Route
Route - Alberto Contador : «L'Espagne est maintenant dépassée... » Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Route - Alberto Contador : «L'Espagne est maintenant dépassée... »

Dans une longue interview accordée à WielerFlits, Alberto Contador a fait le point sur l'état du cyclisme espagnol. Moins flamboyants ces dernières années malgré le titre mondial décroché en 2018 par Alejandro Valverde, et les belles places d'honneur obtenues par Enric Mas ou encore Mikel Landa sur les courses par étapes, les Espagnols n'ont plus gagné de Grand Tour depuis 2015 - Contador avait gagné le Giro - et de Monument depuis 2017 et la victoire de Valverde sur Liège-Bastogne-Liège. "Nous traversons des années difficiles. Nous avons bien sûr encore de bons coureurs. Il est vrai que l'Espagne était au sommet depuis des années mais il est vrai que maintenant elle est dépassée par d'autres pays."

Vidéo - Alberto Contador a arrêté sa carrière en 2017

 

"Les talents espagnols des U19 et U23 sont à la traîne par rapport à leurs rivaux"

Et selon El Pistolero, c'est dans les catégories de jeunes que son pays ne travaille pas assez bien. "Je pense que d'autres pays gèrent le cyclisme de manière plus professionnelle dans les catégories Juniors et Espoirs. Il arrive même que des coureurs de ces catégories d'âge soient payés, alors que ce n'est pas le cas en Espagne. C'est là que nous ne pouvons pas nous permettre de perdre nos talents. Pour la même raison, on constate également que les talents espagnols des U19 et U23 sont à la traîne par rapport à leurs rivaux des autres pays."


Stigmatisant aussi le fait que le cyclisme espagnol n'ait plus qu'une équipe au plus haut niveau, à savoir la Movistar - "si l'Espagne avait une deuxième équipe dans l'élite, plus de coureurs espagnols auraient des opportunités. C'est une condition nécessaire pour revenir au sommet" - le double vainqueur du Tour de France (2007 et 2009) garde cependant espoir, et notamment quand il voit les qualité d'Enric Mas (Movistar), mais aussi des deux pépites du cyclisme espagnol que sont Carlos Rodriguez (INEOS Grenadiers) et Juan Ayuso, qui a signé chez UAE-Team Emirates à 17 ans.

 

"Carlos Rodriguez sera le cycliste dont les Espagnols parleront à l'avenir"

"Je pense qu'Enric Mas peut devenir un très bon coureur. Mais souvenez-vous surtout du nom de Carlos Rodríguez, qui a roulé avec notre équipe junior l'année dernière. Il doit encore se développer, mais il avait déjà les valeurs d'un très bon coureur du WorldTour l'an dernier, et ce alors qu'il n'avait que 18 ans. Carlos sera le cycliste dont les Espagnols parleront à l'avenir, j'en suis sûr. Avec Juan Ayuso également, je suis convaincu que nous aurons à nouveau une grande génération à l’avenir", conclut celui qui dirige, avec son frère Fran et Ivan Basso, la formation Kometa Xstra Cycling Team.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui est le coureur de l'année 2020 ?

















Partenaires

Publicité
Publicité