ITW
ITW - R. Feillu : «Groenewegen ? Sa vie est ruinée par la culpabilité» Photo : Sirotti / @FeilluR

ITW - R. Feillu : «Groenewegen ? Sa vie est ruinée par la culpabilité»

Au lendemain du terrible accident survenu lors d'un sprint massif sur le Tour de Pologne, Cyclism'Actu a demandé à Romain Feillu (ancien sprinteur avec 20 victoires à son actif mais aussi ancien maillot jaune sur le Tour de France 2008 et aujourd'hui à la retraite depuis fin 2019) ce qu'il pensait de tout ce qui se dit et tout ce que l'on peut lire après le drame survenu en Pologne. Romain Feillu, qui a eu le temps de décortiquer les images de l'accident survenu mercredi après-midi, a son avis sur les responsabilités de chacun. Souhaitant avant tout que Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step) sorte de cet épisode en bonne santé, Romain Feillu estime également que "Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) ne doit pas être lynché sur la place publique et que bien d'autres facteurs sont à prendre en compte pour expliquer cette issue malheureuse". Entretien.

Vidéo - Romain Feillu : "Groenewegen n'est pas le seul coupable... "

 

"Il y a des façons de faire, mais ça reste du sport de fermer une porte"

Romain, en tant qu'ancien sprinteur, comment avez-vous vécu ce drame qui s'est joué mercredi après-midi sur le Tour de Pologne ?

Je n'ai pas vu l'accident en direct, mais j'ai vu hier soir (mercredi soir) que Fabio Jakobsen était dans un état grave. Je me suis même réveillé cette nuit pour voir s'il y avait des nouvelles rassurantes ou s'il fallait au contraire s'attendre au pire. Et j'ai pris le temps ce matin de regarder les images parce que j'entendais que Dylan Groenewegen se faisait violemment descendre... On a vu des choses beaucoup plus graves de la part de plein de coureurs qui peuvent le critiquer aujourd'hui, et notamment des coureurs de Patrick Lefevere. Je me souviens de la première étape du Tour de France 2007 à Canterbury. Je remontais Tom Boonen sur la gauche et il m'a tassé... C'était aussi très, très dangereux. Si je ne freinais pas et si je forçais le passage, je tombais aussi à une vitesse folle !

 

Et selon vous, y a-t-il une erreur de Dylan Groenewegen lors de ce sprint ?

Oui, c'est incontestable qu'il fait une erreur. Il change déjà de ligne de façon assez progressive et sur la fin, il sent qu'il va être dépassé - car un sprinteur a une très bonne vue et sent quand un coureur recommence à monter au pédalier - et il serre sur la droite. Mais c'était déjà trop tard car Jakobsen était déjà engagé et avec une bonne différence de vitesse. Groenewegen aurait dû rouvrir la porte et se laisser doubler, mais il ne l'a pas fait... Il a fait une erreur d'appréciation mais ce que je sais, pour en avoir discuté avec plein d'autres sprinteurs, c'est qu'on n'ouvre pas une porte. Il y a bien sûr des façons de faire, mais ça reste du sport de fermer une porte. Ça fait partie du truc, même si cela doit être fait proprement, ce qui n'a pas été le cas de Groenewegen mercredi.

 

"Patrick Lefevere veut que Dylan Groenewegen se donne la mort... ?!"

Quand vous voyez les commentaires livrés à chaud par Patrick Lefevere, et notamment quand il demande la prison pour Dylan Groenewegen, qu'est-ce que cela vous inspire ?

La prison, c'est un truc hyper grave ! Ce n'est pas un geste réfléchi qu'effectue Groenewegen, c'est sur le moment. Il n'y a pas d'intention de nuire, outre le fait de priver quelqu'un d'une victoire. Il n'y a pas d'intention méchante de la part de Groenewegen. Donc la prison, c'est quand même grave... Mais en fait, Dylan Groenewegen est beaucoup plus jugé pour les conséquences de son geste que pour son geste en lui-même. Mais ce n'est pas le seul coupable, il y a d'autres choses à souligner. Je me demande d'ailleurs comment les barrières ont pû se détacher comme ça, mais elles ne devaient pas être attachées les unes aux autres. Il y a beaucoup d'autres questions à se poser plutôt que de sanctionner le coureur et dire qu'il est le seul responsable.

 

"Le vélo, ce n'est pas fait pour rouler à 80 km/h"

Le profil de l'arrivée a également été décrié, avec ce faux plat descendant et ces coureurs qui roulaient à plus de 80 km/h au moment de l'accident. Est-ce pour vous raisonnable de placer des arrivées à de tels endroits ?

Non, pas du tout. Mais de toute façon, sur toutes les courses qui ne sont pas difficile, un peloton de 180 ou 200 gars composé de 30 ou 40 coureurs qui peuvent jouer la victoire au sprint, c'est trop. Il y a forcément des couloirs d'aspiration qui vont se créer, des coureurs qui vont remonter à pleine vitesse... C'est ce qui provoque ces chutes. Et puis le vélo, ce n'est pas fait pour rouler à 80 km/h. On ferait le sprint dans la descente d'un col, ça n'irait pas plus vite quasiment. Tout ça n'est pas adapté. Le cyclisme sur route, c'est autre chose que ça pour moi. C'est hyper dangereux. Je sais qu'il n'est pas toujours facile d'aménager dans les villes, mais il vaut mieux faire un sprint en faux plat montant. Un faux plat descendant à 3 ou 4 kilomètres de l'arrivée, ça passe encore car ce n'est pas encore un moment décisif, mais faire une arrivée comme ça, c'est terrible...

 

"Encore une fois, je trouve que c'est trop facile d'accabler le coureur"

Des commentaires sont également apparus sur la réputation plutôt négative de Dylan Groenewegen lors des sprints. Est-ce que vous aviez déjà remarqué ce côté "bad boy" du sprinteur néerlandais ?

Je n'ai pas eu l'occasion de trop courir à ses côtés ces dernières années, mais c'est vrai que j'ai le souvenir d'avoir eu quelques problèmes et quelques accrochages avec lui lors de son début de carrière. Mais bon, c'était un jeune sprinteur à l'époque... Franchement, sur le sprint de mercredi, il ne sort pas un coude. Un Mark Renshaw a sorti les coudes et a mis des coups de tête à son époque, mais Groenewegen n'a rien sorti du tout dans ce sprint.

 

Et peut-on dire de façon réductrice que ce qu'il s'est passé mercredi, ce sont les risques inhérents à un sprint massif ? 

Non, ce serait dérangeant de dire une telle chose car ça peut être évité. C'est souvent le plus fou qui va gagner sur de telles arrivées en faux plat descendant. Il n'y a pas que la puissance qui va parler, mais aussi le côté fougueux des sprinteurs. C'est surtout ça qui va payer, et je trouve personnellement que c'est dommage pour le sport. Pour moi, il vaut mieux mettre un sprint en faux plat montant et puis voilà. On perd peut-être 15 km/h et ça n'aurait rien à voir au niveau des dégâts. Encore une fois, je trouve que c'est trop facile d'accabler le coureur. Et je trouve aussi que voir Patrick Lefevere inciter à la haine, ce n'est pas top...

 

"Ce que doit vivre Groenewegen depuis l'accident, c'est la pire des sanctions"

Et en termes de sanctions vis-à-vis de Dylan Groenewegen, qu'est-ce que vous préconiseriez ? Une interdiction de courir pendant quelques semaines, une sanction plus dure, moins dure...

Si on doit sanctionner le geste en lui-même, on en voit un sprint sur deux. Ce sont juste les conséquences qui sont différentes, et c'est ça le problème. Et puis ce que doit vivre Groenewegen depuis l'accident, c'est la pire des sanctions. Il donnerait sa carrière entière pour sauver la vie de Fabio Jakobsen, c'est sûr. De toute façon, sa vie est ruinée par la culpabilité. Il ne peut que se sentir coupable, il n'a pas besoin qu'on l'enfonce. Quand je vois les propos de Patrick Lefevere, je me demande ce qu'il veut... Il y a déjà Jakobsen qui est entre la vie et la mort et il veut que l'autre se donne la mort de culpabilité ?! Ce n'était pas un acte réfléchi de la part de Groenewegen.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter La Vuelta le 8 novembre prochain ?



















Partenaires

Publicité
Publicité