Tour de France - La 18e étape pour Pogacar, Vingegaard 2e, Carapaz 3e
Tour de France
Photo : @LeTour

Tour de France - La 18e étape pour Pogacar, Vingegaard 2e, Carapaz 3e

On prend les mêmes et on recommence... Déjà victorieux de la 17e étape hier devant Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) et Richard Carapaz (INEOS Grenadiers), Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a remporté la 18e étape du Tour de France ce jeudi au sommet à Luz-Ardiden devant ses deux rivaux. Tout s'est joué dans les derniers mètres puisque les trois hommes avaient distancé tous leurs concurrents auparavant, et Pogacar s'est montré le plus véloce pour s'adjuger sa troisième victoire sur ce Tour de France. Cerise sur le gâteau, le Slovène s'empare également du maillot à pois et va le ramener à Paris comme l'an passé.

Vidéo - Tour de France - Tadej Pogacar vainqueur de la 18e étape

 

Retrouvez les classements sur le site officiel du Tour de France en cliquant ICI

 

Rigoberto Uran à la dérive, Guillaume Martin gagne une place

À l'attaque dans le Tourmalet, David Gaudu (Groupama-FDJ) a longtemps été seul en tête avant d'être repris par le groupe des leaders dans l'ascension finale. La course a ensuite mis du temps à se décanter, mais Pogacar, Vingegaard et Carapaz, un temps accompagnés d'Enric Mas (Movistar), ont fait le ménage à 3 kilomètres de l'arrivée. Forcément, les écarts ne sont pas énormes et tous les coureurs bien placés au général ont plus ou moins limité la casse. Tous sauf Rigoberto Uran (EF Education-Nippo), lâché très tôt dans l'étape et qui a terminé à près de 9 minutes du vainqueur. 4e ce matin, le Colombien se retrouve donc 10e du général, et cette défaillance profite donc à Guillaume Martin (Cofidis), qui gagne une place et se retrouve désormais 8e.

 

Trois coureurs devant, Alaphilippe et Périchon en contre, le peloton ne laisse pas filer

Trois coureurs parviennent à sortir dès le kilomètre 0 : Chris Juul-Jensen (Team BikeExchange), Matej Mohotic (Bahrain-Victorious) et Sean Bennett (Qhubeka-NextHash). Derrière, bizarrement, ça ne réagit pas de suite et ce trio prend rapidement une minute d'avance sur le peloton. Cependant, on assiste enfin à des attaques après quelques minutes, et Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quick Step) sort seul en contre. Le champion du monde se rapproche à 20'', mais il n'arrive pas à recoller et reste longtemps seul en chasse-patate, rejoint ensuite par Pierre-Luc Périchon (Cofidis). Pendant ce temps-là, Quentin Pacher (B&B Hotels) et Sergio Henao (Qhubeka NextHash) sont victimes d'une chute et sont bien rapés, mais tous les deux repartent.

Après une longue chasse, Périchon et Alaphilippe reviennent enfin sur le groupe de tête, mais Juul-Jensen et Mohoric décident alors de ne plus collaborer ! En effet, derrière, c'est la Bahrain-Victorious qui contrôle le peloton et maintient un écart inférieur à 2 minutes, sans doute pour permettre à Wout Poels d'aller défendre son maillot à pois dans le Tourmalet. Forcément, cette situation agace Alaphilippe, Périchon et Bennett, mais ils continuent tout de même à rouler. Dans la petite côte de Loucrup, le Team BikeExchange de Michael Matthews accélère pour essayer de distancer le maillot vert Mark Cavendish, et même Juul-Jensen se relève de l'échappée pour filer un coup de main. Cependant, le Britannique s'accroche et il remporte quelques instants plus tard le sprint du peloton devant son coéquipier Michael Morkov et Matthews, confortant ainsi son maillot vert.

 

Les Français à l'attaque

Juste après ce sprint intermédiaire, l'équipe Trek-Segafredo initie un contre avec trois de ses coureurs, mais le peloton ne laisse pas faire et revient. En revanche, Pierre Rolland (B&B Hotels) parvient à sortir en compagnie de... Juul-Jensen, encore lui. Pendant ce temps-là, devant, Périchon est victime d'un ennui mécanique, tandis que Bennett se relève, ce qui fait qu'il ne reste plus que Mohoric et Alaphilippe en tête. Ces deux hommes arrivent au pied du Tourmalet avec 40'' d'avance sur Pierre Rolland, qui a lâché Juul-Jensen, et 1'20'' sur le peloton, duquel sortent Kenny Elissonde (Trek-Segafredo) et Pierre Latour (Team TotalEnergies) puis Valentin Madouas (Groupama-FDJ). Ils reviennent rapidement sur Rolland pour former un quatuor de contre 100% français derrière le duo de tête.

 

Gaudu et Latour en tête, Uran déjà distancé !

La course s'anime puisque David Gaudu (Groupama-FDJ) attaque en compagnie de Ruben Guerreiro (EF Education-Nippo), Ion Izagirre et Omar Fraile (Astana-Premier Tech), et ils rejoignent Latour, Elissonde, Rolland et Madouas, ce dernier se mettant à rouler pour son leader, ce qui fait lâcher Rolland. Cependant, l'équipe INEOS Grenadiers prend les choses en main dans le peloton, et les écarts se réduisent. Le groupe Gaudu recolle au duo de tête à 6 kilomètres du sommet, et quand Madouas s'écarte quelques instants plus tard, Gaudu accélère et n'est suivi que par Guerreiro et Alaphilippe, Latour revenant quelques instants plus tard. Alaphilippe marque ensuite le pas et doit laisser filer, tandis que derrière, Rigoberto Uran (EF Education-Nippo), le 4e du général, n'arrive pas à suivre le train imprimé par l'équipe INEOS Grenadiers et est distancé. Devant Guerreiro lâche lui aussi prise et laisse filer Gaudu et Latour. Les deux hommes passent au sommet avec une trentaine de secondes d'avance sur Guerreiro et Poels, qui est sorti du peloton pour aller prendre quelques points précieux pour le classement de la montagne. Le peloton passe quant à lui avec une minute de retard, Uran étant à quasiment deux minutes.

 

David Gaudu repris à 10 kilomètres de l'arrivée

Très peu à l'aise en descente, Latour n'arrive pas à suivre Gaudu et se fait reprendre par le groupe Poels, qui se fait lui-même rattraper plus tard par le peloton maillot jaune. La descente est rapide, mais il faut pédaler et ce n'est donc pas favorable à un homme seul, même si Gaudu se défend plutôt bien. Il perd néanmoins du temps et aborde l'ascension finale avec seulement 20'' d'avance sur le groupe des leaders. L'équipe INEOS Grenadiers continue d'imprimer un gros tempo et de nombreux coureurs sont distancés, comme Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën), Louis Meintjes (Intermarché-Wanty-Gobert) et Mattia Cattaneo (Deceuninck - Quick Step). Mais surtout, Gaudu est repris à un peu plus de 9 kilomètres du sommet. Pendant ce temps-là, Uran est en perdition et pointe à plus de 5 minutes de la tête.

 

La totale pour Tadej Pogacar

À 5 kilomètres du sommet, Rafal Majka (UAE Team Emirates) accélère encore un peu plus le rythme, ce qui est fatal à Alexey Lutsenko (Astana-Premier Tech), Poels et Gaudu, tandis que Guillaume Martin (Cofidis) s'accroche, tout comme une quinzaine d'autres coureurs. À 3 kilomètres du sommet, Majka s'écarte et Pogacar attaque, suivi par Richard Carapaz, Enric Mas, Jonas Vingegaard et Sepp Kuss. Ce dernier fait alors le train pour son coéquipier Vingegaard, tandis qu'on retrouve derrière un groupe avec notamment O'Connor, G. Martin, Bilbao et Kelderman. Les 5 hommes de tête sont encore ensemble sous la flamme rouge, même si Mas a du mal à s'accrocher, mais il passe pourtant à l'attaque, ce qui est fatal à Kuss. L'Espagnol profite du marquage entre les trois premiers du général, mais Pogacar fait l'effort pour revenir et poursuivre son effort. Le Slovène prend quelques mètres d'avance et s'envole vers une troisième victoire d'étape au sommet à Luz-Ardiden, mais aussi le maillot à pois. Vingegaard prend la 2e place au sprint devant Carapaz.

Classement de la 18è étape

1SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates3h33'45"
2DANVINGEGAARD JonasTeam Jumbo-Visma+ 2"
3EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 2"
4ESPMAS EnricMovistar Team+ 13"
5IRLMARTIN DanielIsrael Start-Up Nation+ 24"
6USAKUSS SeppTeam Jumbo-Visma+ 30"
7COLHIGUITA Sergio AndresEF Education-Nippo+ 33"
8AUSO'CONNOR BenAG2R Citroen+ 34"
9NEDKELDERMAN WilcoBora-Hansgrohe+ 34"
10ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+ 40"
11ESPBILBAO PelloBahrain Victorious+ 45"
12FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 45"
13KAZLUTSENKO AlexeyAstana-Premier Tech+ 1'08"
14ALLBUCHMANN EmanuelBora-Hansgrohe+ 1'15"
15AFSMEINTJES LouisIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 1'43"
16POLMAJKA RafalUAE Team Emirates+ 1'46"
17ESPCASTROVIEJO Jonathan NicolasINEOS Grenadiers+ 1'56"
18NEDPOELS WouterBahrain Victorious+ 2'32"
19FRAGAUDU David Groupama-FDJ+ 2'50"
20BELMEURISSE XandroAlpecin-Fenix+ 3'07"
21COLCHAVES RUBIO Johan EstebanTeam BikeExchange+ 3'15"
22PORGUERREIRO RubenEF Education-Nippo+ 3'15"
23BELTEUNS DylanBahrain Victorious+ 3'15"
24ITACATTANEO MattiaDeceuninck-Quick Step+ 3'45"
25FRABONNAMOUR Franck B&B Hotels p/b KTM+ 3'57"
26ESPRODRIGUEZ CristianTeam TotalEnergies+ 3'57"
27NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredo+ 4'05"
28SUIHIRSCHI MarcUAE Team Emirates+ 4'05"
29GBRGEOGHEGAN HART TaoINEOS Grenadiers+ 4'34"
30FRAPARET-PEINTRE AurelienAG2R Citroen+ 5'23"

Classement général provisoire après la 18è étape

1SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates75h00'02"
2DANVINGEGAARD JonasTeam Jumbo-Visma+ 5'45"
3EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 5'51"
4AUSO'CONNOR BenAG2R Citroen+ 8'18"
5NEDKELDERMAN WilcoBora-Hansgrohe+ 8'50"
6ESPMAS EnricMovistar Team+ 10'11"
7KAZLUTSENKO AlexeyAstana-Premier Tech+ 11'22"
8FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 12'46"
9ESPBILBAO PelloBahrain Victorious+ 13'48"
10COLURAN RigobertoEF Education-Nippo+ 16'25"
11FRAGAUDU David Groupama-FDJ+ 18'42"
12ITACATTANEO MattiaDeceuninck-Quick Step+ 23'36"
13COLCHAVES RUBIO Johan EstebanTeam BikeExchange+ 32'07"
14AFSMEINTJES LouisIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 35'55"
15FRAPARET-PEINTRE AurelienAG2R Citroen+ 37'21"
16NEDPOELS WouterBahrain Victorious+ 47'00"
17BELTEUNS DylanBahrain Victorious+ 49'33"
18PORGUERREIRO RubenEF Education-Nippo+ 52'26"
19BELVAN AERT WoutTeam Jumbo-Visma+ 58'09"
20COLHENAO MONTOYA SergioTeam Qhubeka NextHash+ 58'26"
21NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredo+ 1h00'04"
22COLHIGUITA Sergio AndresEF Education-Nippo+ 1h03'01"
23ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+ 1h04'24"
24ESPCASTROVIEJO Jonathan NicolasINEOS Grenadiers+ 1h05'30"
25FRABONNAMOUR Franck B&B Hotels p/b KTM+ 1h18'14"
26AUTKONRAD PatrickBora-Hansgrohe+ 1h22'39"
27CANWOODS MichaelIsrael Start-Up Nation+ 1h25'37"
28COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderArkea - Samsic+ 1h28'24"
29ESPIZAGIRRE INSAUSTI IonAstana-Premier Tech+ 1h38'25"
30FRAALAPHILIPPE JulianDeceuninck-Quick Step+ 1h38'29"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Le parcours du Tour de France 2022, il est parfait pour qui ?



















Partenaires

Publicité
Publicité