Tour de France
Tour de France - Mikel Landa : «Je me sens beaucoup plus mature» Photo : @BahrainMcLaren

Tour de France - Mikel Landa : «Je me sens beaucoup plus mature»

À la recherche d'une place de leader sur un Grand Tour depuis maintenant cinq ans, Mikel Landa a rejoint l'équipe Bahrain-McLaren lors de l'intersaison en vue d'un Tour de France où l'équipe sera enfin construite autour de lui. Sa saison 2020 s'est limitée jusqu'ici à une troisième place sur le Tour d'Andalousie avant la trève provoquée par l'épidémie de Covid-19. Mais avec un parcours adapté sur-mesure aux purs grimpeurs, Mikel Landa se positionne logiquement comme un outsider à prendre au sérieux lors du prochain Tour de France.

Vidéo - Mikel Landa lors du Tour de France 2019

Interrogé par la chaine espagnol Teledeporte lors de l'émission TDP en casa, le coureur basque s'est confié sur la fin de saison à venir et notamment son objectif principal, La Grande Boucle. "J'aimerais que le plain initial soit de courir pour gagner, peut-être d'une manière plus réfléchie et posée et si tout se passe bien de profiter de l'opportunité qui m'a été donnée. Si je reste leader et que j'ai une équipe prête à m'aider dans les bons comme dans les mauvais moments, alors j'espère courir à l'avant". Jonglant entre malchance et consignes d'équipe, le grimpeur espagnol attend toujours son moment de gloire sur une course de trois semaines, lui qui ne comptabilise qu'un podium sur le Tour d'Italie 2015, mais cinq top 10 sur les différents Grands Tours. 

 

"Il faudra arriver sur le Tour en très bonne forme tout de suite"

Cette année, le Tour est très montagneux. Il y aura des étapes très nerveuses dès la première semaine, il faudra arriver en très bonne forme tout de suite. Nous avons du temps et nous ne sommes pas fatigués par le début de saison. Il faudra essayer d'arriver en très bonne condition et tenir le coup jusqu'à la fin" Sa préparation pour le Tour débutera par une reconaissance des étapes alpestres puis par un stage en altitude à Andorre. Mikel Landa effectuera, comme beaucoup de coureurs, sa rentrée au Tour de Burgos le 28 juillet, une course qu'il connait très bien puisqu'il l'a remportée en 2017.

 

"Je me sens plus fort pour arriver en forme et la maintenir"

Son calendrier devrait ensuite l'amener sur le Dauphiné. "Le parcours du Dauphiné comprend cinq étapes très exigeantes cette année et il est très important de courir en France." Le natif de Murgia au Pays Basque se montre en tout cas assez confiant. "Je me sens beaucoup plus mature physiquement comme mentalement. Je me sens plus fort pour arriver en forme et la maintenir, je profite énormément. Je suis arrivé dans une nouvelle équipe qui me donne une grosse opportunité."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Lorenzo CISCAR

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui sera champion du monde sur route dimanche ?



















Publicité

Partenaires

Publicité