Tour de France - Mohoric remporte la 7e étape, Roglic a perdu le Tour
Tour de France
Photo : @BHRVictorious / @bettiniphoto

Tour de France - Mohoric remporte la 7e étape, Roglic a perdu le Tour

Au terme d'une course magnifique de bout en bout, Matej Mohoric (Bahrain-Victorious) a remporté la 7e étape du Tour de France, une étape qui restera dans les annales. Présent dans la grosse échappée du jour en compagnie notamment de Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) et Wout Van Aert (Jumbo-Visma), le Slovène est ensuite sorti à 80 kilomètres de l'arrivée avec trois autres coureurs avant de s'envoler seul dans le final. Il s'est finalement imposé en solitaire devant Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), Magnus Cort Nielsen (EF Education Nippo) prenant la 3e place en réglant au sprint un petit groupe devant Van der Poel, qui conserve donc brillamment son maillot jaune.

Vidéo - Tour de France - Matej Mohoric vainqueur de la 7e étape

 

Retrouvez les classements complets sur le site officiel du Tour de France en cliquant ICI

 

Primoz Roglic a perdu près de 4 minutes !

S'il y a eu une très belle bagarre à l'avant pour la victoire d'étape, il s'est aussi passé pas mal de choses du côté des favoris à la victoire finale. La grande victime se nomme incontestablement Primoz Roglic (Jumbo-Visma), qui a lâché prise assez loin de l'arrivée, sans doute encore diminué par ses récentes chutes. Au final, le Slovène a coupé la ligne avec près de 4 minutes de retard sur ses principaux concurrents et a sans doute dit adieu à la victoire. Nairo Quintana (Arkéa-Samsic) a lui aussi perdu beaucoup de temps (plus de 18 minutes de retard sur le vainqueur), mais c'est peut-être une bonne chose pour le Colombien qui avait annoncé viser les victoires d'étapes. 

Du coup, du côté de la Jumbo-Visma, le nouveau leader se nomme peut-être Wout Van Aert ! Présent dans l'échappée du jour, le Belge a terminé dans la roue de Van der Poel et a repris plus de 3 minutes aux principaux leaders. S'il a le même niveau en montagne que celui qu'il avait l'an passé, il pourrait alors devenir un sérieux client pour la gagne. En tout cas, il est toujours 2e du classement général à 30'' de Van der Poel, mais 3'13'' devant Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), qui au final s'en est très bien sorti vu le déroulement de l'étape.

 

Van der Poel, Van Aert et Nibali dans l'échappée, l'équipe de Pogacar piégée !

Comme attendu, le début de course est très animé avec de nombreuses attaques. Beaucoup de coureurs veulent prendre l'échappée, notamment Wout Van Aert (Jumbo-Visma), qui saut sur tous les coups ou presque, mais le champion de Belgique est logiquement surveillé de près par Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) et ses coéquipiers. Au bout de 40 kilomètres, le peloton est toujours groupé, mais un gros groupe de 29 coureurs parvient à prendre le large avec de nombreux cadors dont Van der Poel et Van Aert !

En plus de ces deux hommes, on retrouve Teunissen (Jumbo-Visma), Van Baarle (INEOS Grenadiers), Nibali, Skujins et Stuyven (Trek-Segafredo), Asgreen et Cavendish (Deceuninck - Quick Step), Erviti et Garcia Cortina (Movistar), Konrad (Bora-Hansgrohe), Laporte (Cofidis), Meurisse (Alpecin-Fenix), Guerreiro et Cort Nielsen (EF Education-Nippo), Godon et Schär (AG2R Citroën), Kragh Andersen (Team DSM), Gilbert, Sweeny et Van Moer (Lotto Soudal), Mohoric (Bahrain-Victorious), Yates (Team BikeExchange), Houle (Astana-Premier Tech), Campenaerts (Qhubeka Assos), Bakelants et Boy van Poppel (Intermarché-Wanty-Gobert) ainsi que Bonnamour (B&B Hotels). En revanche, aucun coéquipier de Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) n'est présent à l'avant, et sa formation est donc obligée de rouler en tête de peloton, mais l'écart se creuse avec les fuyards !

 

4 hommes en tête, le peloton prend du retard

À 170 kilomètres de l'arrivée, soit une petite heure après la formation de l'échappée, l'avance des hommes de tête sur le peloton est de 3 minutes, et il continue de grandir puisqu'il atteint les 4'30'' à 140 kilomètres du but. Cavendish profite de sa présence à l'avant pour passer en tête au sprint intermédiaire et conforter son avance en tête du classement par points. Peu après, on assiste à une petite mésentente dans le groupe de tête, et Guerreiro se retrouve irrémédiablement lâché. Cependant, l'écart avec le peloton continue de grandir et dépasse les 6 minutes alors qu'il reste 100 kilomètres à parcourir et que les premières difficultés apparaissent.

Mohoric et Van Moer attaquent au sommet de la première côte et prennent une trentaine de secondes d'avance sur le groupe Van der Poel dans la descente. L'écart atteint rapidement la minute et derrière, ça s'affole un peu même s'il reste encore beaucoup de kilomètres à parcourir. Nibali tente de sortir en contre mais est repris, puis c'est au tour de Campenaerts de tenter sa chance. Le Belge parvient à sortir en compagnie de son compatriote Stuyven, et les deux hommes parviennent à revenir sur le duo de tête à 45 kilomètres de l'arrivée. À ce moment-là, le groupe Van der Poel est à 1'10'', tandis que le peloton, toujours emmené par UAE Team Emirates, est à 7'30''.

 

Matej Mohoric file vers la victoire d'étape, Roglic en difficulté, Carapaz à l'attaque !

Les quatre hommes de tête abordent ensuite la côte de la Libération, et Campenaerts est distancé. Derrière, le groupe maillot jaune explose et il ne reste qu'une dizaine de coureurs, dont Van der Poel, Van Aert et Asgreen, les mieux classés au général. Dans le peloton aussi on perd des unités, mais aucun leader n'est piégé. Le trio de tête entame ensuite le Signal d'Uchon, principale difficulté du jour située à un peu plus de 20 kilomètres de l'arrivée. Très fort depuis qu'il est en tête, Mohoric profite des pourcentages les plus difficiles pour lâcher Stuyven et Van Moer et s'envoler seul. Il passe en tête au sommet, et avec les points déjà récoltés précédemment, il s'empare virutellement du maillot à pois, mais il peut surtout viser la victoire d'étape ! Derrière, on retrouve Stuyven et Van Moer, puis Konrad qui est sorti du groupe maillot jaune, mais l'Autrichien est toujours à une minute de Mohoric.

Derrière, ça s'anime aussi dans le peloton où de nombreux coureurs sont distancés. Très en forme depuis le début du Tour, Pierre latour (TotalEnergies) passe alors à l'attaque et provoque la réaction de l'équipe INEOS Grenadiers, qui ne veut pas laisser sortir le Français. Ces accélérations font mal à Primoz Roglic (Jumbo-Visma), qui est distancé du peloton est qui risque de perdre gros. Au moment où Latour est repris, Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) place une attaque tranchante et s'en va seul, et on se demande qui va réagir derrière car Pogacar n'a plus de coéquipiers ou presque !

 

La victoire pour Mohoric, Carapaz repris dans les derniers mètres

Devant, Mohoric ne se pose pas de questions et file vers la victoire alors qu'il ne reste plus que 10 kilomètres à parcourir. Derrière, Asgreen réussit enfin à se débarrasser de Van der Poel et Van Aert, et il peut viser le maillot jaune, même s'il doit reprendre 1'49'' au Néerlandais. Il est sorti avec Bonnamour et Cort Nielsen et ils ont repris Konrad, puis ils reviennent sur Van Moer (Stuyven est encore intercalé devant), mais Mohoric semble trop loin pour la gagne. Sans doute informé de la défaillance de son coéquipier Roglic, Van Aert donne alors tout ce qu'il a, et distance tous les coureurs de son groupe... sauf Van der Poel, et les deux hommes collaborent et donnent tout ce qu'ils ont pour revenir devant.

Pendant ce temps-là, Carapaz compte une trentaine de secondes d'avance sur le peloton des favoris, qui est désormais emmené par l'équipe EF Education-Nippo de Rigoberto Uran et surtout la Movistar d'Enric Mas. Mais l'Équatorien peut ensuite compter sur le soutien de son coéquipier Van Baarle, qui était dans l'échappée et qui a attendu son leader. Devant, Moohoric ne faiblit pas dans le final et s'impose en solitaire devant Stuyven, qui sauve la 2e place. Juste derrière, Cort Nielsen règle le sprint pour la 3e place devant Van der Poel, qui a réussi à revenir sur ce groupe en compagnie de Van Aert. Le Néerlandais conserve donc son maillot jaune devant son rival belge, qui est peut-être désormais le leader de la Jumbo-Visma vu la défaillance de Roglic. Derrière, malgré tous ses efforts, Carapaz est finalement repris sur la ligne par le peloton des favoris. De son côté, Roglic coupe la ligne avec près de 4 minutes de retard et semble avoir dit adieu à la victoire finale sur le Tour.

 

Retrouvez les classements complets sur le site officiel du Tour de France en cliquant ICI

Classement de la 7è étape

1SLOMOHORIC MatejBahrain Victorious5h28'20"
2BELSTUYVEN JasperTrek-Segafredo+ 1'20"
3DANCORT NIELSEN MagnusEF Education-Nippo+ 1'40"
4NEDVAN DER POEL MathieuAlpecin-Fenix+ 1'40"
5DANASGREEN KasperDeceuninck-Quick Step+ 1'40"
6FRABONNAMOUR Franck B&B Hotels p/b KTM+ 1'40"
7AUTKONRAD PatrickBora-Hansgrohe+ 1'40"
8BELVAN AERT WoutTeam Jumbo-Visma+ 1'40"
9BELVAN MOER BrentLotto Soudal+ 1'44"
10FRAGODON DorianAG2R Citroen+ 2'45"
11LETSKUJINS TomsTrek-Segafredo+ 2'46"
12CANHOULE HugoAstana-Premier Tech+ 2'57"
13ITANIBALI VincenzoTrek-Segafredo+ 2'57"
14GBRYATES SimonTeam BikeExchange+ 2'57"
15BELMEURISSE XandroAlpecin-Fenix+ 4'22"
16BELGILBERT PhilippeLotto Soudal+ 4'22"
17BELBAKELANTS JanIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 4'25"
18DANKRAGH ANDERSEN SørenTeam DSM+ 4'32"
19FRAALAPHILIPPE JulianDeceuninck-Quick Step+ 5'15"
20ESPMAS EnricMovistar Team+ 5'15"
21EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 5'15"
22FRALATOUR PierreTeam TotalEnergies+ 5'15"
23COLHIGUITA Sergio AndresEF Education-Nippo+ 5'15"
24KAZLUTSENKO AlexeyAstana-Premier Tech+ 5'15"
25DANVINGEGAARD JonasTeam Jumbo-Visma+ 5'15"
26SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates+ 5'15"
27COLHENAO MONTOYA SergioTeam Qhubeka NextHash+ 5'15"
28NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredo+ 5'15"
29ESPBILBAO PelloBahrain Victorious+ 5'15"
30COLCHAVES RUBIO Johan EstebanTeam BikeExchange+ 5'15"

Classement général provisoire après la 7è étape

1NEDVAN DER POEL MathieuAlpecin-Fenix25h39'17"
2BELVAN AERT WoutTeam Jumbo-Visma+ 30"
3DANASGREEN KasperDeceuninck-Quick Step+ 1'49"
4SLOMOHORIC MatejBahrain Victorious+ 3'01"
5SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates+ 3'43"
6ITANIBALI VincenzoTrek-Segafredo+ 4'12"
7FRAALAPHILIPPE JulianDeceuninck-Quick Step+ 4'23"
8KAZLUTSENKO AlexeyAstana-Premier Tech+ 4'56"
9FRALATOUR PierreTeam TotalEnergies+ 5'03"
10COLURAN RigobertoEF Education-Nippo+ 5'04"
11DANVINGEGAARD JonasTeam Jumbo-Visma+ 5'18"
12EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 5'19"
13GBRTHOMAS GeraintINEOS Grenadiers+ 5'29"
14NEDKELDERMAN WilcoBora-Hansgrohe+ 5'31"
15ESPMAS EnricMovistar Team+ 5'33"
16LETSKUJINS TomsTrek-Segafredo+ 5'34"
17NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredo+ 5'43"
18DANFUGLSANG JakobAstana-Premier Tech+ 5'51"
19FRAGAUDU David Groupama-FDJ+ 6'10"
20DANKRAGH ANDERSEN SørenTeam DSM+ 6'30"
21COLHIGUITA Sergio AndresEF Education-Nippo+ 6'41"
22ESPBILBAO PelloBahrain Victorious+ 6'59"
23COLCHAVES RUBIO Johan EstebanTeam BikeExchange+ 6'59"
24COLHENAO MONTOYA SergioTeam Qhubeka NextHash+ 7'30"
25AUSPORTE RichieINEOS Grenadiers+ 7'33"
26AUSHAMILTON LucasTeam BikeExchange+ 7'34"
27ALLBUCHMANN EmanuelBora-Hansgrohe+ 8'06"
28NEDKRUIJSWIJK StevenTeam Jumbo-Visma+ 8'14"
29AUSO'CONNOR BenAG2R Citroen+ 8'31"
30FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 8'52"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Quel est le meilleur grimpeur de la saison 2021 ?















Partenaires

Publicité
Publicité