Tour d'Italie - Evenepoel : «Je prendrai le départ sans ambition»
Tour d'Italie
Photo : @deceuninck_qst

Tour d'Italie - Evenepoel : «Je prendrai le départ sans ambition»

Remonté sur son vélo le 9 février dernier, Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) compte désormais les jours avant son premier objectif de sa saison : le 104e Tour d'Italie (du 8 au 30 mai). "L’accent est maintenant mis sur la reconstitution de ma condition. Nous n’allons pas ajouter quelques courses de plus avant le Giro. Il faut d’abord que ma condition soit en ordre", déclare le coureur de 21 ans à La RTBF.

Vidéo - Remco Evenepoel participera au 104e Tour d'Italie

 

"Je considère le Giro comme une préparation pour l’été"

Concernant ses objectifs, Remco Evenepoel avoue qu'il ne jouera pas les premiers rôles. "On sait déjà que je prendrai le départ sans ambition, sans attentes. Je considère le Giro comme une préparation pour l’été, c’est un camp d’entraînement de trois semaines pour se préparer aux grands objectifs plus tard dans l’année. Je vais peut-être pointer une étape de temps en temps, mais je ne vise pas le classement général. Nous ne partons pas au Giro avec cette idée", explique le coureur de la Deceuninck-Quick Step.

Son manager général Patrick Lefevere a également annoncé que le Giro sera la seule course de son jeune coureur en ce début de saison. "C'est un risque, et cela peut tourner bien ou mal, mais c’est un choix que nous avons fait. Je me concentre sur la reconstitution de ma condition maintenant et trois mois, ce n’est pas long. Il n’est pas logique de faire rapidement quelques courses deux semaines plus tôt, dans les Ardennes par exemple, pour avoir un certain rythme de course. Le choix a été fait d’aiguiser cette condition. Nous verrons par la suite si c’était un bon choix", estime le lauréat du Tour de Pologne 2020 qui participera à deux stages avant l'épreuve transalpine (un la semaine prochaine et un autre en avril).

 

Remco Evenepoel au départ de La Vuelta ? 

Concernant son autre grand objectif : les Jeux olympiques de Tokyo, le Belge a décidé d'adopter le même programme qu'avant le Tour d'Italie. "C’est exactement la même histoire, ça pourrait bien tourner ou pas. D’autre part, dans le passé, nous avons vu que je peux être bon immédiatement après un entraînement en altitude en compétition. Et puis j’aurai déjà le Giro dans les jambes de toute façon", garantit le natif de Schepdaal.

Avec ce programme allégé, Remco Evenepoel pourrait prendre le départ de la 76e édition du Tour d'Espagne (du 14 août au 5 septembre). Même si aucune décision n'a été prise pour le moment, l'ancien champion d'Europe du contre-la-montre estime qu'il y a une chance de participer à l'épreuve espagnole. "Cette chance existe mais la décision n’est pas encore prise. C’est encore loin et c’est un souci pour plus tard. Il est important de retrouver la forme à 100% et de pouvoir monter facilement les cols. Ensuite, nous prendrons les grandes décisions", conclut-il.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Voyez-vous Julian Alaphilippe remporter une Ardennaise en 2021 ? Et si oui, combien ?








Partenaires

Publicité
Publicité