Amstel Gold Race - Wout Van Aert bat Tom Pidcock... à la photo-finish
Amstel Gold Race
Photo : @Amstelgoldrace

Amstel Gold Race - Wout Van Aert bat Tom Pidcock... à la photo-finish

Le successeur de Mathieu van der Poel se nomme Wout Van Aert ! Sorti du groupe des cadors à 12 kilomètres de l'arrivée en compagnie de Tom Pidcock (INEOS Grenadiers) et Maximilian Schachmann (BORA-hansgrohe), le coureur belge du Team Jumbo-Visma a devancé le Britannique de 4 millièmes de seconde - la photo-finish a bien évidemment dû départager les deux hommes - l'Allemand prenant pour sa part la troisième place. Il prend ainsi sa revanche après avoir été battu par le Britannique il y a quelques jours à l'occasion de la Flèche Brabançonne.

Vidéo - Wout Van Aert remporte l'Amstel Gold Race 2021 !

 

 

Julian Alaphilippe fait sixième

Un groupe d'une trentaine de coureurs a franchi la ligne 2 secondes après ce trio, Michael Matthews (Team Bike Exchange) le réglant au sprint et prenant ainsi la quatrième place. Alejandro Valverde (Movistar Team) complète le top 5 du jour, tandis que Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), un peu court au moment la course s'est jouée, prend de son côté la sixième place devant Kristian Sbaragli (Alpecin-Fenix), Matej Mohoric (Bahrain Victorious), Michal Kwiatkowski (INEOS Grenadiers) et Tosh Van der Sande (Lotto Soudal).

 

Soren Kragh Andersen et Jasper Stuyven parmi les premiers lâchés !

La traditionnelle échappée matinale est composée de dix coureurs : Edward Theuns et Julien Bernard (Trek-Segafredo), Stan Dewulf (AG2R Citroën Team), Sébastien Grignard (Lotto Soudal), Maurits Lammertink et Loïc Vliegen (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), Chad Haga (Team DSM), Ryan Gibbons (UAE-Team Emirates), Kenny Molly (Bingoal Pauwels Sauces WB) et Anders Skaarseth (Uno-X Pro Cycling Team). Derrière cette échappée, ce sont les équipes Deceuninck-Quick Step, Movistar, Jumbo-Visma et Astana-Premier Tech qui roulent et maintiennent l'écart autour des 4 minutes.

Malgré un rythme qui reste largement supportable pour une très grande majorité du peloton, certains coureurs sont tout de même distancés très tôt, et notamment Soren Kragh Andersen (Team DSM) et Jasper Stuyven (Trek-Segafredo). C'est à 80 kilomètres de l'arrivée que l'allure du peloton s'accélère quelque peu, ce qui fait diminuer l'écart avec les hommes de tête. Et c'est 15 bornes plus tard que les premières attaques interviennent au sein du peloton. Elles sont l'oeuvre de Jonas Vingegaard (Team Jumbo-Visma), Pieter Serry (Deceuninck-Quick Step), Krists Neilands (Israel Start-Up Nation) ou encore Jan Tratnik (Bahrain Victorious), mais le peloton ne laisse pas filer.

 

Bob Jungels et Maximilian Schachmann à terre, les costauds se dévoilent

Tandis que l'avance des dix coureurs de tête n'est plus que d'1'30", une chute se produit dans le peloton à un peu plus de 50 bornes du but. Elle implique notamment Bob Jungels (AG2R Citroën Team) et Maximilian Schachmann (BORA-hansgrohe), seul le deuxième remontant sur son vélo. Un autre outsider est victime d'un incident, mais mécanique celui-ci, le Belge Mauri Vansevenant (Deceuninck-Quick Step). À l'avant du peloton, les attaques - Florian Sénéchal (Deceuninck-Quick Step), Esteban Chaves (Team BikeExchange), Matej Mohoric (Bahrain Victorious)... - continuent de fuser, mais aucune tentative n'est payante pour le moment.

À 43 kilomètres de l'arrivée, un petit groupe parvient enfin à s'extirper. On y retrouve six coureurs, en l'occurrence Florian Sénéchal (Deceuninck-Quick Step), Dylan van Baarle (INEOS Grenadiers), Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious), Simon Clarke (Team Qhubeka ASSOS), Tosh Van der Sande (Lotto Soudal) et Rui Costa (UAE-Team Emirates). Derrière, c'est le Team Jumbo-Visma qui fait le travail avec Sam Oomen et Robert Gesink. Les six coureurs en contre reviennent sur un morceau de l'échappée matinale à 36 kilomètres de l'arrivée, juste au moment d'aborder l'avant-dernier passage du Cauberg. Dans le peloton, c'est Ide Schelling (BORA-hansgrohe) qui place une grosse accélération, relayée par Primoz Roglic.

 

Les incessantes offensives d'Ide Schelling

Ces escarmouches permettent au peloton de revenir sur une grande partie des coureurs qui étaient à l'avant, hormis Loïc Vliegen, qui s''est isolé à l'avant, tandis que Julien Bernard, Maurits Lammertink et Stan Dewulf ont conservé quelques secondes d'avance sur le peloton. Ces trois coureurs sont cependant repris quelques instants plus tard, une nouvelle offensive d'Ide Schelling permettant au peloton de rentrer. Très actif, le Néerlandais repasse à l'attaque par la suite, le seul Stan Dewulf prenant sa roue ce coup-ci. Le duo néerlando-belge revient sur Vliegen, avant que Schelling ne prenne son envol.

 

Le pépin mécanique de Primoz Roglic, l'attaque de Wout Van Aert !

Sous l'impulsion d'un épatant Mauri Vansevenant, qui est revenu dans le peloton après ses multiples incidents mécaniques et fait preuve d'une incroyable santé, l'écart entre l'homme de tête et les poursuivants se réduit fortement, avant qu'une légère accalmie ne permette à Ide Schelling de reprendre un peu d'air. Ce dernier aborde ainsi la dernière ascension du Cauberg avec une quinzaine de secondes de marge, un avantage qu'il perd rapidement sous l'effet du travail de la Deceuninck-Quick Step. C'est alors que Primoz Roglic est victime d'un incident mécanique au plus mauvais des moments, le Slovène perdant ainsi la course !

Surtout que les cadors sont passés à l'attaque à l'avant, et notamment son coéquipier Wout Van Aert. Avec le Belge, on retrouve notamment Tom Pidcock, Richard Carapaz et Michal Kwiatkowski (INEOS Grenadiers), mais aussi Maximilian Schachmann (BORA-hansgrohe) et Michael Matthews (Team Bike Exchange). Un temps avec ces coureurs, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a en revanche coincé et se trouve dans un deuxième groupe, mais il profite du forcing d'Alejandro Valverde (Movistar Team) pour faire son retour à l'avant.

 

Un trio se dégage, Wout Van Aert bat Tom Pidcock d'un cheveu !

À 12 kilomètres de l'arrivée, Pidcock, Van Aert et Schachmann prennent leurs distances avec leurs adversaires, un regroupement ayant alors lieu derrière les trois hommes. C'est ainsi qu'une trentaine de coureurs se lancent à la poursuite d'un trio de tête qui a tout de même 25 secondes d'avance à 8 bornes du but. Malgré le travail des équipes Israel Start-Up Nation et Astana-Premier Tech, le groupe des poursuivants ne parvient pas à rentrer, et c'est donc un membre du trio de tête qui va remporter cette édition 2021. Extrêmement disputé et serré, le sprint sacre finalement Wout Van Aert, qui prend le meilleur sur Pidcock et Schachmann.

Classement général

1BELVAN AERT WoutTeam Jumbo-Visma5h03'27''
2GBRPIDCOCK ThomasINEOS Grenadiersm.t.
3ALLSCHACHMANN MaximilianBora-Hansgrohem.t.
4AUSMATTHEWS MichaelTeam BikeExchange+ 3''
5ESPVALVERDE AlejandroMovistar Teamm.t.
6FRAALAPHILIPPE JulianDeceuninck-Quick Stepm.t.
7ITASBARAGLI KristianAlpecin-Fenixm.t.
8POLKWIATKOWSKI MichalINEOS Grenadiersm.t.
9SLOMOHORIC MatejBahrain Victoriousm.t.
10BELVAN DER SANDE ToshLotto Soudalm.t.
11ESPARANBURU AlexAstana-Premier Techm.t.
12ITATRENTIN MatteoUAE Team Emiratesm.t.
13DANVALGREN MichaelEF Education-Nippom.t.
14AUTKONRAD PatrickBora-Hansgrohem.t.
15BELBENOOT TiesjTeam DSMm.t.
16FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Creditsm.t.
17ANGTULETT BenAlpecin-Fenixm.t.
18FRAPARET-PEINTRE AurelienAG2R Citroenm.t.
19NORHOELGAARD MarkusUno-X Pro Cyclingm.t.
20BELHERMANS QuintenIntermarche-Wanty-Gobert Materiauxm.t.
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

13:15 Route John Lelangue fait le bilan : "On a eu énormément de malchance" 12:52 Piste Glasgow accueillera la 1ère manche de la Coupe des Nations 2022 12:29 ITW Guimard : "Les propos d'Alexys Brunel ? J'ai des réponses mais !" 12:06 Route Zdenek Stybar prolonge avec Deceuninck Quick-Step en 2022 11:54 Route William Bonnet : "Je suis arrivé au bout de mon histoire" 11:43 Route Trois prolongations chez Caja Rural-Seguros RGA, dont Lastra 11:20 Transfert Mieke Kröger et Evy Kuijpers s'engagent avec Rally Cycling 11:08 Piste - Mondiaux Les Mondiaux, ça commence dès ce mercredi à Roubaix ! 10:57 Route Le Team Pro Immo Nicolas Roux va arrêter son activité 10:45 Sondage Le Tour de France 2022 avec son parcours, il est parfait pour ? 10:34 Transfert Antonio Nibali et Conti rejoignent Astana Qazaqstan Team 10:25 Transfert Nibali, Sagan, Lopez, Laporte... Le récap' des transferts ! 10:11 Route Le Canadien Rob Britton met fin à sa carrière à 37 ans 09:48 Route Giovanni Carboni annonce son départ de Bardiani-CSF-Faizanè 09:25 Route La Vuelta... le seul Grand Tour de Remco Evenepoel en 2022 ? 09:14 Cyclo Contador, Ullrich... ils vont faire 312 km à Majorque dimanche ! 09:09 Piste - Mondiaux Grégory Baugé : "La France a perdu un peu de son aura" 08:58 Piste - Mondiaux Les Mondiaux sur piste à Roubaix à voir sur Eurosport 08:48 Classement UCI Pogacar 1er, Van Aert 2e, Roglic 3e... Alaphilippe 4e ! 08:39 Transfert Demi de Jong va faire son retour chez Parkhotel Valkenburg
Publicité

Sondage

Le parcours du Tour de France 2022, il est parfait pour qui ?



















Partenaires

Publicité
Publicité