Tour d'Italie - Groupama-FDJ avec Molard, Reichenbach et Valter
Tour d'Italie
Photo : @GroupamaFDJ / Cyclism'Actu

Tour d'Italie - Groupama-FDJ avec Molard, Reichenbach et Valter

En début de saison, la formation Groupama-FDJ visait le classement général lors du Giro (8-30 mai) avec Thibaut Pinot. Mais le coureur de 30 ans, contrarié par ses problèmes au dos, a récemment annoncé son forfait. L'équipe française se présente donc au départ de cette 104e édition sans son leader, mais pas sans ambition. La formation du World Tour visera désormais les victoires d'étapes.

Vidéo - Thibaut Pinot devait participer au Giro 2021 !

 

Philippe Mauduit : "Forcément, la mission de nos coureurs a changé..."

Pour réaliser cet objectif, la formation Groupama-FDJ comptera notamment sur Rudy Molard et l'ancien champion de Suisse Sébastien Reichenbach, sans oublier le jeune coureur de 22 ans Attila Valter qui a terminé 27e du général lors de la dernière édition. Ces trois coureurs semblent être les mieux placés au sein de cette sélection pour saisir les opportunités et remporter une étape sur le 104e Tour d'Italie. Ils seront accompagnés de Matteo Badilatti, Antoine Duchesne, Simon Guglielmi, Romain Seigle et Lars van den Berg. Le Néerlandais disputera ainsi son premier Grand Tour en carrière.

Le directeur sportif Philippe Mauduit a fait le point sur son équipe avant le début du Giro. "Sur ce Tour d’Italie, je veux voir une équipe combative, qui va de l’avant et qui prend des risques dans les échappées pour aller jouer des victoires d’étape. Forcément, la mission de nos coureurs a changé. Ils devaient être au service d’un leader, on leur demande maintenant de jouer leurs cartes, ils doivent saisir cette opportunité. [...] Tous auront leur chance. Ça ne sera pas un Giro facile mais nous pouvons vivre de belles choses avec ce groupe !", explique-t-il à sa formation.

 

Rudy Molard : "On a envie de bien faire, avec une pensée pour Thibaut"

Après une première participation en 2017, le Français Rudy Molard va faire son retour sur le Tour d'Italie : "La course est moins cadenassée, ça bouge beaucoup, ça attaque de loin, on voit souvent des échappées aller au bout. Je vais garder un oeil sur le général. C’est un gros défi pour moi, c’est la première fois que j’ai l’opportunité de me tester sur le classement d’un Grand Tour. Je ne me mets pas de pression inutile, on fera le point après la première semaine. On va tous avoir beaucoup de liberté sur ce Giro, il faut en profiter. On a envie de bien faire, avec une pensée pour Thibaut, on sait que ça a été un crève-coeur pour lui de renoncer à la course."

Absent du Giro depuis 2018, l'ancien champion de Suisse Sébastien Reichenbach veut se servir de son expérience pour performer : "Je me sens bien après le Tour de Romandie qui était très exigeant. Je ne pense pas avoir pu exploiter 100% de ma forme actuelle. Les conditions climatiques ont rendu la course très difficile et je n’affectionne pas particulièrement la pluie et le froid. Cette course par étapes m’a permis de passer un palier avant le Tour d’Italie. Je sais comment aborder un Grand Tour et comment gérer la récupération. Je pense être dans une forme ascendante et j’espère pouvoir jouer de belles étapes en particulier en deuxième partie de Giro."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter le 104e Tour d'Italie ?


















Partenaires

Publicité
Publicité