Paris-Roubaix - Lizzie Deignan a écrit l'Histoire, Marianne Vos a fini 2e
Paris-Roubaix
Photo : @Sirotti

Paris-Roubaix - Lizzie Deignan a écrit l'Histoire, Marianne Vos a fini 2e

Quelle performance magistrale d'Elizabeth Deignan ! La Britannique a remporté ce samedi après-midi - et de quelle manière ! - le premier Paris-Roubaix Femmes de l'histoire, disputé dans des conditions très difficiles et marqué par de nombreuses chutes. À l'attaque dès le premier des dix-sept secteurs pavés du jour, la coureuse de la Trek-Segafredo, d'une adresse exceptionnelle sur les pavés, n'a tout simplement plus été revue par ses adversaires, réalisant donc près de 80 kilomètres en solitaire avant de lever les bras sur le vélodrome de Roubaix.

Vidéo - Elizabeth Deignan a gagné le 1er Paris-Roubaix Femmes

 

Audrey Cordon-Ragot termine dans le top 10

Meilleure des "autres", la Néerlandaise Marianne Vos (Team Jumbo-Visma Women) a pris la deuxième place à 1'17", tandis que l'Italienne Elisa Longo Borghini, troisième à 1'47", permet à la Trek-Segafredo de placer deux coureuses sur le podium. L'Allemande Lisa Brennauer (Ceratizit-WNT Pro Cycling Team) et l'Italienne Marta Bastianelli (Alé BTC Ljubljana) complètent le top 5 du jour. Coéquipière de Lizzie Deignan, la Française Audrey Cordon-Ragot a réalisé une superbe course en protection de sa leader et prend une très jolie huitième place.

 

Elizabeth Deignan attaque dès le premier secteur pavé !

Malgré les attaques de plusieurs coureuses lors des 35 premiers kilomètres, c'est un peloton groupé qui aborde le premier secteur pavé. Mais groupé, le peloton ne va pas le rester longtemps puisque Elizabeth Deignan (Trek-Segafredo) met le feu aux poudres dès ce premier passage difficile. La Britannique part seule et prend rapidement une belle avance, tandis que le peloton a déjà perdu de nombreux éléments. À l'avant, Deignan fait une grosse impression et creuse l'écart sur la meute, repoussée à près de 2 minutes après le passage des cinq premiers secteurs pavés.

 

Le ménage se fait à l'arrière, Elizabeth Deignan fait un numéro

Dans la portion pavée suivante, Christine Majerus (Team SD Worx), Elisa Longo Borghini (Trek-Segafredo), Emma Norsgaard (Movistar Team) et Marianne Vos (Team Jumbo-Visma Women) faussent compagnie au peloton, alors qu'Ellen van Dijk (Trek-Segafredo) et Lotte Kopecky (Liv Racing) sont respectivement victimes d'une chute et d'une crevaison. Une dizaine de coureuses parviennent ensuite à rentrer sur les quatre contre-attaquantes, dont les Françaises Audrey Cordon-Ragot (Trek-Segafredo) et Aude Biannic (Movistar Team).

Dans le difficile secteur de Mons-en-Pévèle, des chutes ont lieu dans le groupe des poursuivantes, Longo Borghini et Norsgaard se retrouvant notamment à terre. Ça va bien en revanche pour Vos, Cordon-Ragot, Biannic, MajerusLisa Brennauer (Ceratizit-WNT Pro Cycling Team), Marta Cavalli (FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope) et Marta Bastianelli (Alé BTC Ljubljana), ces sept coureuses étant désormais en poursuite derrière une Elizabeth Deignan qui ne baisse pas de pied et possède toujours plus de 2 minutes d'avance à 40 bornes du but.

 

Elizabeth Deignan résiste, Marianne Vos tente le tout pour le tout

Quelques concurrentes parviennent ensuite à revenir sur le groupe de contre, dont les malchanceuses Longo BorghiniNorsgaard et Van Dijk, mais aussi Chantal van den Broek-Blaak et Amy Pieters (Team SD Worx), Sarah Roy (Team BikeExchange) et Riejanne Markus (Team Jumbo-Visma Women). Ces retours de l'arrière ne favorisent pas la bonne entente au sein de ce groupe, qui perd encore du terrain sur la femme de tête. En nombre aux côtés de Marianne Vos, les coureuses de la Jumbo-Visma prennent ensuite les choses en main et impriment un rythme régulier afin de favoriser les desseins de leur leader, et ce alors qu'il reste sept secteurs pavés à franchir.

La Movistar Team participe également à la poursuite, et cet effort collectif permet aux poursuivantes de reprende un peu de temps sur Deignan, qui, et de façon très logique, semble un peu moins aérienne qu'il y a quelques kilomètres. Elle reste cependant très efficace et surtout, personne ne prend ses responsabilités à l'arrière parmi les favorites. Il faut attendre le secteur de Camphin-en-Pévèle pour voir Marianne Vos placer une énorme accélération. Une nouvelle lourde chute intervient dans ce secteur, Van Dijk, Majerus, Roy et Biannic allant à terre. Marianne Vos reste quant à elle bien sur son vélo et se retrouve seule à la poursuite de Deignan, Longo Borghini étant toute proche de la Néerlandaise.

 

Duel à distance entre Lizzie Deignan et Marianne Vos, la Britannique était trop forte

À la sortie du Carrefour de l'Arbre, le dernier secteur difficile de cette première édition, Lizzie Deignan possède encore 1'30" d'avance sur Marianne Vos, mais cette dernière - qui a irrémédiablement distancé Elisa Longo Borghini - est très impressionnante et revient à vitesse grand V sur la Britannique. Mais celle-ci est vraiment la plus forte sur cette première édition de l'Enfer du Nord et signe un exploit monumental en s'imposant après avoir attaqué à 80 bornes de Roubaix ! Elle est accompagnée sur le podium par Marianne Vos et Elisa Longo Borghini, le Paris-Roubaix féminin s'offrant un podium de très haut niveau pour sa grande première.

Classement général

1GBRDEIGNAN ElizabethTrek-Segafredo Women2h56'07"
2NEDVOS MarianneTeam Jumbo-Visma+ 1'17"
3ITALONGO BORGHINI ElisaTrek-Segafredo Women+ 1'47"
4ALLBRENNAUER LisaCeratizit-WNT Pro Cycling+ 1'51"
5ITABASTIANELLI MartaAle BTC Ljubljana+ 2'10"
6DANNORSGAARD Emma CecilieMovistar Team+ 2'10"
7ALLKOCH FranziskaTeam DSM (F)+ 2'10"
8FRACORDON-RAGOT AudreyTrek-Segafredo Women+ 2'10"
9ITACAVALLI MartaFDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope+ 2'10"
10NEDVAN DEN BROEK-BLAAK ChantalSD Worx+ 2'10"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

13:54 Omloop Het Nieuwsblad Vincenzo Nibali s'invite au départ en Belgique 13:31 Route Nils Politt : "Gagner une grande classique est un objectif" 13:03 Challenge Majorque Cofidis avec les frères Herrada sur le Trofeo Calvia 12:40 Santos Festival Emily Watts : "Je ne suis pas une sprinteuse" 12:00 Flèche Wallonne Les équipes et le parcours de la Flèche Wallonne 2022 11:34 Route Les courses de reprise de Bonnamour, Koretzky, Gougeard, Rolland 10:55 Santos Festival Emily Watts la 1ère étape, Roseman-Gannon leader 10:47 Route Tour de France, Giro... Annemiek van Vleuten a ses objectifs 10:39 Classique de Valence EOLO-Kometa vise un résultat avec Albanese 10:24 Route L'UCI va mettre à jour son "protocole sanitaire Covid-19" 10:08 Tour de la Provence La course sera en direct sur La Chaîne L'Equipe 09:58 Route Romain Grégoire : "On n'est pas tous Remco Evenepoel..." 09:45 Chronique Guimard : "Pinot... on croise les doigts, il faut y croire !" 09:30 Classique de Valence Amaury Capiot, en leader de l'équipe Arkéa-Samsic 09:18 Route Tom Dumoulin : "Une nouvelle année et donc un nouveau Dumoulin" 09:05 Infirmerie Jade Wiel va se faire opérer de la hanche droite en février 08:58 Classique de Valence Tout sur la Classique de Valence de ce dimanche 08:49 Matériel Garmin et son "home trainer innovant", le Tacx NEO 2T Smart 08:39 Route Pinot, Bardet, Evenepoel... qui gagnera son premier Grand Tour ? 08:20 Matériel Pourquoi utiliser BKOOL pour les entrainements tout cet hiver

Transferts

TRANSFERTS
2021 - 2022
Publicité

Sondage

Quel coureur va gagner son premier Grand Tour ?



















Partenaires

Publicité
Publicité