Roc d'Azur - Seewald et Sosna vainqueurs du Canyon Roc Marathon
Roc d'Azur
Photo : @Rocdazur

Roc d'Azur - Seewald et Sosna vainqueurs du Canyon Roc Marathon

Un maillot arc-en-ciel de champion du monde sur la première marche, un autre de champion d’Italie sur la deuxième et enfin la tunique bleu-blanc-rouge du champion de France sur la troisième. Le podium du Canyon Roc Marathon témoigne de la qualité du plateau présent ce vendredi au départ pour la plus longue course du Roc d’Azur avec ses 84,5 km. Une belle façon de fêter l’entrée de l’épreuve au calendrier de la Fédération internationale de cyclisme au sein des Mountain Bike Marathon Series UCI.

Vidéo - Le teaser du Roc d'Azur 2021, du 6 au 10 octobre

 

Sacré champion du monde le week-end dernier sur l’île d’Elbe (Italie), l’Allemand Andreas Seewald a baptisé son nouveau maillot de la plus belle des façons. Dans le groupe de tête dès le départ, Seewald a porté son attaque sur la seconde partie de la course pour ne plus jamais être rejoint. "Au départ, je ne savais pas trop dans quel état de forme j’étais quelques jours seulement après les Championnats du monde, témoigne-t-il. Mais je tenais à être présent car j’aime beaucoup le Roc d’Azur. Je me suis dit que j’allais me mettre en tête de course et qu’on verrait bien. À mi-course, j’ai vu que les jambes étaient bonnes alors j’ai commencé à accélérer. J’ai voulu m’isoler pour éviter d’avoir ensuite à prendre des risques et d’avoir une fin de course difficile car j’enchaine dès ce dimanche avec les Championnats d’Allemagne et je pars ensuite en Afrique du Sud pour la Cape Epic qui débute dans une semaine." 

Présent à Fréjus pour la troisième fois de sa carrière, l’Allemand de 30 ans devance d’une petite minute le champion d’Italie Fabian Rabensteiner. Au terme d’un joli sprint à trois, le champion de France Axel Roudil Cortinat, bientôt 22 ans, vient compléter le podium. "Je suis parti assez fort dans la première bosse pour voir les costauds du groupe et nous nous sommes retrouvés à une dizaine, raconte le meilleur Français des Mondiaux la semaine dernière (19e). Quand Andreas a commencé à appuyer un peu plus fort, on a tous pété les uns après les autres. Il était le plus fort. Au départ de la course, je me disais que ce serait joli d’avoir un podium avec ces trois maillots et c’est fait… La saison est finie alors maintenant place à la fête !"

Dans la course féminine, la Lituanienne Katazina Sosna a conservé le titre conquis en 2019. "Je suis partie vite dès le départ et me suis retrouvée rapidement seule devant, confie-t-elle. Les conditions étaient parfaites. C’est la France, c’est le Roc d’Azur et c’est une course exceptionnelle alors forcément, je suis très heureuse. Maintenant, je me concentre pour le Roc d’Azur dames de ce dimanche où j’espère cette fois gagner (2e en 2019, 4e en 2018)." Lejla Tanovic (BOS) et Costanza Fasolis (ITA) complètent le podium féminin. Meilleures tricolores, Estelle Morel et Margot Moschetti terminent aux cinquième et sixième rangs.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Le parcours du Tour de France 2022, il est parfait pour qui ?



















Partenaires

Publicité
Publicité