Tour d'Italie - Caicedo l'Etna, Almeida en rose... Thomas et Yates KO
Tour d'Italie
Photo : Sirotti

Tour d'Italie - Caicedo l'Etna, Almeida en rose... Thomas et Yates KO

Jonathan Caicedo a remporté ce lundi au sommet de l'Etna la troisième étape du Tour d'Italie. Membre d'une échappée de huit coureurs, l'Équatorien de la formation EF Pro Cycling a lâché tous ses compagnons de fugue dans la montée finale. Il s'est imposé devant l'Italien Giovanni Visconti (Vini Zabu-Brado-KTM) et le Belge Harm Vanhoucke (Lotto Soudal), sorti du groupe des favoris dans le final.

Vidéo - Tour d'Italie 2020 - Jonathan Caicedo remporte la 3e étape

La journée a été marquée par les défaillances des Britanniques Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) - diminué physiquement après une chute avant le départ réel et qui a passé la ligne avec 12'19" de retard - et Simon Yates (Mitchelton-SCOTT), qui a perdu pour sa part plus de 4 minutes sur Caicedo. La bonne opération du jour est en revanche à mettre au crédit de Wilco Kelderman (Sunweb), quatrième de l'étape et qui a repris 12 secondes dans le final à des coureurs comme Jakob Fuglsang (Astana), Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo) et Rafal Majka (BORA-hansgrohe), tandis que Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma) a concédé 5 secondes à ces derniers. Onzième de l'étape à 1'03" de Jonathan Caicedo, Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step) s'empare du maillot rose pour quelques centièmes par rapport au vainqueur du jour.

 

Huit hommes en tête, Mitchelton-SCOTT prend le contrôle du peloton

Victime d'une chute avant même le départ réel de cette première étape de montagne, Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) vit un début de journée un peu compliqué, mais il peut néanmoins repartir sans problème apparent malgré des stigmates assez importants sur son flanc gauche. Huit coureurs prennent ensuite la poudre d'escampette au bout de quelques kilomètres : Josip Rumac (Androni Giocattoli-Sidermec), Francesco Romano (Bardiani-CSF-Faizanè), Jonathan Caicedo - le mieux placé au classement général, 35 à 1'35" de Filippo Ganna (INEOS Grenadiers) - et Lawson Craddock (EF Pro Cycling), Matthew Holmes (Lotto Soudal), Victor Campenaerts (NTT Pro Cycling), Mikkel Bjerg (UAE-Team Emirates) et Giovanni Visconti (Vini Zabu-Brado-KTM).

Conduit par la Mitchelton-SCOTT de Simon Yates, le peloton laisse l'écart monter jusqu'à un peu moins de 6 minutes, avant que ce dernier ne se réduise quelque peu à l'approche de la montée finale. Alors que 4 minutes séparent l'échappée et le peloton, et que les sprinteurs lâchent prise dans les petites bosses qui se trouvent avant l'ascension de l'Etna, Stéphane Rossetto (Cofidis) attaque à 35 kilomètres de l'arrivée. Peu de temps après, deux hommes ne peuvent suivre le rythme du groupe, en l'occurrence Josip Rumac et Francesco Romano.

 

Diminué physiquement, Geraint Thomas se fait lâcher avant le pied de l'Etna !

Un peu plus de cinq bornes après avoir attaqué, Stéphane Rossetto est repris par un peloton désormais emmené par la Trek-Segafredo de Vincenzo Nibali. Et c'est à ce moment que l'impensable se produit puisque Geraint Thomas est en énorme difficulté à l'arrière du peloton ! Râpé sur tout le côté gauche après sa chute survenue avant le kilomètre 0, l'un des grands favoris de ce Tour d'Italie 2020 se fait distancer dans une petite bosse malgré l'aide de ses coéquipiers Filippo Ganna et Ben Swift. Courageux malgré ses blessures, le vainqueur du Tour de France 2018 tente de revenir sur le peloton dans la descente suivante mais il n'y parviendra jamais et perd le Giro dès la troisième étape !

 

Simon Yates également en difficulté !

C'est avec trois minutes d'avance que le groupe d'échappés aborde la montée finale, groupe auquel Lawson Craddock n'appartient plus après avoir beaucoup travaillé pour son coéquipier Jonathan Caicedo. C'est ensuite Victor Campenaerts qui montre ses limites à 15 bornes du sommet, avant que Caicedo et Visconti portent une accélération et parviennent à distancer Bjerg et Holmes. Dans le peloton, c'est désormais l'équipe BORA-hansgrohe, et notamment Matteo Fabbro, qui prend les choses en main et écrème le peloton, tandis que Mikkel Bjerg est revenu au train sur les deux hommes de tête.

Le Danois est cependant de nouveau distancé quelques minutes plus tard et laisse Caicedo et Visconti seuls en tête. À 10 kilomètres de l'arrivée, le peloton - dans lequel figurent tous les favoris sauf Geraint Thomas - est pointé à 2'15" des derniers survivants de l'échappée matinale. Et après Geraint Thomas, c'est un autre leader britannique qui n'est pas bien, Simon Yates ! Alors que ce dernier a fait travailler son équipe durant une grande partie de l'étape, il est contraint de plier les ailes à 9 bornes du sommet, le rythme du peloton étant trop rapide pour lui.

 

Caicedo résiste, Nibali, Fuglsang et Majka assurent, Kruijswijk un peu juste

Son leader étant très loin derrière, Jonathan Castroviejo (INEOS Grenadiers) tente sa chance à 6,5 kilomètres de l'arrivée, mais la formation UAE-Team Emirates veille au grain et roule derrière l'Espagnol. D'autres coureurs passent également à l'attaque par la suite, et notamment Harm Vanhoucke (Lotto Soudal), qui rejoint Castroviejo quelques instants plus tard. À l'avant, Giovanni Visconti tente de distancer Jonathan Caicedo, mais le champion d'Équateur revient puis contre le vétéran italien. Mais ça bouge encore dans le peloton, notamment sous l'impulsion de Jakob Fuglsang (Astana) puis de Wilco Kelderman (Sunweb), qui porte une belle attaque et prend une quinzaine de secondes d'avance sur le groupe des favoris.

À 2,5 kilomètres du sommet, Vincenzo Nibali passe à l'offensive et emmène avec lui Jakob Fuglsang, Domenico Pozzovivo (NTT Pro Cycling), Rafal Majka (BORA-hansgrohe), Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma) ou encore Hermann Pernsteiner (Bahrain-McLaren). Un peu juste dans le final, Steven Kruijswijk cède après des attaques de Jakob Fuglsang et Domenico Pozzovivo, seulement suivis par Vincenzo Nibali et Rafal Majka. Malgré toutes ces offensives, Jonathan Caicedo parvient à résister aux favoris et s'impose au sommet de l'Etna, tandis que Joao Almeida s'arrache dans les derniers mètres pour devenir le nouveau leader du Tour d'Italie.

Classement de la 3è étape

1ECUCAICEDO JhonyEF Education-Nippo4h02'33''
2ITAVISCONTI GiovanniVini Zabu+ 21''
3BELVANHOUCKE HarmLotto Soudal+ 30''
4NEDKELDERMAN WilcoTeam DSM+ 39''
5DANFUGLSANG JakobAstana-Premier Tech+ 51''
6POLMAJKA RafalBora-Hansgrohem.t.
7ITANIBALI VincenzoTrek-Segafredom.t.
8ESPCASTROVIEJO Jonathan NicolasINEOS Grenadiersm.t.
9ITAPOZZOVIVO DomenicoTeam Qhubeka NextHashm.t.
10NEDKRUIJSWIJK StevenTeam Jumbo-Visma+ 56''
11PORALMEIDA JoaoDeceuninck-Quick Step+ 1'03''
12ESPBILBAO PelloBahrain Victoriousm.t.
13ESPPEDRERO LOPEZ AntonioMovistar Team+ 1'23''
14AUTKONRAD PatrickBora-Hansgrohe+ 1'29''
15AUTPERNSTEINER HermannBahrain Victoriousm.t.
16ITAMASNADA FaustoDeceuninck-Quick Step+ 1'31''
17ESPSAMITIER SergioMovistar Team+ 1'37''
18AFSMEINTJES LouisTeam Qhubeka NextHashm.t.
19AUSHINDLEY JaiTeam DSMm.t.
20USAMCNULTY BrandonUAE Team Emiratesm.t.

Classement général provisoire après la 3è étape

1PORALMEIDA JoaoDeceuninck-Quick Step7h44'25''
2ECUCAICEDO JhonyEF Education-Nippom.t.
3ESPBILBAO PelloBahrain Victorious+ 37''
4NEDKELDERMAN WilcoTeam DSM+ 42''
5BELVANHOUCKE HarmLotto Soudal+ 53''
6ITANIBALI VincenzoTrek-Segafredo+ 55''
7ITAPOZZOVIVO DomenicoTeam Qhubeka NextHash+ 59''
8USAMCNULTY BrandonUAE Team Emirates+ 1'11''
9DANFUGLSANG JakobAstana-Premier Tech+ 1'13''
10NEDKRUIJSWIJK StevenTeam Jumbo-Visma+ 1'15''
11POLMAJKA RafalBora-Hansgrohe+ 1'26''
12AUTKONRAD PatrickBora-Hansgrohem.t.
13AUSHINDLEY JaiTeam DSM+ 1'27''
14ITAMASNADA FaustoDeceuninck-Quick Step+ 1'32''
15RUSZAKARIN IlnurCCC Team+ 1'38''
16GBRKNOX JamesDeceuninck-Quick Step+ 1'40''
17AUTPERNSTEINER HermannBahrain Victorious+ 1'42''
18ESPPEDRERO LOPEZ AntonioMovistar Team+ 1'50''
19AFSMEINTJES LouisTeam Qhubeka NextHash+ 1'59''
20ESPSAMITIER SergioMovistar Team+ 2'06''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Selon vous, le retour à la compétition de Thibaut Pinot va t-il être concluant ?







Partenaires

Publicité
Publicité