Critérium du Dauphiné - Primoz Roglic en patron, Remco Evenepoel craque

Par Arthur DE SMEDT le 08/06/2024 à 15:05

Critérium du Dauphiné - Primoz Roglic en patron, Remco Evenepoel craque
Critérium du Dauphiné
Photo : @dauphine

Deuxième jour de l'aventure alpestre sur ce 76e Critérium du Dauphiné avec l'étape reine, et deuxième jour de domination pour Primoz Roglic ! L'échappée a failli aller au bout avec un sacré numéro de Marc Soler, mais l'Espagnol d'UAE Team Emirates a craqué dans les tous derniers kilomètres de cette 7e journée, qui proposait au menu 4300 mètres de dénivelé positif depuis Albertville jusqu'à Samoëns 1600, à l'issue d'une terrible ascension de 10 km à 9,3 %. Une explication entre leaders était attendue au lendemain du coup de force de Primoz Roglic au sommet du Collet d'Allevard vendredi, et le maillot Jaune a récidivé ! Parfaitement emmené par ses équipiers dans l'ascension finale, le Slovène de la BORA-hansogrohe a fait parler sa pointe de vitesse pour s'imposer au sprint devant Matteo Jorgenson. 2e victoire en deux jours pour Roglic, qui renforce plus que jamais son statut de leader, alors que Remco Evenepoel a perdu gros en sortant du Top 5. 

Vidéo - Primoz Roglic, vainqueur de cette 7e étape

 

Cascade d'abandons

Le départ est donné tôt d'Albertville dans des conditions pluvieuses et sans Tao Geoghegan Hart (Lidl-Trek), non-partant ce samedi tout comme sept autres coureurs. Le peloton arrive très vite dans les premiers contreforts du Col des Saisies, et on assiste logiquement à un début très rapide pour tenter de former l'échappée du jour. Un rythme qui est fatal aux coureurs les plus diminués suite à la chute de jeudi, et les abandons s'enchaînent au fil des kilomètres, il y en aura une vingtaine à la fin de la journée. Ilan Van Wilder (Soudal Quick-Step) et Emils Liepins (Team DSM-firmenich PostNL) mettent pied à terre, bientôt imités par Clément Berthet (Decathlon AG2R La Mondiale), Kenny Elissonde (Cofidis), Cristian Rodriguez (Arkéa - B&B Hotels), Ivan Garcia Cortina et Ivan Sosa (Movistar), Mason Hollyman (Israel - Premier Tech), Antoine Huby (Soudal Quick-Step) et même Neilson Powless (EF Education - EasyPost), 12e du général... C'est l'hécatombe durant cette première partie d'étape !

 

Une échappée disputée

A l'avant, après une grosse bataille dans les Saisies, une échappée de 13 coureurs finit par se constituer dans la descente, en plusieurs temps. On y retrouve Marc Soler (UAE Emirates), le mieux classé au général (18e à 3'45" de Roglic), Davide Formolo (Movistar), Lorenzo Fortunato (Astana), Nicolas Prodhomme, Dorian Godon (Decathlon-AG2R), Darren Rafferty (EF Education Easypost), Kevin Geniets (Groiupama-FDJ), Warren Barguil (dsm-Firmenich), Guillaume Martin (Cofidis), Koen Bouwman (Visma-Lease a Bike), Mathis Le Berre (Arkea-B&B), Mathijs Paasschens (Lotto Dstny) et Mark Donovan (Q36.5). Le peloton - au sein duquel on annonce de manière surprenante Aleksandr Vlasov (BORA-hansgrohe) en difficulté - pointe à 3'40" à 90 kms de l'arrivée.

Pendant que la BORA-hansgrohe mène le rythme du peloton, le groupe des fuyards se scinde, puisque Mathis Le Berre, Mathijs Paasschens et Mark Donovan sont distancés par leurs compagnons d'échappée. Et le porteur du maillot bleu à pois blancs de meilleur grimpeur finit par être définitivement lâché à environ 70 kilomètres du bout au pied de la côte d'Arâches (6,2 km à 7,4 %), avant d'être repris par le peloton. Donovan a fait son retour à l'avant, dans un groupe fort de 11 éléments qui compte environ 4' d'avance sur le peloton, qui recense deux nouveaux abandons, Anthon Charmig et Filippo Conca

 

L'échappée éclate dans la Ramaz

Dans le col de la Ramaz et ses 13,9 km à 7,1 % de moyenne, le rythme se durcit à l'avant de la course. Marc Soler est à l'initiative, et son accélération fait des dégâts : Mark Donovan et Guillaume Martin ont notamment craqué. C'est ensuite au tour de Warren Barguil de se dresser sur les pédales, mais Soler est peut-être le plus fort et reprend les commandes en distançant tranquillement le Français. A 43 km de l'arrivée, l'Espagnol a environ 15" d'avance sur Lorenzo Fortunato, quelques mètres devant le duo Warren Barguil et Darren Rafferty, qui devance lui-même le reste des échappés, Davide Formolo, Koen Bouwman, Dorian Godon, Kevin Geniets et Nicolas Prodhomme. Soler creuse l'écart sur ses poursuivants, mais aussi sur le peloton, relegué à 5". 

Soler résiste, Evenepoel craque, le peloton s'anime

Au sommet de la Ramaz, Marc Soler compte environ 1'40" - en plus d'être provisoirement leader du général - sur ses plus proches compagnons de fugue, Fortunato, Rafferty, Barguil, Prodhomme et Bouwman. Le double vainqueur d'étape sur la Vuelta ne perd pas temps dans une descente rendue glissante par la pluie. Mieux, Marc Soler a encore repris 20 secondes au moment d'entamer l'ascension finale de la journée vers Samoëns 1600, 10 km à 9,3 % de moyenne dont plusieurs kilomètres à plus de 10 %. Mais à l'avant du groupe des favoris, la BORA-hansgrohe accélère sous l'impulsion de Matteo Sobrero qui réduit l'écart. Résultat, Remco Evenepoel (Soudal Quick-Step), ne peut pas suivre à 7 km du sommet ! Le porteur du maillot blanc, 2e du général, est encore trop juste pour rester dans les roues des meilleurs. 

Giulio Ciccone (Lidl-Trek) tente une accélération dans un peloton qui a perdu beaucoup d'unités  - il ne reste qu'une dizaine de coureurs - avant d'être avalé par les coéquipiers de Primoz Roglic qui dictent toujours l'allure. Et à l'avant, Marc Soler résiste bien, et maintient la barre des 2' d'avance sur le peloton des favoris. Il est désormais tout proche de la victoire d'étape, du maillot de la montagne mais a déjà le prix de la combativité. Mais c'était sans compter une grosse baisse de régime de l'Espagnol...

 

Marc Soler repris à 2 km du bout

A 4 km du sommet, Marc Soler montre de gros signes de fatigue, se retourne, grimace, secoue la tête, et sa cadence de pédalage semble être moins soutenue qu'en première partie d'ascension. Plus qu'une minute d'avance sur le peloton pour le grimpeur, qui n'a plus d'autre poursuivant intercalé. Soler est repris après un gros raid en solitaire, au bout de l'effort, à 2 kilomètres de la ligne. La victoire va se jouer dans le peloton ! Santiago Buitrago lance les hostilités dans le sprint final, suivi par Oier Lazkano. Mais personne n'arrive à produire une franche différence, et c'est finalement Primoz Roglic qui, au sprint, créé un écart à 350 mètres de la ligne pour s'adjuger une 2e victoire d'affilée devant Matteo Jorgenson qui semblait un instant être en capacité de revenir. C'est le 3e succès de la saison du leader slovène. Au général, le maillot Jaune a un nouveau dauphin : il devance d'1'02" l'Américain de la Visma | Lease a Bike suivi de Derek Gee (Israel-Premier Tech). Remco Evenepoel est désormais 6e à 2'15" de Roglic.

Criterium du Dauphine - Classement de la 7è étape

1SLOPrimoz ROGLICBORA-hansgrohe4h29'16"
2USAMatteo JORGENSONTeam Visma | Lease a Bikem.t.
3ITAGiulio CICCONELidl-Trek+ 02"
4ESPOier LAZKANOMovistar Teamm.t.
5CANDerek GEEIsrael-Premier Techm.t.
6ESPCarlos RODRIGUEZINEOS Grenadiers+ 08"
7COLSantiago BUITRAGOBahrain Victorious+ 14"
8BELLaurens DE PLUSINEOS Grenadiersm.t.
9RUSAleksandr VLASOVBORA-hansgrohem.t.
10ESPMikel LANDASoudal Quick-Step+ 33"
11ESPJavier ROMOMovistar Teamm.t.
12AFSLouis MEINTJESIntermarche-Wanty+ 1'43"
13BELRemco EVENEPOELSoudal Quick-Step+ 1'46"
14FRADavid GAUDUGroupama-FDJ+ 2'18"
15AUSCallum SCOTSONTeam Jayco AlUla+ 2'23"
16ITALorenzo FORTUNATOAstana Qazaqstan Team+ 3'13"
17ESPMarc SOLERUAE Team Emirates+ 3'15"
18ARGEduardo SEPULVEDALotto Dstny+ 3'28"
19BELDylan TEUNSIsrael-Premier Tech+ 3'59"
20FRANicolas PRODHOMMEDecathlon AG2R La Mondiale Team+ 4'44"

Criterium du Dauphine - Classement général provisoire après la 7è étape

1SLOPrimoz ROGLICBORA-hansgrohe21h16'50"
2USAMatteo JORGENSONTeam Visma | Lease a Bike+ 1'02"
3CANDerek GEEIsrael-Premier Tech+ 1'13"
4RUSAleksandr VLASOVBORA-hansgrohe+ 1'56"
5ESPCarlos RODRIGUEZINEOS Grenadiers+ 1'58"
6BELRemco EVENEPOELSoudal Quick-Step+ 2'15"
7BELLaurens DE PLUSINEOS Grenadiers+ 2'17"
8ESPOier LAZKANOMovistar Team+ 2'20"
9ITAGiulio CICCONELidl-Trek+ 2'54"
10ESPMikel LANDASoudal Quick-Step+ 3'51"
11ESPJavier ROMOMovistar Team+ 4'37"
12COLSantiago BUITRAGOBahrain Victorious+ 4'41"
13AUSCallum SCOTSONTeam Jayco AlUla+ 4'48"
14AFSLouis MEINTJESIntermarche-Wanty+ 5'39"
15ESPMarc SOLERUAE Team Emirates+ 7'07"
16FRADavid GAUDUGroupama-FDJ+ 7'43"
17FRAPavel SIVAKOVUAE Team Emirates+ 9'56"
18ARGEduardo SEPULVEDALotto Dstny+ 10'49"
19AUSJack HAIGBahrain Victorious+ 10'56"
20FRAGuillaume MARTINCofidis+ 12'37"

A LIRE AUSSI

CRITéRIUM DU DAUPHINé

David Gaudu : "Rendez-vous sur le Tour de France..."

CRITéRIUM DU DAUPHINé

Derek Gee : "Pour le moment, je profite juste"

CRITéRIUM DU DAUPHINé

Guillaume Martin : "Bien de finir sur une bonne note"

L'info en continu

14/07 Tour de France Les vidéos du 111e Tour à revoir sur Dailymotion Cyclism'Actu 14/07 Tour de France Vingegaard: "Une des meilleures perfs de ma vie, et Tadej..." 14/07 Tour de France L'auteur du jet de chips a été relâché par la police 14/07 Tour de l'Ain Jefferson Alexander Cepeda a fait coup double sur la 2e étape 14/07 Tour de France Remco Evenepoel : "Visma a compris, Pogacar est imbattable" 14/07 Tour de France Joao Almeida : "On voulait laisser l'échappée mais Visma..." 14/07 Tour de France Un abandon et un seul hors délais sur cette 15e étape 14/07 Tour de France Mauro Gianetti : "Chapeau à Jonas Vingegaard et aux Visma" 14/07 Tour de France Guillaume Martin : "Il ne faut pas être trop mauvais perdant" 14/07 Tour de France Romain Bardet : "Les écarts... Incroyable, je suis ébahi" 14/07 Tour de France Arnaud Démare, proche de la sortie : "Une mauvaise stratégie" 14/07 Tour de France Kévin Vauquelin : "Le spectacle... Nous on ne le voit pas" 14/07 Tour de France Jordan Jegat : "C'est un peu frustrant et décourageant" 14/07 Tour de France Pogacar : "J'ai senti que Vingegaard n'avait pas les jambes" 14/07 Tour de France Felix Gall : "Je n'ai pas passé la meilleure nuit, donc..." 14/07 Tour de France Lenny Martinez : "Le niveau est tellement élevé..." 14/07 Tour de France Analyse : Pogacar réalise la meilleure performance all-time 14/07 Tour de France Romain Grégoire : "On a tous vécu un sale moment" 14/07 Tour de France Egan Bernal : "J'ai un rhume et une grippe depuis 2 jours..." 14/07 Tour de France Carlos Rodriguez : "J'ai voulu m'accrocher et je l'ai payé"
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB

Sondage

Qui va remporter le Tour de France 2024 ?










Publicité
Publicité
-
-