d'une saison 2020 incroyable, Démare s'attendait donc à raconter de nombreux moments joyeux dans son livre. Or, son année 2021 a été beaucoup plus compliquée... "Pour être franc, au début, je pensais raconter quelque chose de similaire à 2020 : les succès, les victoires. Ça a été plus compliqué que ce que je pensais. J’ai d’ailleurs douté à un moment donné. J’ai dit à Mathieu « le livre ne va intéresser personne, je ne gagne pas, ça ne touchera pas les gens ». Lui était convaincu qu’au contraire, on découvrait autre chose, et que rarement un athlète ne s’était autant confié sur ses doutes. On s’est décidé à continuer et je me suis accroché à ça. Le Tour arrivait, je voulais tout péter, mais ça ne s’est pas déroulé comme espéré. Sur la Vuelta, je voulais montrer quelqu’un qui se relève, qui revient et qui gagne, mais ça ne l’a pas fait non plus. Il a fallu attendre la dernière course de la saison. Ce récit est venu démontrer que ce n’est pas toujours facile. On se fixe des objectifs qu’on ne parvient pas toujours à remplir, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut arrêter d’y croire, malgré de gros doutes par moments", explique-t-il.

 

"Sur Paris-Tours, dans la dernière ligne droite, j'ai vraiment la trouille"

En difficulté tout au long de l'année, Démare a tout de même "sauvé" sa saison lors de la dernière course en remportant Paris-Tours. Pourtant, lors du sprint final face à trois coureurs réputés moins rapides que lui, le Français confie avoir ressenti la "peur de gagner", ce qui ne lui était jamais arrivé. "Plus que la peur de gagner, c’est même la peur de ne pas réussir. À ce moment-là, dans la dernière ligne droite, j’ai vraiment la trouille. Je me dis : « il faut que tu réussisses, il faut que tu lèves les bras, c’est une opportunité que tu n’as pas eu depuis 3-4 mois, il faut la saisir ». En plus de ça, je savais que j’étais capable de le faire face à des coureurs moins rapides. Je me devais même de le faire, je ne pouvais pas me louper", assure-t-il.

 

"Je dois me faire plus confiance"

Au final, cette saison compliquée lui aura permis de remettre les choses en perspective afin de repartir sur de nouvelles bases en 2022. "J’en ai ressorti que je pouvais parfois être un peu trop dur envers moi-même, et ne pas me rendre compte de ce que j’étais capable de faire. Le physique est là, mais je dois me faire plus confiance, par exemple lorsque le train est en mauvaise posture. Je l’avais déjà analysé après la Vuelta, mais parcourir le livre m’en a fait reprendre conscience", déclare-t-il. "Honnêtement, Paris-Tours m’a vraiment fait du bien. Finir là-dessus, c’était… indispensable. Ça m’a permis de partir en vacances plus sereinement, et ça sortait en plus du contexte du sprint. C’est ce que je retiens et ce qui me motive au moment d’aborder la prochaine année", a-t-il conclu.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Transferts

TRANSFERTS
2021 - 2022
Publicité

Sondage

Quel coureur va gagner son premier Grand Tour ?



















Partenaires

Publicité
Publicité