Tour de France
Tour de France - Martinez l'étape... Bernal, Bardet et Martin craquent Photo : @LeTour / ©PresseSports / Stéphane Mantey

Tour de France - Martinez l'étape... Bernal, Bardet et Martin craquent

Disputée entre Châtel-Guyon et le Puy Mary (191,5 km), la 13e étape du Tour de France a vu la victoire ce vendredi de Daniel Martinez. Membre d'un groupe de 17 échappés, le Colombien de la formation EF Pro Cycling a devancé dans un sprint à deux l'Allemand Lennard Kämna (BORA-hansgrohe). Coéquipier de ce dernier, Maximilian Schachmann a pris la troisième place à 51 secondes. Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Pierre Rolland (B&B Hotels-Vital Concept) et Nicolas Edet (Cofidis) terminent quatrième, cinquième et sixième.

Vidéo - Tour 2020 - Daniel Martinez remporte la 13e étape

 

Primoz Roglic et Tadej Pogacar confirment leur supériorité

Derrière, la bataille des favoris a bien fait rage, faisant comme victimes principales Egan Bernal (INEOS Grenadiers), Guillaume Martin (Cofidis) et Romain Bardet (AG2R La Mondiale). Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates) se sont montrés les plus costauds, devançant de quelques secondes Richie Porte (Trek-Segafredo), Mikel Landa (Bahrain-McLaren) et Miguel Angel Lopez (Astana).

En difficulté lorsque Tadej Pogacar et Primoz Roglic ont accéléré, Egan Bernal perd 38 secondes sur les deux Slovènes, tout comme Rigoberto Uran (EF Pro Cycling). Arrivé juste derrière ses compatriotes, Nairo Quintana concède 40 secondes. L'addition est en revanche beaucoup plus salée pour Romain Bardet et Guillaume Martin, qui sont arrivés avec 2'30" et 2'46" de retard sur le maillot jaune.

Au classement général, Primoz Roglic devance Tadej Pogacar de 44 secondes, Egan Bernal glissant au troisième rang à 59 secondes. Romain Bardet et Guillaume Martin sortent du top 10 après cette étape. Il faut noter que la Slovénie et la Colombie dominent ce Tour de France après 13 étapes puisqu'ils trustent les six premières places du classement général ! 

 

Julian Alaphilippe affiche ses ambitions, Rémi Cavagna l'accompagne

C'est dès le kilomètre 0 que les attaques fusent sur cette étape présentant le dénivelé le plus important de cette 107e Grande Boucle (4 440 mètres). Cinq hommes parviennent à créer un premier écart avec le peloton après une quinzaine de kilomètres de course : Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step), Simon Geschke (CCC Team), Dan Martin (Israel Start-Up Nation) et le maillot à pois, Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale). Mais les coureurs du peloton ne souhaitent pas en rester là, et c'est à de multiples attaques que l'on assiste lors des premiers kilomètres de l'ascension du col de Ceyssat (10,2 km à 6,1%).

Plusieurs échelons se créent alors derrière le groupe de tête et le peloton, et on retrouve des coureurs comme Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), Esteban Chaves (Mitchelton-SCOTT) ou encore Daniel Martinez (EF Pro Cycling) passer à l'offensive. Au sommet du col de Ceyssat, et alors que les sprinteurs n'appartiennent déjà plus au peloton maillot jaune, Simon Geschke passe en tête devant Dan Martin, Marc Soler (Movistar) - qui est revenu de l'arrière - Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna. Lâché à mi-pente, Benoît Cosnefroy va de son côté être repris par le peloton.

 

Une échappée de 17 coureurs se constitue

Un groupe de contre conséquent a réussi à se constituer dans cette première montée répertoriée du jour et se trouve à une quarantaine de secondes des cinq échappés, le peloton naviguant pour sa part à 1'15". C'est dans le col de Guéry (7,8 km à 5%), à 130 kilomètres de l'arrivée, que la jonction entre le groupe de tête et les 12 coureurs composant le contre s'opère. On retrouve ainsi à l'avant : Pavel Sivakov (INEOS Grenadiers), Lennard Kämna et Maximilian Schachmann (BORA-hansgrohe), Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step), Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Hugh Carthy, Daniel Martinez et Neilson Powless (EF Pro Cycling), Warren Barguil (Arkéa-Samsic), Marc Soler (Movistar), Simon Geschke (CCC Team), Nicolas Edet (Cofidis), David de la Cruz (UAE-Team Emirates), Dan Martin (Israel Start-Up Nation), Romain Sicard (Total Direct Energie) et Pierre Rolland (B&B Hotels-Vital Concept).

 

Romain Bardet et Nairo Quintana chutent, Bauke Mollema quitte le Tour !

Dans la troisième ascension de la journée, la Montée de La Stèle (6,8 km à 5,7%), Valentin Madouas et Hugh Carty portent une attaque, le Britannique ne parvenant cependant pas à tenir le rythme du jeune Français bien longtemps. Le coureur de la Groupama-FDJ passe le sommet en tête avec 30 secondes d'avance sur ses anciens compagnons de fugue, avant de se faire reprendre dans la descente. Et c'est à 87 kilomètres de l'arrivée que le France du cyclisme retient son souffle puisque Romain Bardet (AG2R La Mondiale), quatrième du classement général, chute dans un virage à droite !

Sonné, le natif de Brioude est notamment accompagné dans sa mésaventure par Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), qui repart rapidement, et Bauke Mollema (Trek-Segafredo), contraint de son côté à l'abandon en raison d'une blessure au poignet. Attendu par tous ses coéquipiers, Romain Bardet, éraflé sur le côté droit, finit par remonter sur son vélo après avoir repris ses esprits et parvient à rentrer sur le peloton quelques minutes plus tard. 

 

Maximilian Schachmann seul en tête avant les deux gros morceaux du jour

À un peu moins de 40 kilomètres de l'arrivée, le groupe de tête - qui va se jouer la victoire d'étape puisque le peloton est pointé à quasiment 10 minutes - voit Neilson Powless lancer une offensive au pied de la côté d'Anglards-de-Salers (3,5 km à 6,9%). L'Américain prend rapidement 50 secondes d'avance, avant que Maximilian Schachmann décide de se lancer à sa poursuite. L'Allemand met quelques kilomètres pour revenir sur l'homme de tête, chose qu'il parvient à faire à 29 bornes du but. Schachmann parvient même à distancer Powless avant d'aborder le difficile col de Néronne (3,8 km à 9,1%), dont le sommet est situé à 5 kilomètres du pied du Puy Mary.

Plus efficace que le groupe des poursuivants, le vainqueur de Paris-Nice dispose même d'1'15" d'avance sur ses rivaux au pied de l'avant-dernière difficulté du jour. Dans ce groupe, c'est Marc Soler qui fait le forcing au pied de la bosse, ce qui provoque notamment le décrochage de Dan Martin, Warren Barguil et Pavel Sivakov. Et c'est ensuite Daniel Martinez qui passe à l'attaque, le Colombien n'étant seulement suivi que par Lennard Kämna et Marc Soler. Trop courts, Julian Alaphilippe et Pierre Rolland doivent ainsi laisser partir les hommes les plus forts du jour.

 

Le coup de vis des INEOS Grenadiers, Guillaume Martin et Romain Bardet lâchent prise !

À un peu plus d'un kilomètre du sommet, Marc Soler doit lâcher prise à son tour et laisse filer le duo Martinez-Kämna. Calé dans la roue du Colombien puisque coéquipier de l'homme de tête, Lennard Kämna se retrouve ainsi dans une position idéale. Schachmann passe au sommet du col de Néronne avec une trentaine de secondes d'avance sur ses deux poursuivants, un troisième groupe composé de Pierre Rolland, Nicolas Edet et Marc Soler étant pointé à un peu moins d'une minute. De son côté, le peloton a grandement accéléré, sous l'impulsion des INEOS Grenadiers d'Egan Bernal.

Et ce sont les Français qui font les frais de cette accélération puisque Romain Bardet et Guillaume Martin (Cofidis) sont distancés, alors que tous les leaders sont encore dans le groupe maillot jaune ! Après le coup de force de la formation britannique, c'est la Jumbo-Visma qui reprend les choses en main, avec notamment Tom Dumoulin. Courageux, Guillaume Martin limite bien la casse et passe le sommet du col de Néronne avec 15 secondes de retard sur le groupe des cadors, tandis que Romain Bardet navigue à une trentaine de secondes.

 

Daniel Martinez le plus fort, Primoz Roglic et Tadej Pogacar enfoncent le clou

À 2 kilomètres de l'arrivée, et au moment où les forts pourcentages du Puy Mary sont abordés, Maximilian Schachmann possède 15 secondes d'avance sur Daniel Martinez et Lennard Kämna. Moins frais que ses deux poursuivants, Schachmann ne peut néanmoins les empêcher de revenir. Et comme on pouvait s'y attendre, c'est Lennard Kämna qui passe à l'attaque, mais Daniel Martinez est costaud et reste au contact de l'Allemand, Maximilian Schachmann profitant d'une légère accalmie pour recoller lui aussi. Mais ce dernier n'en peut plus et est distancé à 650 mètres de la ligne. Lennard Kämna en remet une juste après, mais le Colombien tient le coup. C'est au sprint que se joue cette 13e étape, la victoire revenant finalement à Daniel Martinez.

Dans le groupe des favoris, Tadej Pogacar met le feu aux poudres dans les forts pourcentages, ce qui met en difficulté Egan Bernal, mais pas Primoz Roglic, bien calé dans la roue de son jeune compatriote. Les deux Slovènes atteignent l'arrivée ensemble, et posent encore un peu plus leur empreinte sur ce Tour de France 2020. Egan Bernal, Romain Bardet et Guillaume Martin sont les grands perdants du jour.

Classement de l'étape 13

1COLMARTINEZ Daniel FelipeEF Pro Cycling5h01'47''
2ALLKAMNA Lennard Bora-Hansgrohe+ 4''
3ALLSCHACHMANN MaximilianBora-Hansgrohe+ 51''
4FRAMADOUAS ValentinGroupama-FDJ+ 1'33''
5FRAROLLAND PierreB&B Hotels-Vital Concept+ 1'42''
6FRAEDET NicolasCofidis, Solutions Credits+ 1'53''
7ALLGESCHKE SimonCCC Team+ 2'35''
8ESPSOLER GIMINEZ MarcMovistar Team+ 2'43''
9GBRCARTHY HughEF Pro Cycling+ 3'18''
10ESPDE LA CRUZ MELGAREJO DavidUAE Team Emirates+ 3'52''
11IRLMARTIN DanielIsrael Start-Up Nation+ 4'31''
12SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Visma+ 6'05''
13SLOPOGACAR TadejUAE Team Emiratesm.t.
14AUSPORTE RichieTrek-Segafredo+ 6'18''
15ESPLANDA MEANA MikelBahrain-McLarenm.t.
16COLLOPEZ Miguel Angel Astana Pro Team+ 6'21''
17USAPOWLESS NeilsonEF Pro Cycling+ 6'29''
18COLBERNAL Egan ArleyINEOS Grenadiers+ 6'43''
19COLURAN RigobertoEF Pro Cyclingm.t.
20GBRYATES AdamMitchelton-Scott+ 6'45''
21COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderArkea - Samsicm.t.
22ESPMAS EnricMovistar Team+ 6'57''
23NEDDUMOULIN TomTeam Jumbo-Visma+ 7'15''
24EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 7'34''
25USAKUSS SeppTeam Jumbo-Vismam.t.
26FRASICARD RomainTotal Direct Energie+ 7'49''
27FRABARDET RomainAG2R La Mondiale+ 8'35''
28ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+ 8'44''
29FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 8'51''
30FRABARGUIL WarrenArkea - Samsic+ 9'25''

Classement général provisoire après l'étape 13

1SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Visma56h34'35''
2SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates+ 44''
3COLBERNAL Egan ArleyINEOS Grenadiers+ 59''
4COLURAN RigobertoEF Pro Cycling+ 1'10''
5COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderArkea - Samsic+ 1'12''
6COLLOPEZ Miguel Angel Astana Pro Team+ 1'31''
7GBRYATES AdamMitchelton-Scott+ 1'42''
8ESPLANDA MEANA MikelBahrain-McLaren+ 1'55''
9AUSPORTE RichieTrek-Segafredo+ 2'06''
10ESPMAS EnricMovistar Team+ 2'54''
11FRABARDET RomainAG2R La Mondiale+ 3'00''
12FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 3'14''
13NEDDUMOULIN TomTeam Jumbo-Visma+ 4'32''
14EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 5'11''
15ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+ 6'22''
16ITACARUSO DamianoBahrain-McLaren+ 7'02''
17FRAROLLAND PierreB&B Hotels-Vital Concept+ 14'34''
18COLHIGUITA Sergio AndresEF Pro Cycling+ 26'12''
19FRABARGUIL WarrenArkea - Samsic+ 27'11''
20USAKUSS SeppTeam Jumbo-Visma+ 33'30''
21COLCHAVES RUBIO Johan EstebanMitchelton-Scott+ 36'09''
22ESPSOLER GIMINEZ MarcMovistar Team+ 36'46''
23ESPIZAGIRRE GorkaAstana Pro Team+ 40'13''
24FRAPINOT ThibautGroupama-FDJ+ 42'16''
25ESPBILBAO PelloBahrain-McLaren+ 42'56''
26FRACHEREL MikaëlAG2R La Mondiale+ 43'44''
27ALLBUCHMANN EmanuelBora-Hansgrohe+ 45'12''
28FRASICARD RomainTotal Direct Energie+ 48'53''
29GBRCARTHY HughEF Pro Cycling+ 57'13''
30COLMARTINEZ Daniel FelipeEF Pro Cycling+ 57'21''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui sera champion du monde sur route dimanche ?



















Publicité

Partenaires

Publicité